Jump to content

Mabak

Membre+
  • Posts

    17
  • Joined

  • Last visited

Profile Information

  • I am
    Civil
  • Composante
    Marine nationale
  • Sexe
    privé

Recent Profile Visitors

The recent visitors block is disabled and is not being shown to other users.

Mabak's Achievements

Explorer

Explorer (4/14)

  • First Post
  • Collaborator
  • Week One Done
  • One Month Later
  • One Year In

Recent Badges

0

Reputation

  1. Ah oui les fameuses restrictions budgétaires, les amies de tous les français Je pense qu'on va en entendre parler encore un bon bout de temps ! C'est intéressant de voir l'évolution de l'habillement en gendarmerie au fil des ans en tout cas, merci pour ces photos ! De toute manière c'est sûr que si là-haut on ne veut plus d'une chose, il faudra assumer. Quelque soit l'armée en question. Par contre il me semble que mon ami m'a dit qu'il n'avait pas de képi ? On s'est peut-être mal compris.
  2. Bonjour à tous ! Un ami à moi qui est dans la Gendarmerie Nationale m'a dit quelque chose aujourd'hui qui m'a assez étonné, et j'aimerais savoir si c'est une généralité ou pas dans le paquetage du GAV : D'après lui (il finit sa formation à Tulle), dans le paquetage du GAV, il n'y a plus de tenue de cérémonie ! (Adieu képi et cravate ), surprenant ! Est-ce bien normal ? Car tout de même, enlever le képi à un gendarme, c'est comme-ci on enlevait notre bô Bachi dans la Marine Nationale ! Est-ce dû à des restrictions budgétaires, ou alors est-ce que cela vient du fait que depuis un an et demi les formations sont passés à 9 semaines au lieu de 13 ? Donc du coup c'est un peu moins "formel" comme formation ? (Par contre les sessions de 13 semaines reprennent à la rentrée d'après les rumeurs).
  3. Désolé pour le temps de réponse (pas trop le temps en ce moment ça va vite !) Merci pour vos réponses Bouchon-Gras et hatonjan, je me fiche un peu du confort, je sais pertinemment qu'on va pas coucher dans un cinq étoiles, mais au moins je sais à quoi m'attendre ! On aurait dit que la question du logement à quai est un peu tabou vu les réponses qu'on me donnait... De toute manière si je fais OPNAV c'est pour surtout être en mission en mer !
  4. Bonjour à tous ! Je viens de réussir les tests du CSO pour rejoindre la Marine en tant que Volontaire OPNAV (pour enchainer ensuite en interne sur Maistrance) mais j'aurais besoin de quelques infos en plus. J'avais beau demander à mon CIRFA voire même au sergent qui nous encadrait au CSO pas moyen d'avoir une réponse claire... bref. Et puis à la fin de la formation j'aurais peut-être pas le temps de revenir prendre des affaires chez moi donc je préfère prévoir le coup bien avant ! Ma question est celle-ci : Quid du logement à quai dans la Marine ? On m'a bien fait comprendre qu'on est en caserne (comme en Gendarmerie) mais aucun détail en plus. Par exemple : - Est-ce en chambre collective ou en chambre individuelle ? Pas que ça me dérange mais je préfère avoir une information honnête ! - Faut-il apporter des affaires spéciales (draps / meubles, etc...) - Peut-on se loger hors caserne ? (Très mauvaise idée je trouve en volontaire car la solde risque de vite fondre !!) Ensuite la question bonus crocodile : - Peut-on souscrire à une connexion internet (Bien sûr en accord avec les gradés) ou y a t-il une connexion Internet sur chaque base ? Merci pour vos réponses, au moins je serais prêt et j'éviterai les mauvaises surprises !
  5. Bonjour à tous ! Vous m'avez pour certains vu dans les forums de la Marine Nationale (je voulais partir comme Volontaire SELOG pour découvrir la Marine). Je vais vous raconter brièvement ce qu'il s'est passé : J'étais en route pour le CSO, tout se passe niquel, les tests écrits se déroulent pas mal du tout, je gère bien l'anglais, je me dis aller demain le sport je suis chaud ! Seulement, lors du Luc Léger je ne sais pas comment mais je me flingue la jambe, donc arrêt et impossible de faire la suite des tests,... super.... Un adjudant vient me voir et me demande pour quelle voie je veux me tourner, je lui dis tout. (Pour info j'ai un BAC S + BTS Ingénieur Audio). Le plus naturellement du monde, il me dit : "Eh ben avec votre niveau, il vaudrait mieux vous tourner vers l'AA dans la branche informatique !" Et c'est vrai que depuis peu, des postes en Informatique sont ouverts dans l'AA en Sous-Off, comme par exemple Spécialiste Réseaux et Sécurité SIC ou spécialiste réseaux de communications. Seulement, je n'y connais rien en réseaux, je me démerde sur un ordi mais niveau programmation c'est 0. Même si la formation continue permet d’apprendre tout ça sur le tas sans avoir besoin de bagages au préalable, j'ai quand même quelques questions : - La durée pour un contrat comme celui là tourne sur 5 ans ? - Y a t'il possibilité de partir en OPEX ? - Quelles sont les missions possibles ? Parce que je trouve que le côté cyber sécurité est pas mal mais si c'est juste regarder que les réseaux tournent bien et installer des ordis toute la journée pendant 5 ans ça va être long... Si quelqu'un travaillant dans cette branche peut m'éclaircir sur le sujet ce serait super, même si je n'en doute pas qu'on ne peut pas tout dire du point de vue secret défense. Je mets le lien pour ceux qui veulent savoir de quoi je parle : http://air-touteunearmee.fr/metiers/specialiste-reseaux-informatiques-securite-sic Merci beaucoup pour vos réponses !
  6. Je suis conscient que le volontaire soit vraiment un poste avec très peu de responsabilités, mais tout comme le poste de GAV, c'est une occasion pour moi de découvrir de l'intérieur le milieu de la Marine est d'être sûr que le milieu me convienne. Ce milieu (ou plutôt dans cette situation ces milieux) m'attire(nt) et je ne souhaite pas aller plus vite que la musique. Du coup ça m’embêterait de directement commencer par un contrat long pour qu'au bout d'un an ou deux je veuille arrêter (et puis ce n'est pas aussi simple que ça dans l'armée !). Mais merci pour votre réponse !
  7. Bonjour à toutes et à tous ! Voilà, j'ai fait le nécessaire pour préparer le concours de GAV, et ce matin je suis allé au Cirfa de ma ville pour m'inscrire en tant que Volontaire Sécurité/Logistique. Vu que les deux secteurs me plaisent bien et si jamais j'en foire un, j'ai toujours l'autre au cas où ! Mais j'aimerais faire part de ce qui s'est passé au CIRFA car ça me fait douter un peu, mais je préfère en parler pour être sûr. Je rencontre un premier maitre, et je lui dis que j'aimerais ouvrir une inscription en tant que volontaire Sécu/Logi dans la Marine Nationale. Il me fait les gros yeux, et me sort "Volontaire Sécurité/Logistique ?!", sur un ton surpris et du style "Mais il est c*n lui ?!" "Ah bon, et bien, euh, donnez moi vos documents si vous les avez tous sur vous", et puis j'ai voulu en savoir plus sur le domaine mais pas moyen d'avoir des informations claires. Est-ce que la personne a réagi comme ça par manque d'information sur le domaine (j'en doute quand même) ou alors est-ce que les volontaires dans la Marine ne sont pas bien vu ?
  8. Bonjour à toutes et à tous ! Étant donné l'instauration au 1er Janvier 2017 de multiples unités PSIG Sabre sur l'ensemble du territoire, j'aurais une simple question à demander aux gendarmes en activités : Est-ce qu'un GAV peut rejoindre une unité de PSIG Sabre en sortie d'école ? Je sais que l'on peut rejoindre le PSIG "normal", mais vu que l'on parle d'un peloton spécial, je me demande si cela est possible ? Vu qu'il y a un entraînement spécial prévu pour ces gendarmes. Mais une autre question suit : Si le GAV est autorisé à rejoindre le Sabre, quelles seront ses missions/objectifs ? Est-ce comme pour le GIGN, le GAV n'a pas le droit à l'opérationnel (bon, dans ce cas c'est un peu normal....) ou alors il peut être appelé sur le terrain mais ne peut pas tout faire ? Ce serait dommage de retreindre du personnel pour un peloton "Intervention".
  9. Bonjour, bonsoir à tous. Je viens vous parler d'un problème qui est arrivé pour la deuxième fois, simplement pour savoir si je tombe toujours sur la mauvaise personne où si il y a un problème avec moi : En 2014, j'étais en surpoids à cause d'un problème au dos. J'avais pour idée de rejoindre la Marine et j'ai décidé d'aller voir au CIRFA qui est à 10min de chez moi. Je rentre, un officier me reçoit. Je me présente et je lui donne la raison de ma venue : "J'aimerais avoir des renseignements sur le métier qui me correspondrait le mieux dans la Marine". J'avais vu un peu étudié la question donc j' étais prêt à lui demander des détails et à répondre à ses questions. Mais au final à part des questions du genre : Vous pesez combien ? Vous mesurez combien (Je fais 1m60...) ?, impossible d'avoir des renseignements, on tournait autour du pot même si j'essayais de remettre le focus sur ma demande. Au final, il m'a donné deux plaquettes, m'a vivement conseillé de perdre du poids et je suis parti. Donc 0 renseignements et en plus je me fais bousculer sur mon surpoids. Pas cool mais bon j'ai rien laissé paraitre au cas où il me testait. Aujourd'hui j'ai perdu 25 kilos, je fais du sport tous les jours et rebelote, je viens voir pour avoir des renseignements sur des postes de volontaire dans l'armée de l'air. Là, il y a une quartier-maitre et deux autres personnes (deux hommes qui ne sont pas en uniformes mais qui travaillent derrière le comptoir. "Bonjour", tout le monde me regarde comme si j'avais prononcé l’imprononçable. Pas de réponse. Un peu gênant sur le coup, mais je continue. Je me présente poliment et leur demande s'il serait possible de prendre rendez-vous avec quelqu'un pour discuter. "Ah mais il y a pas de rendez-vous ici et puis la personne de l'armée de l'air n'est pas là aujourd'hui". Je demande quand il sera de retour : "Je n'en sais rien". Petit silence bizarre puis je dis que je les recontacterai par téléphone en début de semaine prochaine et je m'en vais. Avant d'aller au CIRFA, je m'habille correctement, même si c'est l'été, je fais l'effort de mettre des chaussures, de me parfumer un peu et d'être coiffé. Je reste poli et courtois pendant toute la durée de la conversation. Le problème vient-il de moi ? Ou alors est-ce un comportement normal pour des personnes travaillant dans un CIRFA pour filtrer les candidats ? J'avoue être un peu confus.
  10. Eh bien Wlfnstn je vous remercie énormément pour cette réponse très constructive ! Comme partout, la volonté est récompensée et la flemmardise n'attire que des ennuis. N'ayant qu'un bref contact dans l'armée grâce à mon ami, il est difficile de se faire un avis personnel, mais cela me sera très utile dans mon choix, je n'aime pas brûler les étapes et foncer tête baissée.
  11. Bonjour (ou rebonjour) à tous ! Je reviens vers vous une nouvelle fois pour avoir des renseignements et des retours (si possible) sur le contrat de Volontaire Officier Aspirant branche Etat-Major. Bon, autant dire de suite, après des recherches sur Internet, la branche des Aspirants laisse vraiment à désirer (surtout les VADAT dans l'armée de Terre... mais attention, je ne fais part que des retours que j'ai lu). Que cela soit en Gendarmerie ou ailleurs, on fait croire sur le papier qu'on va voir pas mal de choses et que cette formation prépare la carrière d'officier du candidat, mais en réalité, aïe, on a très peu de reconnaissance de la part des supérieurs et on s'ennuie un peu... Ça fait un peu peur ! Par contre, il y a une armée où il n'y a aucun retour, c'est sur les 4 branches de VOA de la Marine. Tout d'abord, quel parcours scolaire militaire doit-on faire pour devenir VOA ? Les 5 semaines à Saint-Mandrier ? Doit-on passer par la case Maistrance ? En sachant que je suis BAC + 2 soit le requis minimum indiqué (mais bon je peux comprendre que l'on demande plus). Que se cache t-il derrière le titre Volontaire Officier Aspirant branche Etat-Major ? D'après ce que je comprends, c'est surtout de la bureautique et de la gestion RH et compagnie, mais j'aimerai savoir si certaines personnes ici sont familières avec ce métier ? Y a t'il de la surveillance ? Quand ils parlent "d' informatique", c'est simplement réparer les machines ? Merci pour vos réponses
  12. Et oui, c'est la crise donc un travail est très précieux ! Je suis quelqu'un qui n'aime pas foncer tête baissé dans quelque chose, c'est pourquoi je viens demander des conseils et m'exprimer en toute sincérité dans des forums comme celui-ci ! Voilà pourquoi Matelot me parait encore plus approprié pour moi, c'est 1 an pour avoir une démonstration de la Marine. En fait je suis Bac+2 donc je crois que QMF c'est un peu loupé pour moi, donc j'ai le choix entre un contrat d'un an ou de 10 ! J'ai deux autres questions sur la Marine : La première quand on travaille à quai, ou réside t-on ? Doit on trouver un appartement dans le secteur de port où nous sommes postés, ou alors dort-on dans une base prévue à cet effet ? Deuxième question concernant les affectations en fin d'école : Toutes les affectations se font-elles en France où y a t-il des places dans des bases Françaises à l'étranger ? Merci pour vos réponses !
  13. Bonjour à tous ! Depuis un moment, je m’intéresse aux métiers de l'armée française, surtout deux d'entre elles : La Marine et la Gendarmerie. J'ai envie de vivre une expérience enrichissante tant que j'ai l'âge adéquat et je ne voudrais pas m'en mordre les doigts quand j'aurais 27 ans !! (j'en ai actuellement 22) Ce qui me plaît le plus dans la Gendarmerie, c'est l'aide à la personne et la fierté de l'uniforme. Depuis petit on me dit que je ferais un "bon gendarme" car j'essayais de calmer les conflits à l'école (surtout dans les débuts de bagarres !) et c'est vrai que c'est toujours à peu près le cas. Du coup, vu que je n'aime pas brûler les étapes, je me demande s'il serait judicieux de rejoindre la Gendarmerie en tant que GAV. Un de mes ami d'enfance était GAV et il est passé Sous-Off, donc si jamais je me lance j'ai tous ses cours sous la main pour bien me préparer. Pratique ! Mais la véritable question est celle-ci et reprend ce que j'ai présenté au début : Quelle serait la voie la plus enrichissante pour moi ? GAV ou Matelot (car si je m'engage dans la Marine pareil pas de précipitations pour peut-être faire carrière après). Je sais que les retours de GAV sont assez mitigés : Soit ils ont beaucoup appris et avaient une brigade respectueuse et très sympathique, ou alors à part faire le café et le balai ils ne faisaient pas grand chose. Bien sûr la motivation de la recrue joue un rôle dans le traitement mais il y a aussi des gens pas très corrects qui ruinent l'expérience... Et le grade ne permet pas de tout faire bien sûr, mais j'espère un minimum quand même (pas faire de l'accueil 7j/7 !). Je suis titulaire du permis B alors je peux (peut-être) prétendre à conduire un véhicule pour faire d'éventuelles patrouilles... Bah quoi on peut rêver non ? On dit dans la Marine que l'esprit fraternel est plus présent, mais est-ce aussi le cas dans la Gendarmerie ? Merci beaucoup pour vos réponses !
  14. Merci beaucoup pour vos réponses Bouchon-Gras Je sais que j'utilise des tournures de phrases qui font un peu hésitant mais c'est bien le cas dans lequel je me trouve... Je tourne un peu en rond dans ma vie actuelle et j'ai soif d'expériences nouvelles, ce pourquoi l'armée m'attire de plus en plus. Mon meilleur ami (qui était dans la même situation que moi, intéressé par l'armée avec cette mentalité de "pourquoi pas" mais n'ayant pas l'idée de faire carrière dans ce secteur) a commencé GAV en gendarmerie et est maintenant Sous-Off... Comme quoi on peut bien trouver sa voie ! Sinon pour être sûr, je peux toujours faire Volontaire, mais sur le site Etremarin, il y a 0 postes à pourvoir. J'irai demander au CIRFA de ma ville pour savoir si le besoin en volontaire et régulier ou se fait par vague (hihihi). Du coup, quand on est Volontaire de la Marine, on est au grade de Matelot ?
×
×
  • Create New...