Jump to content
Search In
  • More options...
Find results that contain...
Find results in...

LaurentM

Membre+
  • Content Count

    27
  • Joined

  • Last visited

Community Reputation

1 Neutre

1 Follower

Profile Information

  • Lieu
    sud-ouest
  • I am
    Ancien militaire
  • Je suis réserviste
    Réserviste opérationnel
  • Composante
    Armée de terre
  • Mon conjoint est militaire
    Non
  • Je suis parent de militaire
    Non
  • Sexe
    Homme

Recent Profile Visitors

611 profile views
  1. Bonjour + infos sur emploi de USR 2 éme RH intéresse mon fils..

    possible ?

  2. Il existe des stages "Escadron" dans ce cas, tous les personnels aptes y participent, même si tous n'arrivent pas à la fin, il n'est donc pas anormal d'en avoir fait plusieurs sans les avoir fini.
  3. rédacteur d'état major, formateur avec des qualif rens, tirs et linguistique perso je n'en connais pas beaucoup.
  4. Je comprends bien Bouchon-Gras mais sincèrement, si un jour l'armée devait faire appel à une mobilisation de réserviste, je doute que beaucoup soit disponible en moins de 24h. D'ailleurs je pense qu'à un moment ou à un autre, il va falloir que nos chefs testent réellement la capacité de mobilisation de la réserve sans préavis afin de voir ses réelles capacités.
  5. Peut être que le principe même du réserviste est à revoir dans son fondement. Le terme opérationnel n'est pas là pour faire beau. on va peut etre voir émerger une troisième catégorie de réserviste ? réserve opérationnelle : capable de se liberer et rejoindre son régiment en moins de 24h00 réserve conventionnelle : avec convoc à l'avance comme avant etc... réserve citoyenne vu comme cela, ça ne me choquerait pas.
  6. Je ne sais pas si c'est en place maintenant, mais à part la visite retour et les prises de sang, je n'ai jamais vu aucun test hors mis l'entretien avec le médecin chef qui n'a rien de différent par rapport à une VSA. Par contre pas beaucoup de volontaire par rapport à ma question précédente, je vais donc répondre à la mission qui a laissé le plus de traces dans mon unité. Le Rwanda, car aucun entrainement ne prépare à mettre en sac des femmes et des enfants contrairement à toutes les autres missions citées qui ne sont que des formalités quand on a reçu la formation nécessaire.
  7. Bonjour, Effectivement comme le signal janmary, comparons ce qui est comparable. Dans mes propos je faisais états des conflits "nouveaux" (si on peut appeler ça comme cela) , je ne me serais pas avisé de parler pour les anciens d'indochine et d'algérie qui sont les mieux à même d'en parler. Pour les Opex actuelles, tout dépend des missions, des unités engagées et de son rôle. Chacun vit ça à sa manière, suivant du milieu où l'on vient, l'éducation que l'on à reçu, sa propre apréhension et de son entrainement. On peut considérer que chaque cas est unique, ce qui fait la complexité des équipes médicales à déceler les traumatismes subis. Je prends en exemple quelques missions auxquelles j'ai participé (entre autre) : 1) Rwanda dont le travail sur le terrain consistait à ramasser des morts en décomposition au bord des routes et de les mettre dans des sacs pour éviter les épidémies 2) Bosnie au moment ou les snipers faisaient régner la loi dans sarajevo ? 3) le golf où les hommes étaient en permanence sous pression à cause des risques NBC ? 4) le kosovo à faire le bouclier humain entre serbes et kosovars sans pouvoir réagir ? 5) Les premières troupes française arrivées un mois avant la logistique et balancées en plein milieu du désert nord somalie ? J'ai pris la peine de prendre des missions bien différentes afin de différencier les difficultés, l'hostilité du milieu, mais aussi un facteur qui rentre rarement en compte, la frustration des soldats fasse à certaines situations. Des missions totalement différentes, je suis curieux de connaitre votre avis sur laquelle aurait pu laisser le plus de traces ?. Cordialement
  8. D'accord avec cette analyse pandemonium, on est effectivement complémentaire dans la plupart des cas. j'aurais du citer l'autre phrase d'origine qui parlait des gardes mun, vigipirate, soutien jpo. L'active n'est pas tres enthousiaste sur ce genre de missions alors que les réservistes sont fiers et ravis de les accomplir.
  9. je ne vais pas me faire que des amis, mais j'ai du mal à comprendre ce besoin de reconnaissance de certains vis à vis de la nation. ça fait partie du devoir du militaire, on a signé pour cela. Au final on ne fait que ce pourquoi on est formé et il n'y a rien à attendre en retour, hors mis une satisfaction personnelle et silencieuse d'avoir bien accompli sa mission. Après ce n'est pas aux militaires de juger si le conflit était fondé, juste et nécessaire. Il faut laisser cela aux politiciens ! On peut avoir une opinion personnelle, mais elle doit rester personnelle et en aucun cas divulgué à un journaliste, c'est limite un manquement au devoir de reserve.
  10. En espérant qu'il y aura les credits nécessaires, ce qui n'est pas gagné ! mais il y a du progres pour l'IDF qui n'avait pas grand chose jusqu'à maintenant par rapport à la population concentrée la bas.
  11. on peut dire la même chose des jeunes EVAT ou sous-off sortie d'école qui se prennent pour les rois du monde. l'avantage du réserviste est qu'il est motivé et VOLONTAIRE, ce qui est rarement le cas pour l'autre catégorie.
  12. ils viennent de passer d'UIR à USR, leur mission va completement changer et sur qui vont-ils se calquer d'apres vous ? c'était une simple réponse de bon sens et de logique. je le répète une USR Rens ne fait pas de missions PROTERRE. On aura la réponse d'ici quelques mois, suffit de patienter.
  13. Je ne connais pas spécialement l'emploi de la réserve au 2eme RH mais une USR Rens, fait du rens (et beaucoup de contre-rens) et pas des missions proterre. Ils font partie intégrante du régiment et participent aux exercices du régiment (en grande partie en tant que plastron). Si ça peut vous aider sur votre question, je ne vais pas m'étaler plus que ça sur ce sujet.
  14. Bonjour, Tous les postes radio portatifs sont des TRPP , en véhicule cela s'appelle des TRVP etc... apres c'est juste le numéro qui permet de savoir de quel génération il est. Le PR4G sont les postes radio de la 4eme génération, le trpp 39 en fait parti. Les 11 et les 13 sont logiquement au placard dans les régiments, on en trouve encore dans certains endroits outre mer. tout dépend des missions et de l'unité. pour monter la garde, un trpp11 est grandement suffisant. un nouveau programme trans est déjà en route pour remplacer le PR4G, certains régiments sont en phases d'expérimentation matériel.
×
×
  • Create New...