Aller au contenu

newbie

Membre+
  • Compteur de contenus

    8
  • Inscription

  • Dernière visite

Réputation sur la communauté

0 Neutre

Profile Information

  • Je suis
    Civil
  • Je suis réserviste
    Non
  • Composante
    Aucune
  • Mon conjoint est militaire
    Non
  • Je suis parent de militaire
    Non
  • Sexe
    Homme
  1. Tout d'abord merci pour ces réponses, ce qui me chiffonne un peu c'est ce que dit la loi au sujet de l'utilisation de l'arme de service pour un gendarme qui semble rentrer en contradiction avec l’état le légitime défense: Article L2338-3 Les officiers et sous-officiers de gendarmerie ne peuvent, en l'absence de l'autorité judiciaire ou administrative, déployer la force armée que dans les cas suivants : 1° Lorsque des violences ou des voies de fait sont exercées contre eux ou lorsqu'ils sont menacés par des individus armés ; 2° Lorsqu'ils ne peuvent défendre autrement le terrain qu'ils occupent, les postes ou les personnes qui leur sont confiés ou, enfin, si la résistance est telle qu'elle ne puisse être vaincue que par la force des armes ; 3° Lorsque les personnes invitées à s'arrêter par des appels répétés de " Halte gendarmerie " faits à haute voix cherchent à échapper à leur garde ou à leurs investigations et ne peuvent être contraintes de s'arrêter que par l'usage des armes ; 4° Lorsqu'ils ne peuvent immobiliser autrement les véhicules, embarcations ou autres moyens de transport dont les conducteurs n'obtempèrent pas à l'ordre d'arrêt. Ils sont également autorisés à faire usage de tous engins ou moyens appropriés tels que herses, hérissons, câbles, pour immobiliser les moyens de transport quand les conducteurs ne s'arrêtent pas à leurs sommations. source: http://www.legifrance.gouv.fr/affichCodeArticle.do;jsessionid=4FA7D4E86D69CA34007B35C353570ADD.tpdjo15v_2?idArticle=LEGIARTI000006539986&cidTexte=LEGITEXT000006071307&dateTexte=20100919 Il est également dit un peu partout que tout gendarme, même hors service a le devoir d'intervenir en cas de danger ou de délit flagrant, et que " toute intervention d'un gendarme, hors service, face a une situation d'urgence lui confère immédiatement la position <en service> peut on m’éclairer car la c'est quand même flou ! ------------------------------------------------------------------------------------------------------------- Autant pour moi j'ai répondu avant de lire l'article ! Méa Culpa !! Du coup cela répond tout a fait aux questions que je me posais au sujet du port de l'arme de service étant hors service ! mais cela ne règle pas celle de la légitime défense. Reste plus qu'a trouver un gendarme qui puisse m’éclairer sur le reste ! merci encore Bouchon-Gras 49 !
  2. newbie

    Bonjour a tous !

    Merci a vous, pour les réponses, je compte sur vous !!
  3. Désolé j'ai encore le cerveau en ébullition ! j'ai passé la nuit a parcourir le net de long en large et en travers pour trouver toutes les réponses, malheureusement cela n'a pas suffi !
  4. Personne pour répondre a ces quelques questions ?
  5. newbie

    Bonjour a tous !

    Merci ! J'ai déja commencé a poster, toute info a ce sujet est bonne a prendre ! (cf 1er post !)
  6. Bonjour, Comme dit dans ma présentation, je souhaiterai éventuellement me reconvertir en tant que militaire, dans la gendarmerie pour etre précis. Cette idée n'est pas nouvelle, depuis petit j'ai envie de me rendre réellement utile pour mes semblables, et quel meilleur moyen pour cela que de veiller a leur sécurité ?! Seulement voila, je n'ai jamais osé franchir le pas, certainement par manque de confiance en moi lorsque j'étais plus jeune. Aujourd'hui les choses ont bien changées et je suis a un tournant de ma vie professionnelle, ce qui me pousse a reconsidérer la question. Donc après moultes recherches sur le net et toute une nuit de réflexion, j'ai conclut que la gendarmerie de réserve pouvait être un bon moyen pour moi de goûter a la vie militaire, voir si cela me convient et si j'ai "les épaules assez larges" pour supporter tout ce que la fonction implique. Attention, je ne suis pas en train de dire que je suis une petite nature, loin de la, mais sait on vraiment comment on va réagir en situation de crise tant qu'on n'y a pas été confronté ? C'est donc a prendre en compte dans la réflexion. Je ne suis pas violent de nature, la diplomatie a souvent été ma meilleure arme, j'ai un bon contact avec tout le monde (surtout avec les flics d'ailleurs !) et la vue du sang ou de cadavre ne m'effraye pas ( cela dit j'imagine que ça dépend aussi de l’état dudit cadavre )... J'ai pas mal hésité avec le statut d'adjoint volontaire mais celui ci pose trop de contraintes dans le cadre d'un "essai". Je ne suis pas titulaire du bac, inutile dans le métier que j'exerce actuellement ( mécanicien auto, ça s'apprend en mettant les mains dedans ! ) je ne peut donc accéder directement aux concours de sous-officier que ce soit de réserve ou active, mais d'après ce que j'ai retenu il est tout a fait possible pour un réserviste de passer le concours interne sans avoir bac pour la GN active. Voila a peu près ou j'en suis. Les questions sont donc les suivantes: - Quelles sont les missions classiques des réserviste en gendarmerie départementale ? - Est il possible dans le cadre de la réserve de participer a des enquêtes ? ( cambriolages, homicides etc... ) - Quels sont les risques auxquels vous êtes le plus souvent confrontés ? - Quels sont les rapports entre les actifs et réservistes ? ( N'est on pas mis a l’écart, pas vraiment pris au sérieux...) - Est on affecté a une seule caserne ? - Combien de jours par an peut on exercer au maximum ? Et les dernières questions concernent l'arme de service du réserviste : - A-t-on une arme attitrée au même titre que l'active ou est on flanqué d'une arme différente a chaque prise de service ? ( ce qui a mon sens représente un danger, on doit parfaitement connaitre son arme, deux armes identiques pouvant avoir un comportement sensiblement différent...) - Est on autorisés, au même titre que la police, de conserver cette arme hors du service ? - Peut on utiliser cette arme dans les mêmes circonstances que l'active ? ( d’après ce que j'ai lu sur un forum, nous serions plus tenus a un usage "police" qui doit rentrer dans le cadre de la légitime défense, la ou le gendarme de l'active aura plus de liberté. Voila je crois que c'est a peu près tout, le reste était assez clairement exposé un peu partout sur le net. Désolé pour le pavé, mais merci a ceux qui prendront le temps de me lire et de me répondre ! Kev.
  7. newbie

    Bonjour a tous !

    Je m'appelle Kevin, j'ai 28 ans. Je suis simple civil qui a du mal a trouver sa place (professionnelle) , j'ai toujours été attiré par l'action et le dévouement a une noble cause mais le sujet est vaste et j'aurais besoin de pas mal d’éclaircissements sur un certain nombre de questions qui restent sans réponses, d'ou ma présence ici aujourd'hui. Je compte donc sur vous pour éclairer ma lanterne et vous souhaite bonne lecture ! Mes questions sont posées dans la rubrique de la réserve de la gendarmerie nationale, merci a vous d'y jeter un œil ! http://www.forum-militaire.fr/topic/5275-question-arme-de-service-et-divers/#comment-68498 Kev.
×