Jump to content

Bosch

Membre+
  • Posts

    51
  • Joined

  • Last visited

Profile Information

  • Lieu
    Lille
  • I am
    Civil
  • Je suis réserviste
    Non
  • Composante
    Aucune
  • Mon conjoint est militaire
    Non
  • Je suis parent de militaire
    Non
  • Sexe
    Homme
  • Mes centres d'intérêts
    Photographie Presse

Recent Profile Visitors

1,441 profile views

Bosch's Achievements

Enthusiast

Enthusiast (6/14)

  • First Post
  • Collaborator
  • Week One Done
  • One Month Later
  • One Year In

Recent Badges

14

Reputation

  1. Pour chaque sujet j'aime à titrer avec, je sais pas si vous l'avez remarqué un peu d'humour, ce qui n'est pas un mal si celui-ci au contraire est traité sérieusement. Je ne suis ici afin d'étaler mes petites émotions ou brèves de comptoir, mais échanger en privilégiant l'Histoire et l'information/sources vérifiées sans en faire 50 pages. Néanmoins j'accepte peu le titre qui n'a aucun rapport avec ce que j'ai écrit et les interprétation du titre "qui implique une méprise potentielle ..." dixit l'administrateur chatouilleux. Sur l'engagement US plutôt raté en Irak et la dure réaction des Vétérans j'aurais pu écrire "La Légion enragée aux States". C'est accrocheur n'est-ce pas ? Ayant contacts ici dans la région et à Aubagne je ne m'amuserais pas à un infime ou moindre dérapage au sujet de Légion étrangère ... Fin ici des mes justifications et Bonne année PS: Va falloir lancer un nouveau sujet sur le recul de EI ...
  2. Mon propos est de lancer débat et idées sur ce sujet en utilisant le mot légion qui se trouve dans le nom de l'organisation qui recrute des occidentaux. Vous le savez le terme légion date de l'Empire romain qui organisa ses troupes sur les phalanges grecques puis fut utilisé par les USA au XIXème siècle pour désigner ses troupes aux frontières et aujourd'hui pour l'asso. des Vétérans. A ma connaissance ce mot n'est pas déposé pour être porté par la seule Légion étrangère et avec grand respect pour celle-ci je n'ai émis la moindre relation entre elle et le groupe syrien. Seul le fait que ce soit des français qui s'engagent pourrait faire penser à notre Légion, quand au titre il est accrocheur mais ne peut être rattaché à la grenade à 7 flammes. Ai posté ce sujet à l'emplacement adéquat et non dans un sujet qui date de 2014
  3. Depuis quelques temps d'anciens militaires français devant le désastre de la guerre en Syrie décident de s'engager auprès de diverses mouvements qui combattent EI, Al Nosra/groupes affiliés. On peut les comprendre, s'interroger, les vilipender mais on ne peut pénétrer en leur conscience. Ces homme se mettent à disposition d'organisations, par exemple l'AFL ou Assyrian French Legion en tant que conseillers ou plus directement et selon leur spécialité sur le terrain. Si certains sont restés, principalement les conseillers, d'autres sur zone d'action ont dû gérer difficilement les différences de tactiques de combats aléatoires ou leur philosophie de soldat et quelques uns ont donc préféré cesser leur engagement. Mais la Légion reste debout !
  4. Depuis 2009 l'Algérie et le reste du monde surveillent avec quelques inquiétudes l'état vacillant du président Bouteflika fervent adepte de tourisme médical avec une nette préférence pour la France. Cet été le puissant Klan Bouteflika en pleine forme s'est lancé dans une épuration pure et dure frappant généraux et officiers de l'armée, du renseignement et de la sécurité, c'est à dire la protection rapprochée du pouvoir. Ce qui laisse augurer que la transition sera agitée, ceci pour la stratégie de l'oligarchie. Mais pour le peuple algérien à l'abandon, en plein marasme économique dû à la prédation du clan, le décès du Président ouvrira la seule issue de secours pour changer ce système non démocratique avec de forts risques d'insurrections. Depuis juillet Berbères, Arabes et l'armée ont déjà commencé les hostilités. Cela en plus des néfastes influences d'AQMI au sud du pays et de l'EI via la Libye... et de certains débordements qui pourraient toucher la France.
  5. Effectivement depuis leur indépendance les nations d'Afrique ont continué a être sous perfusion des pays riches et la corruption des dirigeants africains a fait le reste. Ai vu 2 reportages (la 5 et Arte n'ai pas les ref.) sur les "difficultés de productivité" qu'ont les chinois en Afrique, ce qui ne les empêche pas d'en profiter. Après avoir lancé ce sujet j'ai vérifié les pays acheteurs de terres agricoles en Afrique en ordre de surfaces: les USA, les Emirats, la GB, Inde, Singapour, Pays Bas, Arabie Saoud, Brésil et la Chine en dernier mais elle se rattrape sur les minerais et le bois
  6. C'est vrai qu'entre l'Afrique et la Chine ça marche. De gros investissements contre ressources naturelles, constructions infrastructures et achats terres agricoles. Tout cela tiendra qu'avec de la stabilité, ce qui n'est pas la direction que prend les 3/4 des pays de ce continent
  7. C'est vrai que dans la France assombrie après la guerre d'Indochine l'on disait "les événements d'Algérie" et aujourd'hui on parle souvent de conflits parce que c'est régional, frontalier. Mais suite aux attentats du 13 novembre le chef de l'Etat et l'ex-président en déclarant directement "nous sommes en guerre" ont dit aux Français les mots qu'il fallait. Quand à l'Afrique en rajoutant le Moyen-orient on a l'impression que c'est là que le destin de l'humanité va se jouer
  8. C'est le titre que l'on peut lire/entendre dans les revues/discussions scientifiques. Un vaste continent constellé aujourd'hui de 54 pays qui au fil du temps se sont formés géographiquement ou par modes tribales/guerriers. Depuis l'Antiquité l'Afrique dut subir l'esclavage puis la colonisation au XIXème siècle. La décolonisation sauf pour 3 nations, vint un peu avant avant 1960 (la grande année de l'Indépendance !) puis pour les retardataires autour de 1980. En 1961 une guerre éclatait en Ethiopie pour déboucher en 1993 sur la création de l'Erythrée, bilan 250.OOO morts. Ce fut le 1er conflit post-colonial ... Depuis leur indépendance nombreux furent les pays "stabilisés" par l'intermédiaire de rois ou dictateurs mégalos, dont un empereur. Cela n'empêcha pas coups d'état, sécessions, guerres tribales avec atrocités et génocides en Angola, au Congo Kinshasa, Nigeria, Rwanda, Soudan, ceux-là parmi les pires. Depuis 1960 on compte la perte de 10 millions d'Africains. On considère qu'à peine plus 20 pays vivent en régime démocratique, le reste sont des monarchies, des républiques islamiques et régimes autoritaires toujours en situations instables, d'insurrection ou de guerre. Fin 2015 le massacre continue avec les mêmes noms: Erythrée, Nigeria, République démocratique du Congo...
  9. L'Arabie saoudite lance un grande coalition islamique antiterrorisme avec rien moins que 34 pays. Ce comportement schizophrène pourrait faire rigoler la planète si ce n'était les graves répercussions sur le Moyen-orient déjà mal en point. Seuls la Turquie, l'Egypte, le Pakistan, le Qatar (on rit pas!) répondent présents avec l'Indonésie et 2 ou 3 pays soutenant cette action. La Syrie et l'Irak trop divisés ne sont pas invités à la fête alors que c'est sur leur sol que le terrorisme prolifère. L'Iran chiite bien sûr est mise à l'écart. Est-ce de la pure com' de la part des Saoudiens ou est-ce que cette alliance sunnite place ses pions "pour combattre le terrorisme" et en fait agir plus librement sur Irak chiite à 51% et la Syrie sunnite à 75% ? Sachant que la Russie soutient l'Iran et la Syrie de Bachar et qu'elle garde avec beaucoup de précision la Turquie dans le collimateur de ses Sukhoï avec depuis divers accrochages à la frontière turque, que les USA s'investissent plus encore dans cette guerre tout comme la France et son binôme l'UE, dans combien de temps cette néo-coalition entrera dans ce jeu de massacre dont ces faux-boiteux ne connaissent pas les règles ?
  10. Sûr qu'un avion de chasse ou bombardier est l'armement le plus sophistiqué qu'il soit, ce avec multiples systèmes de sécurité adéquats. Je ne mets pas en doute nos dispositifs de défense mais une faille est possible, le risque zéro n'existe pas. Les attentats du 11/9/2001 ont été soudains et inattendus exécutés par des hommes déterminés/suicidaires avec pour seule cible la terreur. L'Italie, l'Espagne doivent être/rester aussi vigilantes que la France. Considérer l'ensemble EI, AQMI comme abrutis de sous-culture, religion, drogues certes, mais leurs élites sont organisées/administrées tel pour un état. Et peuvent trouver un kamikaze en Libye, dans les pays voisins, amis, du Golfe et il sera peut être issu d'une école de l'air européenne, russe ou américaine ...
  11. L'Italie, la France, c'est l'Europe qui peut être atteinte ... même si je préfère les musées florentins. Je poursuis sur cette idée alarmiste qu'un Mig ou Mirage partant de Misrata volant ras peut leurrer n'importe quelle détection/défense anti-aérienne et atteindre la France en 20 minutes
  12. Oublié de préciser que je ne crois pas à un accord en Libye car trop de partis en présence avec trop d'intérêts économiques, militaires, religieux et j'en passe. Et insiste sur ce nouveau front en formation sur les côtes de Libye qui se tournera certainement vers ce qu'il considère comme son ennemi le plus proche ...trop proche.
  13. Effectivement il reste une faible chance par l'ONU de régler le problème mais il y a quelques jours l'intervention diplomatique des Occidentaux avait été mal perçue par les Libyens. Pendant ce temps là les stratèges du terrorisme fourbissent leurs armes en observant l'Italie toute proche à un jet d'arbalète ...ou de missile Scud.
  14. Depuis 2011, dans la violence la Libye se décompose par ses tensions régionales/tribales et l'omniprésence d'Aqmi/el Nosra sur son sol. Cela aussi sûrement que lentement, malgré ses 2 Parlements rivaux qui ne font qu'authentifier la réalité du pays. L'un reconnu siège à Tobrouk (Est) représente un ensemble (complexe à détailler) qui va des modérés aux admirateurs de l'ex-dictateur jusqu'aux nostalgiques qui trouvent "que c'était mieux avant". L'autre à Tripoli (Ouest) non reconnu à forte influence islamiste. Ajoutés à cette imbroglio des tribus (Berbères, Touareg, Toubou) des milices et groupes paramilitaires ... Il y a un an EI arrivait par le sud de la Libye et après combats contre une milice (islamiste !) occupait la région de Syrte une large bande côtière de 400 Km de long. L'Italie se trouvant à 350 Km de ces côtes, les forces coalisées vont-elles franchir le pas d'une intervention avant que les groupes terroristes (et/ou autres noms) préparent/déclenchent leurs attaques, cela malgré la présence rassurante à 130 km au nord de Tripoli, sur l'île Lampedusa d'un puissant système de détection/défense. Sachant que l'arsenal de Khadafi, avions de chasse, missiles Scud (portée 300/700 km) "déclarés perdus" se trouvent à présent entre les mains tremblotantes des ennemis de l'Europe, quand faudra-t-il envoyer des "taxis" sur Syrte, Misrata ou Tripoli !!?
  15. Comme dit BG49 la réserve est utile/indispensable, mon propos était seulement stratégique et n'ai pas abordé l'économique. Un 2ème PA CDG ce sera dur ! Le 1er CDG, son coût de construction 4 milliards d'euros, en 2016 sa révision à 1,3 milliards d'euros ne peuvent être reproduits sur les finances actuelles et futures, du moins je le pense. Sur le Moyen-orient on assiste à un début de coopération des forces coalisées Terre/Air/Mer, si avec les flottes US/françaises/russes en Méditerranée/dans le Golfe on ne parvient pas à régler LE problème ...c'est qu'il faut ré-employer la baïonnette !
×
×
  • Create New...