HernanF

Staff
  • Compteur de contenus

    2 019
  • Inscription

  • Dernière visite

  • Jours gagnés

    120

HernanF a gagné pour la dernière fois le 9 avril

HernanF a eu le contenu le plus aimé !

Réputation sur la communauté

639 Excellent

3 abonnés

À propos de HernanF

  • Date de naissance 24 août

Contact Methods

  • Website URL
    http://analisis-global.blogspot.com.ar/
  • Yahoo
    favierhernan@yahoo.fr

Profile Information

  • Lieu
    Buenos Aires
  • Je suis
    Civil
  • Je suis réserviste
    Réserviste citoyen
  • Composante
    Armée de terre
  • Mon conjoint est militaire
    Non
  • Je suis parent de militaire
    Non
  • Sexe
    Homme

Visiteurs récents du profil

4 870 visualisations du profil
  1. Le Rafale dans le monde

    Les Rafale M aux États-Unis, de Landivisiau à Chesapeake.
  2. Le monde après la chute de Daech/ISIL

    La péninsule du Sinaï continue d'être une région de violence en Égypte, l'une des regions choisies par le groupe État Islamique après être expulsé de la Syrie et de l'Irak. Quatorze djihadistes et huit soldats égyptiens ont été tués, samedi 14 avril au matin, lors de l’attaque d’un camp militaire dans la péninsule du Sinaï, a annoncé l’armée. Les terroristes se sont fait exploser à l’extérieur du camp, après avoir été empêchés d’y pénétrer. Un peu plus tôt samedi, l’armée avait annoncé que vingt-sept djihadistes avaient été tués ces derniers jours lors d’une opération antiterroriste dans le Sinaï, où est implantée la branche égyptienne du groupe Etat islamique (EI). Dans un communiqué, l’institution a également dit que cent quatorze suspects avaient été arrêtés et qu’un camp d’entraînement avait été détruit. Elle n’a pas fait état de pertes dans les rangs des forces de sécurité lors de ces dernières interventions, qui s’inscrivent dans le cadre d’une vaste opération antiterroriste lancée en février dans le Sinaï, où une importante insurrection djihadiste s’est développée depuis la destitution par l’armée du président islamiste Mohamed Morsi, en 2013. Depuis le début de cette opération « Sinaï 2018 », plus de cent djihadistes et au moins vingt-deux membres des forces de sécurité ont été tués. Les forces de sécurité égyptiennes soupçonnent l’EI de vouloir installer un nouveau foyer dans le Sinaï, après leurs défaites en Irak et en Syrie... http://analisis-global.blogspot.com.ar/2018/04/la-peninsula-del-sinai-sigue-siendo-una.html
  3. Le conflit des Malouines

    Bonsoir, un résumé sur le conflit des ïles Malouines entre l'Argentine et le Royaume-Uni, par le professeur montpelliérain Jean-Cristophe Victor, évidemment en français mais avec sous-titres en espagnol.
  4. Désolé, je ne connais pas l'orbat de la marine saoudienne.
  5. Bonsoir, ils cherchent à travers de ces achats de se maintenir comme référence régional pour les occidentaux face à l'Iran, même s'ils n'aient pas de quais où amarrer les corvettes espagnoles
  6. Les point les plus importants du rapport français d'evaluation du programme chimique syrien clandestine pour justifier l'opération d'hier sur la Syrie.
  7. L'Arabie saoudite achète des navires de guerre... et des volontés occidentales.
  8. L'Adroit déjà connâit l'Argentine, cette prise est dans le port de Buenos Aires en 2016.
  9. Quelle tristesse avoir à choisir entre un dictateur (Saddam Hussein, Bachar al- Assad, Muammar Khadafi) ou un ètat d'acéphale oú règne la violence quotidienne pendant des années, comme la Libye, mais aussi comme la Syrie, le Mali, l'Irak, l'Afghanistan... Tant en Libye comme en la Syrie déjà plusieurs ans de "guerre civile", de déplacements, de destruction... au nom de la "printemps arabe" une blague triste.
  10. Au sud de la Libye rien n'a changé. Dans un an où s'attendent élections générales, le sud de la Libye est scène d'affrontements entre des factions tribaux. En Libye, un calme précaire régnait, ce lundi 2 avril, sur la ville de Sebha dans le sud du pays, après deux jours de nouveaux affrontements qui opposent, en apparence, la tribu des Ouled Slimane et la tribu des Toubous. Malgré l'accord de paix trouvé la semaine dernière, les combats se sont renouvelés. Des bombardements ont visé la citadelle où se base le sixième régiment de l'armée nationale libyenne, à Sebha, détruisant une partie de ce lieu historique. Depuis l’ère ottomane, la citadelle de Sebha, située sur une colline, est un lieu stratégique pour les armées. C'est le cas du sixième régiment. Il est basé à la citadelle de Sebha et se compose de 25 factions. Ces forces, appartenant toutes à la tribu des Ouled Slimane, sont fidèles au gouvernement d'Union nationale, basé à Tripoli. Cependant, à l'image de l'armée libyenne, ce régiment est divisé. Certaines de ces factions sont aujourd'hui fidèles aux forces de Khalifa Haftar. En janvier dernier, le maréchal a procédé à la nomination d'un commandant à la tête de ce régiment qui lui résiste... http://analisis-global.blogspot.com.ar/2018/04/en-un-ano-donde-se-esperan-elecciones.html
  11. Le conflit des Malouines

  12. Le Rafale dans le monde

    Le Qatar a signé pour 12 Rafale supplémentaires, le prochain tour sera t-il l'Égypte ?
  13. Le conflit des Malouines

    Des parents de 90 soldats identifiés récemment par la Croix Rouge (CICR) dans le cimetière militaire argentin de Darwin sont arrivés aux îles Malouines. Les commandantes du charter vers les îles sont anciens pilotes de l'aéronavale argentine pendant le conflit. Une cérémonie très émotive pour les familles. Quatre-vingt-dix tombes de soldats argentins tombés aux Malouines portent désormais un nom et un prénom: pour la première fois depuis la guerre (1982), leurs proches ont pu se recueillir devant leur sépulture, dans le cimetière militaire de Darwin, aux Malouines, selon le secrétariat argentin aux droits de l’Homme. L’identification des restes date de 2017, quand une mission d’experts encadrés par le Comité international de la Croix-Rouge (CICR) a enfin pu mettre un nom sur 90 des 121 croix blanches du cimetière, non loin du champ de bataille. Jusque là, l’inscription en espagnol «soldat argentin seulement connu de Dieu» apparaissait sur toutes les tombes. Lundi, 200 mères, pères, frères ou sœurs des combattants morts durant cette guerre éclair (74 jours) ont effectué un aller-retour dans l’archipel de l’Atlantique sud. Du côté argentin, 649 soldats y sont morts, et 255 dans les rangs militaires britanniques. «Cela ne va pas changer l’histoire, cela va rien changer à la perte d’un être cher, mais pouvoir s’incliner devant une plaque avec son nom et son prénom, cela prend une autre valeur», a dit aux familles le ministre argentin des Affaires étrangères, Jorge Faurie, avant leur départ pour les Malouines. L’Argentine revendique les Iles Malouines, à 400 km de la Patagonie, un territoire qu’elle a occupé de 1820 à 1833. Les Iles ont depuis été administrées par le Royaume-Uni. Buenos Aires demande en vain à Londres d’entamer un dialogue sur la souveraineté des Malouines, une recommandation de l’ONU... http://analisis-global.blogspot.com.ar/2018/03/en-un-vuelo-charter-los-familiares-de.html
  14. Vraiment louable son attitude, un grand sacrifice, mes respects.