Jump to content
Search In
  • More options...
Find results that contain...
Find results in...

AureAsia

Spécialiste
  • Content Count

    199
  • Joined

  • Last visited

  • Days Won

    3

AureAsia last won the day on September 11 2017

AureAsia had the most liked content!

Community Reputation

51 Excellent

7 Followers

Profile Information

  • Lieu
    Asie
  • I am
    Militaire
  • Je suis réserviste
    Non
  • Composante
    Armée de terre
  • Mon conjoint est militaire
    Non
  • Je suis parent de militaire
    Non
  • Sexe
    Femme
  • Mes centres d'intérêts
    Internet - Lecture - Musique - Ciné

Recent Profile Visitors

5,860 profile views
  1. Tout le monde a l'ICM, je suppose que vous voulez parler de la MICM. Vous pourrez la demander dès lors que vous remplissez les conditions, la 1ère étant d'être chargé de famille.
  2. (Sous réserve) A la fin d'un CLDM ou CLM lorsqu'on est déclaré apte à reprendre le service, le principe est de revenir dans son unité d'origine sauf lorsque la situation a changé (inaptitude à la spécialité, changement de domicile, restructuration etc). Il n'est pas certain par contre de revenir à son poste d'origine, surtout s'il y a des restrictions médicales. En CLDM on concourt pour l'avancement à l'ancienneté, au choix uniquement lorsque l'affection est due à une blessure en service, ce qui d'après votre post initial ne semble pas être le cas. Il est incontestable que l'on prend du retard dans sa carrière lors d'un congé de non-activité pour les raisons que donne Fred. Il faut donc de la patience et de la persévérance pour le rattraper, chose qui sera facilitée si vous revenez qui plus est dans un régiment qui vous "connait". Le plus important est de vous soigner et de vous remettre. Bon rétablissement. J'ai mis sous réserve au début car n'étant plus RH depuis deux ans, il faudrait donc faire confirmer par quelqu'un qui a les textes actualisés.
  3. "Faire entendre raison ou solliciter quelqu'un au sein de l'administration militaire" ? N'y comptez absolument pas. Je vous déconseille même d'essayer, si vous ne voulez pas ruiner votre réputation.
  4. Bonjour, Sauf incident il est quasi-sûr de partir, maintenant il lui faut attendre l'ordre de mutation. Pour l'outre-mer ça arrive entre janvier et mars, quelquefois avant ou après (mais c'est rare). Quant au contrat, pas de compte-rendu à faire, ça lui sera proposé. S'il ne voit rien venir d'ici quelques mois, il lui suffira d'en parler au RH de sa compagnie, ou alors son représentant de catégorie.
  5. Je confirme malheureusement, car c'est arrivé à une collègue également sous-officier. Le pire c'est que cette mesure date du 1er janvier de cette année.
  6. Ceux du coin répondront mieux mais la question de la voiture est généralement : comment vous allez la garer là-bas. Très peu probable qu'on vous laisse entrer à la caserne, car Il faut généralement une autorisation. Avec l'armée bien sûr. Possible, mais peu probable. Vous serez peut-être de service.
  7. Voilà quelque chose dont je n'avais jamais entendu parler, c'est fou. Merci pour le post.
  8. Puisque vous en avez l'impression, et que vous n'avez visiblement pas l'intention de changer d'avis, ne vous engagez pas. Si maintenant au lieu de rester sur vos préjugés sur les militaires vous fassiez un dossier comme tout le monde, vous verriez peut-être qu'il ne faut pas croire les on-dit. Laissez tomber vos histoire ridicules de vestiaire. Avant d'y accéder vous devrez faire un dossier d'engagement, et donc passer une visite médicale, comme tout le monde. Un docteur vous posera des tas de questions très personnelles, parce que c'est un docteur. Passez cette étape. Ensuite on verra.
  9. Un petit bémol quand même : vouloir rentrer au 2ème RIMA après l'ENSOA c'est plus qu'hasardeux. Pour 'choisir' son régiment faut déjà être bien classé à l'amphi, ce qui ne dépend que de vous, mais il faut surtout être sûr que le régiment soit proposé aux élèves de la promotion. Et là d'une ça ne dépend pas de vous, de deux si ce n'est pas le cas vous ne pourrez rien y faire !
  10. A priori non, le CLDM étant une position de non-activité, mais on peut néanmoins préparer sa réinsertion professionnelle pendant un congé maladie dans certaines conditions... il faut absolument poser la question à votre conseiller défense mobilité (celui qui connait votre projet). Le CLDM interrompra complètement votre droit à permissions annuel, tout dépendra de la date de votre reprise d'activité.
  11. Personne ne peut et ne devrait donner un "avis" médical sans d'une part avoir les qualifications pour le faire (en d'autres mots sans être soi-même personnel soignant) ni d'autre part t'avoir ausculté. Fred a raison, SEUL le médecin-chef peut statuer.
  12. Les deux sont possibles, ce n'est pas la médaille qui fait la tenue mais l'inverse. Selon la tenue que vous portez (T21, T22 etc.) vous porterez soit la barrette soit les pendantes.
  13. Ce n'est pas tant votre passé psy qui va vous faire classer inapte mais l'influence de votre passé sur ce que vous êtes maintenant. En d'autres mots : lorsque vous remplirez le 1er questionnaire vous devrez répondre sincèrement. S'il y a des questions psys vous serez interrogée à plus ou moins long terme sur ce qui s'est passé. Il est sûr que si vous vous effondrez en larmes en parlant de la perte d'un être cher et que vous réclamiez d'urgence une tonne de mouchoirs, ça risque d'être difficile. Mais si vous vous montrez solide et prouvez que malgré la douleur vous êtes arrivée à surmonter ces moments difficiles, ça passera beaucoup mieux. Il n'y a pas de recette miracle pour ça, à vous d'être prête au moment clé. En tout cas je vous déconseille très fortement de mentir. N'essayez pas non plus de duper le psy, qui à ce jeu aura certainement plus d'expérience que vous ! Bon courage.
  14. bonjour

    je voudrais savoir si quelqu'un a des contacts a la DRHAT svp merci .

     

×
×
  • Create New...