Bienvenue sur Forum Militaire

Inscrivez-vous pour avoir accès à l'ensemble des fonctionnalités du forum. Une fois enregistré et connecté, vous serez en mesure de contribuer en publiant vos propres questions ou en répondant à un sujet existant. Vous serez en mesure de personnaliser votre profil, recevoir des points de réputation, et bien plus encore !

pub

mafzst

Staff
  • Compteur de contenus

    897
  • Inscription

  • Dernière visite

Réputation sur la communauté

52 Excellent

À propos de mafzst

  • Date de naissance 29/06/1996

Contact Methods

  • Skype
    nicolas38134

Profile Information

  • Lieu
    Grenoble
  • Je suis
    Civil
  • Je suis réserviste
    Non
  • Composante
    Armée de terre
  • Mon conjoint est militaire
    Non
  • Je suis parent de militaire
    Non
  • Sexe
    Homme

Visiteurs récents du profil

1 202 visualisations du profil
  1. Bonjour. J'ai regardé la vidéo sur la fiche S, bravo ! Je suis le 7e abonné
  2. Bonjour, La légion à un site dédié au recrutement, www.legion-recrute.com où tu dois pouvoir trouver tout ce qu'il te faut. Sur cette page (http://www.legion-recrute.com/mdl/info_seul.php?id=6&block=20&titre=administratives) : Etre âgé de plus de 17 ans et demi et de moins de 39 ans et demi le jour de la présentation au poste d’information. L'âge n'est donc pas un problème De manière à faciliter certaines démarches administratives, se munir dès l’engagement des documents suivants : ESS (État Signalétique et des Services) pour les candidats qui ont déjà servi dans les armées françaises. Il n'est pas précisé si la légion est exclue. Je comprends que ça doit être possible à condition qu'il n'y ai rien de grave dans ton ESS Bonne chance pour tes démarches
  3. L'armée à pour vocation de défendre le territoire Français. C'est son but, c'est pour cela qu'elle est formée. L'intervention en OPEX en est l'application immédiate, protéger la France en luttant, à l'extérieur de son territoire, contre des groupe (au sens large) qui seraient nuisibles à terme pour le territoire. L'intervention sur le territoire même (Sentinelle) fait également partie de ses missions au même titre que les OPEX si la menace se trouve déjà en France. J'ai, à partir de là, plusieurs réflexions. La première est que la population n'est pas assez informée (c'est d'ailleurs ce qui ressort du sondage cité plus haut) des missions de l'Armée. Pour la plupart des gens elle est à l'extérieur. Dans le contexte d'attentats et d'état d'urgence elle est tout aussi, voire plus, en France. La deuxième est que le gouvernement traîne à en finir avec l'état d'urgence ce qui maintient les forces armées sur le territoire de manière légale et théorique mais, comme le citait Bero, la nécessité de faire patrouiller les forces comme elles le font aujourd'hui n'a plus d’intérêt. Premièrement car la situation est redevenue normale, il n'y a pas plus de menace terroriste qu'avant le 13 novembre. Les forces de police sont compétentes pour gérer la situation et ont des consignes pour la lutte contre le terrorisme. Ensuite, cela fatigue plus les hommes et le matériel que cela ne sert à la Nation. Les heures supplémentaires s'accumulent, les hommes s'épuisent, la matériel s'use. Quelle sera la disponibilité de ces hommes en cas d'alerte attentat ? Seront-ils aussi réactifs et engagés qu'au moment de leur mobilisation en janvier 2015 ? Le même question se pose s'il faut engager des troupes sur un conflit extérieur. Dernièrement, la population va finir par s'adapter à cette présence, la faire entrer dans son quotidien et l'Armée va être décrédibilisée d'une part parce que l'action des hommes sur le terrain sera devenue banale, il n'y aura plus de reconnaissance et d'autre part, comme la population ne se sent plus en danger, on finira par penser que les forces armées sont inutiles. Enfin, dernière pensée que m'inspire ces interventions, que devient un état où la présence militaire est quotidienne et banale ? Que se passera-t-il le jour où il faudra encore durcir le niveau d'urgence (vigipirate d'abord, état d'urgence ensuite, et après ?) ? Quelle dérives peut-il y avoir dans un pays où l'Armée est partout, intégrée au décor ? Faut-il lui faire confiance ? Faut-il faire confiance à ceux qui la dirige (le gouvernement) ? J'ai confiance en l'Armée actuelle de mon pays mais je m'interroge sur son futur. En bref, pour moi l'intervention est judicieuse si de courte durée dans les situations les plus délicates et médiatisée afin de sensibiliser la population à TOUTES les missions de notre Armée.
  4. C'est un sujet qui porte en effet à discussions. Premièrement concernant la plainte en elle-même. Il s'agit de la première dont j'entends parler. Or, malheureusement, cette famille n'est pas la première et ne sera pas là dernière dans cette situation. La question qui se pose vraiment est, faut-il incriminer la personne qui fabrique une arme qui est utilisée pour tuer ou celui qui l'a utiliser de telle façon qu'elle à entraîné la mort ? Lors d'un accident de chasse qui est accusé ? Le chasseur ou le fabricant de son fusil ? Deuxième point important, le fait que ce soit des entreprises privées qui construisent des armes. Tu parlais de vendre des armes à un pays qui pourrait devenir notre ennemi. Ça, en soit, c'est de la diplomatie et de la politique, c'est une affaire de dirigeants. Mais si maintenant l'entreprise privée (ou semi privee) se mets à fabriquer des armes pour un pays ennemi, que peut t on faire ? Les dirigeants n'ont là aucun moyen d'action. Pour moi l'armement doit être 100% public afin que la rentabilité ne soit pas le maître mot, là où des vies sont en jeu. Cette brève porte à réfléchir notamment sur la place des capitaux privés sur le grand échiquier de la guerre
  5. Une petite infographie synthétisant quelques chiffres :
  6. Merci pour le partage, je le met au programme de mon programme vidéo de ce soir
  7. Bonsoir, J'ai participé à ton projet et j'ai reçu le mail avec la photo de la personne au téléphone. Peux-tu expliciter l'origine de celle-ci ? Peut-être peut-on en discuter ici ?
  8. Premièrement, je ne trouve pas le titre de l'article très "pro". Il fait potin ou actu people, scoop... Après enquête la gardienne de la paix n'a pas été déclarée coupable de complicité. Je ne vois pas ici de quoi s'alarmer. Ce n'est pas parce qu'une personne, en sortant du travail, qu'elle soit gendarme, caissière ou cadre, revête un voile qu'il faut la catégoriser comme "terroriste", "extrémiste" ou tout autre terme similaire. Le fait qu'elle ai une relation avec un complice d'un acte de terrorisme justifie, en revanche, que les enquêteurs s'y intéressent. MAIS comme il a été montré qu'elle n'a pas été impliquée dans cette affaire, je pense, à titre personnel, que le vers n'est pas dans le fruit, ou tout du moins qu'il ne s'agit pas de cette personne sur laquelle Searcher tu épilogue. En ce qui concerne la conversion, on peut en effet s'interroger sur le port du voile au bout de seulement 2 ans de pratique. Mais elle était en relation avec un homme aux idées radicales qui à pu, par des moyens de persuasions que j'ignore, la convaincre de le porter. Si elle a accepté de se convertir, c'est qu'elle à déjà un pas en direction de la religion musulmane. Si elle en est convaincue, elle à très bien pu accepter le voile, comme une suite logique dans sa conversion. Ce point est plus problématique. Mais, est-ce le seul cas ? Il est vrai que cela est préoccupant après coup. Je ne travaille pas dans ce genre de structure, mais j'imagine qu'il y a des cas similaire un peu partout, que ce soit dans le civil ou dans les institutions militaires. Je peux me tromper. Pour terminer, je trouve que le ton de l'article est un peu déplacé. En effet, comme je l'ai dit plus haut, le titre ne correspond pas au titre d'un article mais au titre d'un scoop. Il ne correspond pas à un moyen d’information mais à un argument de vente. J'encadre, depuis 5 ans, un stage journalisme l'été pour un festival durant lequel je travaille et je côtoie des journalistes professionnels dont certains dénoncent ce genre de titre. Pour eux, ce n'est pas de l'information. De plus, il pointe du doigt une personne reconnue INNOCENTE sur fait d'avoir une relation avec un complice. Or jusqu'à preuve du contraire, la justice à déclarer qu'avec les éléments de l'enquête il n'y a pas charges retenues contre cette personne. Quid alors des compagnes ou compagnons de 59 autres personnes ? Va-t-on les accuser d'avoir aimé une personne suspecte ? Ou alors accuse-t-on Emmanuelle d'être musulmane ?
  9. Effet collatéral de ces évènement, un nouveau sondage affirmant que les français sont favorables au retour du service national... Je vous propose la réaction de Jacky Mestries sur le site Armée-média que je partage en partie : http://www.armee-media.com/2015/02/02/et-maintenant-le-retour-du-service-national-par-jacky-mestries/
  10. Bonjour, Le ministère de la défense regroupe les armées sur un seul site parisien, le quartier de Balard (et non de la défense ;-) ). Pour expliquer les pourquoi et comment du projet, il publie une série de 3 La première est d'ors et déjà en ligne ici : http://www.defense.gouv.fr/portail-defense/enjeux2/balard-2015/web-serie-balard-la-defense-ensemble
  11. Oui les zoreilles ! Pardon pour la tournure malheureuse, tous les calédoniens sont encore français
  12. Alors ? Bien passé ?
  13. [HS] Pour compléter ce que disait Janmary sur le dispositif de l'homme mort de la SNCF :
  14. Bonjour, Premièrement, je suis totalement d'accord avec le conseiller que tu as eu au téléphone. Premièrement parce qu'avoir un diplôme est quasiment obligatoire pour entrer dans l'armée (hormis quelques postes, à confirmer). De plus, il se peut que tu ne reste pas dans l'armée toute ta vie (sans diplôme les possibilités d'évolutions sont plus faibles). Il faudra donc retourner à la vie civile et trouver un emploi. Encore une fois, sans diplôme cela risque d'être compliqué. En revanche, pour commencer à goûter à la vie militaire tu as de nombreuses possibilités Les PMD (Préparations militaires découvertes) pour l'Armée de terre. C'est un stage d'un dizaine de jours généralement dans un régiment où tu découvriras tous les aspects de la vie militaire. http://sengager.fr/actualites/item/4374-memento-que-faut-il-savoir-pour-faire-une-pm Les PMM (préparations militaires marine) pour la Marine. Ca se déroule sur une année au rythme de 1 week-end par mois + les vacances de pâques sur un port militaire. Encore une fois tu recevra une petite formation à la vie militaire. http://www.etremarin.fr/preparations-militaires Il doit en exister d'autres mais je ne les connais pas. Renseigne toi auprès de ton conseiller il pourra t'orienter mieux que nous.
  15. Bonjour, Normalement tu peux y aller sans rendez-vous et voir un conseiller sans trop avoir à attendre. Comme l'a dit Bouchon-Gras, lors de ta première visite tu vas prendre contact avec ton conseiller qui va te guider lors de ton parcours d'engagement. Tu auras ensuite des rendez-vous régulier pour les différentes étapes de ton recrutement et également pour t'aider à choisir ta spécialité. Sur le site de recrutement, tout est expliqué ici : http://sengager.fr/sans-bac/avec-votre-niveau-d-etude/circuit-de-recrutement