Jump to content
Search In
  • More options...
Find results that contain...
Find results in...

segent MG

Membre+
  • Content Count

    28
  • Joined

  • Last visited

Community Reputation

0 Neutre

2 Followers

About segent MG

  • Birthday 03/29/1994

Profile Information

  • Lieu
    France
  • I am
    Militaire
  • Je suis réserviste
    Non
  • Composante
    Armée de terre
  • Mon conjoint est militaire
    Non
  • Je suis parent de militaire
    Oui
  • Sexe
    Femme
  • Mes centres d'intérêts
    Servir ma patrie

Recent Profile Visitors

956 profile views
  1. Bonjour à tous, Je viens vers vous afin d'avoir une lanterne éclairée sur le sujet suivant: N'étant pas para je me suis renseignée sur le brevet de para. Ci-dessous le numéro 499124 daterait de 1985. Comment pouvons nous retrouver le propriétaire d'un brevet afin que la famille (si personne décédée) puisse le récupérer ? Merci par avance pour les retours
  2. Bonjour, En ce moment je pense beaucoup à la retraite et plusieurs questions me viennent en tête. J'aimerai savoir si les écoles de la défense (les lycées militaires par exemples) sont-elles comptées en année de service ou ont-elles un apport financier pour la retraite? Si quelqu'un pouvait m'illuminer sur la question.... Bonne soirée.
  3. Militaire à ce jour, je suis lacée pour ne pas dire dégoûtée des jeunes que nous avons eu à intégrer dans nos rangs. De plus, ils favorisent les jeunes engagés sur divers missions au lieu de certains déjà implanté.... Bref, je ne vais pas m'étendre sur mes opinions déconcertantes. Je recherche un métier dans lequel je peux être utile, bouger de temps à autre, qui me permet de fonder une famille tout en pouvant m'épanouir dans mon métier. ...
  4. Bonsoir, Je cherche des réponses....quelques sont les " pour" et les "contre" pour la gendarmerie (blanche) et l'armée de terre et POURQUOI ? Quel serait votre choix? Je m'excuse au préalable de ce que je vais dire, mais on entend beaucoup que nos confrères se suicident.... Merci de m' éclairer respectueusement.
  5. oui. Mais on m'a dit qu'il fallait les prévenir à l'avance pour qu'il puisse gérer par la suite où nous installer sachant que dans ma spé nous serons 4 à intégrer le même (donc peut etre pas dans la même compagnie, etc.)
  6. Pour les " cadeaux" je pensais à mon insigne de promotion... et si je sais faire une lettre mais pas de ce genre et encore mon moins si je dois m'adresser à un colonel ou d'un autre grade. Et oui je sais deja dans quel regiment j'intégrerai. Et pour ce qui est du temps non pas trop il faut que je les envoie avant que j'intègre mon école de spé
  7. Bonjour à tous, Je suis actuellement à l'ENSOA, et je fini mes classes dans deux semaines. Directement après ma remise de galons, je rentre dans mon école de spécialité. J'ai entendu dire par l'un des parrains de mes camarades qu'il fallait envoyer des lettres à certaines personnes (PSO, Capitaine,...) pour prévenir qu'après notre stage dans notre spécialité j’intégrerais leur régiment.... N'ayant eu d'information sur ce sujet auprès de mes cadres, je voulais savoir qu'elles étaient les personnes à qui je devais les envoyer, s'il fallait que je leur offre des cadeaux et qu'elle était le format et la formulation à employer... Merci.
  8. segent MG

    VDAT d'attente

    bien je vous remercie!!!
  9. segent MG

    VDAT d'attente

    Bonjour à tous, Je suis future élève sous-officier à l'école de Saint-Maixent et effectue ma rentrée en Mars. En attendant ma future rentrée, j'ai demandé à faire VDAT d'attente pour rester dans une activité militaire. J'aurai donc aimé savoir si l'un d'entre vous avez déjà fait VDAT d'attente et pouvait m'en dire deux-trois mots pour savoir exactement à quoi m'attendre. Merci.
  10. Bonjour, je prends l'initiative de faire un compte rendu de la PMS que j'ai effectué au 503ème RT avec Fred69 du 16 juillet au 3 août 2012. Donc pour commencer, nous sommes tous arrivés ( pour la majorité) la veille au soir ( autrement dit le 15 juilet) où nous avons pu commencer à faire connaissance. Le lendemain matin, nous sommes allés récupérer un paquetage et fait une visite médicale. Jusque là, rien d'extraordinaire! On a eu une présentation du stage par le chef de peloton. A midi, nous étions en tenue (et ça c'était trop cool! Moi je me sentais déjà engagé!) et l'après-midi, on a eu deux cours militaire généraux ( dit: CMG1 et CMG2). Mardi, on a fait de la MOAL ( Maitrise Opérationnelle de l'Armement Légère) le matin et l'après midi avec un démontage et remontage de l'arme le soir. Au début c'est compliqué ( et là je parle pour les gaucher, car dès qu'on perçoit une arme à l'armurie elle est sur le mode droitier) mais on finit par vite prendre les bons réflexes pour monter et démonter le Famas. Mercredi - Jeudi et Vendredi matin le peloton a été divisé en 3 groupes: un groupe faisait du tire en module; les deux autres groupes ont fait du PSC1 avec deux moniteurs différents. Les groupes tournaient après chaque jour! Par contre les après-midi, c'était pareil pour tout le monde: instruction sur les grades ( et ça c'était le CMG7), puis savoir se présenter individuellement ( un petit entretien avec le chef de peloton) et apprentissage d'un premier chant. Samedi matin: infomation sur le ''week end de 3 jours'' = car c'est un départ au camp des garrigues L'après midi, instruction sur le combat ( les actes réflexes du combattant) avec une marche de 5 kms suivi d'un bivouac tactique. [ petite annecdote personnelle: on est arrivé sur le camp à 14h et on a installé rapidement les tentes. On a pris notre sac de 20 kg environ sur le dos avec le casque lourd sur la tête et notre Famas. On s'est camouflé avec maquillage et les feuilles, les branches d'arbres,...enfin tous ceux qu'on trouvait. Par la suite , nous sommes séparés en 3 groupes, nous avions une missions différentes (surveillance, attaque et défense) et nous avons été posté dans des trous de combat vers 15h30. Ma mission était la surveillance! Posté avec mes camarade à 15h30 dans notre trou de combat nous devions rendre compte du moindre signe de vie ( une cigarette allumée, la lumière rouge, blanche vu dans la forêt,...etc) et ça jusqu'à 1h35 du matin...les autres groupes se sont fait attaqué par des sangliers dans leur trou de combat et par les cadres ( jouant les rôles des ennemis). Mon groupe n'a pas eu la chance de manger contrairement aux autres groupes, du coup la tête dans le cul, on nous annonce que nous devions changer de lieu....et là commence une marche de 5 kms, le chemin éclairé par la lune et les étoiles. Il doit être 2h30 quand nous rentrions au camp pour se reposer dans nos tentes. ] Le lendemain, réveille 5h50, habillé en treillis, muni de notre famas, nos pelles US, nos gourdes et notre casque. Programme du jour: un parcours d'obstacle suivi de l'instruction de combat ( avec les actes élémentaires du combattant et un déplacement avec la boussole = la topographie) et on termine la journée avec un petit repas en cohésion, notre chant peloton et une superbe course d'orientation de nuit avec nos lampes frontales sur la tête. Le lundi, réveille 6h00, petit footing en treillis (mais sans veste, ni ceinturon) dans la forêt, suivi d'une synthèse de l'instruction au combat et retour au régiment. Le soir, direction le bâtiments des salles de cours pour le nettoyage de l'armement! (ça par contre c'est super chaud le nettoyage. Il faut compter entre 3h et 6h de nettoyage). A partir de mardi jusqu'à la fin du stage, tous les matins, il y a les TIG (communs et individuels) et les levés théoriques sont à 6h avec un rassemblement à 6h20 mais en général de notre coté, de nous même, il est beaucoup plus tôt! Donc mardi matin cours CMG3 avec le chef de peloton suivi d'un cours sur le NBC. L'après-midi un cours sur la cartographie et les transmissions mais sur une P4 (avec le positionnement de la radio et tous les branchements à faire.) Et le soir, moment de calme où nous pouvions réviser nos cours et les remettre au propre. Mercredi matin, petit footing dans la base ( 6.5 kms) suivi d'OS avant le repas. L'après-midi, un cours sur la gestion des ressources humaines et encore de l'OS jusqu'au repas. Après le repas, un cours sur le géni jusque 22h30. Jeudi matin, parcoure naturel de 2h suivi d'un cours CMG10/11 jusqu'au repas. L'après-midi, deuxième cours sur la gestion des ressources humaines suivi d'une instruction sur comment utiliser les jumelles ( distance de tir, la direstion du vent, ...etc) jusqu'au repas. Après le repas jusqu'à 22h30 OS en chantant! Vendredi matin, on fait du combat avec une instruction sur le lancer de grenade. Puis l'apres-midi, OS et un cours CMG4. Samedi de 8h à 15h on a fait de la MOAL FAMAS, de 15h à 17h, on a fait de l'OS avec l'armement et après le repas on a fait de l'OS avec le deuxième chant que nous avions appris et un cours CMG12, jusqu'à 22h30. Dimanche matin, petit footing jusqu'à l'ordinaire. Après un bon petit déjeuner, on a fait la visite du régiment avec la présentation des véhicules présents sur le parc. L'après-mid, nous avons débuté les fiches de séances ( comment il fallait faire, quels outils pedagoogiques avions nous le droit d'utiliser,...etc.). La soirée c'est terminée par une présentation du TTA150 avec une information sur l'hygiène (très importante tant dans le régiment que sur le terrain). Dernière semaine de stage: Lundi matin, footing dans la base suivi d'une réalisation de fiche de séance d'OS, car l'après-midi, chaque stagiaire est évalué sur son comportement et sur s'il sait ou non donner et bien expliquer les ordres qu'il donne. Après le repas, nous avons eu le droit à notre première soirée de libre....nous pouvions prendre notre douche sans nous presser et nous coucher tôt. Mardi matin, parcourt aquatique (natation) : réalisation du parcourt par binôme. Après la séance aquatique, nous repartions direction les salles des cours pour réaliser notre deuxième fiche de cours mais sur l'armement / MOAL. Puis l'après-midi, évaluation de chaque stagiaires. Le soir, révision obligatoire en salle de cours. Mercredi matin RALLY FINAL ( grosse évaluation sur tout ce qui a été vu depuis le début du stage). Pour effectuer ce parcourt, nous devions avoir notre casque sur la tête, être maquillé ( petit bémole, puisque nous n'avions plus de maquillage, nous nous sommes camouflé avec de la boue et des feuilles que nous avions arraché aux arbres), avoir la pelle US et la gourde accrochées au ceinturon et notre sac devait peser 15 kilos. Il y avait 5 épreuves, examens, éparpillé dans le régiment. Dès que nous finissions une épreuves, l'examinateur nous envoyer à l'épreuve suivante....nous circulons bien sûr par binôme et souvent nous devions nous cacher, nous poster...et ça c'était super! L'après-midi, nous avons nettoyé divers materiaux, fait une collation, nous avons chanté et nous avons eu notre entretien avec le chef de peloton pour les résultat des tests. Jeudi matin nous avons défilé en chantant devant l'Etat-Major, et le Commandant a donné le classement de chacun, et fit un beau discours pour nous remercier d'être venu et d'avoir tant été motivé durant ce stage, créant des liens amicaux entre cadres et stagiaires incroyables... et oui pour un grands nombres d'entre nous, nous étions les enfants de l'encadrant du jour. En 3 semaines, au sein du peloton et avec l'encadrement, nous avons créé une famille! L'après-midi, on a eu les formalités de départ, et une revue des locaux. Vendredi matin, c'était les adieux , les dernières photos et les numéros de téléphone qui ont été échangé. Pour moi c'est une PMS inoubliable, qui m'a permis d'apprendre beaucoup de chose sur l'armée mais aussi sur moi-même! La première semaine, on voulait tous ramasser, et puis on dirait pas mais les 3 jours de garrigues, comparait à 4 mois de terrain pour un vrai soldat c'est rien, mais c'est là où j'ai vu que je ramassais! C'était géniale d'ailleurs, je me suis battue et j'ai vaincu mes difficultés! Les marches avec les rangers, au bout d'un moment, on ramasse aussi (les ampoules). Voilà pour ceux qui le souhaitait, un récapitulatif de la PMS au 503ème RT...ah oui pour ceux qui vont là-bas, pour une PMD ou une PMS faut savoir qu'on désèche très vite, surtout en treillis donc boire un maximum et ne rêvait pas de vous coucher tôt....la plupart du temps, hormis les trois jours de terrain, on ne se couchait pas avant 00h30 a peu près. Honnêtement, donnez vous à fond, et vivez ces jours passés là-bas comme si vous étiez engagé. C'est juste incroyable. Bon courage aux futurs stagiaires Sergent MG PS: je m'excuse d'avance pour les fautes d'orthographes qu'il pourrait y avoir. Merci.
  11. veuillez m'excuser pour ces fautes, je ne me suis point relu!
  12. Il faut savoir une chose, c'est que la légion c'est plus dure que la régulière! Oui tu peux y rentrer mais en tant que Militaire Du Rang. mais si tu y rentres, prépare toi physiquement et surtout moralement! La légion se sera ta deuxieme famille et tu verras le vrai de famille au sein d'un régiment de la légion étrangère.... Si tu as des questions , n'hésite pas! merci pour cette vidéo, elle est magnifique et on peut voir qu'ils respectent le code d'honneur du légionnaire: Art. 1 - Légionnaire, tu es un volontaire, servant la France avec honneur et fidélité. Art. 2 - Chaque Légionnaire est ton frère d'armes, quelle que soit sa nationalité, sa race ou sa religion. Tu lui manifestes toujours la solidarité étroite qui doit unir les membres d'une même famille. Art. 3 - Respectueux des traditions, attaché à tes chefs, la discipline et la camaraderie sont ta force, le courage et la loyauté tes vertus. Art. 4 - Fier de ton état de Légionnaire, tu le montres dans ta tenue toujours élégante, ton comportement toujours digne mais modeste, ton casernement toujours net. Art. 5 - Soldat d'élite, tu t'entraînes avec rigueur, tu entretiens ton arme comme ton bien le plus précieux, tu as le souci constant de ta forme physique. Art. 6 - La mission est sacrée, tu l'exécutes jusqu'au bout et si besoin, en opérations, au péril de ta vie. Art. 7 - Au combat, tu agis sans passion et sans haine, tu respectes les ennemis vaincus, tu n'abandonnes jamais ni tes morts, ni tes blessés, ni tes armes.
×
×
  • Create New...