Jump to content

Adjudant_P

Membre+
  • Posts

    5
  • Joined

  • Last visited

  • Days Won

    1

Everything posted by Adjudant_P

  1. Bonjour à tous, Un de mes aïeux a effectué son service militaire, de 1878 à 1882, au 107° régiment d'infanterie de Ligne qui tenait garnison à Bordeaux (Source AD33, registres matricules). Internet est particulièrement silencieux sur la période où ce régiment du temps où il était à Bordeaux; j'aurais aimé connaître la caserne où le 107° R.I. était stationné. Xaintraille ? Nansouty ? Pas la caserne Niel car elle avait pour tâche de regrouper dans un seul lieu, divers services de l'armée jusqu'à présent disséminés dans plusieurs quartiers de Bordeaux. La caserne à accueilli le Service de l'Artillerie et la Gestion des substances avant d'être plus centré vers 1877 vers le 18e escadron du Train des Equipages et la 18e section des commis et ouvriers d'administration. Plus tard, il y eut le 57° R.I. Un de mes amis commandait ce régiment, j’étais allé le visiter en sa compagnie. Quand je vois ce qu’ils en ont fait maintenant… c'est affligeant! 😪 Maintenant, si vous avez également des infos de dernière bourre, je suis preneur. 😉 Merci d’avance, Cordialement (s) Adjudant_P
  2. Bonjour à tous, Le 16 novembre 1900, mon arrière-grand-père franchit la barrière du Quartier Soult, à Tarbes, où il est incorporé au 14° Régiment d'artillerie. Le 30 septembre 1903, il est nommé "Maitre pointeur" . Et ceci expliquera peut-être cela avec votre aide: Voici deux photos, ciblées et agrandies, de son uniforme. Et là, je patine. N'étant pas un artilleur mais un riz-pain-sel chez les trans, j'aurais besoin de vos connaissances: - Il porte sur le bas de la manche droite deux galons en V inversés et aucun sur le bas de la manche gauche. Cette "particularité" serait donc l'indication de sa fonction? Pareillement, qu'elle en était la couleur ? -Sur le bras gauche, l'on distingue une grenade éclatée à sept flammes. Or, il me semblait que l'insigne de la grenade éclatée de l'artillerie comptait 9 flammes. Vous comprenez mon désarroi... 🙂 . J'ai également tiré une flèche sur le bas de sa manche. A cet endroit, un triangle est cousu (sur les deux manches du reste) qui doit être aux couleurs de l'artillerie, donc rouge. Ai-je raison ou je me berlure ? Merci de vos réponses et dans l'attente de vous lire, Cordialement,
  3. Bonjour Sab Riina Concernant le soldat et sa jeep: Il s'agit d'une jeep avec canon sans recul de 75 mm, au code de wagonnage chiffré 1 (grenade blanche avec chiffre 1 (jusqu'en début '70)). Ce chiffre correspond à la catégorie des wagons de la SNCF en mesure de l'accueillir. J'hésite quant à la Jeep: une Ford ou une Willis? Ces deux véhicules avaient deux cales de pare-brise en caoutchouc ou en bois, ce qui correspond avec la photo. Le canon de 75 mm était en dotation dans les régiments d’infanterie aéroportée dès 1945 (je pense), et dans des unités de marche d’artillerie lors des opérations T.O.E.* en cours de décennie '50. Le calot est portée par l'armée de terre jusqu'en 1962; date à laquelle le béret est devenu la coiffure officielle de l'armée de terre. Donc cette photo est antérieure à cette date. De prime abord, nous avons-là un fantassin ou un artilleur aéroporté, avant 1962. Je sais que tout ça ne va pas pouvoir vous aider des masses, mais c'est un début. Quelqu'un de plus expérimenté que moi viendra confirmer ou infirmer mes propos. Si vous avez la moindre idée - ou un soupçon - de l'identité de cet homme, essayez de demander une copie de son livret matricule. * théâtres outre-mer Concernant la "photo de famille" Nous avons là une bande de camarades en tenue de sortie de l'armée de terre, blouson et pantalon en drap et bonnet de police de drap fin modèle M-46. Cette tenue fut portée jusqu'à la fin du conflit Algérien et je crois remplacée par la tenue M52. Hélas, ne distinguant aucune pucelle (insigne régimentaire), ni l'écusson de bras, ni la couleur du liseré du bonnet de police... je cale. Franchement, j'espère que quelqu'un pourra vous en dire plus quant l'étude de cette image. A moins de reconnaître l'un des soldats... Si d'aventure vous avez retrouvé le calot de cet homme, indiquez nous la couleur du liseré, nous pourrons peut-être vous en dire plus. En vous souhaitant plus de chance, Cordialement,
×
×
  • Create New...