Jump to content
×
×
  • Create New...

Adjudant_P

Membre+
  • Content Count

    5
  • Joined

  • Last visited

  • Days Won

    1

Adjudant_P last won the day on September 15

Adjudant_P had the most liked content!

Community Reputation

5 Neutre

Profile Information

  • I am
    Ancien.ne militaire
  • Composante
    Armée de terre
  • Sexe
    Homme
  • Mes centres d'intérêts
    Généalogie, Histoire, aviation

Recent Profile Visitors

The recent visitors block is disabled and is not being shown to other users.

  1. Bonjour à tous, Un de mes aïeux a effectué son service militaire, de 1878 à 1882, au 107° régiment d'infanterie de Ligne qui tenait garnison à Bordeaux (Source AD33, registres matricules). Internet est particulièrement silencieux sur la période où ce régiment du temps où il était à Bordeaux; j'aurais aimé connaître la caserne où le 107° R.I. était stationné. Xaintraille ? Nansouty ? Pas la caserne Niel car elle avait pour tâche de regrouper dans un seul lieu, divers services de l'armée jusqu'à présent disséminés dans plusieurs quartiers de Bordeaux. La caserne à accueilli
  2. Bonjour à tous, Le 16 novembre 1900, mon arrière-grand-père franchit la barrière du Quartier Soult, à Tarbes, où il est incorporé au 14° Régiment d'artillerie. Le 30 septembre 1903, il est nommé "Maitre pointeur" . Et ceci expliquera peut-être cela avec votre aide: Voici deux photos, ciblées et agrandies, de son uniforme. Et là, je patine. N'étant pas un artilleur mais un riz-pain-sel chez les trans, j'aurais besoin de vos connaissances: - Il porte sur le bas de la manche droite deux galons en V inversés et aucun sur le bas de la manche gauche. Cette "particularité" serait
  3. Bonjour Sab Riina Concernant le soldat et sa jeep: Il s'agit d'une jeep avec canon sans recul de 75 mm, au code de wagonnage chiffré 1 (grenade blanche avec chiffre 1 (jusqu'en début '70)). Ce chiffre correspond à la catégorie des wagons de la SNCF en mesure de l'accueillir. J'hésite quant à la Jeep: une Ford ou une Willis? Ces deux véhicules avaient deux cales de pare-brise en caoutchouc ou en bois, ce qui correspond avec la photo. Le canon de 75 mm était en dotation dans les régiments d’infanterie aéroportée dès 1945 (je pense), et dans des unités de marche d’artillerie lors des