Jump to content

Agata

Membre+
  • Posts

    27
  • Joined

  • Last visited

Profile Information

  • Lieu
    France
  • I am
    Candidat.e
  • Je suis réserviste
    Non
  • Composante
    Armée de l'air
  • Mon conjoint est militaire
    Non
  • Je suis parent de militaire
    Non
  • Sexe
    Femme
  • Mes centres d'intérêts
    Sport, cuisine, voyage

Recent Profile Visitors

The recent visitors block is disabled and is not being shown to other users.

Agata's Achievements

Apprentice

Apprentice (3/14)

  • Dedicated Rare
  • First Post
  • Collaborator
  • Conversation Starter
  • Week One Done

Recent Badges

4

Reputation

  1. Bonjour à vous, Merci pour vos réponses qui me permettent de visualiser un peu mieux. Bon en gros la nourriture je vais éviter sauf quelques encas qui se transportent/gardent bien. Mais du coup avec les vêtements, y'a qu'un exemplaire de chaque ou plusieurs ? Parce que bon la tenue de sport quand on a bien sué, euh voilà ! Et même l'uniforme de tous les jours... puis la tenue militaire, une fois bien crasseuse, il faut la laver aussi et le temps qu'un exemplaire sèche...
  2. Bonjour à tous, Je viens poster ici car j'ai plusieurs questions par rapport à l'efosoaa, en effet je vais bientôt y faire ma rentrée. J'ai bien vu le topic épinglé de Makube mais il date de 2012 et j'ai quelques autres questions. je vais essayer de les lister avec un numéro. 1) Les tenues de sport sont fournies ? car hormis les chaussures, je ne vois rien. 2) Je suis une fille et je porte des boucles d'oreilles, je vois que les bijoux sont interdits mais est-ce toléré de porter quelque chose sans valeur de médical à la place (pour ne pas que le trou se referme) ou de simplement les porter la nuit puis de les enlever et les ranger la journée ? C'est des boucles d'oreilles avec un petit diamètre rond mais très discret (l'anneau touche pratiquement le lobe de l'oreille). 3) Y'a des couleurs à éviter ? L'une de mes deux paires de basket contient du rose (en petite quantité sur la semelle du talon arrière). Mon bonnet de bain est blanc avec un peu de rose. Je n'ai pas non plus envie de tout racheter, surtout que c'est parfois dur pour une fille a petit pieds de trouver un truc neutre. et idem en magasin de sport, j'ai beau adoré le bleu, le rayon enfant fille ou femme c'est rose ! 4) c'est quoi le CRC qui est mentionné dans le topic de Makube ? 5) Comment se passe les WE de permissions ? Notamment si on reste à la base, on est libre de nos activités ? Mais à part rester dans la chambre à dormir réviser, on peut faire quoi ? Y'a des WE où l'on aura des corvées ou encore tout simplement cours ? 6) Quand obtiendra t-on la carte de réduction sncf ? J'ai cru comprendre que l'on pourra rentrer pour Noël. Mes parents habitent assez loin de la base, je ne vais pas cacher que si je peux limiter les frais des billets je veux bien ! 7) Au niveau des cours, quel est le rythme d'une journée ? et d'une semaine ? Genre matin sport / activités physiques et l'après-midi théorique ou l'inverse ? ou c'est très variable ? 😎 (désolé du smiley, il se fait automatiquement). Des témoignages de personnes passées par là récemment ? et de filles ? Je me suis mise au sport il y a 2 ans quand j'ai eu l'idée / la remotivation de réaliser mon rêve de gosse d'entrer dans l'armée de l'Air mais malgré tout, j'ai pas autant de facilités que d'autres en sport et je suis du genre peureuse sur les bords (coucou le vertige). Ma seule force est que mentalement, si je veux quelque chose, je l'obtiendrai peu importe les efforts. Mais malgré cette partie de mon caractère, je me doute qu'il faudra parfois + . Et je rajoute aussi que je suis un tout petit gabarit et ça complique parfois les choses. Sans compter qu'on ne me prend pas souvent au sérieux (je ne suis pas très grande et physiquement on me pense encore au collège !). 9) La cohésion se fait bien ? J'ai parfois vu des témoignages ou c'était très rude/ la guerre presque entre les élèves, c'est vrai où ça dépend des promotions ? Je me souviens que les sélections étaient plutôt cools, une superbe cohésion en deux jours même si les épreuves complémentaires un peu moins (y'a une ou deux personnes qui ont voulu me faire sentir que je n'aurais pas ma place, bilan eux je ne sais pas mais moi je suis prise dans ce que je voulais). 10) Niveau vie de tout les jours, ça se passe comment niveau lessive ? J'ai vu sur l'autre topic que la lessive a la main était vivement recommandée pour les petits vêtements, j'imagine que c'est ensuite un peu la débrouille pour sécher. Mais quand est-il des tenues de sport, de l'uniforme qui doivent parfois revenir bien sales ? Je sais qu'il y a une laverie mais ça fonctionne comment pour y aller ? puis laver et sécher ? 11) On a le droit d'avoir de la nourriture perso en chambre ? Ou c'est strictement interdit ? 12) Si vous avez des tuyaux, astuces, conseils que vous jugez utile, je vous écoute !
  3. Ca va alors ça va être sympa le TIOR, du moins ça fait partie de la liste des matières où j'ai hâte. Ca me rassure un peu ! La piscine c'est pas du tout mon truc. Quand je suis allée à la piscine pour demander à passer l'attestation, j'ai carrément eu droit à une séance avant tellement que mon niveau a fait pitié. Je vais essayer encore d'aller m'entraîner et j'ai une amie qui a promis de m'attendre deux trois trucs (genre tenir dans l'eau sans nager, à part si je fais la planche, je coule direct). C'est les fameuses Jamelles la partie à 12 sous une tente ? Je rentre en décembre, ça me laisse encore un peu de temps pour me préparer. Je me suis remise à courir et je ne sais pas si c'est la motivation ou la date fatidique qui approche, mais j'ai repris très vite le niveau que j'avais l'an dernier (ensuite je n'avais plus eu trop le temps, je courrais encore occasionnellement même si à la place j'ai fait beaucoup de muscu et des tentatives de natation). Mais clairement le sommeil c'est le truc qui me fait le plus peur, je suis une dormeuse, j'en ai besoin et après je peux tout faire. J'espère résister à la fatigue, je sais que si je supporte ça, le reste ça passera ! Heureusement, j'ai cru comprendre que l'école est fermé pour les fêtes de Noël donc j'espère bien pouvoir rentrer revoir ma famille et refaire le plein d'énergie. Par contre, une autre question que j'ai, est-ce que l'on recevra la carte sncf dés le début ? J'habite à l'exacte opposée de Rochefort, j'ai déjà vu les tarifs du train pour rentrer à Noël et aïe. J'ai encore plein de questions (vis à vis de la "vie de tous les jours") mais je pense refaire un post dans les prochains jours.
  4. Bonjour, Je me permets de me joindre à la conversation. Je devrais en effet très bientôt intégrer Rochefort et j'ai un peu peur pour la partie sport et physique en général (outre le fait que de ce que j'ai compris on ne va pas dormir beaucoup et perso je suis une pile qui a besoin de beaucoup recharger la nuit haha). Merci à toi @Itachi31 pour ton retour. J'ai cependant quelques questions. Qu'est-ce que le TIOR ? Je ne visualise pas trop. Est-ce que nous avons le droit d'être débutant en sport ? Je sais qu'il y a des groupes mais par exemple, je sais à peiner nager (pour tout vous dire lorsque j'ai fait l'attestation des 50m nage libre, j'ai dû imaginer dans ma tête des scénarios catastrophes pour me motiver à tenir), est-ce que les instructeurs seront là pour nous apprendre ou est-ce que ça sera vraiment de l'entraînement et du perfectionnement. Y-a t'il des épreuves qui diffèrent pour les filles ou une différence de barème ? Puis au niveau des coefficients, cela donne quoi ? Et on est noté sur la performance plutôt que le mental ? Mon conseiller cirfa m'a dit que rare sont les abandons mais sur internet, on lit toute sorte de témoignages dont certains peu rassurants. Je suis motivée, j'ai de l'énergie et une certaine force mentale (enfin je crois) mais j'ai un peu peur, la crainte de lâcher ma vie actuelle et d'échouer ici. D'un autre côté, j'ai très hâte d'attaquer ce qui suivra cette période à Rochefort !
  5. Bonjour, Tout dépend de la spécialité que tu vas viser. En ce qui me concerne je prépare une spé de l'armée de l'air qui est peu physique, surtout intellectuelle on va dire donc je n'avais pas vraiment de niveau minimal requis (cependant face à deux dossiers égaux sauf en sport, ça peut jouer à la faveur du meilleur aux tests physiques). Après vis à vis des tractions, je me souviens que les candidats au poste de pompier (de Paris ?) avait un minimum de traction. Mais comme dit, tout dépend de la spé. Sinon, dernier conseil, que j'ai moi-même reçu la veille du sport, ne jamais oublier que les conditions ne seront pas les mêmes que chez soi. Je trouvais ça idiot mais finalement c'était vrai chez moi. Je faisais 8-9 paliers Luc Léger, j'en ai fait tout juste 5 le jour J. Par contre à l'inverse, une autre fille m'a dit qu'elle en faisait peu, qu'elle avait beaucoup de mal et le jour J, bim elle a fait les 9 paliers.
  6. Je n'ai toujours pas rendu le dossier car j'attends d'avoir mon diplôme, néanmoins j'ai la ferme intention de tenter. Je vais dans tous les cas postuler pour des master et en commencer un (quoi qu'il arrive la rentrée au CFIAR ne se fait qu'en Novembre) et si je suis prise, je verrais si j'arrive à continuer (ou au moins boucler le S1, pour ensuite poser une césure et arrêter si à l'armée ça va). Et sinon il y a quelques temps j'ai en effet envisagé la réserve au cas où je ne rentre pas au CFIAR car j'ai loupé (dans le sens que d'autres personnes ont fait mieux, pas que le médecin a estimé que quelque chose n'était pas ok).
  7. Merci. Pour être en train de passer par là, on ne trouve pas beaucoup d'infos sur les spé du renseignement. Même si ce n'est pas non plus secret défense, il y a quand même une certaine (auto)-protection des personnes qui y travaillent. Même au niveau de l'école, on trouve de temps en temps quelques articles de journaux mais outre l'anonymat des élèves, il y a parfois même une discrétion sur la langue apprise. De ce que j'ai réussi à échanger, beaucoup se passe au sol mais on peut aussi se trouver sur le terrain (ou dans le cadre de l'armée de l'Air, dans un avion qui vole), je suppose que ça dépend du type de fréquence que l'on cherche à capter pour l'écoute. Par contre, de ce que je sais, toutes les langues ne sont pas forcément recrutées chaque année. Par exemple cette année en théorie il n'y a pas de recrutement de chinois (en théorie car des postes peuvent toujours se libérer en cours d'année ou alors un besoin peut se créer). Par contre on m'a dit qu'il faut obligatoirement être bilingue en anglais donc à ne surtout pas négliger !
  8. Bonjour, de ce que je sais, les sélections sont en deux étapes. La première le CSO pour passer les épreuves générales (sport, tests psychotechniques, visite médicale) et ensuite on peut éventuellement passer les épreuves complémentaires de la spé linguiste. Pour les langues, le niveau débutant est accepté mais c'est toujours un plus d'avoir des connaissances préalables. Concernant les missions, beaucoup sont au sol en base mais on peut aussi être amené à se déplacer. Pour le reste, j'espère bientôt pouvoir le dire car je compte candidater cette année 😊
  9. Je ne voudrais pas m'avancer mais puisqu'il prend en compte les crédits ects, je pense que ça devrait être bon. dans tous les cas pour être linguiste d'écoute c'est niveau bac donc au pire du pire, si vous avez fait votre bac en France cela ira quand même. Pour le reste le mieux est de prendre rdv avec un conseiller cirfa. Bonne chance en tout cas, perso je vise aussi cette spé mais je veux encore valider mon dernier semestre avant de rendre le dossier.
  10. Bonjour, Je ne sais pas quelle spé vous visez mais pour la reconnaissance du diplôme, peut-être déjà se renseigner concernant sa valeur en crédit ects ?
  11. Et mieux vaut téléphoner que remplir leur formulaire ! Non c'est très mal fichu, c'est pas évident de savoir si justement faut déjà être bilingue ou pas. Par contre de ce que j'ai fini par trouver en creusant à fond, c'est qu'il faut une bonne culture générale et une bonne maîtrise du français. De ce côté là ça va, je vais encore un peu étoffer mes connaissances de la culture de la Russie (je connais des chose sur ce pays mais on parle quand même du plus grand pays au monde), pour le français je pense que ça ira, je fais peu de fautes dans l'ensemble (à part quand je suis fatiguée ou que j'écris sur le téléphone). Ca m'a perturbé à un point cet oreille. En réfléchissant je pense que j'ai trouvé ce qui a causé un problème (un claquement trèèèès fort d'un placard à 2cm de mon oreille), depuis je fais méga gaffe à mon oreille, je n'y touche plus (je la nettoie à peine pour laisser le tympan se réparer) et en un mois je sens que j'entends de nouveau tout et mon entourage dit que je parle de nouveau normal. j'ai quand même encore rdv avec un spécialiste mais je pense que ça ira pour les tests, je n'ai plus du tout la sensation de décalage entre la gauche et la droite. Maintenant je ne m'approche plus des placards et je discipline les indélicats qui pensent qu'il faut claquer pour fermer une porte !)
  12. Pour l'instant je me contente du russe, je pense que avec l'anglais c'est déjà un bon début 😅 mais s'il le faut je suis motivée pour l'arabe ! (je vais avoir l'impression d'être un incubateur de langues vivantes en revanche 😂)
  13. Je reviens pour apporter quelques réponses pour ceux qui liraient le post pour eux. (je me suis renseignée auprès d'un cirfa et un cm sur les réseaux sociaux) et j'ai rdv au cirfa bientôt ☺️ Pour être linguiste, niveau bac à bac +2 et concernant les langues... pas besoin d'être déjà bilingue ! On peut même se permettre de ne rien connaître à une langue. C'est le CFIAR qui se charge de former les élèves en 2 ou 3 ans (2 ans russe et arabe, 3 pour le chinois). Lors des tests ce qui est recherché c'est la capacité à apprendre les langues (comprenez quand même que si l'on détestait les langues à l'école et qu'on évite de se retrouver à devoir parler anglais c'est mort). Bref ça m'a reboosté dans l'idée de tenter le recrutement (en + le petit pb de d'oreille qui m'a touché dernièrement était apparemment temporaire suite à un "choc" et là je sens que j'ai retrouvé toute ma capacité), je vais tenter, pour le russe avant tout mais une autre langue ça ira aussi et si je suis pas prise (18 postes pour 2021), j'irai en master.
  14. Ca fait une semaine que je ne suis plus passée ici. J'ai fini par prendre contact en remplissant un formulaire en ligne sur leur site mais je n'ai pas encore eu de réponse. Toutefois ce n'est plus très grave car dans la foulée j'avais rdv chez mon médecin et il a remarqué que j'avais un problème niveau audition. Du coup, j'ai décidé d'oublier l'idée d'intégrer dés bac +3. Je veux d'abord régler ce problème (c'est peut-être rien de grave et pour l'instant je pense pas que ça me bloquerais si je passais la visite médicale) mais en attendant j'irai en master. Au moins, d'ici l'obtention du diplôme, ça sera réglé, je saurai si je peux tenter ou pas, si oui j'aurais définitivement un bon bagage niveau étude et encore 2 ans pour être parfaitement bilingue russe et au pire temps pis pour l'armée, mais tant que je ne sais pas ce que j'ai, je préfère jouer la sécurité (ça serait bête de réussir à rentrer et me faire rejeter quelques années plus tard car ça a empiré tout en restant bac +3) (en tout cas je l'ai mauvaise avec cette histoire d'audition, mais je vais prendre ça comme un signe d'attendre).
  15. Pas de problème pour la tartine, c'est agréable de pouvoir discuter. C'est un peu ambiguë au niveau du russe pour ce master mais je sais que dans mon département d'études, des gens qui n'ont pas fait de LLCER anglais ou n'importe qu'elle diplôme d'anglais sont admis en master s'ils ont quand même un bac +3 et un (très) bon niveau en anglais. Je pense que ça dépend des facs. Avec l'EN je crois que je me suis mal exprimé en voulant éviter de paraître "crache-venin" haha. Ça fait quelques années que je donne des cours ou que j'aide les jeunes de mon entourage et depuis cette année je m'occupe du soutien en anglais des L1 et j'ai déjà dû improviser des cours. La fibre enseignante je l'ai, ce n'est pas le soucis. Mais je souhaite éviter l'éducation nationale car il y a de plus en plus de problème, moins de soutien... beaucoup de mes proches profs l'ont un peu amer. Les plus vieux ont pris leur retraite le plus tôt et plein se reconvertissent. Sans compter que je connais pas mal de jeunes qui ont été parachuté dans des zones dures et qui ont arrêté. Honnêtement je souhaiterais éviter tout ça car je n'ai pas envie d'être dégouté de ce qui me plaît. Pour le moment des trois master dont j'ai parlé c'est clairement celui en didactique qui me tente. Car professeur d'anglais ou linguiste si je pousse encore le russe reste accessible dans l'armée et au pire y'a d'autres métiers intéressant dans le civil avec celui là. Faut vraiment que je contacte le cirfa, puis peut-être qu'ils pourront aussi m'aider avec l'attestation de nage-libre (j'ai zappé que je devais m'en occuper, maintenant les piscines sont fermées et j'aurais bien aimé m'entraîner avant de le passer car la natation c'est pas mon truc niveau sport) Non clairement c'est normal de douter. Au final je me suis aperçue que la bonne moitié des élèves avait eu le même sentiment. Mais passer une année à l'étranger ça m'a été bénéfique (sauf le covid, lui je ne voulais pas le voir débarquer !)
×
×
  • Create New...