Jump to content

Alouette

Membre+
  • Posts

    183
  • Joined

  • Last visited

  • Days Won

    6

Alouette last won the day on December 29 2021

Alouette had the most liked content!

Profile Information

  • Lieu
    Un pied sur terre, un pied dans l'eau
  • I am
    Civil
  • Je suis réserviste
    Non
  • Composante
    Aucune
  • Mon conjoint est militaire
    Non
  • Je suis parent de militaire
    Oui
  • Sexe
    Femme
  • Mes centres d'intérêts
    Chevaux, windsurf, rando, voyage, océan, poésie (ou inversement!)... y6+++

Recent Profile Visitors

718 profile views

Alouette's Achievements

Collaborator

Collaborator (7/14)

  • Dedicated Rare
  • One Year In
  • First Post
  • Collaborator
  • Reacting Well

Recent Badges

72

Reputation

  1. Merci beaucoup pour ce témoignage personnel. J'envisageais et je rencontre toujours les aspects négatifs de l'odeur... L'aspect que vous mentionnez est donc très enrichissant et ouvre à de nouvelles investigations...
  2. Bonjour et une très bonne année à tous ! Pardonnez cette forme d'autoréponse... mais au cours de mes recherches, j'ai trouvé cet article de Juliette Courmont intitulé "Odeurs et représentations de l'Autre pendant la Première Guerre mondiale." A lire ici: Vue de Odeurs et représentations de l’Autre pendant la Première Guerre mondiale (uclouvain.be) Ce n'est pas exactement ce que je cherche, mais j'ai trouvé cette étude de la description olfactive de l'ennemi comme moyen de déshumanisation relativement intéressante. C'est un fait de la Première Guerre dont je n'avais pas idée. Je pense retrouver ma référence au piège olfactif durant le Débarquement dans La Bataille de Normandie de Beevor... je ferai le point d'ici quelques très grosses centaines de pages! Belle soirée.
  3. Bonjour à tous ! J'espère que vous allez bien. Me voici de retour avec mes questions bizarres... Avant, une petite parenthèse au sujet de ma traduction de poèmes de guerre écossais... en pour parlers de publication... mais je n'en dis pas plus car la gestion des droits d'auteur est longue et complexe... donc je croise les doigts mais tenais à vous remercier encore pour vos conseils et les précieuses réponses que vous m'avez apportées ! Ma question aujourd'hui porte sur l'odorat, qu'il s'agisse de l'utilisation des odeurs par les militaires, pour détourner l'attention ou masquer sa propre odeur, par exemple, ou de l'impact qu'a une odeur et qui peut permettre de fuir, par exemple, de trouver une cible, ou qui rappelle des souvenirs plus ou moins traumatiques. C'est un sujet sur lequel les américains ont commencé à travailler via la création de nez artificiels ou d'entraînements en réalité augmentée qui reproduisent les odeurs. Je crois qu'en France, certains musées reproduisent l'odeur des tranchées. Auriez-vous davantage de connaissances de la question? Y aurait-il des ouvrages qui en traitent--même partiellement? Il me semble que l'Opération Titanic pendant le Débarquement utilisait déjà des odeurs artificielles pour détourner les allemands, mais je ne retrouve plus du tout les détails... D'avance merci pour votre aide.
  4. Tiens... c'est bon à savoir ! Ca m'était passé à côté... Merci, Heïdi !
  5. Bonjour, Il y aurait 3 petites retouches formelles à faire: -M'engager dans la Marine Nationale me permettraiT (non ais). -M'engager dans la Marine me permettrait de lui apporter le sens des responsabilité et la rigueur... Cette phrase est assez maladroite. Si tu dis que tu vas apporter de la rigueur à la Marine, ça sous-entend qu'elle en manque, rire! -Formule de politesse: Dans l'attente d'une réponse, je l'espère positive, je vous prie de recevoir mes salutations les plus respectueuses. Pour le fond, ça à l'air pas mal... A développer peut-être un peu ce concept de "métier d'atomicien" et comment tu t'y investirais?? Des spécialistes t'orienteront mieux que moi sur le fond. Beau projet en tout cas!
  6. Bonjour, Deux trois retouches formelles: -La parenthèse avec les + ... assez moyen, d'autant que je ne comprends pas + mon université. -"Dispensé" devrait être accordé (ée ou ées, selon). -ConstitueNT -Croire à et non croire en. Sinon tout cela me semble bien tourné!
  7. Bonjour, J'interviens surtout sur la forme d'habitude, et j'aurais des choses à dire, mais... Pour le fond, je dirais attention au plagiat lors de la description de la Marine. Ce texte-là, je le lis dans beaucoup de lettres ici (gggrrr!) et sur les sites du gouvernement. Donc, concrètement, non seulement ce n'est pas "intellectuellement correct", mais en plus ça ne sert à rien parce que ce ne sont pas des données qui montrent ta conviction et ton intérêt. Bien sûr que tu ne vas pas inventer les missions de la Marine, mais plutôt que de les recopier, il faut les amener dans ton texte pour qu'elles soient à ton avantage, si l'on peut dire, qu'elles mettent en lumière ce pour quoi tu t'engages, ce que tu apporteras et comment tu y trouveras une perspective d'évolution. Tu n'en es pas si loin, mais il y a trop de "copier/coller". Sinon, il y a de très bonnes choses dans le 3e paragraphe (dispo; investissement perso; perspective d'avenir). D'autres répètent un peu le premier... à fusionner, donc! Bon courage pour la refonte!
  8. Bayard a raison. Les séries L, ES et S disparaissent effectivement en 2021! Bien vu. C'est maintenant un Bac sur deux ans (première et terminale) avec un tronc commun (matières enseignées à tous) et des spécialités (que chaque élève choisit. 2 en Terminale). C'est peut-être plus clair ici: https://www.studyrama.com/parents/etudes-et-orientation/le-nouveau-bac-explique-aux-parents-107265#:~:text=Un baccalauréat sur 2 ans qui repose essentiellement sur du contrôle continu&text=Pour faire simple%2C en classe,en 2020 "évaluations communes". Il faudra donc que tu dises que tu veux faire un Bac en suivant les spécialités qui t'intéressent. Vérifie avant qu'elles sont enseignées au LN... Je ne sais pas si tous les lycées proposent toutes les spé.
  9. Bonjour, Je me permets, pour la forme: >J’ai l’honneur de vous présenter ma candidature en classe secondaire => mettre un point! Ou intégrer à la seconde phrase : "Animé par ... j'ai l'honneur de vous présenter..." >Animé par une forte volonté d’intégrer l’École Navale dans le but de rejoindre les troupes de la Marine National. => Il faut un e à Nationale (ça la fout mal, si je peux me permettre l'expression !) De plus, ceci n'est pas une phrase. Il n'y a pas de verbe... >Je souhaiterais rentrer parmi les rangs du Lycée Naval afin d’évoluer scolairement tout en ayant un encadrement plus discipliné et stricte. => On dit "entrer dans". Pas de e à "stricte" : c'est masculin ! >Acquérir les valeurs de la Marine National et enrichir mes connaissance au sein de votre établissement serait un honneur pour moi. => Toujours un e à "national" ! et un s à "connaissance". >Pouvoir avoir un cadre de vie différent et apprendre avec des camarades qui ont les mêmes envies toute en cohésion me conviendrais parfaitement. => un t et pas un s à "conviendrait". "Les mêmes envies toute en cohésion" ne veut pas dire grand-chose. Peut-être à placer avec le cadre de vie... en cohésion avec... >Passionné de l’histoire et de langue j’aimerais poursuivre pour un baccalauréat ES parmi votre établissement. => c'est "d'histoire" et il faut mettre "langue" au pluriel sinon c'est de l'organe dont tu parles ! "Dans" et non "parmi" votre établissement. Enfin, "poursuivre pour un bac" est assez maladroit. Soit tu développes : "poursuivre ma scolarité pour passer un bac", soit tu remplaces "poursuivre" par "préparer". >J’aime beaucoup la discipline et le cadre que propose un lycée militaire. => Je crois que tu l'as déjà dit. >J’apprécie sortir de ma zone de confort et découvrir plein de nouvelles choses, la difficulté et les défis sont pour moi un moyen de s’améliorer. => On utilise généralement un nom et pas un verbe après "apprécier". Cela vient de l'étymologie de ce verbe qui signifie au départ "donner un prix". Je te conseille donc de changer. >J’aime travailler en groupe, avoir la cohésion de groupe est essentiel dans la Marine National. => Décidément tu ne veux pas féminiser la Marine ! Rire. Je supprimerais "avoir". >Sportif, je pratique du kayak dans un club très régulièrement, au contact de l’eau et de la nature j’ai appris à m’adapter aux aléas et a aimer la difficulté. => on dit "pratiquer le kayak". Je ferais deux phrase ici. Il faut un accent sur le "a" avant "aimer". >Le sport est pour moi un moyen d’évoluer physiquement et de renforcer son mental tout en entretenant sa santé. => À corps sein, esprit sein, c'est effectivement ce que dit l'expression ! >En espérant que ma candidature retiendra votre attention, veuillez agréer, Madame, Monsieur, ma considération distinguée. => Le sujet de ta phrase principale doit être le même que celui de "espérant". Il faut donc dire "en espérant... je vous prie d'agréer..." Et j'ajouterais "l'expression de ma considération". En ce qui concerne la forme générale, je dirais que cela manque un peu de structure. On a l'impression que tu fais des listes de ce que tu veux et de ce que tu aimes. D'ailleurs la transition avec la formule de politesse "en espérant etc." est très abrupte. Tu pourrais peut-être expliquer aussi comment tu compte t'investir dans ce lycée, ce que tu apporteras. Pourquoi te choisir toi et pas un autre élève. J'espère que ces conseils t'aideront. Félicitations en tout cas pour ta sélection.
  10. Alouette

    Tenue ORAL

    Et le haut ? Perso j'éviterais le T-shirt. Ou alors avec surchemise. Bref, un col c'est plus... classe.
  11. Bonjour, De ce que je sais, c'est un bac classique + 2 ou 3 ans à la fac ou ailleurs. Pas de bac militaire! En revanche, il y a certains lycées ou écoles qui proposent aussi des enseignements militaires (mais les conditions d'accès sont particulières et ça reste un bac classique). Idem après le bac : tu peux choisir des prépa "militaires" (CPGE) pour les concours des Grandes Ecoles. Mais, là encore, la plupart des enseignements sont "classiques". L'idée c'est que n'importe quel militaire doit avoir des connaissances fondamentales dans toutes les matières : français pour les rapports, pour bien se faire comprendre, pour analyser des situations/documents; histoire-géo, géopolitique, ça va de soit; tout ce qui est science pour l'ingénierie; un peu de philo, ça fait pas de mal pour réfléchir; des langues pour communiquer, notamment en anglais; bio et chimie selon la spé... On me corrigera si je me trompe !
  12. Bonsoir, Pour la forme, il faut aussi corriger cette partie : "les deux annéeS au sein de votre établissement, le seul* à proposer enseignements militaire et académique, me permettront de trouver ma voie. de faire le meilleur choix pour moi mais également pour le corps de l'armée de l'air. Dans l'attente d'une réponse que j'espère positive, je vous prie d'agréer, monsieur le directeur, mes salutations les plus respectueuses." *Tu es sûre que c'est le seul à proposer un double enseignement ???? Pour le fond : -Je n'indiquerais pas, dès le début, que tu n'as pas trouvé ta vocation. Tu l'as, en fait, en partie trouvée puisque tu veux t'inscrire dans cette Ecole. Commencer sa lettre de motivation par "je ne sais pas où je veux aller, mais ça a l'air bien chez vous", ce n'est pas top ! La fin qui explique que tu ne sais pas quelle aviatrice tu seras exactement, en revanche, me paraît bien et honnête. Mais je ne dirais peut-être pas "aviatrice"... cela peut faire réducteur et le terme me paraît inadéquat. -"La renommée de l'Ecole n'est plus à faire" me paraît maladroit. C'est cliché comme expression et ne témoigne pas vraiment de ton intérêt. -Tout à fait personnellement, je n'aime pas les explications entre parenthèses dans les phrases. Chez moi, on dit que c'est de la paresse syntaxique ! Mais ce n'est pas la même choses partout, donc je l'écris juste en remarque. Tu en feras ce que tu voudras. D'autant plus que ça pourrait gâcher ton style bien synthétique. -Faut-il vraiment préciser où se trouve Tahiti ? En espérant que cela aide un peu. Bravo à toi en tout cas pour ce projet et ta détermination.
  13. Bonjour, C'est beaucoup mieux pour le style, bravo ! Il y a juste la formule "complèteront ma détermination" qui ne veut pas dire grand-chose ! Quant à l'utilisation du nous, surtout pas dans une lettre de motivation ! C'est simplement un bon moyen pour savoir s'il faut écrire "j'aimerai" ou "j'aimerais" ! A seulement faire dans sa tête, donc. Tiens-nous au courant. Bonne chance !
  14. Bonjour, Ne t'en fais pas, c'est le problème des lettres de motivation : l'émotion et l'envie de dire ce qu'il faut prennent souvent le pas sur la syntaxe ! Je reprends à mon tour des bricoles : >J'ai l'honneur de vous faire parvenir ma candidature en Classe Préparatoire scientifique MPSI au Prytanée National Militaire. Élève de terminale au lycée jules verne à Nantes et ayant pour objectif de passer les concours de Saint Cyr pour devenir ingénieur militaire ou encore l’Ecole Navale. => la deuxième phrase n'est pas correcte : il n'y a pas de verbe conjugué ! La fin est aussi bancale : déjà il faut ajouter "de" devant l'Ecole Navale et peut-être inverser les deux concours parce que "pour devenir ingénieur militaire ou encore l'EN", c'est étrange. N'oublie pas les majuscules aux villes et aux Ecoles ! >J'aimeraiS intégrer votre établissement car je souhaite étudier les mathématiques et la physique dans un cadre militaire. => Attention, tu confonds le futur et le conditionnel. Remplace "je" par "nous" dans ta phrase. Si tu dis "nous aimerons", c'est du futur (ai), si tu dis "nous aimerIons", c'est du conditionnel (ais). Je rejoins Bouchon Gras sur la formulation. >J’ai toujours aimé les mathématiques et la physique-chimie c’est pourquoi j’ai suivi l’option math experte en plus des deux enseignements de spécialité en première et EN terminale. => Je ne mettrais pas de s à enseignement de spécialité. >J’aime également beaucoup la philosophie car la manière de penser est la même que celle des mathématiques. => Ca, ça va intéresser je crois, et je pense que tu devrais développer car les Ecoles militaires mettent de plus en plus l'accent sur les Humanités, c'est-à-dire français, philo, histoire etc., surtout Cyr. >Mes huit années de scoutisme dans l’association des scouts de Doran m’ont beaucoup appris le sens des responsabilités,des priorités et le travail d’équipe, notamment par le fait que j’ai été second pendant 4 ans et chef de patrouille pendant un an. => A réécrire, en deux phrases sans doute. Je suggère: m'ont beaucoup appris, notamment parce que j'ai été .... J'ai pu développer .... >Je pratique également l'escalade et l'athlétisme, ce qui m’a permis de me forger une volonté de fer. => une virgule et un petit s que tu avais sucrés ! Voilà. N'hésite pas à revenir avec ton nouveau jet.
  15. Bonjour, Je me permets de reprendre point par point pour la forme : « Madame, Monsieur, J’ai l’honneur de me porter candidat afin d’intégrer le Lycée Naval de Brest au sein de sa classe préparatoire aux grandes écoles filière PCSI. >Animé par une volonté forte de servir mon pays, et de mettre à profit mes compétences et savoirs à disposition de ce dernier, ma détermination dans votre filière est sans faille. => Je pense que tu peux utiliser un adjectif possessif (sa disposition) plutôt que (ce dernier). La phrase est à reformuler également en entier car le sujet principal doit être le même que celui du participe passé (animé) sans quoi il y erreur de syntaxe. Enfin, « ma détermination dans votre filière » ne veut pas dire grand-chose : il doit manquer un verbe. >Dans ce sens, je souhaite à terme intégrer l’École Navale dans sa filière « Opérations » afin d’évoluer dans la Marine de demain. => C’est « en » et non « dans » ce sens. Ceci dit, l’expression signifie « pour cette raison ». Or, je ne comprends pas la cohérence de ton propos. >Conduit par mes recherches d’orientation, la Marine Nationale s’est imposée à l’issue d’une mûre réflexion. => Erreur de syntaxe comme dans la première phrase. A réécrire pour que le sujet de la principale et celui du participe passé soit le même. Je dirais aussi « s’est imposée à moi ». >Les valeurs, les principes, l’histoire portés par cette force armée représentent une entité concrète auquel je m’identifie. => Je mettrais « histoire » avant « principes » pour que le participe passé, « portés », nécessairement accordé au masculin pluriel, ne soit pas à côté d’un mot féminin singulier. C’est une tradition syntaxique courante. Il faut remplacer « auquel » par « à laquelle » puisque tu parles d’ « identité ». Cultivant le goût des sciences et des lettres depuis plusieurs années via ma scolarité et les différents concours réalisés tel que le Concours départemental de la résistance et les Olympiades de Mathématiques, votre CPGE serait un moyen de poursuivre mon parcours et de répondre à ses ambitions. => même erreur de syntaxe qu’en phrase 1. Comment peut-on cultiver le goût des lettres et des science via la scolarité ? Ce n’est pas clair pour moi. Créant un premier contact avec le milieu des classes préparatoires via des témoignages et discussions avec des élèves et enseignants, je connais ses difficultés, les concessions qu’elle impose ; mais j’y vois aussi un environnement de travail privilégié et sain, et plus particulièrement solidaire et motivant au Lycée Naval plus particulièrement grâce à son internat imposé. => Oh-là-là ! A restructurer totalement en plusieurs phrases simples. Même erreur qu’en phrase 1 ; mauvaise utilisation de « via » à nouveau ; ses difficultés à quoi ? Que remplace « elle » ? Répétition de « plus particulièrement »... >Veuillez croire, Madame, Monsieur, à l’assurance de ma parfaite considération. » => c’est « EN l’assurance » et je trouve que la salutation tombe comme un cheveu sur la soupe : on dirait que ta lettre n’est pas terminée. Mais c’est un point de vue personnel. « Parfaite considération » n’est pas l’expression appropriée. Concernant le fond, et là encore ce n’est qu’un point de vue personnel et non un jugement, je le trouve un peu banal. Je dirais aussi, pour caricaturer et être méchante, que tu n’envisages la prépa que pour le concours de l’EN. C’est un beau projet et tu as raison de le mettre en avant, mais je pense qu’il faudrait que tu montres que tu t’es bien renseigné sur la prépa et que tu soulignes davantage ses qualités, ce qu’elle va t’apporter (pas juste une porte vers l’EN même si c’est un peu le cas !) et comment tu comptes t’y investir. En espérant que ces remarques sont utiles et pas trop vexantes. Bonne continuation.
×
×
  • Create New...