Jump to content
Search In
  • More options...
Find results that contain...
Find results in...

nextguard

Membre+
  • Content Count

    5
  • Joined

  • Last visited

Community Reputation

0 Neutre

Profile Information

  • I am
    Civil
  • Sexe
    privé

Recent Profile Visitors

The recent visitors block is disabled and is not being shown to other users.

  1. Bonjour, j'écris ce post suite à un entretien que j'ai eu au CIRFA afin de préparer mon dossier pour une candidature OSC/e. J'ai appris qu'il était fortement recommandé de faire une PMS afin de renforcer le dossier avant d'aller en centre de sélections. J'ai aussi eu connaissance que les PMS de cet été sont toutes suspendues dues au COVID-19. Il y a donc une nouvelle PMS de disponible vers Novembre. Cependant, j'entame (en septembre) une nouvelle alternance en CDD afin de valider ma licence en informatique. De ce fait, je ne sais pas comment faire afin de participer à la PMS toute en étant en alternance dans un nouveau contrat. C'est pourquoi je viens vers vous : Pensez-vous que je puisse me permettre de m'absenter 3 semaines dès mon début de contrat en alternance ? Si oui, comment puis-je justifier cela auprès d'un employeur ? Pensez-vous que si je ne fais pas cette PMS, je peux tout de même réaliser les tests de sélection à NANCY pour candidater et avoir autant de chance d'être sélectionner en OSC/e ? Je vous remercie d'avance Cordialement nextguard.
  2. bonjour MisterRyo, je vous remercie pour votre réponse, j'espère que ça passera ! Cordialement Nextguard
  3. Bonjour Madame, Monsieur, Je vous contacte car j'ai dans l'optique d'intégrer l'Armée de Terre. J'ai déjà effectué une partie de mes classes où je me suis blessé (sub-luxation de l'épaule) durant celles-ci. De ce fait, l'armée m'a "forcé" à rompre le contrat car il y avait une instabilité de l'épaule. Le médecin miliaire a précisé qu'il s'agissait d'une "luxation" et non pas d'une sub-luxation. J'étais donc S=5, inapte à l'engagement. Le problème étant que j'ai déjà subi une réelle luxation de cette épaule par le passé. Du fait de l'inexactitude du terme médical employé par le médecin militaire lors de la rupture du contrat je suis inapte à l'engagement car S=5. Mon dossier laisse croire que j'ai des luxations récidivantes alors qu'il s'agit en réalité d'une luxation et d'une sub-luxation (cette dernière est due à un choc, elle n'est pas conséquence de ma luxation). Lorsque j'ai quitté l'armée, j'ai pris rendez-vous avec un chirurgien spécialiste de l'épaule qui a affirmé que mon épaule n'était pas plus instable qu'une autre, que ce n'était pas des luxations récidivantes. Pour lui il n'y a pas de problème à l'engagement au sein de l'armée et aucune contre-indication à l'activité de sport intensif. Il n'existe aucune lésion ni défaillance. Je ne subirai donc aucune opération car ce serait strictement inutile. J'ai donc un certificat du médecin chirurgien ré-expliquant cela. Aujourd'hui, j'ai la volonté de repartir à l'armée (dans les armes de mêlée) cependant ma crainte est que je sois recalé pendant les tests de sélection (car S=5 précédemment) et que, malgré un recours auprès des services de santé des Armées l'avis de mon chirurgien ne soit pas pris en compte. Pensez vous que pendant les tests de sélection en ayant les documents qui justifient mon aptitude je peux prouver au médecin que je ne suis pas S=5 et donc, que je puisse m'engager ? Dans le cas contraire, si je dois faire appel pensez-vous que l'avis du chirurgien civil sera pris en compte et qu'il que mon dossier soit réétudier ? Merci Cordialement
  4. Bonjour madame, monsieur je valide en cette fin d'année scolaire mon bac+2 (dans le domaine de l'informatique). J'ai très envie de m'engager dans l'armée de Terre dans l'arme de l'infanterie ou de la cavalerie. Cependant, je suis dans le flou : Je ne sais pas si il est préférable de continuer mes études jusqu'à ma validation de Licence (BAC+3) ou, si je m'engage dès maintenant. En effet, en ayant uniquement un BAC+2 je souhaiterai intégrer St Maixent afin plus tard, de préparer l'EMIA. En ayant un BAC+3, je souhaiterai intégrer St Cyr. Cependant, en ayant qu'un bac+3 pour postuler à St Cyr, la seule voie possible est Officier sous contrat, et j'aimerai faire carrière dans l'armée. J'ai vu qu'on pouvait s'activer en contrat mais que c'était très rare. De ce fait, j'aimerai avoir votre avis entre : - Postuler à Saint Maixent dès ma validation de BAC+2 et essayer plus tard, le concours de l'EMIA - Continuer mes études pendant 1 année, malgré le fait que ça me plaise pas, afin d'avoir une licence et essayer de passer le concours de St Cyr (malgré le fait que ce soit des contrats qui me permettront pas de faire ma vie dans l'armée). Merci de votre aide Cordialement je complète car je vois que j'ai oublié une chose: Je doute sur les deux car si par malheur je me blesse pendant mes classes de saint Maixent, j'ai peur qu'avec uniquement un bac+2, j'ai moins de poids pour retrouver des études qu'avec une licence.
×
×
  • Create New...