Jump to content
Search In
  • More options...
Find results that contain...
Find results in...

Reconversion

Membre+
  • Content Count

    14
  • Joined

  • Last visited

Community Reputation

1 Neutre

Profile Information

  • I am
    Militaire
  • Sexe
    Homme

Recent Profile Visitors

The recent visitors block is disabled and is not being shown to other users.

  1. Bonjour, Cette année, je redemande mon agrément technique, le 4139-2 pour une 2e fois. Je souhaiterais faire un compte rendu manuscrit pour avertir mes chefs que je souhaiterais passer le concours, le 4139-1. Pour cela : - Y aura-t-il des conséquences sur ma demande d'agrément technique 4139-2 ? - Dois-je attendre mon "non-agrément 4139-2" pour faire un compte rendu du 4139-1 ? - Puis-je faire un compte rendu manuscrit du 4139-1 sans annoncer de dates d'inscription et des épreuves du concours (année, mois) ? - Puis-je faire un compte rendu manuscrit du 4139-1 en justifiant les raisons négatives de ma carrière militaire et mes motivations et ambitions à passer ce concours ? En attendant plusieurs réponses de votre part, je vous remercie d'avance.
  2. Bonjour, Je viens de retenter cette semaine pour une 2e demande à un agrément 4139-2. "Grâce ou à cause" de la "COVID-19", la date butoir a été repoussée au 30/06/2020. Donc, il est encore temps pour faire une demande pour ceux qui hésitent...
  3. Bonjour, Début juin 2020, j'ai été convoqué chez le chef de corps pour signer ma 2ème COM. Bien entendu, je n'ai pas eu de RAC et il m'a expliqué pourquoi je n'ai pas eu de "A". A l'issue, je souhaitais faire un recours sur ma notation. J'ai donc contacté un chancelier, en dehors de mon régiment, qui a regardé mes 2 dernières notations. Il m'a demandé si j'avais des preuves écrites pour justifier mon recours et je lui ai répondu que j'avais tout à mon niveau (note de service, mail, sms, etc). Il m'a déconseillé de faire un recours pour les raisons suivantes : - Aucun mot négatif sur mes notations donc perte de temps pour faire un recours même solide. Il faut trouver des mots "négatifs" et beaucoup de croix dans "perfectibles". - J'ai un "B" donc je fais partie de la zone "Excellence". - Etant muté au PAM 2020, si je fais un recours, c'est mon nouveau chef de ma nouvelle affectation qui recevra la décision suite à la commission des recours (pas top pour une première année sur le poste de ma nouvelle affectation). Je trouve cela débile puisque c'est mon ancienne affectation qui m'a noté mais comme mon dossier sera géré par ma future garnison... Je vais donc suivre les conseils de la chancellerie mais je trouve que mon chef de corps a tout calculé pour contrer mon recours. C'est trop facile de noter un sous-officier avec une "même" notation avec un "B" pendant plusieurs années consécutives en changeant 2-3 mots et 1 croix sans aucun RAC pour faire croire au sous-officier que tout va bien. De plus, j'ai appris que les sous-officiers de mon régiment ayant pris un RAC ont marqué le CDC sur un évènement précis. Cela s'appelle une lettre de félicitation, non ? BNA = Bulletin de Notation Annuel, non ? Ce que je ne comprends pas : mes 4 derniers chefs de corps n'ont pas pris en compte de la qualité de mon travail, de mon volontariat à passer les ESP alors que j'étais que sergent-chef en 2015, et que je suis allé à l'oral pour les OAES en 2019. Conclusion = 1 RAC en 7 ans. Je sais, je ne sais pas sucer... J'espère que l'évolution de carrière dans le civil sera bien meilleure que celle de l'armée de terre car j'ai trop perdu mon temps dans l'armée. Il est temps de prendre la pension et de bien me reconvertir vers le monde civil.
  4. Bonsoir Tétard et les autres, Merci pour vos réponses mais il faut savoir si d'autres sous-officiers font ou feront parti malheureusement des sergent-chefs qui passeront à l'ancienneté au grade d'adjudant (11 ans de grade de chef : traumatisant et injustice) avec un "B" pendant plusieurs années les pénaliseront pour leurs avancements. J'en suis la preuve !!! Maintenant ma question est la suivante : si tous mes arguments sont "solides", "argumentés", "justifiés" avec un droit de recours après la 2ème COM pour obtenir un "A", Niveau statistiques, combien ai-je de taux de réussite pour gagner le recours ? 1% ? 5% ? 10% ? Pour Bouchon : A 1200€ net par mois, je reste à l'armée mais comment est-ce possible en France d'être payé à ce salaire-là avec +20 ans d'expérience professionnelle ? Reconversion
  5. Bonsoir Tétard, Non, d'après les textes, j'ai droit à 8 jours et j'ai formulé mes observations à la 1ère COM. Le CDU a répondu et m'a refait signer une fiche d'observations. Le CDC devrait voir ma révision d'observations et celle-ci sera insérée avec ma feuille de notations 2020. J'attends dès à présent ma 2ème COM et à l'issue, j'enclenche un recours avec un maximum d'arguments des faits passés. Quand je compare mes 2 dernières notations, seule 1 croix a changé parmi les perfectibles, rien de particulier dans le texte sauf que pour justifier un "A" il doit être indiqué "excellent" au lieu de "très bon", et un "5" au lieu de "4" pour mes CCPM. Si je perds mon premier et certainement dernier recours, je quitte l'armée en 2021 sans hésitations pour n'importe quel boulot même pour 1600€ net par mois avec mes 20 ans de service. Merci.
  6. Bonjour, Je viens de signer ma notation 1ère COM et je ne suis pas satisfait par rapport à la lettre "B" pour ma QSR car je souhaiterais obtenir un "A" pour des raisons valables. Dois-je faire un droit de recours après la 2ème COM ? Merci pour vos conseils,
  7. Bonjour, Je souhaiterais redemander l'agrément 4139-2 en 2020 puisque la première fois en 2019, la DRH-AT a émis un avis défavorable. Ma demande 4139-2 n'est pas prévue de faire la "passerelle" de ma spécialité dans l'armée de terre vers un emploi civil de la même spécialité. D'après les textes en 2020, seulement 200 agréments seront donnés cette année pour tous les militaires de l'armée de terre qui feront la demande et qui rentrent dans les conditions. Bien entendu, je suis conscient que je ne suis pas prioritaire car je suis Adjudant SOC avec 19,6 ans de services. Dans mon cas, il faudrait que je fasse la demande à mes 30 ans de services ou être à 2-3 ans de la limite d'âge d'adjudant soit à 49 ans afin que je suis étudié dans les priorités, est-ce exact ? Quels conseils pouvez-vous me donner afin que je fasse quand même la demande cette année pour avoir 0.01% de chance d'avoir l'agrément ? Je connais une collègue dans mon régiment qui a eu l'agrément 4139-2 favorable de la DRH-AT en 2019 dans les mêmes conditions que moi ??? La différence entre elle et moi : - Elle termine sa carrière au régiment en espérant trouver un poste dans le sud. - Je termine ma carrière en redemandant l'agrément pour trouver un poste civil dans la région parisienne. Merci,
  8. Bonsoir AureAsia, Merci pour vos remarques et conseils. Pour répondre à vos questions : - Je souhaiterais faire mon FUD de démission avec RJI début août 2020 (sauf si je trouve un emploi en juin 2020 mais cela m'étonnerait entre préparatifs déménagement, nouvelle maison et semaines bloquées au régiment...). - Pourquoi la DRH-AT annulerait mon ordre de mutation puisque je serai à ma nouvelle affectation qui commence le 1er août 2020 ? - Je n'ai aucun lien en service puisque celui-ci s'est arrêté en 2015 par rapport à mon obtention BSTAT en 2010. - Ma seule crainte pour le refus de ma démission : poste très sensible genre "Etat-Major" + spécialité déficitaire dans l'armée de terre. Merci pour vos conseils.
  9. Bonsoir, Merci pour vos réponses très intéressantes et je vais vous répondre pour chacun d'entre vous afin que vous ayez TOUS les éléments me concernant : - Avril 2019 : Demande agrément 4139-2 et 4139-3. - Mai 2019 : Entretien avec DRH puis demandes envoyées à mon chef de corps et à la DRH-AT. - Juin 2019 : Entretien "officieux" avec le chef de corps pour mutation interne, voire externe et "négociation" pour maintien dans l'institution militaire. - Eté 2019 : Agréments 4139-2 et 4139-3 refusés. - Janvier 2020 : 1ère proposition mutation correspondant à mon 8e choix acceptée par obligation pour rapprochement familial et personnel pour raisons professionnelles de ma conjointe. Le poste ne me convient pas du tout par rapport à mes souhaits et motivations professionnelles indiquées dans ma FIDEMUT 2020. - Mars 2020 : OM reçu qui me permettra de lancer mon crédit immobilier maison suite à mon compromis de vente signée début du mois. - Semaine prochaine : Rendez-vous prévu (chefs au courant) sur mes différents projets professionnels civils à la Défense Mobilité pour octobre 2020 (si promesse d'embauche). Pour répondre à Corsica : - Je ne suis pas à l'étude mais prévu d'être muté cet été 2020. - Pourquoi 1 an avant mon départ à l'institution alors que je prépare mes projets depuis avril 2019 ? - Pas grave pour être dans le rouge pour le calcul de ma pension : je ne suis pas à 4 ou 6 mois près car j'ai encore gardé une économie et une épargne au cas où pour payer mon crédit maison qui va commencer en juin 2020. Voici ce que j'ai trouvé si les textes sont toujours d'actualité (mots soulignés en fonction de ma situation : SOC avec 20 ans de service au 5 octobre 2020 avec un préavis de 2 mois donc compte rendu communiqué début août 2020) : "CHAPITRE XI - CESSATION DE L'ETAT MILITAIRE Article 73 - Démission et résiliation du contrat Cet article organise l'interruption du lien professionnel du militaire, qu'il soit de carrière ou sous contrat, avec les armées, à leur initiative. Les premiers doivent formuler une demande de démission, les seconds une demande de résiliation du contrat. Ces demandes peuvent être refusées, de façon discrétionnaire, « si les circonstances l'exigent », ou si une formation spécialisée, ou une prime ont été dispensées au profit du demandeur. Par ailleurs, le présent texte instaure un préavis, dont la durée relève du décret en Conseil d'Etat, préalable à la démission ou la résiliation du contrat, si les intéressés ont ensuite un accès effectif au droit à pension. Ce préavis vise à réduire les difficultés de gestion entraînées par l'immédiateté du départ des militaires accédant au droit à pension de retraite à jouissance immédiate. Il est légitime que l'exercice de ce droit s'effectue en concertation avec l'institution, pour que celle-ci puisse prendre les mesures appropriées de remplacement du militaire souhaitant quitter l'armée. Un départ inopiné est de nature à affecter le caractère opérationnel des armées, mais également à reporter une charge de travail sur d'autres militaires qui subissent ainsi les conséquences de l'absence de gestion prévisionnelle des personnels. Selon les indications fournies à votre rapporteur la durée envisagée pour ce préavis serait de deux mois." - Une fois que j'aurai ma promesse d'embauche, je demanderai d'établir une APDR et je remplirai une EPR10 dans les 24H s'il le faut ! - Pour mon déménagement, l'adresse de mon prochain domicile par rapport à ma mutation professionnelle cet été 2020 correspond à mon adresse de repli pour l'emploi civil que j'espère trouver. - J'occupe une spécialité déficitaire de l'armée de terre mais qui ne correspond plus à mes motivations et aspirations professionnelles. D'ailleurs, je souhaite changer de branche dans le secteur civil. Merci pour vos réponses et remarques,
  10. Bonsoir, Je suis Adjudant avec 19 ans et demi de services et je suis sous-officier de carrière. Depuis 2018, je prépare ma reconversion (info VAE, info 4139-2 et 4139-1, finaliser CV et lettres de motivation, etc). Je souhaiterais quitter l'institution militaire au 1er octobre 2020 afin d'atteindre mes 20 ans de services. Etant prévu d'être muté le 1er août 2020 et si je trouvais un emploi civil (CDD 3 ans ou CDI), je souhaiterais faire un compte rendu écrit avec un préavis de 2 mois à mes supérieurs hiérarchiques avec une promesse d'embauche pour quitter l'institution le 5 octobre 2020. La DRH-AT peut-elle s'opposer à me laisser partir dès le 1er jour de mon arrivée à ma nouvelle affectation ? En vous remerciant,
×
×
  • Create New...