Jump to content
Search In
  • More options...
Find results that contain...
Find results in...

Kravmaga

Membre+
  • Content Count

    7
  • Joined

  • Last visited

Community Reputation

0 Neutre

Profile Information

  • I am
    Civil
  • Sexe
    Homme

Recent Profile Visitors

The recent visitors block is disabled and is not being shown to other users.

  1. Je l'était au début. Puis vient la maturité et le fait que l'on ne renie jamais ce que l'on est. Pour ma part c'était une agression d'un gradé (je parle bien d'une agression et non d'une CBF qui est courant et normale dans l'armée, je ne me considère pas comme un fragile qui pleure à la moindre engueulade d'un chef) donc oui, argumentaire béton à venir le jour ou je franchirais le pas... De ce fait je remet en cause seulement ce gradé et non l'institution tout entière, l'armée n'est pas responsable de sa connerie..n Comme.je lai dit je peux tout raconter en privé si vous le souhaitez
  2. Je le sais. Et si c'est impossible je l'accepterai, je dois assumer la conséquences de mes actes. Je vous tiendrai au courant mais ce n'est pas pour tout de suite, je suis actuellement en emploi saisonnier. Par ailleurs vous ne connaissez pas d'histoire similaires à la mienne? D'anciens déserteurs qui regretterai leur acte et voudrai voudrait réintégrer l'institution ? Si je ne peux pas je compte intégrer les pompiers volontaires civils, et continuer le tir sportif.... Merci en tout cas de votre réponse et compréhension
  3. Je le sais. Je sais que malgré tout ma désertion est notée quelque part et va faire tache. J'aimerais intégrer la Marine, plus précisément les fusiliers marins. Mes nouveaux talents de nageur et de secouriste aquatique et ma connaissance de la mer (je vis pas loin de la mer) pourrait être utile. Cest un milieu où je suis naturellement a l'aise. Malheureusement j'habite loin des lieux d'affectation de la marine, je pense donc plus me pencher vers l'armée de l'air, les fusilier de l'air. Quelque soit le corps j'aimerais être dans une de ces deux unités et par la suite viser le monitorat TIOR. On m'a déjà dit "cest chaud mais tente toujours " j'aimerais voir. En tout cas merci pour votre réponse et pour votre compréhension.
  4. Bonjour a tous, Comme je lai précisé dans ma présentation, ma situation vis à vis de l'armée est particulière. En mars 2016 jai signé un engagement dans l'armée de terre pour 3 ans. Au début tout allait bien, j'étais clairement dans le moule, cela me correspondait parfaitement. Puis les choses se sont dégradés jusqu'a me conduire à faire une bêtise (très mal vu) vis à vis de l'armée : jai déserté en mars 2017, a peine un an plus tard... avec tout ce qui s'en suit (courrier chef de corps, gendarmerie, rupture du contrat etc...) Je sais que ça serai mal vu et que même poster ici peut-être un affront pour certains. Je m'en excuse mais jai besoin de précision et de réponses. Pour ceux qui veulent que je raconte l'histoire cela se passera en MP, je répondrais tout. Je suis donc retourner à la vie civile de manière un peu brutale, je m'en suis bien sorti, je suis épanoui aussi dans ma nouvelle vie. Mais je sens qu'il manque quelque chose à ma vie. Je vous le donne en mille: l'armée. Je fais toujours du sport à outrance, je fais même des entrainement semblables à ceux des militaires et je suis toujours autant attirer par les armes et le tir. De plus, avec ce qu'on entend en ce moment la protection des citoyens me tient beaucoup à cœur. Ma question est : malgré tout cela, est il possible, avec une motivation et un dossier béton d'intégrer la réserve opérationnelle ? Jai toujours pensé que cest un bon compromis pour ceux qui ont peur de l'engagement. Jexclue la réserve de l'armée de terre car c'était mon corps d'appartenance, je viserai plutôt les autres corps d'armée. Étant épanoui dans ma vie civile je pense que tout ceci serai un bon compromis, sachant que jai déjà une connaissance du milieu militaire, la.prise de conscience, la maturité et l'expérience professionnelle et du travail en plus. Je cherchais juste des réponses, et bien évidemment si tout cela est impossible je comprendrais très bien. Petite précision : mon contrat a été rompu mais je n'ai eu aucune condamnation à la suite de cela, mon casier judiciaire est totalement vierge, jai même eu un emploi dans la fonction publique depuis, et zéro complication vis à vis de ça. Merci d'avance à vous et désolé d'avoir été si long mais je cherche des réponses, voir même des témoignages qui serai les bienvenue. Mes respects,
×
×
  • Create New...