Bienvenue sur le Forum Militaire

Inscrivez-vous pour avoir accès à l'ensemble des fonctionnalités du forum. Une fois enregistré et connecté, vous serez en mesure de contribuer en publiant vos propres questions ou en répondant à un sujet existant. Vous serez en mesure de personnaliser votre profil, recevoir des points de réputation, et bien plus encore !

Bouchon-Gras 49

Administrateur
  • Compteur de contenus

    12 149
  • Inscription

  • Dernière visite

  • Jours gagnés

    321

Bouchon-Gras 49 a gagné pour la dernière fois le 20 août

Bouchon-Gras 49 a eu le contenu le plus aimé !

Réputation sur la communauté

1 360 Excellent

À propos de Bouchon-Gras 49

  • Date de naissance 14/04/1970

Profile Information

  • Lieu
    Juste à coté
  • Je suis
    Ancien militaire
  • Je suis réserviste
    Réserviste opérationnel
  • Composante
    Marine nationale
  • Mon conjoint est militaire
    Non
  • Je suis parent de militaire
    Non
  • Sexe
    Homme
  • Mes centres d'intérêts
    la Marine Nationale
    la Réserve Opérationnelle
    l'Histoire

Visiteurs récents du profil

9 673 visualisations du profil
  1. Salut, J' ai déplacé ton post dans le sujet " école des mousses " , je pense que c' est de cette école que tu parle. Voila ce que dit la Marine : Cette filière s'adresse à des élèves de niveau 3ème ou seconde. Etre de nationalité française / Savoir nager / Etre physiquement et médicalement apte. Avoir l'accord parental (sauf pour les mineurs émancipés). Etre âgé de 16 à moins de 18 ans au 1er septembre de l'année d'entrée. Donc n' ayant pas 16 ans, ce ne sera pas possible.
  2. Bonjour Julian, soit le bienvenu sur le forum.
  3. Juste pour illustrer le fait que il n' y a pas nécessité à ce que tout le monde est le permis. Il y a le permis mer ( côtier et hauturier ). Rien d' étrange, faire passer des permis a un coup. Or nous vivons sous le glaive tranchant des budgets et de ses coupes sévères, il faut faire des économies ! Faire passer des permis à tout va, coute chère ! Le temps que l' élève apprenne c' est du temps où le militaire n' est pas en missions, en formation..., les moniteurs idem et puis il faut les véhicules, le carburant... un bon comptable t' expliqueras ça rapidement. Donc si le service n' en a pas l' utilité, l' Armée ne fait pas passer les permis.
  4. Voila qui est beaucoup mieux
  5. Salut, Ça ne donnera pas une mauvaise influence pour la suite ( Il n' y a pas d' esprit de jalousie, ce n' est pas parce-que tu auras été réserviste dans l' Armée de l' air que ça te bloqueras pour une carrière dans l' Armée de terre.
  6. C' est le principe même de la kali-fa lancé contre l' Occident " tué avec vos moyens et ce que vous trouvez, un couteau, une pierre... " Effectivement avec ce mode d' attaque nous sommes désarmé, c' est la terreur même. Oui, car ce mode d' action est peu prévisible.
  7. Comme tous les marins ne savent pas piloté ( permis bateau ) un bateau ou les aviateur piloté un avion ( brevet de pilote )... Dans la vie civil, autour de toi, il y a plein de gens qui n' ont pas le permis et ça ne les empêchent pas de vivre, travailler, partir en vacances...
  8. Un CV est le fait de ton expérience et des diplômes et formations détenus un projet, comme son nom l' indique c' est futur... c' est ce que tu espère faire.
  9. Bonjour, J' aimerai trouver ce genre d' objet dans mon grenier, qui plus est dans cet état impeccable. C' est bien un képi mais de commandant ( quatre galons ). Pour être plus précis c' est un képi " foulard ", la partie rouge ( comme tu dis ) qui est en terme technique dénommé le turban est souple, sans armature. En dessous, le bandeau recouvert de feutre noir comporte une grenade ( emblème de l' infanterie ) brodée en cannetille. Sur le bandeau est fixé la fausse jugulaire doré ( couleur de l' arme ). Il serait intéressant de voir les boutons de la jugulaire. Le dessus, ce nome " calot " et comporte un nœud hongrois ( présent chez les sous officier supérieur ( adjudant et adjudant chef ) chez les officiers subalternes, les officiers supérieurs et généraux. ) Ce képi correspond à la période 1900, il sera encore un peu porté durant la grande guerre ( surtout dans les premières années ou à l' arrière ou en état major ). En réalité le képi foulard sera détrôné par le képi polo ( plus ramassé ) puis par le képi de guerre confectionné en drap gris bleu de fer ( bleu horizon ). Petite précision, le turban parait très grand mais en réalité il n' était pas porté comme ça, le dessus devrait être un peu rentré. ( comme dans la photo ci-dessous ) Pour en revenir à l' arme, la grenade ne l' identifie pas comme étant du Génie ( d' ailleurs un képi du Génie serait entièrement noir ), la grenade de ton képi semble comporter des petites feuilles sur les cotés qui diffère d' une simple grenade d' infanterie. Voici un képi foulard de tirailleur, avec une grenade de type standard. Grenade de col d' une tunique 1906 d' un officier d' artillerie coloniale ( les boutons comportent deux canons croisés sur une ancre ). Tu remarqueras que la grenade ressemble à celle de ton képi. Il faut aussi préciser qu' un képi du Génie comporterai le numéro du régiment, de même pour l' Infanterie, seul les officiers non-affecté ou en état major portaient la grenade ou le pot en tète ( cuirasse du génie ). Ça pourrai également être un képi d' officier d' artillerie ( ces képi comportent une grenade sur le turban et des canons croisés sur les boutons de la jugulaire. En cérémonie les officier artilleur installaient un insigne amovible à double canons croisés en laiton abouti surmonté d' un pompon de régiment. Donc pour conclure ( sans plus d' info ), je dirais que c' est un képi foulard d' officier ( commandant ) de la période 1900. Peux tu nous mettre des photos ( détail ) d' un bouton de jugulaire, de la grenade et éventuellement de l' intérieur. Merci.
  10. Quelques détails : Attaque "terroriste" en Finlande : l'assaillant ciblait les femmes AFP Modifié le 19/08/2017 à 19:03 - Publié le 19/08/2017 à 11:19 | AFP Attaque "terroriste" en Finlande : l'assaillant ciblait les femmes © Lehtikuva/AFP / Camille ROMANO AFP L'attaque au couteau qui a fait deux morts et huit blessés vendredi en Finlande a été qualifiée de "terroriste" par les autorités selon lesquelles son auteur, un demandeur d'asile marocain de 18 ans, ciblait particulièrement les femmes. La police avait rapidement arrêté le suspect, le blessant par balle à la jambe sur une place du centre de Turku, un port du sud-ouest de la Finlande. "Nous pensons que l'assaillant ciblait en particulier les femmes, mais des hommes ont été blessés après avoir tenté de défendre ces femmes", a déclaré la commissaire Christa Granroth, du Bureau national des enquêtes, au cours d'une conférence de presse. Le jeune homme arrivé en Finlande en 2016, dont l'identité n'a pas été révélée, avait poignardé à mort deux Finlandaises et avait blessé huit autres personnes (dont un Italien, un Britannique et un Suédois -et non pas deux comme annoncé plus tôt). Des policiers arrêtent un suspect dans l'attentat de Turku, en Finlande, le 18 août 2017 © Kirsi Kanerva AFP Les victimes, âgées de 15 à 67 ans, sont huit femmes et deux hommes. "L'attaque a d'abord été qualifiée de meurtre, mais pendant la nuit, nous avons reçu des informations supplémentaires qui indiquent" que ce "sont maintenant des meurtres et des tentatives de meurtres avec intention terroriste", a annoncé la police dans un communiqué. Celle-ci a ajouté qu'elle examinait de possibles liens avec le groupe Etat islamique (EI). "L'existence ou non d'un lien avec l'EI sera l'un des principaux axes de l'enquête", a en effet déclaré le directeur des services de renseignement finlandais (Supo), Antti Pelttari, dans une conférence de presse. Coopération internationale L'assaillant, dont la police ignore le mobile exact, est toujours hospitalisé. "Nous avons essayé de parler avec lui à l'hôpital, mais il n'a pas voulu s'exprimer", a dit Mme Granroth. D'après les médias finlandais, l'homme s'est vu refuser sa demande d'asile, une information qui n'a pas été confirmée officiellement. Les autorités ont en outre donné samedi un nouveau chiffre de quatre Marocains arrêtés pendant deux perquisitions, dans un centre pour demandeurs d'asile et dans un appartement, à Turku dans la nuit. "Nous ne sommes pas encore sûrs qu'ils aient un lien (avec l'attaque) (...). Mais ils ont été en contact avec le principal suspect", a précisé à l'AFP le commissaire Markus Laine, du Bureau national d'enquête. Plusieurs Marocains ont aussi été identifiés parmi les auteurs des attentats de Barcelone et de Cambrils cette semaine, revendiqués par le groupe Etat islamique, tout comme d'ailleurs l'attaque au couteau de samedi à Sourgout, en Sibérie. Leena Malkki, spécialiste du terrorisme à l'Université d'Helsinki, a déclaré à la radio-télévision publique YLE qu'il n'y avait pas encore de raisons de croire qu'il y avait un lien entre les attentats de Turku et en Catalogne. Cependant, "beaucoup de pays européens parlent de la radicalisation des jeunes Marocains", a-t-elle souligné. Les policiers coopèrent avec les services de l'immigration finlandais ainsi qu'au niveau international. Un mandat d'arrêt international a été émis contre une cinquième personne. En juin, les Supo avaient relevé d'un cran leur évaluation du risque d'attaque terroriste, annonçant avoir repéré une activité du groupe Etat islamique susceptible de viser la Finlande. Le risque est au niveau deux sur une échelle de quatre. Les services de sécurité disaient particulièrement surveiller "350 individus", soit "environ 80 % de plus" qu'en 2012. Une minute de silence Samedi, une manifestation de 300 personnes à la mémoire des victimes a eu lieu sur la Place du marché de Turku, où l'attaque s'est déroulée, un évènement organisé par des Turcs, des Irakiens et des Syriens. Un groupe opposé à l'immigration, Finland First (La Finlande d'abord), était également présent, mais aucune violence n'a été signalée. Dimanche, une minute de silence sera observée à 10h00 (07h00 GMT), a annoncé le Premier ministre Juha Sipilä. "Si l'attaque terroriste est confirmée, ce sera la première fois en Finlande. C'est ce que l'on craignait. La fois précédente Barcelone, maintenant Turku. Nous ne sommes plus une île", a-t-il déclaré. "La Finlande reste l'un des pays les plus sûrs du monde. Nous allons tout faire pour qu'il le reste", a ajouté M. Sipilä. Le président Sauli Niinistö a de son côté participé à une cérémonie en la cathédrale de Turku vendredi soir. La Finlande, 5,5 millions d'habitants, a enregistré un nombre record de 32.500 demandeurs d'asile en 2015. Ils n'étaient plus que d'environ 10.000 l'année dernière, après que ce pays, comme ses voisins nordiques, eut tenté de les décourager en réduisant notamment les avantages sociaux. Mais depuis 2015, les autorités craignent que de plus en plus de migrants restent illégalement en Finlande. 19/08/2017 19:02:35 - Turku (Finlande) (AFP) - © 2017 AFP ( Source Le Point )
  11. La Russie vient à son tour de subir une attaque terroriste revendiqué : ATTAQUE - Dans un contexte où l'Espagne vient d'être frappée par des attentats terroristes à Barcelone puis Cambrils jeudi et vendredi, et alors que la Finlande vient d'ouvrir une enquête pour "meurtres à caractère terroriste" après qu'un Marocain âgé de 18 ans a poignardé à mort deux personnes dans la ville de Turku, un homme a été abattu par la police ce samedi à Surgut, en Sibérie.Le groupe Etat islamique revendique l'attaque à Sourgout en Sibérie. 19 août 15:50La rédaction de LCI Un homme armé d'un couteau a été abattu par la police après avoir poignardé sept personnes en pleine rue à Sourgout, en Sibérie, ont annoncé samedi les enquêteurs russes. L'homme "a attaqué des passants, blessant au couteau huit personnes", alors qu'il se trouvait "dans les rues centrales" de cette ville de 330.000 habitants, aux alentours de 11 h 20 heure locale, a précisé le Comité d'enquête russe, organe chargé des principales investigations criminelles. La police a "neutralisé" l'attaquant, a ajouté le comité, dans un communiqué. Deux blessés dans un état grave Deux des blessés sont dans un état grave, a indiqué le gouvernement de la région de Khanty-Mansi dans un communiqué. L'attaquant a été identifié et la piste terroriste ne semblait pas être privilégiée par les autorités, néanmoins dans les heures qi ont suivi, l'Amaq, l'agence de propagande de Daech, a indiqué que le groupe Etat islamique revendiquait cette attaque. Cette action intervient au lendemain d'un assaut en Finlande où un homme a poignardé à mort deux personnes et en a blessé huit autres dans la ville de Turku (sud-ouest). Jeudi et vendredi, l'Espagne a aussi été la cible d'un double attentat meurtrier, à Barcelone et Cambrils en Catalogne (nord-est), qui a fait au moins 14 morts et 120 blessés. ( Source : LCI ) Dans un communiqué, l'agence de propagande de l'Etat Islamique (EI) a indiqué de l'assaillant était «un soldat de l'EI». Un homme armé d'un couteau a été abattu, ce samedi, dans la ville russe de Surgout, en Sibérie. L'assaillant a poignardé sept personnes en pleine rue, et non huit comme annoncé précédemment. Alors que la police ne privilégiait pas la thèse terroriste, le groupe Etat islamique (EI) a revendiqué l'attaque dans l'après-midi. La scène s'est déroulée dans le centre de Surgout, ville de 330 000 habitants, aux alentours de 11h20 heure locale, a précisé le Comité d'enquête russe, organe chargé des principales investigations criminelles, ajoutant que la police l'avait «neutralisé». Deux des blessés sont dans un état grave, a indiqué le gouvernement de la région de Khanty-Mansi dans un communiqué. L'agresseur a été identifié et la police examine désormais ses éventuels antécédents psychiatriques. La piste terroriste n'est pour le moment pas privilégiée, a affirmé la police régionale. «La version selon laquelle l'attaque serait un attentat terroriste n'est pas notre (version) principale», a déclaré l'antenne de police locale à l'agence de presse russe Interfax. ( Source : Le Parisien )
  12. Le souci n' est pas de rentrer à l' Armée, le problème ce pose pour les habilitations ( confidentiel défense, secret défense et très secret défense ), or tout ce qui est transmission, écoute, analyse... requière ces habilitations. Oui, on peut ! Mais contrairement au temps de la conscription, ce n' est plus automatique ( on faisait passer un maximum d' appelés, afin de leurs donner un " bagage " de plus pour le monde du travail ) Aujourd'hui l' Armée fait passer les permis suivant SES besoins et les nécessités du service. Donc il ne faut pas trop miser sur le permis. Attention tout de même, l' Arabe est constitué de différents dialectes et donc un interprète parlant l' Arabe ne pourra pas forcément convenir dans toutes les situations et surtout tous les pays Arabes. De plus il y a plusieurs niveaux chez les traducteurs. Ne suffit pas simplement de connaitre une langue parce-que dans la famille on parle un peu...
  13. Bonjour Zefiro, soit le bienvenu parmi nous. N' hésite surtout pas à nous faire partager tes découverte. Aux plaisirs de converser.
  14. Salut, Je ne connais pas l' organisation des week-end mais il est clair pour moi que tu ne pourras pas rentrer à Nice ( Querqueville/Nice doit te prendre trop de temps, à peine arrivé, il te faudrait repartir ) le mieux étant de rester le week-end à l' école, ce qui ne t' empêche pas de faire une sortie sur Cherbourg ( 7 km ) le long de la mer, où il y a une très beau aménagement, permettant la marche ou le vélo avec une vue magnifique.
  15. Bonjour, soit le bienvenu à bord. Je te souhaite une bonne incorporation à Querqueville ( c' est là que j' ai commencé mon parcours dans la Marine, c' était alors un CIN ) Au plaisir d' échanger.