Jump to content
Search In
  • More options...
Find results that contain...
Find results in...

JeanYo

Membre+
  • Content Count

    13
  • Joined

  • Last visited

Community Reputation

0 Neutre

About JeanYo

  • Birthday March 2

Profile Information

  • I am
    Civil
  • Sexe
    Homme
  • Mes centres d'intérêts
    Aéronautique, Ingénierie, Sports, Automobile...

Recent Profile Visitors

396 profile views
  1. Non, pour le coup un électrocardiogramme n'est pas suffisant. Je pense aussi qu'il est plus qualifié, mais le problème c'est que je doute qu'un papier disant que je suis apte etc, suffise au médecin militaire pour accepter. Et s'il demande d'aller voir un expert ou je ne sais quoi, je n'aurais jamais l'aptitude avant la formation, que je ne peux faire qu'en été...
  2. Certes et ça m'embête, j'ai horreur de mentir mais au vue des circonstances...
  3. Bonjour à tous, Ce topic est sérieux, je tiens à le préciser. Je vais très prochainement passer ma visite médicale pour la réserve, néanmoins je suis "atteint" (si j'ose dire) de la maladie de bouveret (tachycardie sans danger). Selon les critères du sygicop je serai placé entre 2 et 5. Pour ma part, cette tachycardie est à son niveau minimum, et dans tous les cas, cela n'empêche en rien la pratique sportive même à très haut niveau (quand on sait calmer les crises, c'est peu dérangeant). J'ai d'ailleurs la confirmation de mon cardiologue qui a rédigé une petite lettre affirmant que je pouvais exercer dans la réserve sans problème Malgré tout, je me demande s'il est vraiment nécessaire que je cite ce problème au médecin dans la mesure où il ne pourra pas le voir. J'ai la certitude que je peux exercer, mais, comme je passe la visite 2 ou 3 semaines avant la FMIR, je voudrais éviter d'avoir une "contre-visite" et devoir attendre l'année prochaine pour la formation... Qu'en pensez-vous ? Dois-je jouer la carte de l'honnêteté ? Merci d'avance à ceux qui prendront le temps de répondre.
  4. JeanYo

    Pilote à Distance

    Bonjour à tous, Le métier de pilote à distance (pilote de drone) étant en pleine expansion, je me tourne vers vous pour savoir si quelqu'un avait une idée de l'aptitude médicale exigée. Il y a peu de temps, l'armée laissait entendre que les conditions (notamment au niveau de la vue) était moins drastique que pour les autres corps de pilotage. Si vous avez d'autres infos à ce sujet, n'hésitez pas à en faire part, je pense que ça peut être intéressant de voir l'évolution de ce nouvel axe. Bien à vous.
  5. Je suis exactement dans le même cas que toi...
  6. Merci bien pour les éléments d'amélioration! Je vais retravailler tout ça. Joyeux noël
  7. Bonjour à tous, Suite à ma candidature pour la réserve, il me fallait rédiger une lettre de motivation. Après consultation (sur le forum), de la trame à suivre, j'ai fait l'ébauche suivante: "Objet : Candidature au poste de sentinelle pour la réserve opérationnelle *****. Madame, Monsieur, Etant actuellement élève ingénieur, en *** année à *********** et passionné par le domaine militaire, je souhaiterais m’engager dans la réserve opérationnelle de l’armée de terre au poste de sentinelle. Je suis titulaire d’un bac scientifique et d’un brevet d’initiation à l’aéronautique, tous deux obtenus avec la mention très bien. En outre, étant adepte de sports extrêmes ainsi que de sensations fortes, j’exerce en guise de loisir le vélo de descente. Je cultive, depuis mon plus jeune âge, et ce grâce à ma famille, un certain attrait pour l’armée de terre. Celle-ci représente pour moi l’honneur, le courage, l’entraide et le respect. D’ailleurs, c’est à l’armée et à ses hommes que nous devons la conservation de nos principes et surtout des valeurs propres à notre pays. Elles sont telles que le respect des autres, l’humilité, la liberté, la dévotion et surtout, la solidarité. Ce sont pour moi des éléments clés à la vie en communauté, qui méritent d’être défendus pour le bien de tous. Par le biais de cette démarche, j’espère me rendre utile et participer à la réalisation de ces différentes missions. Au-travers de mon engagement, j’aimerais pouvoir mettre à l’œuvre mes capacités d’adaptation, ma rigueur ainsi que mon assiduité. De par la pratique de sports collectifs, tels que le rugby et le handball, j’ai su développer un esprit d’équipe et d’entraide. D’ailleurs, dans le cadre de mes classes préparatoires intégrées, j’ai été amené à me surpasser, ainsi qu’à redoubler d’efforts, le tout dans une continuelle remise en question. Toutefois, je suis persuadé que la réserve me permettra de développer de nouvelles compétences, de relever de nouveaux défis et de découvrir pleinement un milieu que je côtoie lointainement. Consciencieux, rigoureux et motivé, je suis convaincu que vous rejoindre sera pour moi une grande opportunité. Je reste à votre disposition afin de vous détailler plus en avant ma candidature. Persuadé de l’intérêt que vous y porterez, je vous prie de croire en l’assurance de mes sentiments distingués." Pourriez-vous me donner votre avis? Peut-être des axes d'améliorations? Merci d'avance et bonnes fêtes à tous!
  8. Aïe. Bon je verrai bien avec la personne qui s'en occupera. Merci pour ces éléments de réponses!
  9. Problème résolu! Aujourd'hui le 92ème RI était sélectionnable alors j'ai pas hésité. J'espère juste que ça sera pas trop compliqué pour la convocation. Petite question d'ailleurs, peut-on choisir la date de convocation?
  10. Merci pour ta réponse. En fait, j'aimerais vraiment pouvoir passer mon été dans l'est et pouvoir effectuer mes jours de réserve en même temps. Le souci est que s'il y a des formations ou je ne sais quoi pdt les week-ends ou hors vacances scolaires (de manière générale), ça sera impossible pour moi... Donc dans l'absolu, le mieux serait le 1er RHP, mais ça m'emmerde un peu pour le reste étant donné que je compte faire la majeure partie de mes jours (si possible avec le régiment) pdt les vacances scolaires...
  11. Bonjour à toutes et à tous, J'aimerais, dans les prochains jours, faire avancer ma candidature et donc choisir mon unité d'affectation. Or, je fais mes études dans le sud-ouest, mais réside en Auvergne et me trouve régulièrement dans l'est, dans la famille. Le mieux aurait été pour moi le 92ème RI, or il s'avère qu'il n'est plus disponible lorsque j'essaye de sélectionner un régiment... Ainsi, il me reste les 1er et 5ème RHC, ainsi que le 1er RHP. Dans l'absolu, choisir un régiment dans le sud-ouest serait le plus simple puisque j'y fais mes études! Cependant, j'aimerais pouvoir passer Juillet et Août dans l'est et donc choisir le 1er RHC pour y effectuer mes jours (c'est compliqué, je sais...). Ma question est donc la suivante: Compte tenu des formations, des manoeuvres etc, est-il vraiment judicieux de choisir le 1er RHC? Ne serai-je pas trop handicapé? Rien que pour la convocation à l'entretien, ça risque d'être compliqué pour traverser toute la france (sachant que je suis en école d'ingé, donc l'edt me permet pas trop de louper 2/3 jours d'affiler...), mais je suis prêt (si c'est possible) à attendre les vacances de noël pour le programmer. Merci d'avance pour vos réponses.
×
×
  • Create New...