Aller au contenu

maximinor68

Membre+
  • Compteur de contenus

    11
  • Inscription

  • Dernière visite

Réputation sur la communauté

0 Neutre

Profile Information

  • Je suis
    Ancien militaire
  • Sexe
    Homme

Visiteurs récents du profil

Le bloc de visiteurs récents est désactivé et il n’est pas visible pour les autres utilisateurs.

  1. Bonsoir.

    Du fait que j'avais signalé que je donnerai des nouvelles concernant votre conseil par rapport à l'adresse e-mail de la D.G.A que du coup je suis allé consulter sur leur site, j'ai découvert que j'avais déjà téléphoné plusieurs vois en vain, et envoyé deux mails et des photos sur leur messagerie le 19 Juillet sans recevoir la moindre retour depuis bientôt un mois.

    Du coup ;j'ai renvoyé un nouveau e-mail. 

    Mais bon.......je ne pense pas avoir de retour.

    Du coup, à la demande d'une très prestigieuse Manufacture de Solingen ( Capitale des lames et des couteaux ) en Allemagne, j'ai envoyé mes prototypes là bas, car contrairement aux industriels implantés en France à qui j'ai envoyé des photos par mail,  la plus part restés sans le moindre retour , qui de plus regardent mon innovation comme on regarde un verre à moitié vide, la bas ( en Allemagne ) il le voient à moitié plein........et ça change tout.

    Sur ce, encore merci de m'avoir proposé une ligne directe pour proposer mon couteau nouveau à la D.G.A, mais étant civil, je pense être définitivement hors des clous.

    Pas grave, je vais consulter tous Azimuts.

    Encore merci à vous, bonne soirée, et W.E.

    Très cordialement.

     

     

    1. Fred689

      Fred689

      Bonjour, désolé pour la non réactivité de la DGA, j'espère que la voie de Solingen sera plus prometteuse...

      Bonne chance et bon courage.

    2. maximinor68

      maximinor68

      Bonjour, et merci.

      Quand on a une idée plus ou moins innovante, l'important c'est d'y croire sois même dur-dur comme le Fer ( de mon nom ) et d'essayer de la partager avec le plus grand nombre.

      C'est juste qu'en France, un " inventeur " indépendant et bien plus perçu comme une épine dans un pieds, qu'une  chance de démontrer un savoir faire pouvant apporter une nouvelle pierre à l'édifice.

      Mais bon, je suis certain d'arriver à faire percer ce nouveau concept, sans pour autant avoir besoin de percer qui que ce soit ayant perçu ce type de lame comme une concurrente, une fine lame.😃

      Encore merci à vous.

  2. Bonsoir. Merci des informations. Je téléphonerai Jeudi, et suivant ce quel'on me dit, je ferai parvenir un e-mail avec le descriptif, et des photos. Photos, qui te toute façon parlent d'elles mêmes sur le concept. Encore merci à vous. Je tiendrai au courant le forum des avancées dans mes recherches.
  3. Bonjour. Le prochain Concours LEPINE n'aura lieu qu'au mois d'Avril 2019. D'ici là, c'est certain, j'aurai présenté mon couteau à lame double coulissante à un Organisme ou industriel en France, ou chez nos " voisins ". C'est malheureux de le dire, mais les industriels étrangers sont bien plus motivés pour innover que les industriels Français. Mais bon....j'y arriverai d'ici pas longtemps, je commence à avoir de très sérieux contacts. Encore merci à vous pour vos conseils.
  4. Bonjour. Merci pour votre idée. Je connais le Concours LEPINE, mais je ne pense pas que ce soit l'endroit idéal pour faire connaître ce type de couteau. car sans pour autant jouer avec les mots et encore moins avec les Maux possibles, bien trop " pointu " comme concept, même si très facile à manipuler dans toutes les configurations, y compris les yeux fermés, ou dans l'obscurité totale. Je ne suis pas pressé, j'ai tout mon temps, le brevet est déjà là, et les prototypes aussi. Bonne journée à vous, et encore merci de suivre mon idée.
  5. Bonjour. Du fait que je suis tout nouveau sur le site je suis agréablement surpris de votre accueil, merci à vous tous de vous " pencher " sur mon BB nouveau. Au fil des jours, semaines, mois, voire plus si besoin, j'arriverai bien à, ne serait-ce qu'en photo présenter ce nouveau concept de couteau pour savoir comment il peut être perçu, et peut être amélioré concernant les divers types de lames souhaitées. Etant retraité, et toujours motivé, je vais continuer à peaufiner le couteau. Cordialement.
  6. Bonsoir, ou bonjour suivant l'heure où vous ouvrirez cette page. Pour ma part, croyant en ce nouveau concept, à un moment donné j'arriverai bien à passer une porte quelque part. Les rares personnes qui connaissent ce nouveau couteau l'ont trouvés très pratique car pour l'encombrement d'un couteau, on en a deux, ce qui peut être bien utile en mission, voire pour survivre, chasser, et même pêcher si besoin avec la lame équipée d'un double harpon pouvant être sa deuxième lame de secours logée en parallèle dans la gaine principale. Mais bon.....ce n'est qu'une idée. En tout cas, merci de consulter mes messages, et merci de vos conseils avisés. Cordialement.
  7. Bonjour. Merci pour votre information concernant la D.G.A mais à plusieurs fois j'ai essayé de poster un e-mail, étant civil, je n'ai jamais réussi à écrire quoi que ce soit, car l'innovation qui est proposée ne l'est que pour les militaires actifs. Un jour peut être ?......si le hasard " tombe " dessus, sans ce piquer avec la Dague, ou le double harpon. Quand à votre question concernant la fragilité du manche quand la lame double est retirée, donc, quand il est vide, il n'est en aucun cas fragilisé, car en fait, ce n'est qu'un tube ayant une forme extérieure ergonomique ( ce qui n'et pas le cas de mes prototypes ) avec un passage de forme rectangulaire destiné à laisser passer les lames choisies par l'utilisateur, et un système de verrouillage. De toute façon, l'utilisateur ne peut avoir le manche de vide que quelques secondes, c'est à dire en cas de changement de type de lame, si toute fois il est équipé d'une deuxième lame. Le manche peut être réalisé en plastique habituel pour ce type de produit ( là, y a du choix ) par moulage injection, voire même en métal ( moulé ou embouti ). Ce concept est très simple, il ne comporte que trois éléments, sans pour autant le comparer à IKEA et ses prix réduits, qui livre tout en pièces détachées, ce type de couteau est lui aussi très économique à produire car il peut être livré entièrement démonté ( en Kit ) et c'est à l'utilisateur, suivant l'objet de la mission pour un militaire, qui détermine la double lame à glisser dans le manche. Mais bon, ce n'est qu'une idée afin de vous présenter le manche. En tout cas, merci d'avoir jeté un oeil sur mon message. En vous souhaitant une bonne perception de mes explications, et du concept de mon couteau- nouveau. Très cordialement.
  8. maximinor68

    Présentation de maximinor68.

    Bonjour. Merci pour votre précision. En suivant votre conseil, j'ai réussi à déplacer mon message dans la rubrique matériel et innovation-technologique où après tout il devrait plus tôt être à sa place, même si encore inconnu. Merci de vos conseils. Bonne journée à vous. Très cordialement.
  9. Bonjour. Avant tout, je m'excuse de n'avoir pas tout compris pour me présenter à vous, mais bon, ne désirant pas arriver dans le forum tel un Chien dans un jeu de Quilles, j'ose espérer y arriver bientôt. Il est vrai que je suis arrivé dans le forum presque par hasard, en cherchant des informations pour trouver l'astuce afin pour présenter un nouveau concept de couteau révolutionnaire à l'Armée Française en général. Etant retraité de l'industrie Aéronautique, ex Technicien, ingénieux, sans être ingénieur, pour le plaisir d'innover, de développer une idée qui m'est arrivée après avoir regardé un reportage sur les Trappeurs et Chasseurs au Canada, et en Alaska, j'ai fabriqué sur le coin de la table de mon salon trois prototypes d'un nouveau concept de couteau à lame rigide. Un couteau, qui après de nombreuses recherches d'antériorité à l'I.N.P.I, et espacenet.com où sont répertoriés tous les brevets du monde entier n'existait pas ( encore ), mais qui existe depuis mon dépôt de brevet. Le brevet étant délivré, je souhaiterai connaitre la marche à suivre, voire connaître une adresse e-mail officielle, voir une adresse postale, ou un numéro de téléphone pour présenter cette innovation et nouveau concept.Pour être bref ( bien que je risque d'être long ) dans la présentation de mon couteau, c'est un couteau à lame double coulissante. Le couteau objet de l'invention comprend essentiellement une lame double avec à chaque extrémité une forme adaptée pour une fonction spécifique, un manche équipé d'une glissière interne permettant la translation de la lame double, et un système de verrouillage immobilisant cette lame dans l'une ou l'autre des trois positions alternatives. De ce fait, avec ce type de couteau, l'utilisateur dispose de deux types de couteaux, et trois types de configurations, dont une, très dissuasive, voire défensive en configuration mixte avec les deux extrémités hors du manche, genre poing Américain équipé de deux lames. J'ai réalisé trois prototypes, et cinq types de lames doubles, lames interchangeables en moins de deux secondes par translation, et démontables du fait qu'interchangeables suivant les missions ( combat, survie, tactique, chasse, pêche en opération de survie, voire même chasse sous-marin ) mes lames sont variées deux par deux ex: Dague - Bowie / Dague - Chasse / Bowie - Harpon double / Dague - Harpon double / Dague - Scie ....etc, etc...un des prototypes est équipé d'une lame double courbe qui translate dans un manche courbe, le concept est très original, voire surprenant, mais de toute façon unique au monde. De plus d'un prix de revient économique, car comparé à un couteau " normal " à lame fixe, la partie de lame qui en principe est dans le manche pour raidir l'ensemble, devient la deuxième lame, de ce fait, on économie environ 50 % de métal, en ayant deux lames pour le prix d'une. Par contre, ne faites pas attention à l'ergonomie et au design de mes manches, ils ne sont là que pour contrôler la cinématique et translation des lames, rien de plus, étant néophyte en couteau, ce n'est qu'un point à corriger par un spécialise coutelier .Voilà, maintenant savez ce qui m'a amené à consulter votre forum-militaire , et à m'y inscrire. Si je suis hors sujet, ou hors forum, supprimez mon inscription, mais ce serait dommage que je ne puisse pas présenter mon couteau nouveau à un organisme, ou service d'état, alors que deux manufactures de Solingen ( Allemagne ) désirent voir cette invention unique qui à mon avis devrait être utile en France. Je reconnais que nul n'est prophète en son pays....mais bon. N'étant ni commerçant, ni industriel, juste un petit retraité ( ex EV dans la Marine en 1967-1970 ) je souhaiterai avoir une chance de présenter cette innovation 100% Midi-Pyrénées car je réside à Gaillac dans le Tarn. Je m'excuse d'avoir été aussi long en essayant d'être bref. Au plaisir de vous lire si vous le jugez utile, et si quelqu'un présent sur le forum connaisse une réponse à ma question. Très Cordialement. Jean-Paul TAILLEFER Nota: Ayant pratiqué le parachutisme sportif ( vol relatif ) pendant de nombreuses années, je connais de nombreux militaires qui sautaient avec moi. Citer Éditer
  10. maximinor68

    Présentation de maximinor68.

    Bonjour. OK que vous déplaciez mon message dans la rubrique correspondante sur le forum et en changiez le nom,mais du fait que je n'ai pas encore tout compris pour naviguer d'un sujet à l'autres, pouvez vous me donner le nouveau titre et la marche à suivre pour le retrouver. En vous souhaitant une très bonne journée. Très cordialement.
  11. maximinor68

    Présentation de maximinor68.

    Bonjour. Merci de votre réponse, mais pour avoir un contact direct, il faut déjà au minimum avoir un numéro de téléphone ou une adresse e-mail. Sans liens confirmé, il est impossible de présenter quoi que ce soit. N'étant qu'un " bricoleur ", de plus retraité, et non un industriel, c''est vite compliqué pour présenter une innovation à qui que ce soit. Mais je ne désespère pas d'y arriver, de toute façon le concept est protégé par un brevet pour 20 ans. Encore merci à vous. Très cordialement.
  12. maximinor68

    Présentation de maximinor68.

    Bonjour. Avant tout, je m'excuse de n'avoir pas tout compris pour me présenter à vous, mais bon, ne désirant pas arriver dans le forum tel un Chien dans un jeu de Quilles, j'ose espérer y arriver bientôt. Il est vrai que je suis arrivé dans le forum presque par hasard, en cherchant des informations pour trouver l'astuce afin pour présenter un nouveau concept de couteau révolutionnaire à l'Armée en général. Etant retraité de l'industrie Aéronautique, ex Technicien, ingénieux, sans être ingénieur, pour le plaisir d'innover, de développer une idée qui m'est arrivée après avoir regardé un reportage sur les Trappeurs et Chasseurs au Canada, et en Alaska, j'ai fabriqué sur le coin de la table de mon salon trois prototypes d'un nouveau concept de couteau à lame rigide. Un couteau, qui après de nombreuses recherches d'antériorité à l'I.N.P.I, et espacenet.com où sont répertoriés tous les brevets du monde entier n'existait pas ( encore ), mais qui existe depuis mon dépôt de brevet. Le brevet étant délivré, je souhaiterai connaitre la marche à suivre, voire connaître une adresse e-mail officielle pour présenter mon concept.Pour être bref dans la présentation de mon couteau, c'est un couteau à lame double coulissante. Le couteau objet de l'invention comprend essentiellement une lame double avec à chaque extrémité une forme adaptée pour une fonction spécifique, un manche équipé d'une glissière interne permettant la translation de la lame double, et un système de verrouillage immobilisant cette lame dans l'une ou l'autre des trois positions alternatives. De ce fait, avec ce type de couteau, l'utilisateur dispose de deux types de couteaux, et trois types de configurations, dont une, très dissuasive, voire défensive en configuration mixte avec les deux extrémités hors du manche, genre poing Américain équipé de deux lames. J'ai réalisé trois prototypes, et six types de lames doubles, lames interchangeables en moins de deux secondes par translation, et démontables du fait qu'interchangeables suivant les missions ( combat, survie, tactique, chasse, pêche en opération de survie, voire même chasse sous-marin ) mes lames sont variées deux par deux ex: Dague - Bowie / Dague - Chasse / Bowie - Harpon double / Dague - Harpon double / Dague - Scie ....etc, etc...un des prototypes est équipé d'une lame double courbe qui translate dans un manche courbe, le concept est très original, voire surprenant, mais de toute façon unique au monde. De plus d'un prix de revient économique, car comparé à un couteau " normal " à lame fixe, la partie de lame qui en principe est dans le manche pour raidir l'ensemble, devient la deuxième, de ce fait, on économie environ 50 % de métal, en ayant deux lames pour le prix d'une. Par contre, ne faites pas attention à l'ergonomie et au design de mes manches, ils ne sont là que pour contrôler la cinématique et translation des lames, rien de plus, étant néophyte en couteau, ce n'est qu'un point à corriger par un spécialise coutelier .Voilà, maintenant savez ce qui m'a amené à consulter , et à m'inscrire sur votre forum. Si je suis hors sujet, ou hors forum, supprimez mon inscription, mais ce serait dommage que je ne puisse pas présenter mon couteau nouveau à un organisme, ou service d'état, alors que deux manufactures de Solingen désirent voir cette invention unique qui à mon avis devrait être utile en France. Je reconnais que nul n'est prophète en son pays....mais bon. N'étant ni commerçant, ni industriel, juste un petit retraité ( ex EV dans la Marine en 1967-1970 ) je souhaiterai avoir une chance de présenter cette innovation 100% Midi-Pyrénées. Je m'excuse d'avoir été aussi long en essayant d'être bref. Au plaisir de vous lire si vous le jugez utile. Cordialement. Jean-Paul TAILLEFER Nota: Ayant pratiqué le parachutisme sportif ( vol relatif ) pendant de nombreuses années, je connais de nombreux militaires qui sautaient avec moi.
×