Bienvenue sur Forum Militaire

Inscrivez-vous pour avoir accès à l'ensemble des fonctionnalités du forum. Une fois enregistré et connecté, vous serez en mesure de contribuer en publiant vos propres questions ou en répondant à un sujet existant. Vous serez en mesure de personnaliser votre profil, recevoir des points de réputation, et bien plus encore !

pub

berogeitabi

Administrateur
  • Compteur de contenus

    5 245
  • Inscription

  • Dernière visite

Réputation sur la communauté

1 020 Excellent

À propos de berogeitabi

  • Rang
    Gascon

Profile Information

  • Je suis
    Ancien militaire
  • Je suis réserviste
    Non
  • Composante
    Armée de terre
  • Mon conjoint est militaire
    Non
  • Je suis parent de militaire
    Oui
  • Sexe
    Homme
  • Mes centres d'intérêts
    la course à pied du 10 kms au marathon, parfois des trails sur 20, 30 et une fois 55 kms. Les voyages.

Visiteurs récents du profil

4 184 visualisations du profil
  1. Bonsoir. Oui c'est un des sujets sur lesquels la France travaille actuellement. Sachant que les fidèles de Daesh ne seront pas tous éradiqués en Irak et Syrie, et que beaucoup vont tenter de rejoindre leur pays d'origine et donc la France pour un grand nombre d'entre eux, que peut on craindre? - Certains seront interceptés. Que faire d'eux? Prison, jugement, et puis? - ceux qui ne seront pas interceptés deviendront'ils à leur tour des loups solitaires et continueront ils leur combat ou rentreront ils dans le rang? - Les femmes et les enfants. On sait que bien des femmes sont fanatisées et capables de porter les mêmes coups que les hommes et pratiquer les mêmes attentats, mais que faire des enfants qui ont été embrigadés, fanatisés, jusqu'au bout des ongles? Il y aura sans doute bien d'autres questions à s poser, mais ces retours ne présagent rien de bon. On sait juste que leur guerre va se déporter encore plus d'Irak et Syrie vers l'Europe. Il semblerait aussi que de nouveaux terrains restent à conquérir par et pour Daesh dans d'autres contrées, en particulier en Asie et en Indonésie. Leur stratégie de conquête semble se déplacer vers ces pays.
  2. Oui c'est le mal de notre époque. Nous sommes capables d'éditer des réponses automatiques type "on vous rappellera". il serait facilement envisageable de faire de même pour une réponse négative. je pense en effet que les armées encaissent une grosse déperdition de volontaires et de talents, par cette attitude. C'est désolant.
  3. A mon sens, un mois c'est plutôt "colonie de vacances". Il me semble qu'il vaudrait mieux garder l'argent prévu à cela, pour rallonger le budget dévolu aux équipements individuels et/ou collectifs des soldats en opération. Le choix de l'armée de métier a été fait. Même si ce choix s'avère aujourd'hui un peu bancal, il faut maintenant s'y tenir, et au contraire encourager les vocations. Pour le reste, et je l'ai toujours dit et pensé, le rôle des armées n'est pas de rattraper ce que parents et éducation nationale n'ont pas fait. L'éducation c'est le rôle des parents. L'instruction c'est le rôle de l'école. (on devrait d'ailleurs plutôt parler d'instruction nationale) . Apprendre à défendre la nation contre toutes formes d'agressions, c'est le rôle des armées. Chacun son rôle, chacun sa place.
  4. Oui il s'agit souvent des périodes scolaires. Mais pour plus d'infos je vous invite à reposer votre question dans le post dédié aux PM. ici: http://www.forum-militaire.fr/forum/150-jdc-pm/ De plus vous pourrez lire les interventions des uns et des autres et vous y trouverez pas mal d'informations intéressantes.
  5. Bonjour. Oui surtout au vu de ce que vous nous dîtes concernant votre confiance. L'entrainement au Luc Léger n'est pas un travail d'endurance. Pour l'endurance il faut courir lentement, longtemps.
  6. Oui. En général sur base. Oui.
  7. Qu'est ce que c'est qu'une bonne retraite? 400 euros, 600, 1000, 1500, plus..... ? Il s'agit à l'heure actuelle d'une pension militaire et non d'une retraite. Ca veut dire que cela n'est pas considéré comme un avantage vieillesse comme une retraite classique, tant que l'on n'a pas atteint l'âge légal de départ en retraite. Aujourd'hui 62 ans. Il est donc impropre de parler de retraite militaire si l'on n'a pas 62 ans ou plus. Il faut parler de pension militaire. Ensuite, bien évidemment cette pension militaire se calcule sur la base "d'annuités" cumulées. Ces annuités sont attribuées par les années de service, auxquelles on en rajoute d'autres liées aux temps passé sur des territoires outre mer ou étranger (missions opex ou séjour outre mer) plus une annuité tous les 5 ans (mais je ne sais pas si cette règle est toujours en vigueur). La pension se calcule également en fonction de la solde de base détenue au moment du départ et qui tient bien sûr compte du grade. De ce fait, oui il est possible qu'un caporal-chef perçoive une pension militaire plus importante qu'un sergent. Et c'est bien pour cela qu'on ne peut comparer deux pensions militaires de deux individus dont la carrière aura été différente, quand bien même ils auraient le même grade.
  8. Un nouveau magazine intitulé "Soldats de France" vient d'arriver sur la toile. Il s'agit d'un mag uniquement numérique, trimestriel sur le thème de l'armée de terre. Je vous invite à lire l'éditorial du CEMAT pour bien comprendre l'objectif de ce mag. Ce 1er numéro est particulièrement intéressant avec notamment un article sur l'opération bonite à Kolwezi. Allez y , n'hésitez pas à apprendre ou revoir l'histoire de notre armée de terre. Soldats de France
  9. ??? Je suppose qu'il y a un amphi au cours duquel on choisit son affectation et par voie de conséquence le type d'appareil sur lequel on va voler. Cependant, les places proposées ne sont pas forcément identiques d'une promo à l'autre.
  10. Bonjour. A questions précises, réponses précises. Pour le coup, si nous comprenons bien votre envie, vos questions sont floues. A vous de jouer, dans les bonnes rubriques.
  11. Bon je vais oeuvre de pédagogie. Non ne me remerciez pas. 1/ Je n'ai pas dit que votre sujet n'était pas d'actualité 2/ Si je vous demande poliment et, en vous remerciant de le faire, de créer un nouveau sujet, c'est justement parce que celui ci est ancien et que les intervenants initiaux ne fréquentent peut être plus le forum et que leur interventions sont sans doute obsolètes. 3/ Je ne voudrais pas jouer au "petit chef", mais il se trouve que lorsque un modérateur ou administrateur (bénévole) du forum vous demande avec amabilité d'ouvrir un nouveau sujet, et même si vous trouvez cela inadapté, il est assez agréable de le faire, et de suivre cette demande afin que le forum reste clair et lisible. 4/ Je crois sincèrement, par ailleurs, que vous n'aviez pas remarqué que ce sujet datait d'il y a déjà un an. 5/ Dans un échange entre intervenants sur le forum, il ne suffit pas d'affirmer péremptoirement quelques idées peut être préconçues, mais bien d'argumenter vos dires. Pour l'intervention ci dessus, nous attendons toujours ces arguments... Ceci dit, et afin de ne pas déterrer la hache de guerre et conserver la convivialité du forum, n'hésitez donc pas à continuer de débattre du thème abordé sur ce post. Mon bon coeur me perdra.... que voulez vous!
  12. 20 pays en régime démocratique !? Tu peux me citer lesquelles, la quasi-totalité des pays d'afrique sont sous le joug de dictateurs et autres tyrans corrompus, il n'y a que des régimes autoritaires en afrique, quand ce n'est pas des militaires au pouvoir, la démocratie en afrique c'est du pipo. Il n'y a que l'afrique du sud qui me vient à l'esprit où l'on pourrait parler de démocratie et encore je ne connais pas grand chose sur ce pays. Bonjour. Attention à ne pas déterrer des sujets datant d'il y a déjà plus d'un an. On peut débattre de ce thème, mais il serait bien, alors, de recréer un nouveau sujet. Merci.
  13. le même âge que pour un soldat de bureau!
  14. Bonsoir. Oui. aucun souci pour ce cas là. Encore heureux que de nouveaux droits à pension de retraite seront ouverts. Lorsque vous ferez valoir vos droits à retraite, à 62 ans aujourd'hui, la CNAV (caisse nationale d'assurance vieillesse) prendra en compte vos trimestres cotisés dans le mili et ceux cotisés dans le civil pour voir si vous avez bien tous les trimestres requis pour toucher une retraite. Vous continuerez alors à percevoir retraite mili d'un côté validant vos x années de service et retraite civile de l'autre validant vos x années passées dans le civil. C'est en tout cas la situation d'aujourd'hui. Malheureusement je ne connais plus les textes régissant cette situation. Désolé. Bien sûr. A priori faux. par dérogation, les pensions de retraites mili sont les seules à ne pas être impactées par cette disposition. Personnellement j'attends une réponse précise par un directeur d'agence Pôle Emploi à ce sujet, dès la semaine prochaine. Mais en attendant, voici ce que j'ai trouvé. Il s'agit du dernier texte de référence en date issu du bulletin officiel de Pôle Emploi. Bulletin officiel Pôle Emploi du 21 ami 2015. Instruction n° 2015-40 Où l'on peut lire ceci. 3.4. Synthèse des règles applicables en présence d’une retraite Lorsqu’un demandeur d’emploi est bénéficiaire d’une retraite en cours de droit, il convient de déterminer de quelle situation il relève pour connaitre la règle de gestion. Sont visées les situations de retraites, ci-dessous : Situation 1 : retraite liquidée par les personnes atteignant l’âge minimum de la retraite sans justifier du nombre de trimestres requis pour bénéficier d’une retraite à taux plein. - L’accord d’application n°2 s’applique à compter de 50 ans pour les retraites autre que militaire. - L’accord d’application n°3 s’applique à compter de 62 ans, s’il s’agit d’une retraite militaire. Situation 2 : retraite liquidée à taux plein au titre du régime de base ou retraite interrompant le versement des allocations chômage. - L’accord d’application n°15 s’applique. - Le service des allocations est interrompu lorsque le demandeur d’emploi bénéficie d’une retraite interrompant le versement des allocations de chômage (cf. point1). Mais comme ce n'est pas très clair concernant les accords d'application n°2 et N°3, je suis allé sur le site du syndicat CFDT et j'ai trouvé une explication plus claire de l'application de ce texte. Voici cette explication: CFDT. Cumul chômage/retraite Il est intéressant de lire le (2) en fin d'article. Et savoir que l'âge dont on parle au 1° de l'article L5421-4 du code du travail, est l'âge légal de départ en retraite, soit 62 ans actuellement ou 60 ans pour ceux qui bénéficient des droits ouverts au titre d'une carrière longue. En conclusion, je comprends que les militaires percevant une pension de retraite, peuvent par dérogation, percevoir sans restriction les allocations chômage, jusqu'à 62 ans. Vous êtes donc et moi aussi, concerné par la situation N°1 et l'accord d'application n°3 tel que décrit ci dessous. Notez bien que le terme "revenu de remplacement" désigne les allocations chômage. A noter aussi qu'une pension militaire de retraite n'est pas considéré comme un avantage vieillesse. (article L55 du code des pensions civiles et militaires de retraite) Je vous conseille toute fois de bien lire la totalité de ce texte et surtout avoir à l'esprit qu'il s'agit de la situation d'aujourd'hui qui ne présage en rien de l'avenir décidé par le prochain gouvernement. Source : Instruction Pôle Emploi n°2015-40 du 21 mai 2015 et LS. (1) Cumul du revenu de remplacement avec un avantage de vieillesse Le salarié privé d’emploi qui demande à bénéficier des allocations du régime d’assurance chômage, alors qu’il peut prétendre au versement d’un ou plusieurs avantage(s) de vieillesse, ou d’autres revenus de remplacement à caractère viager, direct(s), liquidé(s) ou liquidable(s), a droit à une allocation d’assurance chômage calculée suivant les dispositions du règlement général annexé et de ses annexes, dans les conditions suivantes : avant 50 ans, l’allocation d’assurance chômage est cumulable intégralement avec l’avantage ou les avantages visé(s) ci-dessus ; entre 50 ans et 55 ans, l’allocation d’assurance est diminuée de 25 % de l’avantage ou des avantages visé(s) ci-dessus ; entre 55 ans et 60 ans, l’allocation d’assurance est diminuée de 50 % de l’avantage ou des avantages visé(s) ci-dessus ; à partir de 60 ans, l’allocation d’assurance est diminuée de 75 % de l’avantage ou des avantages visé(s) ci-dessus. Il y a lieu de déduire de l’allocation tous les avantages de vieillesse ou autres avantages directs à caractère viager, liquidés ou liquidables, dont l’acquisition est rendue obligatoire dans l’entreprise. Dans tous les cas, le montant obtenu ne peut être inférieur au montant de l’allocation visée à l’article 14 dernier alinéa, dans les limites fixées aux articles 15 à 17 du règlement général annexé. (2) Cumul du revenu de remplacement avec une pension militaire Considérant la loi n° 96-1111 du 19 décembre 1996 relative aux mesures en faveur du personnel militaire dans le cadre de la professionnalisation des armées. Il est convenu de prendre la disposition d’accompagnement suivante : Les salariés involontairement privés d’emploi, dont l’âge est inférieur à l’âge prévu au 1° de l’article L. 5421-4 du code du travail, qui bénéficient d’une pension militaire peuvent, par dérogation à l’ accord d’application n° 2 , percevoir l’allocation d’assurance chômage sans réduction. On peut aussi rajouter cet article actualisé du site jurisconsult.net les anciens militaires peuvent cumuler intégralement une allocation de chômage (ARE) et une pension de retraite jusqu'à l'âge de soixante deux ans. En effet, l'article L.55 du code des pensions civiles et militaires de retraite, prévoit que la pension militaire de retraite n'est pas assimilée à un avantage vieillesse avant l'âge de soixante-deux ans pour les assurés nés à compter du 1er janvier 1955 (60 ans pour ceux nés avant 1955). Cet âge correspond à l'âge minimum pour bénéficier d'une pension de vieillesse du régime général de sécurité sociale, quel que soit son taux. En revanche, au-delà de soixante deux ans (60 ans pour ceux nés avant 1955), comme tous les titulaires d'un avantage vieillesse, les militaires pensionnés, s'ils sont toujours à la recherche d'un emploi, voient leurs allocations de chômage réduites de 75 % du montant de la pension militaire de retraite perçue.
  15. Volontaire outre mer, ça veut dire volontaire pour TOUS les outre mer. De plus en sortie d'école ou des classes c'est non. Pas d'affectation OM. De plus on n'est pas affecté outre mer à vie. Généralement les séjours sont de deux ans (même s'il y a des variantes) et ensuite, c'est retour en métropole. En conclusion et pour le souhait exprimé ici, c'est plutôt du 0,001% de chances de le voir se réaliser.