Aller au contenu

novicetotal

Membre+
  • Compteur de contenus

    4
  • Inscription

  • Dernière visite

  • Jours gagnés

    1

novicetotal a gagné pour la dernière fois le 26 février

novicetotal a eu le contenu le plus aimé !

Réputation sur la communauté

1 Neutre

Profile Information

  • Lieu
    AVIGNON
  • Je suis
    Civil
  • Je suis réserviste
    Non
  • Composante
    Aucune
  • Mon conjoint est militaire
    Non
  • Je suis parent de militaire
    Non
  • Sexe
    Homme

Visiteurs récents du profil

Le bloc de visiteurs récents est désactivé et il n’est pas visible pour les autres utilisateurs.

  1. novicetotal

    Mon fils veut devenir Gendarme

    Bonjour, Berogetaibi, Bouchon-Gras 49 et Alsur, et un grand merci pour vos aimables et précieuses réponses. Nous allons donc continuer à encourager notre loulou à d’abord passer un bac, puis à tenter directement le concours de Sous-Officier
  2. Bonjour à tous Je suis tout nouveau sur le forum, et suis le plus parfait ignare en matière de Gendarmerie et d'Armée: soyez donc indulgent, s'iou plaît ! Il se trouve que mon fils, âgé de 15 ans, nourrit depuis toujours une passion pour l'armée, les armes, les règles, la discipline; et que depuis son plus jeune âge, il parle de "servir le pays, être au service de la population et de l'état"... Jeune, il nous parlait déjà d'en faire son métier, mais il notait que nous étions, mon épouse et moi-même, plutôt moyennement chauds (litote!) pour qu'il s'engage dans cette voie dont il a toujours su qu'elle nous est totalement inconnue. De plus, notre ado -très mature pour son âge- a toujours eu conscience que, comme nous avons perdu deux fils (l'un en 2000, l'autre en 2014) emportés tous deux par une maladie, nous étions fragilisés et que, naturellement, nous faisions un raccourci inconscient entre "gendarmerie-armée" et "nouveau risque de perdre une enfant"... Et il a voulu nous "protéger", nous, ses parents, en dissimulant pendant quelques années ses véritables aspirations, et en nous laissant croire qu'il se destinait à présent à la programmation informatique. Nous l'avons donc orienté vers un bac Pro SEN (Systèmes Electroniques et Numériques), car ses résultats scolaires moyens ne lui permettaient pas d'envisager un bac "plus noble" (mais surtout plus scientifique) , le Bac STI2D. Il nous a très récemment indiqué qu'en fait , sa véritable vocation, sa seule aspiration, c'est de devenir gendarme... Ayant "accusé le coup", nous avons d'emblée accepté son choix, et l'avons assuré de tout notre soutien pour la réalisation de son projet, puisque nous considérons que chacun devrait pouvoir avoir la chance de se réaliser dans un métier qui le passionne, et qu'il a choisi avec enthousiasme. J'ai donc, avec mon fils, la semaine dernière, rencontré un Capitaine , à la gendarmerie à Avignon, qui nous a fort aimablement reçus et informés, pendant 1h et demie. Une personne délicieuse et passionnée, qui a clairement indiqué à mon ado qu'il devait avant toute chose axer son travail (quel que soit le bac qu'il va passer) sur le Français et sur sa condition physique... Il a tenté de motiver notre loulou, de lui faire entendre tout l'intérêt qu'il aurait à être le plus préparé possible pour pouvoir envisager, après son bac, de passer le concours des Sous-Officiers. Il nous a aussi parlé des Gendarmes Adjoints Volontaires, de ce que cela peut représenter comme entrée possible dans la gendarmerie, ce que c'est , ce que cela implique, etc. Nous y voyons donc un peu plus clair... MAIS: j'ai l'impression que mon fiston n'a entendu QUE ce qu'il voulait entendre. En tant qu'élève qui ne s'intéresse qu'à ce qui le passionne (!) il a, me semble-t-il, "tilté", lorsque notre interlocuteur lui a juste laissé entendre qu'au pire, si le bac ne pouvait pas être obtenu, il y aurait quand même moyen, en cravachant sérieusement, d'intégrer les GAV (6 ans, pas une année de moins ou de plus) et d'en profiter pour passer le concours interne. Et c'est ça que le coquin m'a semblé retenir, dans sa grande logique... Voilà un peu où en sont les choses, à ce jour. J'ajouterai que j'ai beaucoup lu, sur Internet, de témoignages (sur des forums) de jeunes ayant été GAV, et dont l'expérience, en grande majorité, avait été négative. À tel point que dans bon nombre de cas, une fois passés leurs 6 ans dans la Gendarmerie, il en sont venus à passer "dans la maison d'en face" (selon leurs propres termes!) et donc à intégrer la police nationale... Et tout ceci me laisse bien perplexe... J'aurais 3 principales questions à vous soumettre, si vous les permettez: 1) Quel est votre avis sur la filière GAV? 2) Pensez-vous qu'il soit de loin préférable de ne se focaliser que sur la seule entrée en tant que Sous-Officier dans la gendarmerie ? 3) Que pensez-vous de tous ces lycées qui préparent des "Bac Pro Métiers de la Sécurité" ? J'ai la curieuse impression qu'il s'agit de "boîtes à fric", fort onéreuses, et en outre toujours - me semble-t-il - privées (?) Ont-elles un réel intérêt?? Je vous remercie de m'avoir lu, et d'éventuellement éclairer ma (toute petite!) lanterne... À bientôt, j'espère, le plaisir de vous lire !
  3. novicetotal

    Présentation

    Merci Fred 689 et Cne Caesar pour vos gentilles réponses et votre accueil Nous sommes allés, mon fils et moi, cet après-midi même, à la caserne de la gendarmerie d'Avignon, où nous avons été accueillis délicieusement par un capitaine. Celui-ci à répondu avec passion et clarté à beaucoup de nos questions, et nous a tracé les grandes lignes de ce qui se fait dans la gendarmerie, ce que l'on attend en général des nouvelles recrues, et nous a livré en vrac tout un tas de petites infos qui nous ont été bien utiles. Mais nous aurons encore sans doute beaucoup de choses à fouiller pour pouvoir faire en sorte que notre ado arrive dans de bonnes conditions lorsque viendra pour lui l'heure de frapper à la porte de l'institution... et il me semble que ce forum pourra nous apporter des précisions utiles dans ce sens A bientôt, et encore merci pour votre accueil
  4. novicetotal

    Présentation

    Bonjour, je suis papa d'un garçon de 15 ans, scolarisé en seconde, qui va préparer un bac pro en numérique, et qui a décidé fermement de faire carrière dans la gendarmerie. Ni mon épouse ni moi-même ne connaissons rien à la gendarmerie ou à l'armée... Nous estimons toutefois que si c'est si c'est le choix de notre fils, et que c'est la voie (et la vie) dont il rêve, nous devons l'accompagner. Nous espérons pouvoir trouver sur ce forum des réponses à d’éventuelles questions qui ne manqueront sans doute pas de nous assaillir si nous commençons à chercher à comprendre ce qu'est la profession de gendarme. Même si nous en avons une vague idée, et imaginons bien que ce métier peut être complètement différent selon que l'on est officier ou pas, que l'on a une spécialité ou pas, etc. Merci de votre accueil et de votre indulgence, votre bienveillance: nous n'y connaissons RIEN !
×