LesLettres

Membre+
  • Compteur de contenus

    16
  • Inscription

  • Dernière visite

Réputation sur la communauté

0 Neutre

À propos de LesLettres

  • Rang
    Les Lettres de Servane

Profile Information

  • Lieu
    Rennes
  • Je suis
    Civil
  • Je suis réserviste
    Non
  • Composante
    Armée de terre
  • Mon conjoint est militaire
    Oui
  • Je suis parent de militaire
    Non
  • Sexe
    Femme
  • Mes centres d'intérêts
    Lecture, écriture
  1. Copine d'un nouveau militaire

    Je n'ai jamais eu l'intention de déménager et plaquer mes études, même pour lui ! Mais bon, je sais que je vais souffrir, et ça a déjà commencé quand il me l'a annoncé... Mais je souffrirai plus avec la rupture, c'est sûr. Enfin voilà. Merci infiniment pour vous conseils
  2. Copine d'un nouveau militaire

    Mais je n'ai jamais dit que je n'étais pas fière de lui ! Au contraire, je suis très bien placée pour savoir qu'il a eu raison d'abandonner des études qu'il détestait et qui le stressaient pour faire ce qu'il veut. Au contraire, je suis super contente pour lui, et j'espère vraiment qu'il va y arriver. C'est juste pour notre couple que je m'inquiète. Mais je pense que vous avez raison. Après, c'est mon premier copain, donc ouais ça va être chaud. Mais je pense que ma mère sait que c'est parce que je risque de m'illusionner sur cette relation à distance. Mais voilà, j'ai décidé d'essayer, et tant pis si ça marche pas. Je souffrirai comme une rupture normale, et ça ira mieux après... j'espère. En tout cas, merci à tous pour vos précieux conseils et vos infos, vraiment, je me sens carrément mieux et moins anxieuse. J'espère juste que pour lui, ça va s'éclaircir aussi et qu'il ne va pas laisser tomber. Mais voilà, je vais essayer. Encore merci pour tout et bon courage à vous tous !
  3. Copine d'un nouveau militaire

    ça ne va pas préserver mon couple, au contraire... Mais ce qui fait peur à ma maman, c'est le fait que je risque fortement de souffrir, surtout si ça finit mal entre nous, pas le fait que je parte avec lui ou non. Et ça, je n'arrive pas à la rassurer.
  4. Copine d'un nouveau militaire

    Mais... je ne m'installe pas avec lui. Moi, quoi qu'il arrive, je reste à Rennes Oui, c'est ce que je comptais faire : prendre toutes les infos en compte, avis compris, et ensuite décider d'agir comme je veux. Merci
  5. Copine d'un nouveau militaire

    Vous avez tous les deux raison. Beaucoup de monde me le disent, je me pose trop de question, j'en fais trop une montagne. Et je dois avouer que je ne suis pas aidée par ma maman... j'ai beau écouter mes amis qui me disent que c'est possible, je n'arrive pas à me détacher de l'idée que c'est ma maman, qu'elle a plus d'expérience qu'eux et qu'elle veut me protéger... Mais voilà ce que je lui ai répondu : "Tu sais, maman, je suis grande. Je sais très bien ce que je fais. Je sais très bien que ça ne va pas être simple. Que ça peut mener à la rupture. Mais : 1/ Plus de 75% des militaires ne seraient pas en couple et plus de la moitié des militaires au-dessus de 30 ans sont mariés si c'était impossible. En plus, j'ai posé des questions sur un forum pour proches de militaires, des vrais militaires m'ont répondu et ils ont plutôt des réponses encourageantes. 2/ Au moins, on aura essayé. Ça va peut-être mener à l'échec, mais je n'aurai pas les regrets de ne pas avoir essayé. Ça ne va peut-être pas marcher, mais au moins, j'aurai agi pour essayer de sauver mon couple. Et j'aurai moins de regrets que si j'avais laissé tomber et tout de suite abandonné en pleurant comme une veuve. Je ne suis pas comme ça. Je me bats et j'agis avant de déclarer forfait. 3/ Je pars du principe que ce n'est ni voué à l'échec, ni à la réussite, donc je fais ce que je veux pour essayer d'arriver au résultat voulu. Mais enfin bref, on ne sait pas comment ça va se passer, on est dans le flou, donc on n'avance aucun résultat. 4/ De toute façon, si je ne m'étais pas cassé la chetron, je n'aurais jamais su faire de vélo. La tristesse fait partie de la vie, justement, si une personne n'a jamais été triste, c'est qu'il y a un problème. J'en verrai d'autres. Être triste, c'est sain, ça permet d'extérioriser. La tristesse est ce qui fait qu'il existe son contraire, le bonheur. J'en verrai des pire, et si tu as déjà peur parce que je ne sais pas si je pourrai être avec (nom de mon copain), on n'est pas sorties d'affaires. Je peux comprendre que (le jour où j'ai appris ça, il y a une dizaine de jours) tu aies eu peur en me voyant pleurer, mais en attendant ça m'a fait du bien et j'ai pu passer le reste d'une semaine calme (bon, j'avoue que là, j'ai menti). Laisse moi être triste et me casser la chetron, il faut que j'apprenne à me relever toute seule. Ta fille a grandi, il est temps qu'elle arrête le monde des bisounours et agisse si elle veut avoir ce qu'elle veut. Laisse la se planter et apprendre." Ma mère m'a répondu que j'avais raison, mais j'ai senti qu'elle n'y croyais que moyennement. Je ne sais pas si je dois l'écouter, parce qu'elle veut me protéger et qu'elle a plus d'expérience de la vie que mes potes.
  6. Copine d'un nouveau militaire

    Oui, c'est vrai. Je n'avais pas envie de le penser (et aussi, je me basais sur le ''loin des yeux, loin du coeur''), mais il faut bien que je me rende compte que c'est l'unique chose qui nous fera tenir : être amoureux, et vraiment. Je me prends beaucoup la tête, beaucoup trop, et finalement ça ne sert à rien... Même si ça me rend dingue de devoir me baser sur quelque chose et ne pas pouvoir agir !
  7. Copine d'un nouveau militaire

    Oui, il y a une fac de médecine juste à côté de chez moi. C'est vrai que vu comme ça, c'est plus rassurant. Mais après, ce n'est pas les boîtes qui me font le plus peur, c'est le faut qu'il se détache de moi. Mais dans ce cas, c'est qu'il ne m'aime pas vraiment. ça me fait vraiment mal de l'admettre, mais si c'est comme ça que ça se passe, il vaut mieux qu'on se sépare. Après j'ai juste peur qu'un moins ce soit vraiment trop fragile pour nous, et que, sans l'armée, s"il était resté, on aurait eu une vraie relation solide.
  8. Copine d'un nouveau militaire

    Haha, j'imagine que ça doit faire tache ! Je prie pour que tu aies raison... Par contre je n'ai aucun moyen d'y aller, je n'ai pas de voiture et je vis qu'avec mes bourses, donc ça va être chaud patate... Et je suppose que les visites ne sont pas autorisées. Par contre, quand ils ont droit à un week-end de libre, ça commence le vendredi ou le samedi ? Parce que si c'est le vendredi, je pense qu'il pourrait venir à rennes, dormir chez moi et repartir dans les côtes d'Armor le samedi matin, non ?
  9. Copine d'un nouveau militaire

    Je ne sais pas, j'ai lu des témoignages alarmants, sur ça. Tu as raison, c'est vrai. Je suis un peu idiote... C'est justement parce que mon couple est récent que ça me fait peur. Peut-être qu'il n'est pas encore assez attaché à moi, et que six mois ça va le détacher de moi, pour au final faire disparaître ses sentiments petit à petit... Ce n'est pas le fait qu'il parte en opération durant six mois qui me fait peur, c'est le fait que si je ne suis pas là pour continuer à raviver ses sentiments en me voyant, peut-être que ça va disparaître. On ne dit pas ''loin des yeux, loin du cœur'' pour rien.
  10. Copine d'un nouveau militaire

    Pourquoi sa famille l'engueulerait ? Elle sera très contente de le revoir ! Je vois bien, mais bon, je suppose qu'il y aura des petites permissions, genre une soirée, un truc comme ça. Donc j'imagine très bien ce que ça va donner : une prostituée ou une Streap teaseuse. Et puis je ne suis pas sûre parce que je suis vierge et qu'avant qu'on ne se sépare pour les vacances il y a deux semaines, je n'ai pas voulu coucher avec lui parce que je ne me sentais pas prête, surtout pas après seulement deux semaines (et il s'est montré impatient, donc a mon avis, même si maintenant je me sens prête après avoir murement réfléchi et grandi dans ma tête, il a perdu espoir côté vie nocturne...). Il veut être sous officier dans l'infanterie, armée de terre
  11. Copine d'un nouveau militaire

    Pour attendre qu'on puisse se voir, que j'ai plus de moyens pour lui rendre visite (genre une voiture, et je ne suis pas prête d'en avoir une, moyens financiers d'étudiante oblige), que je grandisse assez pour que mes parents me laissent aller le voir seule (ils ont déjà eu du mal à me laisser quitter la région et pensent qu'avec mon copain c'est mort). Mais surtout, j'ai peur que mon copain ne veuille pas attendre un an ou plus qu'on puisse se voir... Quand il rentrera, il profitera du peu de temps qu'il aura avec sa famille et je peux parfaitement comprendre qu'il la fasse passer avant moi. Après j'ai peut-être une solution... (En passant, félicitations et beaucoup de bonheur pour ton camarade et sa future femme ).
  12. Ma présentation

    Merci énormément pour votre aide et votre soutien, ça me fait vraiment chaud au coeur j'espère aussi que ça ira mieux
  13. Copine d'un nouveau militaire

    D'accord, merci beaucoup pour vos réponses. Bon, je ne suis pas vraiment rassurée, parce que j'ai peur que pour lui ça fasse beaucoup trop et qu'on se quitte. J'ai de la patience mais lui, en a-t-il assez ?
  14. Ma présentation

    Merci
  15. Copine d'un nouveau militaire

    Bonjour, je suis une étudiante rennaise d'origine normande (18 ans). Mon copain (22 ans) m'a annoncé qu'il s'engage à l'armée comme sous-officier dans l'armée de terre. On a parlé de ce qu'allait devenir notre couple, et on ne sait rien du tout, on ne sait pas comment ça va se passer. Une chose est sûre : on va se séparer si on ne se voit plus. Comment s'organise la formation pour lui ? Et comment s'organisent ses temps libres ? Quand aura-t-il le droit au portable (même s'il déteste ça, on n'a pas le choix) ? Une suite (en tant que couple non marié) sera possible pour nous ? On pourra se voir tous les combien de temps ? J'ai besoin d'aide, je ne vais vraiment pas bien.