Jump to content
Search In
  • More options...
Find results that contain...
Find results in...

Leaderboard


Popular Content

Showing content with the highest reputation since 06/27/2020 in all areas

  1. 2 points
    Bonjour à tous, Je rentre en PCSI au prytanée moi aussi ! Je suis intéressée pour vous rejoindre sur discord, cela est il toujours possible ? Merci pour vos retours Voici mon pseudo Sterenn#0939
  2. 2 points
    Les résultats sont tombés , je suis en liste principale , merci à vous !
  3. 1 point
    Bonjour , ayant réussi les sélections pour la spé 3550 J'incorpore Rochefort le 20 juillet si jamais certains d'entre vous incorpore le même jours , je serai au départ de Nancy ou Épinal.
  4. 1 point
  5. 1 point
    Bonjour à tous Alors voilà petit retour sur le CSO de Bordeaux Petit Flash back, j'ai tout voulais être militaire durant ma jeune, ce-ci remonte à mon enfance. Sur le réfrigérateur de mes grands parents paternels étais posé une photo de mon père en treillis lors de son service militaire. Cela a été pour moi le premier déclic pour l'armée et à rue et à mesure de regarder les défilé chacun année depuis la primaire, j avais en moi une envie de rentrer dans l'armée. Le 13 novembre 2015 lors des attentats de Paris c'est à ce moment là où j'ai vraiment eu l'envie de rejoindre les rangs de l'armée. À fure et à mesure après avoir effectuer mes études, j'ai donc choisi de faire commando parchutiste dans l'armée de l'air en temps que CPA 10. Le saint-graal de tout parachutistes. Arrivé Bordeaux dimanche à 18h , ouverture de la caserne à 19h je popote avec tout le monde fin bref on fais connaissance. 19h ont entrent ont nous envoie dans une salle et nous devions attendre le reste des participants. 20h30 fin de l'attente et oui 1h30 d'attente 😂. Petit briefing sur comment va ce passer votre séjour. Comme on est arrivé le dimanche on mange pas au mess à vous d'emporter votre popote. Petit conseil doucher vous et manger après ,sinon vous allez arriver en retard pour l'appel de 22h20 et pas 22h30 comme je pensais ,mais même c'est 22h dans vos chambres. Malheureusement premier rappel pour le retard avec 3 de mes camarades de chambre. Qui étions candidats au commando parachutistes de l'air. Donc après le l'appel dans nos chambres nous commençons,discuter et j'apprends que mes camarades ne savent rien sur l'armée de l'air. Approvisiont professeur cours sur les aéronefs, la marine et les véhicules terre (oui je sais mais l'armée c'est ma passion) par la suite cours sur les différents stage pour allez jusqu'au CPA 10. Le lundi matin nous avons la visite médicale, ne stresse pas tout le monde appréhende ceux-ci.Fin surtout pour les hommes qui vont sur faire tâter et oui surprise !!! Les test médical ce décompose en plusieurs parties : - ophtalmo; cardiologue ;test urinaire (ne fumé surtout pas de cannabisoucis etc); après on regarde si vous êtes sourds ;et pour finir le médecin expert. Bon pour ma part ,homme en bonne santé pas de problème particulier sauf ma vue.... je suis y4 première coup de couteau dans le dos , apte en temps que soldats mais inapte pour para. je vous tout ma vie s'effondre j'étais près à faire tomber une larme. Mais je reste fort. Donc école de sous officier sous le nez ainsi de suite, un conseil ma dit que je peux être juste fusiliers donc pas Commando, pour ma part peut m'importe t'en que je suis dans l'armée et surtout dans le combat . L'après midi passage u test psychotechnique (rien de très compliqué venez comme vous êtes par la suite un test d'anglais ) malgré l échec pour les para je continue les tests. le mardi passage au sport Luc léger squat et traction Luc léger : palier 10 j'ai battue mon record qui étais palier 8 ( conseil entraîné vous sur une surface glissente et avec dénivelé si possible. Squat : 52 mais avec 3 erreur donc 49 Traction disons que je me suis fais avoir fin un conseil demander bien comment faire des tractions à votre conseiller. J'ai honte j'en est fais 3 de base en j'en fais 15 non tendue ,après tendu sens leurs temps d'attente Jenn fais 8 et la j'étais congestion. Après le sport j'ai été faire l'entretien vite fais on m'as fais comprendre qu avec ma vue je devais partir ou choisir Quelque chose que je veux pas faire . J'ai donc décidé de fermer mon dossier et de partir. Dans le train de retour j'ai contacter mon cirfa pour lui expliquer, il en étais désolée. Le soir j'ai contacte l'armée de terre ayant plus de choix afin d'être dans le combat. Après mon rendez-vous j'ai choisi maître chien donc école de sous officier à St Maxent école en octobre. Avec en option régiment du train et génie Sur ceux bonne soirée
  6. 1 point
    Bonjour, Merci pour ton " retour CSO ". On croise les doigts pour ton changement d'armée et ce nouveau départ !
  7. 1 point
    Du recrutement à venir en perspective: source opex 360 http://www.opex360.com/2020/06/28/le-recrutement-des-forces-speciales-terre-concerne-aussi-les-militaires-du-rang-des-autres-armees/ https://www.defense.gouv.fr/web-documentaire/tim-juin-2020/recrutement-engages-volontaires-ulterieurs.html
  8. 1 point
    En premier lieu j en ai parlé à mon second maître j au été convoqué chez le major en lui expliquant que je ne me sentais pas à la place et que je voulais rompre mon contrat ...là il m a fait signer une feuille avec 48; h de réflexion c était un mercredi ...donc le lundi suivant n ayant plus de nouvelles j en ai reparlé a mon second maître et de la j ai été reconvoque j ai dis que je voulais rentrer c est la qu on m a dit qu il fallait que je vois je psy c est elle qui valide le départ...comme elle n est pas tjrs la le RV a été fixe au 3 juillet...du coup auj on m a dit que je la voyais lundi et que mardi je pouvais partir ...je suis soulagé ...tu peux en parler ils sont bien a l écoute. ..courage a toi!
  9. 1 point
    TULASNE, L'autre roi Jean. Jean Tulasne, né le 27 novembre 1912 à Nancy est un pilote de chasse français de la France libre, compagnon de la Libération. Il est tué au combat le 17 juillet 1943, dans le ciel d'Orel, dans le sud-ouest de la Russie, lors de la bataille de Koursk, alors qu'il dirigeait l'escadrille Normandie-Niémen. Jean Tulasne est le fils de François Tulasne, officier de cavalerie devenu aviateur à la fin de 1914 et mort lors d'une collision aérienne le 5 octobre 1929 dans l’Allier. Il fait ses études au Prytanée militaire de la Flèche. Il entre à Saint-Cyr en 1931, il en sort deux ans plus tard avec le grade de sous-lieutenant (promotion Tafilalet 1933). Ayant choisi l'aviation, il passe deux ans à l'École de l'Air de Versailles Villacoublay. Il obtient le brevet de pilote (no 24430) le 7 juillet 1934. Il est promu lieutenant le 1er octobre 1935 et se voit affecter à un groupe de bombardement à Avord puis est muté à Dijon le 6 avril 1936 dans la chasse (3e escadre de Dijon). Jean Tulasne ne supporte pas l'armistice de 1940. Il est stationné à Rayak aux confins libano-syriens où il ronge son frein et n'a qu'une idée, rejoindre la France libre. Il est rendu responsable de la désertion de trois de ses camarades, le lieutenant Péronne et les sous-officiers Coudray et Ballatore, partis fin juin rejoindre les Forces françaises libres. Il est d'abord interdit de vol puis autorisé à voler de nouveau mais sous surveillance, avec comme équipier l'adjudant-chef Amarger. Le 5 décembre 1940, il pilote un Morane 406 et décide de fausser compagnie à son équipier en simulant une panne de moteur dans les nuages et se mettant en vrille. Il atterrit à Lydda, près de Haïfa. Il s'engage dans la Royal Air Force. Il rejoindra la France libre et commandera le Groupe de chasse "Alsace" en Afrique. Yves Courrière résume en quelques mots : « il est chasseur-virtuose et commandant à 29 ans ». Il se voit confier l'escadron de chasse 2/30 Normandie qui part représenter l'Armée française sur le front russe en novembre 1942. Il s'agit pour la France, au départ, d'une présence symbolique. Il est tué en combat aérien lors de la grande offensive soviétique sur Orel, dans le sud-ouest de la Russie lors de la bataille de Koursk en juillet 1943. Son camarade de Saint-Cyr, ami et adjoint, Pierre Pouyade, prend sa succession à la tête du Normandie. Trois jours plus tôt, l'escadron avait fêté sobrement la fête nationale marquée par un bref ordre du jour du commandant, dans une clairière d'un bois de bouleaux, avec comme musique de fond le fracas de la bataille. « Le 17 juillet 1943, une première sortie s'effectue à 5 h 10. Tulasne mène dix Yak, des avions de chasse soviétiques, en protection de Pe-2 qui vont bombarder la gare de Biela-Berega. Tulasne attaque un Messerschmitt Bf 110 sans résultat. Le commandant sort une nouvelle fois à 17 h 10 à la tête de neuf Yak pour escorter des Sturmovik dans le secteur de Znamenskaïa. Les Fw 190 allemands sont là aussi, nombreux. Un combat général s'engage. Le lieutenant Didier Béguin est blessé à la jambe, l'aspirant Firmin Vermeil est abattu et Tulasne disparaît à jamais de la vue de Pierre Pouyade. Au cours de la campagne sur le front, le commandant Tulasne a effectué 89 heures 35 de vol dont 65 heures 55 de guerre en 53 missions. » On retrouvera un corps de pilote français 20 ans après la fin de la guerre. Il sera inhumé à Moscou, au cimetière de la Présentation (où se trouve un carré français), sous une dalle avec la mention « Pilote français inconnu ». Le mémorial Normandie-Niémen affirme que ce corps est celui de Jean Tulasne dont la famille a accepté que sa tombe reste anonyme. Décorations Officier de la Légion d'honneur, Compagnon de la Libération, titulaire de la Croix de Guerre avec palmes, Médaille coloniale F.F.L. avec agrafe "Libye", Médaille du Levant, sept citations, Ordre de la Guerre pour le Salut de la Patrie ( Union soviétique). Il a reçu, à titre posthume la Grande médaille d'or de l'Aéro-Club de France. ( Source : Wikipédia https://fr.wikipedia.org/wiki/Jean_Tulasne )
  10. 1 point
    Bonjour, Demandes d'indemnisation complémentaires. source … https://www.defense.gouv.fr/blesses/a-la-une2/militaires-blesses-en-opex-dematerialisation-des-demandes-d-indemnisation-complementaires
  11. 1 point
    Bonjour, Le brevet commando est essentiellement destiné aux fusiliers marins, maintenant des marins d'autres spécialité peuvent être très utile en commando ( infirmier, mécanicien, toutes les spé qui touchent aux transmissions, manœuvrier...) de ce fait si ces marins rentre dans les conditions, ils peuvent se présenter aux présélections et si réussite être affecté en commando suivant les besoins de leurs compétences. Maintenant j'ai connus et je connais des marins affecté en commando qui ne sont pas commando mais qui sont utilisé pour leurs compétences un mécanicien et un cuisinier. Maintenant je ne te cache pas qu'il vaut mieux être sportif et avoir l'esprit ouvert, car ils bénéficient de certaines activités ( ces marins portent le béret vert avec l'insigne BOA ). De mon temps c'était plutôt l'inverse, mais je suppose que oui, dans l'absolue le brevet commando n'est pas uniquement réservé aux fusiliers marins mais aux marins aptes qui réussissent les différents tests. Donc à toi de te préparer et de te porter volontaire auprès de ton bureau administratif et ou de surveiller si un message annonce une inscription pour des prés sélections.
  12. 1 point
    Je vous fais parvenir ici le 2ème paragraphe L’armée est à mon sens l’armée qui me correspond le mieux. En effet armée la plus féminisée des trois armées est celle qui me correspond autant dans ses valeurs que dans ses missions l’armée de l’air est une armée qui plaît pour ses aéronefs, ses parachutistes ou ses commandos. L’armée de l’air applique des valeurs telles que la rigueur l’esprit d’équipe ou le sens de l’effort ce qui m’a attiré vers cette armée. Ses missions de frappe aérienne en Syrie ou la protection de l’espace aérien réunies toutes les valeurs de l’armée de l’air et entre autres les appliquent sur leurs missions. Merci
  13. 1 point
    Merci pour vos encouragements. Je souhaite vraiment réussir ce projet au lycée de La Flèche pour la seconde. J'aimerais intégrer plus tard le service de santé des armées. J'ai visité le lycée en début d'année avec mes parents et nous avons été guidées par des élèves de classe de 1ère très sympas.
  14. 0 points
    Triste nouvelle, décès d'un artilleur réserviste en service, En mission à Metz, un réserviste du 40e RA a été mortellement blessé par un tir accidentel par Laurent Lagneau · 25 juin 2020 Que s’est-il exactement passé devant le Palais du gouverneur militaire de Metz, le 24 juin, aux environs de 18h30? L’artilleur de 1ère classe Alexis Battu, réserviste du 40e Régiment d’Artillerie [RA] de Suippes a été très gravement blessé par un tir parti de l’arme de l’un de ses camarades. Touché à la tête, le jeune réserviste a été pris en charge par les pompiers et le Samu, puis admise à l’hôpital central de Nancy dans un état de « mort cérébrale ». Son décès a été constaté durant la nuit. « Profonde tristesse après le décès accidentel cette nuit du 1re CL Alexis BATTU, reserviste au 40e RA, en mission de garde au palais du gouverneur militaire de Metz. J’assure à sa famille et ses camarades tout mon soutien et celui de ses camarades », a annoncé le général Thierry Burkhard, le chef d’état-major de l’armée de Terre [CEMAT], via Twitter. La police judiciaire [ou une unité de police judiciaire de la Gendarmerie?] a été saisie par Christian Mercuri, le procureur de la République de Metz. Et cela, a-t-il expliqué au Républicain Lorrain, « parce qu’il s’agit d’une enceinte militaire et parce que la sûreté départementale a déjà dû gérer une autre affaire. » L’auteur des tirs, « très marqué » par ce drame, a été placé en garde à vue. Ses déclarations devront être confirmées par les constatations faites sur place. En attendant, si une enquête pour tentative d’homicide volontaire a été ouverte, « la piste d’un accident dû vraisemblablement à une erreur de manipulation d’une arme est privilégiée », a confié une source proche de l’enquête à l’AFP. « Il s’agit d’une mauvaise manipulation. Ce sont des tirs qui ont eu lieu durant le service, il s’agit donc d’une affaire pénale militaire », a affirmé le procureur de la République de Metz. De son côté, l’armée de Terre explique que le jeune réserviste est « décédé des suites de ses blessures après un tir accidentel, avant un départ en patrouille, le 24 juin 2020. » Né le 25 avril 2000, Alexis Battu s’était engagé au titre de la réserve opérationnelle en octobre 2019, alors qu’il n’avait pas 20 ans. Ayant obtenu de très bons résultats lors de sa formation initiale grâce à un « excellent état d’esprit », il était un réserviste très assidu, ayant participé « à plusieurs sessions de formation entre février et mars 2020 sur la légitime défense, le secourisme ou l’instruction sur le tir de combat ainsi qu’à un stage d’aguerrissement où il acquiert rapidement les savoir-faire militaires de base », précise l’armée de Terre. Et d’ajouter : « Toujours impliqué dans l’instruction qui lui est dispensée, ses grandes qualités humaines et intellectuelles le font remarquer de ses chefs. Appliqué et volontaire, notamment lors des challenges sportifs, il est particulièrement apprécié de ses pairs pour sa grande camaraderie. » ( Source : OPEX 360 ) L'équipe et les membres du forum-militaire.fr s'associent pour exprimer leurs sincères condoléances aux familles et aux proches.
  • Newsletter

    Want to keep up to date with all our latest news and information?

    Sign Up
×
×
  • Create New...