Jump to content
Search In
  • More options...
Find results that contain...
Find results in...

Leaderboard


Popular Content

Showing content with the highest reputation on 03/30/2020 in all areas

  1. 1 point
    Bonjour, Dans le même style il y a aussi " Pierre et Le Loup " de Serge Prokofief. Ou encore " Picolo Saxo et Cie " pour faire découvrir un orchestre.
  2. 1 point
    A redécouvrir en ce moment sur toutes les plateformes légales de musique en ligne. ça fait du bien, ça apaise.... et ça instruit! Et pour faire apprécier aux enfants la musique classique, ce merveilleux dessin animé de Walt Disney datant de 1940!!! Fantasia.
  3. 1 point
    Les relèves des troupes en Opex vont se faire avec un sas de quarantaine ou plutôt quatorzaine, à Miramas, aussi bien pour les "entrants" que les "sortants" afin de ne pas propager le virus. Source le mamouth blog https://lemamouth.blogspot.com/2020/03/miramas-promu-centre-dentree-des-opex.html
  4. 1 point
    Oui, en effet Alsur. Cela rappelle les trains sanitaires et médicaux durant les deux guerres mondiales. Les TGV ayant la vitesse, peu de fréquences oscillatoires mécaniques, donc plus fluide que les hélicoptères, une hauteur de plafond de taille humaine et peuvent opérer dans la ville même, alors que les aérodromes peuvent être plus éloignés des villes. Pourtant, j'ai entendu à la TV un professeur en réanimation critiquer ce système pour deux raisons = 1° - Nécessite trop de personnel par malade transporté. 2° - Pendant ces transferts, ce personnel manque et les services dont ils sont issus sont en flux tendu. Mais je pense que cela est positif que d'évacuer ainsi des malades dans des régions pouvant les accepter, alors qu'iis resteraient une quinzaine de jours au moins dans les hôpitaux de l'Est ou de la région Parisienne. En particulier avec la vague attendu de nouveaux contaminés.
  5. 1 point
    Salut j'ai vu ton sujet sur l'incorporation le 30 mars. C'est aussi mon cas, du coup si c'est possible de rejoindre le groupe what's app je suis chaud ! Cdlt Kilian
  6. 1 point
    Après la guerre, les pattes de collet continuent à être portées. Vareuse des années 1920 d' un commandant d' artillerie. Vareuse des années 1920 d' un capitaine de la Légion Étrangère, pantalon à large bande caractéristique de cette période. Apparait les col " aiglons " ( plus pointus ). Veste d' officier avec col aiglon ( le col est encore fermé ). Les officiers adopte la tenue dite 31 où le col droit refait son apparition et donc les pattes de col. Dans les années 1930, les tenues des officiers retrouvent les couleurs d' avant guerre. Patte de col, tenue 31 d' un officier de gendarmerie. Patte de col d' un officier pharmacien. Patte de col, tenue 31 d' un officier d' artillerie. LA SECONDE GUERRE MONDIALE : 1939, la guerre est à nos frontières, en 1940 nos soldats ont commencés à équiper de " volets de dissimulation " afin de masquer ces attributs trop voyants. le fantassin de 39-40, le bleu horizon a cédé la place à la teinte " moutarde ", la silhouette reste la même. Cavalier. Lieutenant d' artillerie. L' officier français ( le col de la veste c' est ouvert ). Les pattes de col ce sont adaptées. Comme on peut le voir sur ce dessin, les cavaliers motorisés adoptent ( ou déplace ) l' écusson sur l' épaule. Sur l' homme qui se penche on peut distingué la patte amovible destinée à cacher l' écusson. La patte est ici bien visible. Tenue du corps des volontaires féminines. Au fil de la guerre, les unités combattants ( Forces Françaises Libres et les troupes d' Afrique du Nord ) ne conservèrent qu' une patte de col pour l' installer sur le bras gauche. LOSANGE DE BRAS MODÈLE 45 : Les effets militaires fournis par les américains et anglais durant la Seconde Guerre mondiale aux Forces Françaises Libres ne permettent pas de fixer correctement les pattes de collets. C'est ainsi, que pour identification, une des pattes fut conservée et cousue sur le haut de la manche gauche. Devant cette pratique, le commandement officialise le port de cet écusson le 15 février 1945 et décide la création d’un modèle unique en forme de losange dénommé ‘modèle 45’ de 75mm de haut sur 55mm de large pour être cousu à 150mm de la couture d’épaule de la manche gauche. Description et port Les écussons se différencient par la couleur du fond en drap ou velours, le nombre de soutaches, le numéro, l’attribut… La couleur du fond marque la différence entre certaines armes ou services. Ainsi, le fond bleu foncé est réservé à l'infanterie métropolitaine, le rouge à l'artillerie, le gris au matériel, le bleu ciel aux tirailleurs.......... La couleur marque aussi une différence de la spécialité dans le service comme le fond velours vert pour les pharmaciens, velours prune pour les dentistes......... Le tissu a une importance, certaines armes utilisent les mêmes couleurs et ne se différencient que par la qualité du tissu. Comme support, le Génie et les Transmissions utilisent seuls le velours Les soutaches ou liserés, généralement en fil de rayonne, bordent les côtés du losange. Les attributs et numéros sont généralement en fil de rayonne (coton) pour la troupe, en laminette, rayonne ou cannetille (fil or ou argent) sans paillettes pour les sous-officiers et broderie cannetille (fil or ou argent) avec paillettes pour les officiers. Selon l’époque, on trouve de nombreuses fabrications et variantes, voire erreurs : écusson en forme de patte de collet (dont les deux côtés du haut sont plus petits que ceux du bas, appelé aussi cerf-volant), des attributs et numéros en métal, des losanges en tôle, tissés sur bande,... Des tissus lavables et irrétrécissables sont destinés aux troupes coloniales. La couleur des soutaches et du fond caractérise l’arme, la subdivision, le corps ou service d’appartenance. Les écussons comportent une, deux ou trois soutaches selon l’arme, le service, l’unité. Les unités des services ou de l'administration en principe n’ont pas de soutaches. L’école polytechnique a une soutache. Les formations en métropole comportent deux soutaches et trois pour les unités créées hors métropole. De nos jours, par tradition des formations d’AFN, certaines unités métropolitaines arborent trois soutaches. Les chiffres et attributs sont généralement de la même couleur que les soutaches pour la troupe et de la couleur des boutons d’arme pour les cadres. Mais il existe aussi de nombreux losanges avec attribut non réglementaire ou plus ou moins de fantaisie à l’initiative de certains chefs de corps ou commandes personnelles. L’écusson modèle 45 se porte sur les effets : capote ou manteau de drap, blouson en drap, vareuse en drap modèle troupe et chemise de tenue d’été et veste de treillis en tenue de parade. Sur les chemises de la tenue d’été, l’écusson de bras est amovible. Il est doublé d’un drap de distinction de même couleur, la fixation est réalisée sur des brides avec quatre d’agrafes de type ‘camil’s’. Certain seront notamment en Indochine accroché sur la poitrine de la veste de treillis. Sergent de la Légion. Sur la manche gauche de la veste de sortie. L’instruction du 27 juillet 1990 relative aux tenues et uniformes des militaires des militaires des armes et services de l’armée de terre a supprimé ces écussons de bras et celle du 13 juin 2005 a recréé les losanges de manche. Sur le treillis... de prise d' arme... mais aussi sur la tenue terre de France. Soulignons également que si les pattes de collet ont disparu, les insignes de collets les remplacent. Source : - http://www.kerfent.com/ecussonsmod45/site.htm - https://www.facebook.com/pg/6rg.officiel/photos/ - https://tenue31.fr/elements-constituants-tenue-modele-1931/
  • Newsletter

    Want to keep up to date with all our latest news and information?

    Sign Up
×
×
  • Create New...