Jump to content

Leaderboard


Popular Content

Showing content with the highest reputation since 03/15/2019 in all areas

  1. 3 points
    Bonjour tout le monde, Je viens de me rendre compte que le forum ne possédait pas encore de sujet consacré aux citations de militaires célèbres. C'est maintenant chose faite ! Bien entendu, je vous invite à compléter ce sujet à votre guise (peu importe que la citation n'ait aucun rapport avec l'armée, du moment qu'elle vient d'un militaire). "Ce que je sais de l'art de la guerre, je l'ai su dès la première bataille, parce que je l'avais lu dans les livres". "L'Europe est une province du monde; quand nous nous battons, nous ne faisons que de la guerre civile." "Ne pas oser, c'est ne rien faire qui vaille". "Le sot a un grand avantage sur l’homme d’esprit : il est toujours content de lui-même." Napoléon Bonaparte “Délibérer est le fait de plusieurs. Agir est le fait d'un seul.” “La fin de l’espoir est le commencement de la mort.” “Prenez invariablement la position la plus élevée, c’est généralement la moins encombrée.” Charles de Gaulle "Le succès c’est d’aller d’échec en échec sans perdre son enthousiasme". Winston Churchill "Si c'est possible, c'est fait. Si c'est impossible, on le fera". "Dans une guerre, ce qui se passe, ce n'est jamais ce qu'on avait prévu. Alors, ce qui compte, c'est d'avoir le moral !" Marcel Bigeard "Frapper l'ennemi, c'est bien. Frapper l'imagination, c'est mieux." Jean de Lattre de Tassigny
  2. 3 points
    Bonjour. Oui il y a de la place pour les "petits" qui ont bien des atouts à faire valoir. Notamment physiquement. Souvent Plus léger, ayant plus de dynamisme, nombreux sont les "petits" qui dament le pion aux plus grands, lourds et gauches. Donc aucun complexe à avoir, au contraire.
  3. 3 points
    Yatagan - Tempête. Dans l'histoire des commandos marine, l'histoire oublie les commandos Yatagan et Tempête. Le commando YATAGAN fut une unité de contre-guérilla constituée de volontaires algériens ( réguliers et harkis) pour la recherche du renseignement et son exploitation éventuelle sur le secteur de la D B F M. Sa création officielle date de Novembre 1956. Il fut tout d'abord désigné administrativement sous le titre de 80 ème G M P R (Groupe mobile de protection rurale ). Il fut placé sous le commandement du capitaine Delayen, un marsouin de "choc" qui avait déjà commandé des supplétifs en Indochine. le Capitaine Delayen présente son Commando constitué de musulmans encadrés par des fusiliers-marins-commandos Il a formé ce Commando à Nemours en novembre 1956. Il en prend le commandement le 1er juillet 1957 . le Capitaine Delayen. En mars 1955, à l’issue du vote favorable du parlement, le gouvernement décrète l'état d'urgence en Algérie. Un an plus tard, le 16 mars 1956, les pouvoirs spéciaux sont donnés aux forces armées ; et les décrets relatifs à organisation territoriale et à l'envoi des appelés du contingent en Algérie pour assurer le « maintien de l'ordre », sont publiés. En outre, le parlement vote la loi sur l'allongement de la durée du service militaire. Avec ces dispositions, la Marine Nationale, disposant d’un sureffectif, décide en avril 1956 la création d’une demi-brigade de fusiliers marins (DBFM), commandée par un capitaine de vaisseau, et formée d’un état-major, de trois bataillons d’infanterie et de cinq compagnies de combat. La DBFM se voit confier le sous secteur de Nemours, dans l’ouest oranais ; sa zone d’action s’étendant d’Honaïne à l’est, jusqu’à la frontière marocaine à l’ouest, et du littoral méditerranéen jusqu’à la ville de Nédroma, au sud. La demi-brigade relevant administrativement de l’amiral, préfet maritime de la quatrième région maritime, est placée sous le commandement opérationnel du général commandant le corps d’armée d’Oran, pour toutes les opérations de maintien de l’ordre à terre, mais relève toutefois directement du préfet maritime pour les opérations de surveillance maritime dans les eaux immédiates et le cordon littoral. La DBFM dispose du concours d’autres unités de la Marine Nationale : les commandos de Marine pour la neutralisation de groupes armés rebelles interceptés, le groupement d’hélicoptères de l’aéronautique navale (GHAN) pour l’envoi des renforts et les évacuations sanitaires, les bâtiments de surveillance maritime pour des bombardements ponctuels, les avions de l’aéronautique navale pour la surveillance aérienne et les tirs d’armes automatiques. Des supplétifs algériens (harkis) sont engagés, pour former le commando « Yatagan », renommé « Tempête », ou pour former des harkas, intégrés dans les compagnies. Les officiers de l’état major, les commandants de bataillon et ceux de compagnie sont tous des officiers d’active de la spécialité fusilier, ayant l’expérience des combats en Indochine. Les chefs de section sont des enseignes de vaisseau d’active, ou de réserve, ou des officiers mariniers supérieurs de la spécialité fusilier. Le reste de l’encadrement est composé d’officiers mariniers de diverses spécialités. Les effectifs sont d’environ 2000 hommes. La durée de l’affectation est généralement de douze mois. Tous les deux mois un contingent est relevé, et remplacé par des marins ayant suivi le stage de formation fusilier au centre d’instruction de la réserve (CIR) du centre de Siroco, implanté au cap Matifou, près d’Alger. Le 1er juin 1956, débarquent à Nemours du B.D.C. Cheliff, les premier éléments de la D.B.F.M., comprenant l’état major, la compagnie de commandement d’appui et de soutien (CCAS), et le premier bataillon qui a pour mission d’assurer la sécurité de la ville de Nemours et de la partie est du secteur. Le deuxième bataillon arrive à Nemours le 2 juin 1956, avec pour mission de sécuriser les voies de communications et la sécurisation de la partie ouest du secteur. Il est formé au centre interarmées des opérations amphibies (CIOA) d’Arzew, avec des éléments des compagnies de protection. Le poste de commandement s’installe au village de Beghaoun à environ 10 km de Nemours, et les compagnies sont positionnées sur les plateaux. Le troisième bataillon arrive à Nemours le 15 juillet 1956, avec pour mission de garder le barrage électrifié, construit en retrait de la frontière, et d’en assurer la parfaite étanchéité. Il est formé aux dépôts des équipages de Toulon et de Cherbourg. Le poste de commandement s’installe à Bab el Assa, et les compagnies sont positionnées le long de la frontière marocaine, entre Tizza au nord, et Bled es Souani au sud. Il doit aussi assurer la sécurité dans le secteur de S’Mirda Fouaga. De 1956 à 1959, après de nombreux combats, tels ceux du Fillaoussène et du Djebel Zakri, les 1er et 2ème bataillons réussissent à pacifier complètement cette zone devenue une des plus calmes de toute l’Algérie. Après les premières années de combats acharnés, grâce à leurs patrouilles et embuscades, ils obligent les adversaires à se terrer et à fuir, tout en maintenant un contact incessant avec les populations musulmanes, leur apportant une aide dans les domaines les plus divers de l’administration, de l’enseignement et de l’aide médicale. La zone d’action de la DBFM est alors étendue vers l’est pour couvrir les djebels Tadjera, Sofiane et Gorine, et au sud jusqu’à l’oued Mouilah pour couvrir le djebel Zakri. En avril 1959, le 1er bataillon est transformé en bataillon d’intervention de fusiliers marins (BIFM). Il est détaché auprès du commandement du corps d’armée d’Oran, pour intervenir dans le secteur d’Aïn Sefra, à la porte du désert, où l’étanchéité du barrage est moins bien assurée. En juillet 1959, le bataillon d’intervention est envoyé en Kabylie, et mis à la disposition du général commandant en chef des forces armées en Algérie ; il participe alors aux grandes opérations de cette période. Une herse en patrouille Revenu en juillet 1960 dans l’ouest algérien, le premier bataillon est reconstitué. Détaché au corps d’armée d’Oran, il s’installe au bordj de Sidi Medjahed, au sud de Maghnia et participe à toutes les opérations dans ce secteur montagneux entre Maghnia, Tlemcen, et Sebdou, pour intercepter et neutraliser les groupes armés rebelles, ayant franchi le barrage électrifié, tenu par les unités de l’armée de terre, dans les monts Tlemcen. En septembre 1961, le 1er bataillon est dissout pour former le bataillon d’intervention de fusiliers marins (BIFM), qui est envoyé à Bizerte pour concourir à la défense de la base militaire française menacée. Après six ans de combats ininterrompus et un travail constant de pacification, la demi-brigade de fusiliers marins est dissoute en mars 1962. Elle aura mis hors de combat plus de 3000 rebelles armés, et récupéré un impressionnant stock d’armes ; cependant : -187 des siens sont morts au champ d’honneur. -254 blessés portent dans leur chair, la marque de leur courage. Troupe d’élite, la D.B.F.M. aura été sur cette terre d’Algérie l’un des facteurs essentiels du concours de la Marine à l’œuvre de pacification. Ce commando était en général sous les ordres du 2 ème bureau de la D B F M, dirigé alors par le LV Bastard. Le commando Yatagan était implanté dans la partie Nord de Béraoun ( 10 Km de Nemours). Son cantonnement était mitoyen de celui du 2/D B F M. En Janvier 1957, le capitaine Delayen alignait 51 volontaires encadrés par 14 gradés de la D B F M, dont le capitaine Berthout des G M P R. La plupart de ces cadres étaient des hommes de terrain ayant déjà servi en Indochine. Le fanion du commando fut brodé par Madame Delayen. Le commando sera dissout en 1959 avec les honneurs d'un ordre du jour du général de brigade COMMUNAL, commandant le 12 ème DI de la zone de l'ouest-oranais. Cependant le commando " Tempête" reprendra le flambeau avec à peu près les mêmes volontaires. Le premier exemplaire a été brodé par Mme Delayen Bilan lors de sa dissolution: près de 600 fells. l'officier aux quatre guerres, 39/45, Indochine, Algérie, Tchad. Premier officier allié à atteindre le Rhin, spécialiste des commandos de ralliés en Indochine et en Algérie, appelé en conseil par les Marines américains, promu général par Valéry Giscard d'Estaing pour son intervention décisive dans la guerre du Tchad. Voici en quelques mots le destin hors série d'un officier pas comme les autres. - Elève au Prytanée Militaire (1935/1940), il déserte de l'Ecole, s'embarque pour l'Angleterre et ... débarque au Maroc. - Sous-Lieutenant en Décembre 1944, débarquement de Provence, libération de TOULON et la marche au Rhin atteint le 20 Novembre 1944 à ROSENAU. Le lendemain, il est grièvement blessé. - Premier séjour " INDOCHINE " (1945 -1948) où il est blessé une seconde fois. - Deuxième séjour " INDOCHINE " (1949-1952). Il y forme le Commando du RICM, étant seul européen à la tête de 120 Vietnamiens. C'est la période des Commandos Nord-Vietnam. Il prend le commandement du Commando 13. - Troisième séjour " INDOCHINE " (1953-1955). Toujours aux "Commandos Nord-Vietnam", à DAI-MO puis à HAIPHONG avec diverses raids amphibies sur les fleuves et sur les côtes de la zone Viet. - Fin 1955 il rejoint l'Algérie à ARZEW où il crée le "Commando Yatagan" ( Musulmans encadrés par les Fusiliers-Marins-Commandos). Cette aventure durera 3 ans. - Puis il commander le G.C.C.A. (Groupement de Commandos de Chasse de l'Akfadou en grande Kabylie). - 1962 à 1965, il est muté dans le Pacifique. - 1965, première affectation en métropole à Lorient puis Brest. - 1972, il part au TCHAD (colonel) en l972 pour 6 ans comme conseiller du Général en chef Tchadien. - en 1977, il doit quitter le TCHAD "sur ordre" (il a été promu général). - A sa demande, il passe dans le Cadre de Réserve en Juin 1978. En octobre 2003, Jean Louis Delayen décède d'une crise cardiaque, alors qu'il se trouve aux USA. Ses obsèques ont lieu à Saint-Raphaël le 15 octobre, en présence de nombreuses personnalités et de la population qui l'appréciait pour ses qualités humaines et notamment sa grande simplicité. Les honneurs militaires lui sont rendus sur le parvis de l'église Notre-Dame de La Victoire où les bigors du 3ème RAMa entonnent pour lui, une dernière fois, Marie-Dominique, selon sa volonté. Son corps repose désormais au cimetière de Saint-Raphaël. ( Source : Patrianostra / Cdo Jaubert / histoire vrai forum / tene info / mémorial national des marins )
  4. 2 points
    RETEX - SNU 2019 Bonjour à tous, Je vais vous faire un retour d'expérience de mon Service National Universel au Puy de Dôme s'étant déroulé du 16 au 28 Juin. Tout d'abord quelques mots importants, la taille de ce récit vous décourage peut être mais, lisez vraiment ce récit il est marquant et j'ai pris beaucoup de temps pour vous l'écrire, tout ce que j'ai rédigé sort du coeur, et je n'oublierai jamais de ma vie ce Service National Universel qui restera à jamais gravé dans le coeur, merci et bonne lecture. 1A - Le Transport : Nous avons été transporté par voie ferroviaire à 8h41, nous étions organisés par groupe (chaque groupe en direction du département d'affectation), nous étions 8 avec un moniteur qui lui était Réserviste en Gendarmerie, qui était vraiment super sympa merci à lui, et nous avons eu le droit pour le premier trajet Direction Paris avant la correspondance a un TGV de très bonne qualité, propre, équipé WIFI et Prises 320V et aussi un bar-snack dans un vagon spécialisé. Puis nous avons eu une correspondance en TER plutôt correct avec de la WIFI une fois de plus, pour redescendre à la Gare de Clermont-Ferrand, arrivés a 19h47 avec aucun retard, impressionnant pour la SNCF. Je suis satisfait de ce premier aller, mais parcontre ce qui est très bète, c'est d'être tous montés à Paris, pour redescendre à Clermont Ferrand, au lieu de prendre une ligne directe.. 1B - Le Transport : Une fois arrivé en Gare de Clermont-Ferrand a 19h47, on a été pris en charge vingt minutes après par un bus pour nous transporter jusqu'au centre du Puy de Dôme, situé à Orcines à 9,2 Kilomètres de Clermont-Ferrand. Nous étions les derniers arrivés avec un autre département, tous les autres départements étaient déjà arrivés depuis quelques heures. 2 - L'Intégration au Centre SNU : Au centre il y a 3 Compagnies (1, 2, 3) et plusieurs maisonnées de 14 réparties en deux chambres de 7 par compagnie. 30 minutes après notre départ en bus, nous arrivons sur le site SNU, et on nous a dit d'aller directement manger au réfectoire étant donné qu'il était déjà plus de 21Heures, puis de s'inscrire et aller à la chaine d'habillement. Environ 22Heures : Après avoir mangé correctement même si ce n'est pas forcément très bon, pour s'inscrire, sauf que là le début du calvaire commence, mes camarades et moi même commençons à nous dire que c'est mal organisé, et ça va se confirmer pendant tout le séjour, mais surtout maintenant. Nous avons attendu plus d'une heure piquets plantés devant la salle d'inscription car le débit était trop lent, cette salle était composée de 5 organisateurs et d'un ordinateur, donc le débit était d'environ : Un inscrit/4-5 minutes. (On était la moitié du centre donc 70 à s'inscrire en même temps) Environ 23Heures : Vient notre tour, ils nous affectent chacun avec un : Numéro de Compagnie et de Maisonnée. J'étais C1 - M1 (M11), qui signifie Compagnie 1 - Maisonnée 1, aucun de mon département était avec moi dans la maisonnée, on m'indique d'aller directement à la maisonnée m'installer car la chaîne d'habillement est débordée (oh quel hasard) 23H05 : Je m'installe dans la maisonnée, et je découvre mes futurs bros pour les 12 jours à vivre ensemble (car ils vont le devenir, une forte cohésion s'est installée entre nous tous) 23H15 : Je vais à la chaîne d'habillement, j'attends encore des dizaines de minutes puis c'est à moi je choisi mes tailles (je prends ce qu'il reste..), je fais du 47 en pointure, hélas il n'y avait plus de 47 ça veut dire que les tailles n'ont pas étés respectées et qu'il y a encore un problème d'organisation, je dois prendre du 46, elles me serrent et ne me vont pas mais je me les porte au risque de me faire mal au pied. Minuit : Je rentre avec tous les vêtements, et je me couche. Sur cette photo on peut distinguer l'armoire, le lit et l'étagère avec un néon en dessous, chaque volontaire possède ceci. Dans cette maisonnée il y a une salle de bain (4 Douches individuelles et 4 lavabos), des toilettes (3 WC individuels et deux urinoirs) Seulement.. c'est bien beau de montrer que tout va bien devant Mme.Darrieussecq (Secrétaire d'Etat au Ministère des Armées), mais tout n'est pas tout beau tout rose.. En effet, plusieurs prooblèmes sont à déplorer : - Les néons sont parfois HS, les portes de certaines armoires tiennent sur une charnière. - A la douche au bout de 20mn d'eau chaude, le ballon d'eau chaude est vidé, donc il faut attendre 30mn avant qu'il se remplisse, donc pour se doucher soit tu speedrun en arrivant le soir à 22h (car oui nos journées se terminaient à 22h) soit tu te douche le lendemain. On est 14, si chacun met 5mn ça fait : 1h10, donc impossible. Malgré tout, on était bien logés. 3 - Les Premiers Jours : (Le Lendemain) Nous avons eu un tuteur génial il s'appelait Erwan, enfin il était déjà là hier soir mais nous ne l'avons pas trop vu, étant donné que nous étions tous occupés (il dormait avec nous dans la maisonnée, il avait une chambre séparée pour lui tout seul) Pour tous se rencontrer, nous nous sommes placés en rond et on s'est présentés tour à tour, puis nous sommes descendus au City c'est un super terrain de basket fermé dans le centre, nous avons fait un basket tous ensemble, nous nous sommes amusés et nous nous sommes bien marrées. Rapidement les leaders se sont révélés dont moi, et un groupe fort s'est formé, bon je vous cache pas qu'il y avait quand même quelques coincés, mais au fur et à mesure des jours ils se sont sociabilisés, sûrement car ils étaient plus rassurés, c'est pas facile pour tout le monde et c'est ce genre de séjours qui vont les aider à progresser, sur ça le SNU marque un point. 4 - Amitié et Sociabilité : Je me suis fais personnellement d'autres amis et amies dans d'autres Maisons et Compagnies des amis et amies qui ont marqué le coup et que je n'oublierai jamais, nous avions tous l'impression de s'être déjà vus quelque part, c'est assez étrange et perturbant, je n'oublierai jamais ces moments forts que nous avions partagés ensemble, et encore une fois le SNU marque un point. Ce Service National Universel m'a apporté une confiance en moi pour me sociabiliser avec des filles, qu'on a pas forcément en réalité, j'étais vraiment plus à l'aise, et ces filles sont différentes de la réalité, elles ont souvent les mêmes passions que nous, font presque toutes du sport et sont rayonnantes toutes autant qu'elles sont. Ces moments forts que nous avons vécu, resteront à jamais gravé dans le coeur ! 5 - La Vie Sur Le Camp : *Ordre du Jour : L'ordre du jour, c'est un rassemblement de toute notre maisonnée devant celle-ci à 6h45, où le tuteur nous donne le programme de la journée entière.* *Levé des Couleurs : C'est un rassemblement de tous les volontaires du centre SNU avec la tenue complète et propre, devant la place d'armes avec un drapeau de la République Française où nous chantons la marseillaise, un volontaire sera désigné pour y donner le ton de la marseillaise (j'y ai donné le ton 5 ou 6 jours et surtout à la cérémonie de cloture du SNU le 27Juin à 18Heures) tout le monde se tait, et le désigné chante les premières paroles avec du coffre et une voix grave : "Allons enfants de la patrie, le jour de gloire est arrivé" ensuite la cohorte prend le relais pour la suite* *Services : Le service s'éffectue à 18h après les activités et chaque maisonnée a un service par jour (Installation de chaise dans une salle, ranger une salle, ramasser des papiers dans le camp, etc..) Les journées étaient chargées, et très longues, surtout quand les activités journalières étaient théoriques, voir trop théoriques (cf.6-Activités) Levé - 6H30 || Ordre du jour - 6H45 || Petit Déjeuner en Maisonnée - 6H50 || Mise en place du levé des couleurs (alignement dans les rangs) - 7H30 || Levé des Couleurs - 8H00 || 8H00 - 12H15 - Activités || Déjeuner du midi - 12H30 || 14H00 - 18H00 > Activités || 18H - 18H30 > Services || 18H30 - Remise des Téléphones || Repas du Soir - 19H30 || 20H15 - 22H00 > Activités du Soir 22H30 -> Exctinction des Feux et Ramassage des Téléphones || 23H00 -> Tout le monde doit dormir. (Contrôle par le tuteur, qui sort souvent la nuit pour discuter avec les autres tuteurs et cadres) 6 - Activités : Les activités étaient très variées au niveau du ratio : Sport/Théorique dans notre centre (C'est différent en fonction du centre) on était sur du 10% de Pratique ou de Sport et 90% d'Interventions Théoriques. Interventions Théoriques : A mes souvenirs nous avons eu : Défense et Sécurité, la Mémoire, la Sécurité Sociale, la Sécurité Routière, le Code de la Route, la Banque de France (Comment gérer son budget), Culture du Patrimoine, L'Europe et sa Politique, Le Développement Durable, j'y ai cité les meilleures pour moi, mais certaines étaient vraiment lourdes et non-dynamiques. Interventions Pratiques & Sport : Culture Musicale (Nous devions danser sur de la musique, vraiment c'était une magnifique expérience !) || Course d'Orientation (Le jour où passait Mme.Darrieussecq oh quel hasard) || Randonnée au Puy de Dôme (Chronométrée 2H47) || Sensibilisation aux Gestes qui Sauvent. Mais sinon aucune réelle activité physique comme du footing, des pompes, des abdominaux, pas de parcours du combattant, si vous vous attendiez a du sport un peu comme au Service Militaire et bah pas dutout.. je trouve ça honteux ! Anecdote Marrante : Notre tuteur avait fixé la règle les derniers jours avant la fin que si quelqu'un parlait encore après s'être couchés il irait faire des tours de terrain et de la chaise en punition, on avait une maisonnée assez sportive, donc en manque de sport, un soir nous avions fait exprès de se faire remarquer pour faire du sport, et on l'a eu notre punition au total : 15mn de chaise || 15 Tours de 300m || Des dizaines de pompes || du Gainage des Pompes & Abdos a volonté, on a été servi pour une fois, et on le regrette pas, c'était vraiment cool, on avait une forte cohésion car d'autres camarades de la maison s'y sont rajoutés même en ayant rien fait pour la cohésion mais aussi pour le sport. 7 - La Journée du Malaise : Donc pour éclaircir ce qu'il s'est passé, lors de la cérémonie du 18 Juin (Appel de Général de Gaulle), j'ai vu devant moi un volontaire du centre tomber dans les pommes : Il faisait chaud c'est vrai, et nous étions debout piquets plantés depuis un bon moment (20mn au moins). Tout allait bien lorsque tout à coup un volontaire se met directement à tomber en avant sur le camarade qu'il avait devant, puis il retombe d'un coup sec comme une planche en arrière sur le dos, directement il est extirpé et pris en charge par les responsables. ------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------ La cérémonie se termine et nous passons de l'autre côté sur une zone d'herbe, pour que les élus mangent un petit apéritif et nous notre goûter car ils se sont rendus compte que ça allait pas pour quelques personnes. Car entre temps que nous descendions sur cette zone d'herbe, 3/4 volontaires chutent à leur tour, alors les 8 JSP et Sapeurs-Pompiers Gradés présents à la cérémonie portent secours à ces victimes. Mais plus le temps passe, plus les malaises s'enchaînent, j'ai compté environ une quizaine de volontaires victimes d'un malaise, sans vous mentir, je pense que c'est car je suis habitué à faire du sport sous le soleil (car oui souvent je sors faire des longs footings sous temps caniculaire) je n'ai rien ressenti et pas un signe de faiblesse je vous avoue que pour des personnes pas très fortes physiquement avec la chaleur et le fait de rester debout un moment ça devait être dur, j'ai même aidé à porter secours avec un camarade de ma maisonnée avec qui j'ai noué des liens forts et restera aussi gravé dans le coeur à tout jamais. Mais donc c'est là que je trouve que l'organisation est mauvaise, à mon sens il aurait été plus judicieux de donner le goûter avant la cérémonie pour avoir des forces et ne pas flancher. Certains personnes ont continué à faire des malaises pendant le séjour, et même sans effort physique, une fille qui était habituée à faire des malaises a fait un malaise dans le bus du retour de l'activité Parcours Républicain*, elle était inconsciente pendant de longues minutes avant de reprendre ses esprits mais elle est retombée 7fois en essayant de se relever, longue histoire, j'ai trouvé que c'est dangereux pour elle qu'elle reste. *Parcours Républicain : C'était une journée mobile à pieds en groupe de 40/50 à Clermont-Ferrand, environ où nous avions découvert le Tribunal de Grande Instance, la Préfecture et le Conseil Départemental.* 8 - Cérémonie de Cloture : Nous avons eu une cérémonie avec les principaux élus du Puy de Dôme dont notamment Anne-Gaëlle Baudouin-Clerc qui est la préfète du Département et qui s'est déplacée pour nous rencontrer un bon nombre de fois. J'y ai d'ailleurs lancé le ton de la marseillaise un moment fort de discipline, de rigueur et de fierté. Nous avons reçu notre diplôme qui nous a été remis par un élu différent pour chaque rangée. En Conclusion Existentielle : C'était vraiment ÉNORME ! Malgré les quelques soucis existants, on s'y est tous plus et on s'est fait des amis et amies en or qu'on n'oubliera jamais. On a vraiment vécu des moments chiants, mais on les a vécus ensemble et c'est ça la différence, on a pu se soutenir comme se réveiller tous les jours à 6H, être cadrés millimètre par millimètre et bien d'autre encore, et bien les vivre ensemble ça change tout, on en parlait tous les soirs en se couchant, on vivait des moments de cohésion forts, et on a vraiment tous aimé. Et ce jour fatidique arriva, le DÉPART, quelle horreur de vivre ce moment si fort, plusieurs bus partaient dans la journée pour nous conduire à la gare, les premiers partaient à 7h les derniers à 17h, malheureusement je suis parti à 7h au premier bus. Et je peux vous assurer que ce moment de départ avec tous vos camarades du centre qui chialent devant vous c'est marquant et ça forge le futur adulte, je me suis fais beaucoup d'amis et amies comme dit plus haut, et ça été un réel coup de massue quand le bus a commencé à avancer et eux qui restent sur la terre ferme tristes à nous voir partir, j'ai réussi à dire aurevoir à tout le monde mais on a tous manqué de temps pour leur dire réellement aurevoir à toutes ces personnes magiques et magnifiques toutes autant qu'elles sont, heureusement on garde contact par réseaux sociaux, mais c'est alors là qu'on se dit comment on fait nos générations antérieures quand au Service Militaire qui durait beaucoup plus longtemps où là l'amitié était encore plus forte, mais comment ont-il fait pour se quitter ça a du être encore plus dur car ils n'avaient pas de téléphones pour se recontacter. En clair, c'était une expérience magique à vivre, c'est au moment du départ que nous nous sommes tous rendus compte de la chance que nous avons eu d'avoir participé à la première édition du Service National Universel. Merci encore pour TOUT, si on me demanderait de le refaire ça serait avec plaisir. Merci d'avoir lu mon roman de 48pages, je voulais vraiment témoigner de mon expérience et j'encourage vraiment tous les jeunes qui seront forcés dans deux ans ou ceux qui se demandent si ils le feront dans la deuxième édition volontaire encore l'année prochaine, et bien je vous dis : FONCEZ ! VOUS ne risquez absolument RIEN et vous allez vous développer mentalement, vous resortirez de ce SNU la tête HAUTE et FIERE de vous ! Merci à tous. 😉 Florian
  5. 2 points
    Bonjour, Oui, toutes les filles ne se ressemblent pas, comme tous les garçons d'ailleurs ! Et si la seule " façon" de le découvrir, les rencontrer est au NSU, je ne sais pas si je dois m'en réjouir ou m'en inquiéter ! Quoiqu'il en soit pour ceux et celles qui trouvent que le NSU, ne sert à rien. Et bien, un de ses rôles sera cette " découverte/rencontre " et c'est déjà ça ! Pas tout à fait ! Dans les métiers de la Petite Enfance ( crèche, garde d'enfants au domicile des parents ....etc ...) avoir le BAFA est un plus voir même exigé. Et sur un CV, ça peut faire la différence. Même pour faire du Baby-Sitting des parents demande le BAFA. Aujourd'hui encore, le BAFA permet à des filles et des garçons d'ouvrir une petite porte surtout quand toutes ou presque se sont fermées devant eux !
  6. 2 points
    Ça ne fait que confirmer ce que je dis depuis le départ, ce n'est aucunement un service militaire, comme on a pu connaître. Le BAFA, comme beaucoup de formation permet de ce couvrir ( " les types sont formés, donc responsable ") Les détracteurs ce " ce service " sont partis avec l'optique dune instruction militaire au sens guerrier du terme alors que ce serait plus le côté rigueur, organisation.
  7. 2 points
    J'ai aussi reçu un appel pour me dire que j'ai été sélectionné ce Mardi pour Septembre 😁
  8. 2 points
    24.04.2019 75e anniversaire du Jour-J: des Dakota, des paras et du bourbon au pays du Calvados Parmi les nombreux Dakota qui seront présents le 5 juin, en Normandie, on pourra voir un avion avec les marques Z8, baptisé "Tico Belle". Ce C-47 appartient au Valiant Air Command Museum (Floride). Il transportera une quinzaine d'anciens soldats américains, vétérans des conflits d'Afghanistan et d'Irak (photo ci-dessous Q-Concepts). Et ce petit groupe sautera sur le Cotentin, non seulement en tête de la quarantaine de C-47 annoncée, mais en compagnie d'un fût de Bourbon! Ces ex-militaires ont en effet créé l'American Freedom Distillery, à Saint-Petersburg en Floride, où ils produisent du Horse Soldier Bourbon. Ces "veterans" ont décidé d'allier l'histoire du Jour-J, leur passé de militaires et leur goût pour les boissons fortes en sautant sur la Normandie, le 5 juin, dans le cadre du 75e anniversaire du Jour-J. Particularités de ce saut: Scott Neil (25 ans d'armée dont 17 de forces spéciales) et ses camarades seront largués du Z8 en compagnie d'un fût de bourbon (plein normalement, sauf s'il est vidé lors de l'étape britannique de l'avion). A noter un superbe compte Twitter baptisé "DaksOverNormandy" (voici l'adresse: @Daks_Normandy) et leur site web: www.daksovernormandy.com Daks over Normandy (Dakotas au-dessus de la Normandie) se tiendra à deux endroits: du 2 au 5 juin à l’aérodrome de Duxford au Royaume-Uni et du 5 au 9 juin à l’aéroport de Caen-Carpiquet dans le Calvados. ( Source : Ligne de Défense )
  9. 2 points
    Salut, De toute façon dans la Marine tu es appelé à te déplacer aux gré des affectations sans forcément toujours pouvoir choisir. Les voyages forment la jeunesse.
  10. 2 points
    Présentation du Guépard, l’Hélicoptère Interarmées Léger (HIL) produit par Airbus Helicopters et motorisé par Safran Helicopter Engines, ex Turbomeca.
  11. 2 points
    Voici l’étonnant récit des aventures d' un véritable héros, le sergent Stubby, soldat un peu particulier puisque à quatre pattes, Grande Guerre : Sergent Stubby, un héros à quatre pattes. © Wikimedia | Stubby, le chien le plus décoré de la Première Guerre mondiale. Texte par Stéphanie TROUILLARD Dernière modification : 20/04/2018 En pleine Première Guerre mondiale, un pitbull réalisait des exploits dans les tranchées aux côtés des soldats américains. Un dessin animé sorti le 13 avril aux États-Unis est consacré à ce héros peu commun, médaillé à plusieurs reprises. Le 20 avril 1918, l’armée allemande lance une offensive à Seicheprey, un village en Meurthe-et-Moselle. Face à elle, la 26e division d’infanterie américaine vit son baptême du feu. Les combats sont terribles. Plus de 100 Américains sont faits prisonniers, tandis que près de 650 sont morts ou blessés. Parmi eux, l’histoire retient un nom. Non pas celui d’un soldat, mais d’un chien : le sergent Stubby. Mascotte du 102e régiment de la 26e division d’infanterie, ce pitbull est grièvement blessé à la poitrine et à la patte par des grenades lancées par les Allemands. Transporté à l’hôpital, il survit et profite même de sa convalescence pour regonfler le moral des troupes. Stubby vient de rentrer dans la légende. Cent ans après, un dessin animé "Sgt. Stubby: An American Hero", sorti le 13 avril sur les écrans américains, lui est même consacré. "Il est devenu le symbole du rôle des animaux durant la Première Guerre mondiale", résume l’historien Éric Baratay, auteur du livre "Bêtes des tranchées". Un chien mascotte devenu héros Ce petit chien a pourtant grandi bien loin des tranchées françaises. À l’été 1917, il est recueilli par des soldats du 102e régiment d’infanterie qui s’entrainent sur le campus de l’université Yale avant de rejoindre les champs de bataille en Europe. "À l’époque, les pitbulls étaient considérés aux États-Unis comme les meilleurs chiens de compagnie, et ils étaient notamment conseillés pour les familles ayant des petits enfants. C’était des chiens calmes et dévoués", explique Eric Baratay. >> À lire : Grande Guerre : les animaux, ces grands oubliés des tranchées À l’heure du départ pour le front, J. Robert Conroy, un des soldats, n’arrive pas à se séparer de ce nouveau compagnon. Il le cache dans son manteau et Stubby monte illégalement sur le navire en route vers Saint-Nazaire: "Il y avait de nombreux cas de mascottes dans les armées anglo-saxonnes. L’encadrement fermait en partie les yeux". Arrivé en France, le petit chien suit fidèlement son régiment. Le 5 février 1918, le 102e d’infanterie se rapproche de la ligne de front dans le secteur du Chemin des Dames. Stubby écrit alors ses premiers exploits. Dans les tranchées, il alerte ses camarades et les prévient des dangers. Quelques semaines après la bataille de Seicheprey, il capture même un soldat allemand qui tentait de repérer les positions adverses. "Stubby s’est mis à aboyer. Alors que l’Allemand courait, il l’a mordu aux jambes et l’a fait tomber. Il a continué à attaquer cet homme jusqu’à l’arrivée des soldats américains", décrit sur son site internet le Smithsonian, le musée d’histoire américaine à Washington, qui possède la dépouille empaillée du pitbull. "Pour cette capture d’un espion ennemi, Stubby a obtenu le grade de sergent. Il a été le premier chien à obtenir une telle distinction". Même si ces faits sont hors du commun, ce chien n’est pas le seul à arpenter les tranchées de la Grande Guerre. Selon Eric Baratay, plus de 100 000 de ses congénères ont participé au conflit : "Ils servaient de réconfort psychologique et de mascotte, mais ils étaient aussi utilisés pour prévenir les soldats des arrivées d’obus, de gaz, pour trouver des blessés ou transporter des messages". Dans l’armée française, ces soldats à quatre pattes sont aussi présents. En 1915, des chiens venus d’Alaska sont par exemple employés dans les Vosges pour tirer des traîneaux pour les troupes alpines. Mais alors que du côté américain c’est le chien Stubby qui est montré en exemple, chez les poilus c’est un autre animal qui est mis en avant : le pigeon dit Vaillant, qui réussit à transmettre un message sous le feu ennemi en pleine bataille de Verdun en juin 1916. Un fait d’arme qui lui vaut même une citation. Le sergent Stubby lors d'une parade aux Etats-Unis en mai 1921 Le chien le plus décoré du monde Jusqu’à la fin de la guerre, Stubby participe de son côté à quatre offensives et à 17 batailles. Devenu une célébrité, il rentre aux États-Unis en 1919, toujours en compagnie du soldat J. Robert Conroy. Le chien reçoit alors tous les honneurs et rencontre trois présidents américains. Il défile même dans les rues des plus grandes villes américaines. "C’est sans doute le chien le plus décoré du monde. Revêtu d’un paletot brodé aux couleurs alliées, auquel sont épinglées ses nombreuses décorations, Stubby assiste à toutes les revues… Et il doit en être très fier, car les chiens ont leur amour-propre", décrit le journal La Presse dans un article d’août 1921. Après une vie trépidante, la mascotte du 102e régiment d’infanterie s’éteint dans les bras de son maître en 1926. Le chien-soldat a même les honneurs de la rubrique nécrologique du New York Times. "Stubby est mort. Il n’était qu’un chien et il n’avait pas de pedigree, mais il était la plus célèbre mascotte de l’armée américaine, peut-on lire dans cet hommage. Il était incontestablement un chien combattant". ( Source : France 24 http://www.france24.com/fr/20180420-sergent-stubby-chien-heros-premiere-guerre-mondiale-dessin-anime?ref=tw )
  12. 2 points
    Bonjour, Et ça y est ! L'armée française possède maintenant un nouvel hélicoptère interarmées, le Guépard ! Bienvenue à lui, un long et intense service l'attend !
  13. 2 points
    Je suis réserviste fusilier marin et je fais 1m68. C'est vrai que j'appréhendais beaucoup le fait d'être petit, mais il suffit de se démarquer avec tes compétences, la taille on s'en fiche en soit. J'ai déjà rencontré un Vice-Amiral d'Escadre pendant ma PMM, qui était légèrement plus petit que moi. Donc ça veut rien dire pour moi. C'est pas parce qu'on est "petit" qu'on est plus "faibles" que les autres. Au contraire, plus petit, plus difficile de se faire repérer. 😎
  14. 2 points
    Bonjour. Le tiger meet 2019 se déroule en ce moment même à Mont de Marsan sur la BA 118. Il s’agit d’un exercice aérien de grande ampleur de l’OTAN. Des infos ici: Tiger Meet 2019 des photos pour vous tenter.
  15. 2 points
    Bonjour, Viens de sortir au cinéma ce 22 mai, le film d'animation " Stubby ". Il retrace son histoire et permet de raconter la guerre aux enfants sans les traumatiser. Son rythme soutenu et sa narration habile est destinée à captiver les plus jeunes sans faire bailler les adultes. Pour les +8 ans.
  16. 2 points
    Bonjour et bienvenu. Je ne savais pas qu'à St Maixent ils délivraient un DS d'Infanterie (devoir surveilllé....🤗)
  17. 2 points
    Bonjour Depuis quelques années maintenant, les infirmiers dépendent du Service de Santé des Armées (SSA), ce service est interarmées. Par conséquent, il n'y a plus vraiment de choix d'armée, tu peux très bien réaliser un mission avec l'armée de terre puis être affecté sur un bâtiment de la Marine ou sur une base, un CMA...
  18. 2 points
    Bonjour, depuis la chute de Kadhafi, la Libye est coupée en deux : le Gouvernement d'Union nationale, qui siège à Tripoli et est soutenu par l'ONU, et l'Armée Nationale Libyenne, qui rassemble environ 25 000 hommes en Cyrénaïque, sous les ordres du maréchal Haftar. Dans la journée du jeudi 4 avril, Haftar a lancé ses troupes à l'assaut de l'Ouest libyen. Objectif : Tripoli. Ce matin, ils en seraient arrivés à 27 km, sans rencontrer d'opposition sérieuse, pour l'instant du moins : plusieurs groupes armés ont réaffirmé leur allégeance à Tripoli et se disent prêts à combattre l'ANL. Espérons que le conseil de sécurité de l'ONU, qui doit se réunir ce soir à 19h, parviendra à trouver une solution pacifique. Affaire à suivre...
  19. 2 points
    Le lien issu du site source: plagesdu6juin1944.com http://www.plagesdu6juin1944.com/blog/do/tag/pilotes/
  20. 2 points
    Bonjour, pour tous les fans d'aéronautique et surtout d’hélico. Au mois de juin prochain, la Flottille 35F fête ses 40 ans d’existence. De ce fait, je cherche à entrer en contact avec les anciens de cette belle flottille, mais aussi aux passionnés qui de photo. Si c'est votre cas bienvenu dans cette discussion
  21. 2 points
    Merci beaucoup pour vos posts! 😁Marie83 et Alsur! J'ai validé ma formation et j avoue c'était surprenant sur bien des points quand on ne connait pas les règles militaires ! C'était dur physiquement et mentalement ! Mais j'ai adoré la cohésion et le dépassement de soi! Mon régiment a misé sur des gens plus matures pour cette fois car trop d abandon! J'ai eu largement ma chance malgré mes 34 ans ! Et après la récupération, j' ai eu comme un second souffle d énergie ! J'ai adoré et j'en redemande ! Hâte de commencer mes missions bientôt! Très belle expérience de vie j encourage tt le monde a se lancer et les femmes aussi ! Nous on était 11 sur 26 au final ! Alors le monde de l'armée se féminise un peu plus et tant mieux ! 😁💪😄
  22. 2 points
    Suite des photos avec un petit tour dans les montagnes du nord à Sapa et près de la frontière chinoise. Ici c’est le pays de la rando, des rizières en terrasse, et des ethnies qui essayent tant bien que mal de préserver coutumes et tenues vestimentaires traditionnelles.
  23. 2 points
    En effet ! L'instabilité des pays du Moyen-Orient est encore une fois mise en cause ! Notre intervention contre Khadafi (qui fut un dictateur des plus nocifs) ne fédère plus le pays (même par la force et la cruauté). Ce fut une erreur visiblement du fait que les armes de ce pays sont en partie au Mali et dans l'Afrique Sub-saharienne. C'est malheureux, mais l'Histoire des pays du Moyen Orient démontre l'institution de gouvernement fort, voir cruel pour se maintenir en Paix civil.Et la liste est longue ! Pour l'Europe , l'enjeu est bien évidemment l’immigration dont la Libye était un facteur de régulation.
  24. 2 points
    Les archives s'ouvrent ! 1995, 2005, 2015, 2018, etc. Qui est MAD ? Il s'agit de Madeleine Richou-Bihet, agent des services spéciaux Français avec comme officiers traitants, les futurs généraux Rivet et Navarre. Elle connu l'officier autrichien Erwin Labousen Elder von Vivremont, officier de renseignement et collaborateur de l"Amiral Canaris, chef des services Allemands Nazi farouchement anti nazi et anti Hitler. Il fut pendu pour cette raison lors de l'attentat diligenté par un officier de l'Armée Allemande contre Hitler avec une corde à piano pour que son agonie dure plus longtemps ! Cela fut filmé et Hitler regardais ces films de suppliciés lors de ses soirées ! MAD sut donc tout des intentions du commandement suprême de l’État-major et des décisions d'Hitler et les communiqua à son service aux renseignements Français dont elle était membre. Nous avons su tout sur tout. Date des agressions, lieu, forces engagées, etc. Un filme vient d'être diffusé sur TV5 et Planète = MAD, une héroïne de l'ombre. Un livre - que je viens d'acquérir - écrit pas Marie Gatard, membre du Comité d'Histoire de l'Amicale des anciens des Services Spéciaux de la Défense Nationale = Marie Gatard = La source MAD : Services secrets : une Française de l'ombre et un officier de l'armée allemande unis contre le nazisme, - Michalon, 2017 - 287 pages. Il est à noter que le futur général Navarre fut nommé général en Chef en Indochine, créa Diên Biên Phû (place forte offensive dans une cuvette qui devait "casser" le Vietminh) contre l'avis de l’aviation, et refusa les renseignements de ses services secrets lui indiquant le transport d'artillerie ennemie de canons de 105 mm et de 37 mm anti-aérien ainsi que la mobilisation des forces Vietminh. Il n'en crut pas un mot et l'on vit l'artillerie Française détruite des le premier d’offensive et son chef, le colonel Piroh se suicida ! Et Diên Biên Phû tomba après une héroïque défense. Ci-dessous, le texte de la présentation = Pour les Services spéciaux français pendant la Seconde Guerre mondiale, MAD a été le pseudonyme d’un de leurs principaux agents, Madeleine Richou. Celle-ci a pu fournir des informations cruciales sur de nombreux projets d’Hitler, grâce à ses « liens privilégiés » avec un officier autrichien, Erwin Lahousen Elder von Vivremont. Respectant scrupuleusement son devoir de réserve, cette femme discrète, effacée, mais d’un rare courage est restée silencieuse toute sa vie. Ses mémoires, retrouvées au Fort de Vincennes et depuis peu déclassifiées, nous révèlent l’histoire exceptionnelle de Madeleine Richou et d’Erwin Lahousen, oeuvrant ensemble contre le nazisme, bien que dans des camps officiellement opposés. Des années d’une vie en perpétuel danger. Mad a usé de tous les stratagèmes pour échapper à la Gestapo, déjouer les filatures, envoyer des messages codés, en pleine montée du nazisme à Vienne, puis à Berlin et à Budapest. Elle a vécu l’arrivée successive des troupes allemandes et soviétiques et passé 50 jours dans une cave sous un champ de bataille. Par son courage rare, son intelligence et son abnégation, elle offre une image exemplaire de ce que peut être un véritable agent secret. Une femme capable du respect absolu de la loi du silence. Une héroïne de l’ombre. Janmary
  25. 2 points
    CHARTE - FORUM-MILlTAIRE.FR Bonjour et bienvenue sur ce forum dédié au thème de l'armée. Militaires d’active, de réserve, anciens, en devenir, familles et proches, curieux de la question, cet espace d’échange et d’entraide vous est ouvert. Afin de maintenir ce forum convivial, attractif et riche, nous avons élaboré une Charte pour le bien de la communauté. Nous vous remercions de la lire attentivement. Si vous ne partagez pas la charte pour quelque raison que ce soit, nous vous invitons à trouver un espace qui vous correspond davantage. La toile offre d’autres forums sur le même thème. Nous souhaitons que vous trouviez satisfaction ici ou ailleurs. Sachez que nous sommes une équipe de spécialistes, de modérateurs et d’administrateurs bénévoles. Merci de respecter notre engagement au travers de cette charte. L’équipe est à votre disposition pour vous guider au travers de la rubrique « aide à l'utilisation des forums ». Vous pensez créer un compte forum-militaire.fr : 1. Votre inscription : Merci de ne pas créer un login comportant vos noms et prénoms (de type Jean Dupont). Ces inscriptions seront éventuellement modifiées voir refusées par les administrateurs lors de la validation de celle ci, Toute tentative de réinscription verra l'inscription annulée, Votre compte est strictement personnel. Le prêt est proscrit, Les inscriptions puis connexions depuis des points Wifi public, des smartphones, des serveurs proxy, des connexions publiques et professionnelles sont refusées, Si vous êtes plusieurs dans votre domicile à vouloir vous inscrire ici, que le 1er nous le fasse savoir via la rubrique « aide à l’utilisation des forums ». Les administrateurs accepteront les autres membres du foyer. 2. Votre 1er post : Présentation La première présentation est incontournable. Elle permet de poster dans le reste du forum. Elle permettra aux membres de vous accueillir, de vous connaître un peu et de vous guider dans les différentes rubriques. Une succincte présentation sur votre âge, ce que vous faîtes dans la vie et votre motivation à vous être inscrit sera la bienvenue. Par soucis d'anonymat pour vous comme les autres, nous n'acceptons pas les messages publics contenant des noms propres, adresses mails, comptes ou liens vers des réseaux sociaux ou tout autres outils ou liens informatiques permettant votre identification ou celle d'un tiers, même avec son consentement. L'objectif est de préserver votre vie privée, surtout celle des futurs militaires. Enfin, vous ne disposerez pas de messagerie privée. L’expérience nous a montré que des gens mal intentionnés se servaient de l’innocence ou de la naïveté de certains. N'ayant aucun contrôle là dessus et en présence de mineurs sur le forum, nous préférons jouer la carte de la sécurité. 3. Vous pouvez personnaliser votre profil : avatar, signature, indications personnelles. N’hésitez pas à l’établir puis à le faire évoluer. Concernant les signatures, originalité rime avec simplicité : une signature de dimension raisonnable est de bon goût. 4. Félicitations et bienvenue, vous êtes prêt(e) à surfer parmi nous. Quelques règles générales d'utilisation du forum : Forum-Militaire.fr comporte différentes rubriques à thème. Afin de garder une cohérence et qu’il vous serve au mieux, nous vous demandons de regarder sa composition afin de poster au bon endroit. Les membres susceptibles de vous répondre sont surtout présents dans les rubriques les intéressant. Attention à la redondance des questions et à la multiplication des topics abordant un même thème. Il existe un moteur de recherches pour le forum, en haut à droite de l'écran. Pensez à utiliser cette fonction "Chercher..." qui permet de retrouver des messages, des membres à l'aide de mots-clé. Celui-ci vous permettra de trouver soit des réponses, soit un topic sur le même sujet vous permettant d’y poster votre question. Vous pourrez ainsi relancer un "vieux topic" plutôt que d'en créer un nouveau, permettant un regroupement des informations. Pour créer un topic : Réfléchissez au titre : les « à l’aide » et autres « j’ai un problème » n’intéressent pas beaucoup les membres. Si vous souhaitez une réponse rapide et ciblée, rédigez un titre court et évocateur. Par exemple « Qui pour l’incorpo au 35ème RAP le 4 mai 2012 ? » Qui, où, quoi, comment et quand. Celui qui voit ce titre et qui est dans votre cas vous rejoindra. D’autant plus que ce titre apparaîtra également dans les moteurs de recherches généraux. Nous aimons le respect de la grammaire et de l'orthographe : Sans demander le sans faute, nous interdisons les abréviations, SMS et autres écritures dédiées à d’autres supports : vous avez la place, un grand clavier, donc pas d’excuse, Pensez à vous relire et à corriger vos éventuelles fautes d'orthographes en utilisant la fonction "éditer". Pensez à activer le correcteur d’orthographe de votre navigateur, cela vous aidera, La ponctuation (les points et virgules) permet d’aérer vos phrases. Les pavés monoblocs d’une seule phrase sont illisibles et découragent les membres à vous répondre, Pour illustrer vos posts, propos, émotions, vous avez à disposition ici un répertoire comportant de nombreux smileys, Le forum traduit certains mots (très souvent vulgaires), certaines abréviations ("mdr" par exemple) en expression choisie par nos soins. Si vous avez envie d’exprimer un rire, il y a la combinaison de ":" puis "d" qui se transformera en " " ! Une liste de smileys est à votre disposition. Le respect des membres est une valeur sûre : Un "bonjour" est toujours apprécié, Décrivez vos problèmes sans râler ou insulter ; ça ne changera rien, voire ça énervera les membres et l'équipe, Restez courtois, pensez à remercier ceux qui apportent avec gentillesse la réponse ou qui essayent de la donner, Respectez les conseils et avis que l'on peut vous donner, même si ceux-ci sont contraires à vos attentes. Reformulez votre question le cas échéant, Veillez à ne jamais divulguer une rumeur, ou toute autre information erronée. Nous voulons rester une adresse fiable pour les internautes, Nous souhaitons une ambiance cordiale et de camaraderie entre les membres. Vous pouvez ne pas être d'accord, l’écrire et maintenir votre avis mais respectez également l'avis des autres si d'aventure vos arguments n'ont pas convaincu. Cela s’appelle la tolérance. Postez "utile", réponses faciles : Ne postez pas à tout bout de champ pour tout et n'importe quoi... pas plus que le multipostage. Faite régulièrement un en cas de non réponse, Ne polluez pas inutilement des topics avec des réponses abracadabrantes ou totalement hors sujet, Sachez lire avant de poster (écouter avant de parler…), Prenez le temps de vous relire et n'hésitez pas à modifier votre post si vous le jugiez finalement inutile, Utilisez la rubrique "Forum membres" le cas échéant pour parler de tout et de rien, vous défouler, tout en sachant garder mesure, Sachez utiliser l'outil "EDITER" pour rectifier ses posts, ne serait-ce que pour rectifier les fautes d'orthographe. Nos amis les trolls, malpolis, impatients, aigries, provocateurs : Devant les insultes ou les provocations d’un membre, pensez à la fonction "SIGNALER" disponible sur le coté droit, en bas du message incriminé. Un modérateur ou un administrateur du forum sera automatiquement averti. Il prendra les dispositions nécessaires. En aucun cas ne répondez à la provocation par la provocation. Elle pourrait vous être préjudiciable également. Tout membre qui aura proféré des insultes répétées à l'égard de l'équipe de Forum-Militaire.fr, d'autres membres ou d'invités, verra son droit d'écriture suspendu jusqu'à nouvel ordre. En outre, l'équipe étant bénévole, elle détient le bénéfice du doute et le soutien inconditionnel des administrateurs jusqu’à preuve du contraire. Si un souci survenait, entamez la même démarche citée. Les administrateurs sont là pour gérer tout litige entre un membre et quelqu’un de l'équipe. Si vous attaquez un membre de l'équipe, puis ensuite demandez un arbitrage, celui-ci se fera à votre détriment en 1er lieu. Notre équipe est soudée et rôdée. Toute tentative pour nuire à notre cohésion est vouée à l’échec. Vous êtes devenu un membre d'expérience : Pensez à être indulgent avec les nouveaux. Rappelez vous que nous avons tous débuté et pas avec les mêmes facilités, Guidez, orientez, conseillez sur l’organisation du forum. Les erreurs sont permises et les nouveaux auront à cœur d’écouter vos conseils afin de ne pas répéter ces erreurs. Un peu de réglementation et d'éthique chez Forum-Militaire.fr : Nous ne sommes pas responsables des messages écrits. Nous ne nous portons pas garants ni ne certifions l'exactitude, l'utilité ou l'état complet d'aucun message, et que nous ne sommes responsables du contenu d'aucun message. Les messages expriment l'opinion de l'auteur du message, pas nécessairement les opinions de Forum-militaire.fr qui n'est soumis à aucune influence éditoriale. Étant sur un forum dédié au monde des armées, il est implicite que toute déclaration provocante ou polémiste (antimilitariste, etc.) sera automatiquement supprimée et son auteur remercié. Nous veillerons au respect des institutions et de leurs représentants élus démocratiquement. De part le thème de ce forum, nous observons une neutralité politique stricte. D’autre part, il appartient à chacun, et notamment aux militaires en position d'activité, de réserve, de rester sensible à leur devoir de réserve et de discrétion concernant la confidentialité des informations à caractère sensible. Tout utilisateur qui trouverait qu'un message est désobligeant ou ne respecte pas la charte est encouragé à le signaler grâce à la fonction "SIGNALER". Nous avons la possibilité de suspendre/supprimer ces messages et nous ferons tous les efforts dans ce sens, dans un délai raisonnable, si nous pensons que la suppression est nécessaire. Si un membre est victime de propos injurieux, il peut également déposer plainte par courrier auprès du procureur de la République ou des services de police et de gendarmerie. Vous acceptez, par votre utilisation de ce service, que vous n'utiliserez pas ce forum pour poster toutes choses que vous sauriez : - fausses et/ou diffamatoires ; l'injure et la diffamation publique se définissent comme des délits de presse, soumis au régime de la loi sur la Liberté de la presse du 29 juillet 1881. Initialement soumis à un bref régime de prescription de l'action publique de trois mois (sur Internet comme dans la presse écrite, selon une jurisprudence maintenant constante), depuis le 9 mars 2004, la Loi Perben II instaure un délai de prescription d'un an à compter de la première publication (article 45 de la loi). Par dérogation aux règles de procédures de droit commun voulant que le parquet est toujours libre d'engager des poursuites, la victime de propos diffamatoires ou injurieux devra engager elle-même des poursuites, par une plainte préalable (article 48-6 de la loi sur la presse). Même en cas de classement de l'affaire par le parquet, la victime peut toujours déclencher les poursuites en saisissant un juge d'instruction (constitution de partie civile) ou directement le tribunal correctionnel (par voie de citation directe), - abusives, - vulgaires, - incitant à la haine, - harcelantes, - obscènes, - profanatrices, - orientées sexuellement, - menaçantes, - révélant la vie privée d'une personne ; toute inscription visant à recueillir des informations à caractère privé de façon à pouvoir exercer des pressions sur certains membres, toute inscription visant à instaurer un climat délétère et instable sur le forum sera immédiatement annulée et ce, sans aucune forme d'avertissement. La transmission et la collecte de données à caractère privé sont également répréhensibles et feront l'objet de poursuites judiciaires, - ou contraires aux lois en vigueur dans votre pays. Vous acceptez de ne pas poster des objets avec un copyright à moins que ces forums ou vous même ne déteniez ce copyright. Liens vers d'autres blogs ou forums : Sont autorisés dans le but de relayer une information (en citant toujours la source), mais pas dans un but publicitaire. Quotidiens et autres magazines de presse internet : Le copier intégral d'article(s) sur d'autres sites puis le collage intégral ici n'est pas éthique, déontologique, bref, c'est irrespectueux. Il n'est pas interdit de copier quelques lignes de l'article. Cependant ces quelques lignes doivent donner l'envie aux lecteurs d'aller consulter l'article dans son entité et ce grâce au lien que nous vous demandons de mettre de façon claire. En résumé : - copie de quelques lignes incitatives, - mettre impérativement la source. L’équipe modératrice et d’administration fera tout ce qui en son pouvoir pour faire respecter cette Charte. Elle se réserve le droit de suspendre les droits en écriture d’un membre, de suspendre son compte voir de bannir celui sans avertissement ni explication selon la gravité du problème rencontré. Les recours en justice restent une possibilité en cas d’infraction caractérisée à la loi. Les données vous concernant sont stockées sur le forum. Vous pouvez à tout moment, conformément aux lois relatives au respect de l'identité humaine, des droits de l'homme, de la vie privée et des libertés individuelles ou publiques, demander la résiliation de votre compte via le forum « aide à l’utilisation des forums ». Pour toute information concernant vos droits : http://www.cnil.fr/ Votre inscription et participation sous-entendent que vous adhérez à cette charte. L'équipe et les membres vous souhaitent d’agréables moments sur Forum-Militaire.fr !
  26. 1 point
    Bonjour, Je remonte votre sujet afin que des réponses éventuelles puissent être apportées.
  27. 1 point
    Bonjour, soit le bienvenu parmi nous. Je te souhaite bonne chance pour tes projets.
  28. 1 point
    Alors tout d'abord le délais de carence est valable pour les trois échelon de la Def-Nat et la majorité des décorations en général, hormis quelque une, tel que : la croix de guerre, la croix de la valeur militaire, la croix du combattant... et la médaille de protection militaire du territoire.
  29. 1 point
    Le salut militaire, geste énigmatique et emblématique des militaires mais qui en connait son origine. Un geste élevé au rang de symbole majeur. Ce fut d'abord le signe de << paix >> échangé, de loin, par deux guerriers qui se rencontraient. En élevant leur main droite largement ouverte ils montraient l'un à l'autre l'absence d'armes dans leur main,pour signifier à l'autre qu'il n'était pas en danger pour montrer l'absence d'adversité et d'animosité; par ce signe de non-agression et de confiance mutuelle, ils voulaient se témoigner leur FRATERNITÉ La chevalerie du Moyen-âge fit évoluer la signification du geste en le transformant en geste de COURTOISIE. Au moment d'un combat singulier, les deux adversaires portaient la main droite à la hauteur du heaume pour en soulever la visière et montrer leur visage. Le regard << yeux dans les yeux >> a toujours eu son importance, ceux qui pratiquent un sport de combat le vivent intensément lors des rencontres sportives. Le salut militaire conserve ce caractère de fraternité et de courtoisie jusqu'au 17° siècle quand il devient un signe de FIDÉLITÉ, celle de deux défenseurs d'un même drapeau, d'une même Seigneurie. Désormais, lorsque deux militaires se rencontraient, ils levaient la main droite vers le ciel en écartant trois doigts, faisant ainsi allusion aux trois personnes de la Sainte-Trinité. Plus tard, la main s'arrêta à la hauteur de la coiffe ( casque, casquette, chapeau, béret, bonnet ). Ce geste ne comportait aucune nuance de subordination, il rappelait simplement l'idéal commun : la fidélité à la foi jurée. Seule, l'Armée polonaise conserve encore le salut avec les trois doigts. Pour les Armées des autres pays du monde occidental, le salut militaire est devenu un geste que le règlement exige. Au premier degré c'est un geste d'échange de respects, au second degré ce geste souligne: la Fraternité, la Courtoisie et la Fidélité. Quel autre plus beau geste peut-on avoir lorsque l'on se tient devant un Grand-Ancien, un ancien combattant héros de guerre, Mémoire vivante ou devant une tombe d'un soldat mort pour notre liberté que de le gratifier d'un salut militaire, tellement la symbolique de ce salut militaire est grande. ( Source : les commandos Ponchardier ) Le salut militaire de l'armée Polonaise , Les différents saluts militaires dans le monde,
  30. 1 point
  31. 1 point
    Salut Delta, Ayant été affecté en réserve sur le De grasse, Le Tourville, le Primauguet, le La touche Treville, le Cdt Blaison, le pm l'Her, l'ev le Henaff, le Cdlt l'Herminier. Je trouve Brest bien vide même si je n'y ai pas mis les pieds depuis 2008. A écouter les anciens c'était déjà bien vide par rapport à leur époque. Effectivement comme le lien donné par Marin de baignoire ( que j'ai lu il y a peu ) c'est fini. Je pense que là réponse à ton interrogation est pourtant évidente. De même durant des siècles nos forces terrestres étaient disposés vers les frontières de l'est, défendant notre pays de toutes attaques des "Hullants ", hors depuis la chutes du mur et la fin de l'union Soviétique les forces terrestres ont été repositionné. Pour la force maritime, Cherbourg à perdu ses trois avisés, puis son dernier dragueur ( le Phénix, qui datait du plan Marshall ), la Combattante fut désarmé suite à une panne, puis ce fut le tour du Glaive et plus récemment du bâtiment de soutient Élan qui remplaça notre regretté Fidèle qui voilà suite à une explosion faisant deux victimes et trois disparus, bref sorti d'un patra de la gendarmerie et des moyens portuaires il ne reste pas grand chose, hormis la construction, des sous marins. Lorient qui fut un grand port, basé des sous marins classiques n'a conservé que la construction des navire de surface et l'école de fusiliers. Aujourd'hui le danger viens du Sud, l'extrême orient, le Moyen-Orient. Toulon est la plus grande base militaire d'Europe, le plus grand port militaire français. De Toulon les navires dont principalement la force aéronaval embarqué, le Charles de Gaulle et "sa cour " ( frégates, ravitailleur, sous marin... ) sont à quelques jours de navigation de la Lybie, la Syrie... Pour le futur porte avions, projet pour 2030/2035...
  32. 1 point
    Bonjour, Félicitations Mateo4 et Enora6 et Félicitation à votre fils LMHL !
  33. 1 point
    Bonjour et bienvenue
  34. 1 point
    Bonjour, Ma mère est atteinte d'une fibromyalgie et elle a des douleurs, du mal a dormir, elle n'a plus la même condition physique qu'autrefois et d'autre symptômes. Vous, étant fusilier marin, des douleurs, des insomnies ect... je pense que ça va devenir dur de continuer... si ça ne l'est pas déjà :/. Il serait bien d'aller voir le médecin. Et bon courage...
  35. 1 point
    L'expression te tiens à cœur, par-contre tout le monde ne parle pas latin ( moi le premier ) et ça peut " bloquer " le lecteur. Pour tes activité, tu peux les remettre sans rentrer dans le détail. Pour partir en OPEX, il faut surtout beaucoup de disponibilité, le temps d'OPEX est en général de deux mois et demi et le réserviste ne partira pas sans être apte médical ( vaccinations... ) avoir toutes ses qualifications ( secourisme, tior, tir... ) mais il y en a qui partent j'ai des copains qui en font. Donc tu peux laisser l'info, tout en étant averti pour éventuellement en parler lors d'un entretien. En étant ingénieur, tu devrai être recruté pour être officier. Merci.
  36. 1 point
    bonjour j'ai fais maistrance en septembre l'an dernier et avec des performances sportif beaucoup moins bien que les tiennes. J'ai fais 2 tractions, au luc léger 7min15 et au parcours d'obstacle 13/20. la psy m'avait dit que je ne serais jamais pris et j'ai pu faire maistrance si tu veux des info sur les cours ou comment ça sepasse je te répondrais volontier
  37. 1 point
    Pour ton ami BG, quatre des cinq SEM dans l'Atelier central de la base aéronavale avec l'emballage encore, jusqu'à présent seulement le SEM #44 a été "déshabillé".
  38. 1 point
    Bonjour a tous et à toutes ! Voila je suis de Tahiti et mon concubin a rejoint la légion en Janvier 2019 ... la séparation a été dure mais voila ce sont des sacrifices a faire pour l'avenir de notre petite famille (nous avons un petit qui vient d'avoir 4 ans ...) Voila j'aimerai faire appel a celles (s'il y en a par ici !) qui sont dans la même situation que moi ! Le moment n'est pas encore venu mais je veux me préparer d'avance car on ne sait jamais ... D'après vous ... c'est quand le bon moment pour venir le rejoindre en France ( oui nous sommes sur Tahiti c'est pas la porte d'a côté !) ? on nous a dit que les 3 premières années jusqu'au grade de caporal environ il vivra dans son régiment d'affectation ( donc pas de vie de famille sauf contact bien sur ) une fois le grade atteint il aura droit a un logement prit en charge par la légion mais est ce que nous aurons droit de vivre avec lui sachant que nous ne sommes pas mariés ? On nous avait dit aussi que le mariage facilite les démarches administratives donc je voulais savoir quand sera t-il possible qu'on se marie ? après 5 ans ? cela voudrait dire que ce n'est pas la peine qu'on vienne en France avant 5 ans ? Mon chéri m'a appelé en Mars pour me dire qu'il avait eu son KB ! j'étais vraiment fière de lui ! il a profité de me dire que si c'est ok on pourrait le rejoindre d'ici l'année prochaine ... ( ce que je me dis c'est a quoi bon venir si on n'aura même pas l'occasion de se voir vu qu'ils n'ont pratiquement pas wiken de libre ou de permission...) Enfin voila ce sont les questions qui me trottent dans la tête depuis un moment et je sollicite vos réponses ... Merci bcp !
  39. 1 point
    Bonjour et bienvenue.
  40. 1 point
    OK Merci pour vos réponses. Donc j'ai passer mes tests au CSO de Bordeaux au mois de mars. Je me suis fait retirer les varices avant les tests pour être sur. J'ai demander au médecin si la varice l'aurais déranger, sa réponse a était directement "oui, inapte temporaire". Je vous fait part de cette réponse, si jamais sa peux aider un autre candidat...
  41. 1 point
  42. 1 point
    Bonjour, soit le bienvenu parmi nous. Bonne continuation dans tes études ainsi que pour tes projets.
  43. 1 point
    Bonsoir Alsur, Petit apport technique, plus coutumier qu'autre chose: officier de Marine est souvent utilisé pour parler des bordaches, voir OM/SC et Officier de la Marine, pour les OSM concours, choix... La phrase rayée je ne l'aurai peut-être pas mise, cela n'engage que moi, en tant que récepteur. Il y a du beau monde aux cycles jeune donc c'est un peu délicat, même si ce n'est pas l'intention, cela peut sonner un peu "prétentieux". Sur la dernière phrase, quant à la "réussite au cycle", étant donné qu'il n'y a aucun test, juste une restitution de travaux en fin de semaine, peut-être plutôt indiquer l'engagement quant aux investissements pendant les travaux de comités ? Voilà pour la forme. Pour le fond, RAS, c'est plutôt ta motivation personnelle, je ne me vois pas y interférer, si ce n'est "fonce, c'est un beau projet!"
  44. 1 point
    Bienvenu sur le forum et bonne chance pour ta future carrière ! Au plaisir d'échanger avec toi.
  45. 1 point
  46. 1 point
    Bon Anniversaire Bouchon-Gras 49 !
  47. 1 point
    Petit lien pour la "description" du stage de présélection : https://www.colsbleus.fr/articles/9819 Pour la durée, il ne me semble pas qu'il y ait de durée minimale, il faut être prêt, apte et qu'une session se présente et que tu puisses la rejoindre.
  48. 1 point
    BAE Systems a présenté pendant la première journée du Farnborough Air Show le Tempest, le "successeur" du Typhoon. J'attends que l'Allemagne reste dans le programme SCAF/FCAS 😲
  49. 1 point
    Les missions sont les mêmes, les responsabilités sont différentes.
  50. 1 point
    - Quels cours aurons-nous à l'école ? Et pour leur prise de note, est-il plus conseillé de prendre un petit calepin ou un grand cahier ? Ou les deux ? Tu as du combat théorique, droit, français, anglais... La prise de note c'est comme tu veux ! Moi j'avais un cahier - Aurons-nous tous la "boule à zéro" lors de la rentrée ? Euh 6mm au dessus et 3 en bas je crois mais c'est assez.. Bizarre quand vous passez de cheveux à ça - A quelle fréquence par semaine aurons-nous les cours de natation ? A quelle fréquence allons-nous courir et combien de temps dure une séance ? Moi en un mois et demi j'ai eu que 1 cours, et le sport ça dépends des semaines. Des fois tu cours 5 fois, des fois 2... Et au début c'est 20/30 min de course, suivis de renforcement. Sans compter les courses pour aller en sport (PAS DE GYMNASTIQUE ahah un enfer), le renforcement aux barres... - Que faudrait-il prendre en plus des fournitures demandées dans la liste qu'on va recevoir ? Autre que des soins pour les pieds. Surtout prends des trucs pour les ampoules, des barres vitaminés, pour les petits bobos, 4 cadenas au moins, rase toi tous les jours, ... - Y-a-t-il une "épicerie", une boutique avec des produits de première nécessité au sein de l'école ? Ou faudra-t-il aller au village ? Il y a le foyer, mais c'est ultra cher et tu verras vite que Saint-Maixent c'est pas la grande ville, mais y a un leclerc et un mcdo amour - Comment s'organise le lavage des vêtements/uniformes ? Durant tes perms tu emportes chez toi ou au lavomatique - Du fait de sa récente entrée au sein de l'armée, serons-nous familiarisés au HK416 ou toujours au Famas ? Tu as que le FAMAS Fin de livraison prévue pour 2028 donc tu seras formés après st maix Si tu as des questions hésite pas.. SURTOUT tout dépends de ta section. Moi j'étais LA section avec 3 commandos, je me suis explosée physiquement, partie sur blessure alors que les autres sections n'ont toujours pas commencé le sport... Dès la 2eme semaine on bouffait 150 pompes en une matinée... Enfin... Vous allez en faire popo, mais c'est vraiment cool quand c'est ta passion. Moi je suis dég parce que malgrè les fous en encadrement, c'était le milieu que j'adorais. Et surtout ne fait pas trop copain copain. Les coups de p*tes ça arriveplus que ce que tu crois
×
×
  • Create New...

Important Information