Jump to content
Search In
  • More options...
Find results that contain...
Find results in...

Leaderboard


Popular Content

Showing content with the highest reputation on 07/16/2015 in all areas

  1. 1 point
    Un nouveau complot dans le but d' un attenta vient d' être déjoué : ( source Zone Militaire ) On en parle rarement mais bravo à la DGSI pour avoir déjoué ce complot.
  2. 1 point
    Re tout le monde !! Déjà, désolé pour la réponse "légèrement" tardive, je cumule 2 taffs cet été, et je vais prendre des heures de pilotage en parallèle, donc autant vous dire que j'ai très peu de temps pour moi ^^ Pour répondre à la question de certains, PNTAC est le nouveau nom pour la spé concernant le personnel naviguant. Elle regroupe toutes les spé DENAE, HELAE, GETBO, et DASBO (changement de nom là aussi : GETBO + DASBO = ELBOR avant). 4 mois de formation initiale a l'EDM, puis la suite se déroule a Lann Bihoué, et dans une autre BAN pour finir la formation et la spécialisation (Hyères pour hélicos, Lann Bihoué pour ATL2, etc...) Et félicitations a ceux qui ont eu une réponse positive avec le CIRFA ! perso, je dois attendre septembre (apparemment) avant d'avoir une réponse officielle...
  3. 1 point
    Honnêtement mon entretien a été plus simple que ça je trouve : beaucoup de questions difficiles sus-citées ne m'ont pas été posées... mais auraient pu l'être. Les questions, à mon humble avis, dépendent déjà dans un premier temps du psy, puis en grande partie évidemment du candidat et là on peut en dire des choses : votre façon de vous tenir et de vous habiller, votre façon de parler (et je pense notamment au vocabulaire et à la fluidité du langage), votre comportement pendant les 2 jours au CSO (car le psy sera au courant de vos faits et gestes), votre parcours avant d'arriver devant son bureau, votre ambiance familiale (pensez notamment à la petite amie / au petit copain : qu'en pense-t-elle / -il ?), vos résultats aux tests psychotechniques, vos connaissances sur votre spécialité et sur l'armée pour laquelle vous postulez, vos motivations, et évidemment la façon dont se déroule l'entretien minute après minute. Un entretien ça se travaille. A cause d'une question non prévue et d'un défaut d'improvisation pour y répondre vous pouvez tourner un entretien qui s'annonçait bien en Trafalgar. Déjà quand j'ai vu au CSO un gars qui, à l'appelle de son nom après une certaine attente, a fait le mariole en se levant pour épater la galerie (remarquez au passage le jean déchiré à plusieurs endroits) je me suis douté qu'il n'irait pas loin. Ben je me suis pas trompé : son entretien a duré environ 10 minutes et il est ressorti dépité la queue entre les jambes. Il comprenait pas pourquoi. Mon entretien a dû duré 3/4h, 1h par comparaison. Et que dire du gars qui s'est levé en répondant le plus naturellement du monde "ouaich" au caporal chef ? Même timing. Ah ! Lui aussi avait un jean troué. Au CSO, mieux vaut dire "présent", ils vous l'auront assez dit avant de passer devant le psy. Désolé d'être cru mais vous verrez en passant au CSO qu'il y a souvent de l'attente : c'est normal, vous êtes nombreux et ils ne le sont pas forcément. Mais toute cette attente pour des gens qui estiment que parce qu'ils sont bons en sport ils vont passer forcément et ne bossent pas leurs entretiens, pire font les marioles ou répondent aux gradés, ça devient agaçant rapidement quand vous avez préparé votre entretien et que vous vous doutez que leurs candidatures n'iront pas loin, car vous attendriez moins s'ils ne s'étaient pas présentés du tout (le résultat étant le même en fin de compte pour eux : non pris). Donc prenez votre mal en patience. refaites-vous l'entretien dans votre tête pendant que vous attendez, imprégnez-vous de l'ambiance du lieu et mettez-vous dans la peau d'un militaire. Avec la préparation à l'avance vous aurez déjà fait un grand pas. A tous ceux qui liront ce post, je souhaite bonne chance pour vos tests. Déjà un bravo : vous êtes allé cherché l'information ! Wato
  4. 1 point
    RETEX PMS 1er Régiment d’Infanterie de Sarrebourg Du : 08 juillet 2013 au 26 juillet 2013 Je ne me souviens pas de tout donc je raconterais seulement certains passages, si vous avez d’autres question n’hésitez pas. 1ère semaine : Je suis arrivé en train le dimanche 7 juillet vers 17h. Pas mal de membres de la PMS étaient déjà là. On fait connaissance, on prendre un petit verre dans un bar non loin de là, puis on revient devant la gare, là où nos futurs cadres viendront nous chercher. 18h30, 3 cadres viennent nous chercher, direction le 1er RI. On est assigné à nos chambres, on fait nos lit au carré pour ceux qui savent le faire, on perçoit notre gilet de combat et un sachet de repas froid. On attend que la fin de la section arrive. Une fois toute la section arrivée, direction la barre de traction. Les cadres veulent voir le niveau physique de la section. Traction, Pompes, Squat sont donc de rigueur. On va ensuite se coucher. Point particulier : Si la PMS se passera au premier RI, ce sont des cadres du 1 Régiment de Tirailleurs qui nous encadreront. Nos cadres sont : 1 Ltn, 1 Adjudant, 2 Sergents Chef, 1 Sergent, 2 Caporaux chef et 1 caporal. Lundi : Réveil 5h30, ce qui sera l’heure habituelle pour la durée du stage. T.I.G puis direction le cercle mixte du 1er RI qui est en ville. Nous devons donc sortir des quartiers pour manger. Retour au bâtiment vie. Le Ltn nous souhaite la bienvenue. Présente les cadres et liste les différents groupes. Je suis dans le groupe 1. Encore un peu de sport en suite (traction, pompes, squat, gainage, etc.). On va ensuite au SMCAT percevoir notre paquetage puis mini visite médicale. On rentre au Bâtiment vie (BV), on se met en T42 (treillis + Ceinturon) puis petite entretient avec le Ltn. Le soir, direction l’ordinaire, on rentre. Encore un peu de sport, puis on va se coucher. Point particulier : Durant la première semaine, on va pas mal « ramasser » car certains ne retiennent pas de suite les grades, où n’ont pas compris qu’ils ne sont pas au Club Med. Durant toute la semaine, des cours pratiques, théoriques et de sport vont se succéder à une cadence assez soutenue. Beaucoup d’Ordre serré, Cours ISTC module Alpha et Bravo, Topo, Connaissance Militaire Générale et passage du PSC1. Tous les jours une séance de sport mais aussi du « ramassage » en plus. Cela ne convient pas à certains, qui ne comprennent pas pourquoi. Du coup dès le 2ème jour (mardi) un personnel souhaite partir, et ce ne sera pas le dernier. Nous avons commencé à 30 nous finirons à 27. Petite évaluation hebdomadaire le dimanche et allons assister au défilé du 14 juillet en ville à Sarrebourg. 2ème semaine : On commence cette semaine par une petite séance de musculation. En gros, 30 seconde d’un atelier, par ex traction puis on passe à l’atelier suivant, par exemple Abdo, etc. Nous avions 11 ateliers de 30 secondes puis 2 min de récup une fois les 11 finis. Ensuite on recommence. On fera 4 séries comme ça. Puis de suite après, Tir SITTAL, il faut donc rentrer au BV en sprint. On prendre notre douche à 3 par douche. On court au SITTAL. Durant la semaine, encore pas mal de cours ISTC (pas mal de ramassage car certains ne comprennent pas, ou ne font pas attention à la sécurité… Et comme nos cadres nous le répéterons, le FAMAS est une arme de guerre, donc si certains sont trop juste en ISTC, ils ne tireront pas à balles réelles), Transmission PR4G ER3-14, Génie, etc. Et surtout beaucoup de terrain. Nous partons en forêt, et mettons en pratique les cours de base : 11 actes réflexes (GROSSSACMPD, CEVITAL, FFOMECBLOT PADE, NVAD, etc.), 3 actes élémentaires, apprentissage des bases du Chef d’équipe (je témoigne que c’est assez complexe la première fois !). On drill pendant plusieurs jours. Ensuite, on subira un mini coxage. Après une journée de terrain, on ne rentrera pas. Nos cadres nous ont assis dans une forêt et bander les yeux. On sera amené dans un immeuble, puis serons interrogé plus ou moins durement (je me suis pris de beaux chassé dans les jambes, qq tapes dans le casques, un peu d’eau à l’entre jambe, etc). Rien de bien méchant, mais ça fait toujours son effet. Nous étions agréablement surpris du nouveau programme. Un ami à moi à même essayer de se défendre, il a également démonter son FAMAS et cacher son boitier de mécanisme (pièce de neutralisation), les cadres s’en sont aperçu, du coup une petite séance de corps à corps à dû s’imposer séduis-moi Ensuite nous amené dans une pièce où il faudra en sortir (on nous dit qu’à ce moment on s’échappe). Il y fait tout noir, du coup on nous passe des OB 70. Enfin, on nous plaque la tête par terre et on attend. Ils forment des groupes. Je suis encore chef d’équipe (5pax) pour s’échapper du bâtiment puis traversée une petite forêt gardée par des ennemis. On atteint le point à atteindre, FINEX. L’exercice est fini, on rentre au BV. Il est environ minuit 1h. Le lendemain petite Remise en condition (REMEC). Cours théorique et visite salle d’honneur. Samedi Tir Balles réelles : 20 cartouches par PAX, tir 100m, 75m, 50m, 25m et petit challenge (toucher 5 cibles dans le moins de temps possible à 100m). 3ème semaine : Marche Topo, Bivouac, On drill toujours les actes élémentaire et réflexe du fantassin. Toujours en équipe. On restera 3 jours sur le terrain. Le Caporal Chef « En position » (je vous laisse devenir pourquoi) nous quitte car un ami à lui a réussi St Maix. En son honneur nous nous mettons en position et une séance de pompes sera faites dans la joie et la bonne humeur. Ensuite le dernier jour, on simule un exercice grandeur section. Nous sommes une section qui doit aller défendre une position que l’ennemi veut absolument prendre. Le Ltn répartit les rôles : SOA (Sous off adj, 3 Chefs de groupe, et dans chaque groupe 3 chefs d’équipe). Le SOA gère l’arrière de la base tandis que les chefs de groupe partent « au front » dans des trous de combats et surveille les positions ennemies. Nous sommes équipés de 2 OB 70 par groupe. Les cadres joueront le rôle des ennemies. La pluie sera aussi de la partie. 7h00 du mat FINEX. On se prend des tirs d’artillerie (des grenades à plâtre quoi). Dans la foulée, on part en méthode naturelle. Pas de petit dèj. Ensuite, un peu de combat avec des sacs de frappe. On rentre ensuite en GBC. Après midi REMEC, et nettoyage sommaire armement. Le lendemain, Cooper + Tractions. Entretien avec le Ltn + nettoyage complet du FAMAS. Soir : BBQ cohésion. Certains vont mal finir à cause de l’alcool. Dernier jours : On rend tout. Remise insigne PMS. Petit mots de la part de nos cadres à chacun de nous. Ensuite, les cadres repartiront en voiture. Nous ferons une haie d’honneur, et quand ils passeront nous nous mettrons en position et feront ce qui doit être fait. Si certains n’arrivaient pas ou pomper ou à tractionner au début du séjour à la fin certains qui ne faisaient aucun traction en faisaient 5, et les pompes, tout le monde aimaient ça à la fin (sur les doigts, sur les poings, dans les graviers, en bas, au milieu, etc.). Bref, 3 très bonnes semaines, où nous avons appris pas mal de chose tant sur l’armée que sur nous même. Très bonne cohésion. Des cadres excellent. J’ai plus l’impression d’avoir fait ma PMS au 1er R.Tir qu’au 1er RI. Cette PMS me conforte dans l’idée d’intégrer l’institution. Si vous avez des questions n’hésitez pas.
  5. 1 point
    Et bah alors ? vous êtes tous mort lors de votre PMS ou quoi ?
  • Newsletter

    Want to keep up to date with all our latest news and information?
    Sign Up
×
×
  • Create New...