Jump to content
Search In
  • More options...
Find results that contain...
Find results in...

Leaderboard


Popular Content

Showing content with the highest reputation since 06/14/2020 in all areas

  1. 3 points
    Bonjour à tous, Merci pour vos contributions à ce sujet, il y a de véritables perles ! Je vais tenter d'apporter ma petite pierre à l'édifice en vous écrivant aujourd'hui à propos de quelques rites de passage... Kermoco prend le quart ! Le passage de la ligne de l'Equateur: les marins traversant pour la première fois l'Equateur doivent se présenter devant Neptune. Les néophytes doivent payer un tribut au roi des mers et des océans et recevoir leur baptême pour passer entre les deux hémisphères. A la fin, les néophytes reçoivent leur diplôme de chevalier des mers. Au programme, déguisement, maquillage, chansons, vaste festoiement... sans couvert et sans indices de ce qui figurent dans "l'assiette". Rituel "analogue": le passage du cercle polaire, avec un froid de canard en plus. Dans une autre dimension, il existe également un baptême des sous-mariniers, pour ceux effectuant leur première plongée. Au "menu", vers -300 mètres, un verre d'eau de mer, parfois accompagné d'un verre et vin ou de champagne, ou encore d'une mixture dont on ne souhaite jamais connaître les ingrédients secrets. Je quitte le quart !
  2. 3 points
    Les résultats sont tombés , je suis en liste principale , merci à vous !
  3. 3 points
    Salut! Je vais rentrer au PNM en MPSI à la rentrée prochaine! Pouvez-vous aussi m'inviter sur votre discord!😃 Je viens de me créer un compte pour l'occasion: MaximeB92#0395
  4. 2 points
    J'ai un petit problème technique pour insérer les photos, donc je fais un deuxième post. Voici Simon en Allemagne avec sa jeep Entre autres choses, il sillonnera la zone d'occupation française en Allemagne comme l'indiquent les panneaux (Ebersteinburg près de Baden-Baden) Ici la pancarte du 610ème Groupe de la 180ème Compagnie L'armée Française est en reconstruction et est, comme on peut le voir, fortement "américanisée" Simon sera démobilisé en janvier 1946.
  5. 2 points
    Salut à tous! je suis également admis au Prytanée en filière lettres pour ma part. J'ai vu que vous aviez crée un discord. Je laisse mon pseudo: Charlemagne#8880. J'ai une petite expérience dans un lycée militaire au cas où ! Bonne continuation!
  6. 2 points
    Bonjour! J'intègre pour ma part la prépa lettres du Prytanée, et j'ai vu que, malgré une dominante scientifique ici, je ne suis malgré tout pas seul. Cela serait-il donc possible pour moi de rejoindre votre discord? Si oui, merci d'avance! Mon pseudo: Robin22#9287 Bonne journée!
  7. 2 points
    Bonjour à tous, Je rentre en PCSI au prytanée moi aussi ! Je suis intéressée pour vous rejoindre sur discord, cela est il toujours possible ? Merci pour vos retours Voici mon pseudo Sterenn#0939
  8. 2 points
    En premier lieu j en ai parlé à mon second maître j au été convoqué chez le major en lui expliquant que je ne me sentais pas à la place et que je voulais rompre mon contrat ...là il m a fait signer une feuille avec 48; h de réflexion c était un mercredi ...donc le lundi suivant n ayant plus de nouvelles j en ai reparlé a mon second maître et de la j ai été reconvoque j ai dis que je voulais rentrer c est la qu on m a dit qu il fallait que je vois je psy c est elle qui valide le départ...comme elle n est pas tjrs la le RV a été fixe au 3 juillet...du coup auj on m a dit que je la voyais lundi et que mardi je pouvais partir ...je suis soulagé ...tu peux en parler ils sont bien a l écoute. ..courage a toi!
  9. 2 points
    En balade à la pointe de Grave sur la commune du Verdon sur Mer, je suis tombé sur quelques monuments commémoratifs. Pas forcément oubliés des autorités ou des associations d'anciens combattants car le lieu est propre et entretenu. Mais probablement oubliés du public, car peu de touristes présents hier aux alentours se sont arrêtés pour lire les panneaux d'information ou s'intéresser aux monuments eux mêmes. Autour, nous trouvons le départ des bacs traversant l'estuaire de la Gironde pour les navettes avec Royan et des aires de pique-nique qui n'incitent pas à s'intéresser au lieu précité et à son histoire. Voici d'abord une photo générale des lieux avec pas moins de trois monuments distincts qui se succèdent depuis la route pour aller jusqu'à la dune. Au premier plan , la stèle des habitants de la commune en hommage à tous ceux qui ont combattu. Puis viens un autre monument en hommage aux héros britanniques de l'opération Frankton. Lors ce cette opération, des commandos britanniques, après avoir quitté un sous marin en pleine mer au large de l'estuaire, ont remontés l'estuaire en kayak pour aller poser des bombes et détruire des navires allemands dans le port de Bordeaux. seuls deux de ces hommes survécurent et purent revenir en Angleterre. Voici le monument. Puis plus loin, un autre monument rappelant l'amitié franco américaine scellé par l'intervention du marquis de La Fayette d'une part et par l'intervention américaine en 1917 d'autre part. Vous allez voir qu'un monument avait été érigé à cet endroit, puis détruit par les Allemands en 1942 avant qu'un nouveau monument ne soit réédifié plus tard. Voici le nouveau monument. . Enfin , plus loin dans la ville contre un mur du fort du Verdon, une plaque isolée, cachée par les parkings des voitures, mais une nouvelle plaque a été posée récemment. Dommage qu'elle soit à peine plus visible.
  10. 2 points
    Rappelons nous, mai 1940, l'Allemagne envahie la France, contrairement à ce que l'Histoire a retenue, l'armée française c'est battue, des régiments, des compagnies, des groupes...voir des hommes seuls. C'est le cas du soldat Jules Beaulieu, mitrailleur au 54eme de Forteresse. Jules Beaulieu est né le 7 novembre 1913 à Anzin. Rappelé sous les drapeaux dès 1939, il avait la qualification de mitrailleur.Poste qu’il occupait, sur le territoire de Fresnes, dans la tourelle près du pont du Sarteau. Le 19 mai 1940, le génie français fit sauter ce pont situé à 200 mètres de la tourelle. Les Allemands se rapprochaient, ils étaient à quelques kilomètres au nord, à Péruwelz en Belgique. Le premier contact avec l’ennemi eu lieu très rapidement. Jules Beaulieu, qui se retrouvait seul à la tourelle, fit face. Des obus frappaient la tourelle. Jules Beaulieu répliqua et des soldats ennemis tombèrent. La tourelle était très endommagée. Jules Beaulieu, qui pouvait encore décrocher, continua de tirer et des soldats allemands furent à nouveau fauchés. De nouveaux obus percèrent l’acier de protection de la mitrailleuse. C’en était terminé. Jules Beaulieu était mort. L’héroïque résistance de Jules Beaulieu avait coûté cher aux Allemands. Pourtant ils prirent le temps de l’enterrer près de la tourelle ; étonnés qu’un seul homme eût pu les arrêter aussi longtemps. Ils lui rendirent les honneurs militaires En raison de la réalisation du canal à grand gabarit ; la tourelle a été déplacée sur le territoire de Vieux Condé. ( Source : Frenes sur Escaut )
  11. 2 points
    Bonjour, Fin des tests enfin ! Inapte temporaire a cause de mes yeux ! Y6 avec OD 4 et OG 0.5. Avec correction OD 8 OG 0.5 (Amblyopie profonde OG) Je doit prendre un rendez-vous avec un Ophtalmo militaire pour qu'il tranche... J'ai quand même décidé de continuer mes tests (Ils ne m'ont pas viré). Première mâtiné test de personnalité, dure de ce juger soit même ! L'après-midi test médicaux (Prise de poids, électrocardiogramme, ect..) Deuxième journée test psychotechnique, du niveau de collège je pensait sa dure mais en réalité tout le monde peut avoir plus que la moyenne si il s'entraîne un minimum ! (Test de rapidité, logique, français, mathématique et test d'anglais) + que la moyenne partout sauf en mathématique ! Tout le monde a passer le test d'anglais, je l'avait pas travaillé et j'ai eu la moyenne d'après mon gradé a l'entretien ! Le sport ! Luc léger j'ai fait n'importe quoi, échauffe toi avant parceque tu y va dans la foulé sans entraînement juste après manger, et si tu met du temp a finir les test de psycho tu mange en retard et tu fait le sport rapidement ! (Te blinde pas et mange doucement) Je disait LL palier 7/12.. 🤦🏽‍♂️ (Entraîne toi avant, fait du fractionné) Je me suis pas entraîné a courir pour me concentré sur ma prise de poid, pour maitre-chien 65kilos mini. Après une courte pose, on a enchaîné avec les squat, le plus possible en 1minute ! 57 Squat en 1m pour moi ! Ensuite les tractions, en pronation bras bien tendue sinon il ne la compte pas et tu en fait le plus possible ! 13 pour ma part. (Course d'obstacle en groupe annulé suite au Covid) Et l'entretien, tout dépend sur qui tu tombe et tout dépend si tu candidate en tant que MDR ou SO, pour moi militaire du rang donc entretien simple, rapide et vraiment 2,3 quéstions militaire a peine, (j'avait révisé comme un fou), après je suis tomber sur un gradé vraiment cool, ils sont pas la non plus pour te descendre et t'en mettre dans la tronche, au contraire ! D'après le gradé a l'entretien, je peut rentrer dans le 132e RIC en tant que maitre-chien SI l'ohtalmo militaire me dis que c'est bon ! Il m'a dis que j'avait un bon dossier, pas un dossier de sportifs de haut niveau mais un bon dossier ! Beaucoup de candidats sont venu en mode touriste, je déconseille fortement, entraîne toi parceque t'es en compétition avec d'autre candidat qui vont sûrement vouloir la même spécialité que toi et le même régiment (Pour ma part 4 personne même spécialité) ! Si tu doit avoir un poid mini pour une spécialité BOIS beaucoup d'eau avant les tests médicaux! 1L=1kg, surtout retiens toi ! Dans l'ensemble un peut déçu, démotivé par mon inaptitude j'ai pas fait des perfs énormes en sport, rien n'est joué, mais attendre un avis extérieur sa déçoit beaucoup haha ! Voilà, si vous avez des quéstions hésité pas j'ai parler avec beaucoup de candidats avec des spécialité différentes. Désolé pour les fautes le français et moi.. voilà voilà! ✌ (CSO De rennes) 6h15 petit déjeuner, 7h15 devant le quartier (pour les ordres de la journées), 11h-11h30 repas, 17h30-18h repas du soir, et quartier libre jusqu'à 22h, a partir de 22h tout le monde en chambre.
  12. 2 points
    Bonjour à tous :), je créais ce topic afin de potentiellement trouver de futurs élèves en CPGE à Autun et discuter de la rentrée, les papiers, etc, ou simplement faire connaissance avant intégration. En espérant trouver du monde !
  13. 2 points
    Ce serait logique qu'ils le soient après tout mais de toute façon ils recrutent en priorité des gens aptes à tout pour avoir de la marge par la suite. Après ça coûte rien d'essayer mais ne pas s'attendre à des merveilles... Pleins de raisons peuvent expliquer de ne jamais avoir piloter, notamment financière, mais n'avoir aucune connaissance aéronautique serait par contre inexplicable, clairement !
  14. 2 points
    Bonjour, Le recrutement des pilotes de drone est identique à celui des pilotes, les lunettes sont donc un problème. L'armée de l'air ne recrute pas uniquement pilote de drone mais pilote que ce soit chasse, transport, hélicoptère ou drone. L'armée de Terre met en place des drones également, ce ne sont pas les mêmes dimensions loin de là, mais le recrutement est bien moins exigeant au niveau médical ! Pour les simulateurs de vol DCS est à mon sens le plus complet, toute fois le SECPIL et le simulateur n'ont rien à voir et faire trop de simulateur est souvent plus handicapant qu'autre chose car ils cherchent une courbe de progression tout au long de l'examen.
  15. 2 points
    Salut Evan, est ce que tu as discord? On a créé un groupe avec des Futurs Brutions et on discute pas mal, ça te dis ? Envoie ton pseudo et on te rajoute 😊
  16. 2 points
    En raison de la difficulté de certains à rédiger leur lettre de motivation. J'ai eu l'idée de créer ce nouveau sujet pour donner un schéma qui sera probablement utile aux candidats pour la réalisation de celle-ci. D'autres pourront également juger leur lettre sans avoir à la recopier entièrement dans un nouveau sujet. Je pense aussi à nos amis Admins qui passent des soirées entières à corriger des lettres de motivation ou à en expliquer le principe et le contenu. (Force à vous 💪) Peu importe la spécialité ou le régiment visé, la lettre de motivation est la même ! Ce seront les détails qui varieront. J'ai dégagé trois points essentiels pour la réalisation d'une bonne lettre de motivation que sont : la mise en page, la séparation en paragraphe du contenu, Et la rédaction du contenu. Je finirait par une liste de conseils et d'erreurs à ne pas commettre. 1 - La mise en page Pas besoin de s'éterniser sur ce point. La mise en page d'une lettre de motivation est exactement la même que n'importe quelle lettre destinée à l'administration ou rédigée dans un cadre professionnel. Ainsi, on aura : Tes coordonnées en haut, alignée à gauche (Nom, Prénoms, Adresse complète). Les coordonnées du destinataire plus bas, aligné à droite (Si tu ne connaît pas le grade, le nom ou l'adresse de la personne chargée de lire votre lettre, tu peux mettre : "A Madame, Monsieur chargé du recrutement"). Le but c'est que la personne qui se retrouve avec ta lettre entre les main puisse savoir instantanément qu'elle lui est destinée. L'objet de ta lettre à la ligne du dessous (en le centrant à gauche et en le soulignant de préférence car l'intérêt de ta lettre commence ici !) Par exemple : "objet : Candidature pour le poste de ******** au sein de *********". Le contenu, là où les choses vont se passer. On y revient dans la partie 2 😉. Ta plus belle signature ! A la fin du contenu à droite. Oui, la signature est un point souvent négligé dans une lettre de motivation. Et pourtant une lettre non signée ne signifie normalement rien. En plus de refléter ton sérieux, la signature donne une garantie que tu as effectivement travaillé sur ta lettre de motivation et que ce n'est pas un vulgaire copier-coller. De plus la signature permet de donner des détails sur la personnalité (au même titre que l'écriture). Une belle signature est souvent synonyme d'un bon niveau intellectuel, de quelqu'un qui prend soin de son image et de propre sur soi. Une mauvaise signature, brouillonne, renvoie souvent à quelqu'un peu sûr de lui, brouillon etc. Pour la petite anecdote, j'ai travaillé dans les ressources humaines pendant quatre ans et mon premier employeur m'avait demander de systématiquement refuser les candidats à la lettre non-signée. Donc faits l'effort ça ne coûte rien ! (Quitte à t'en créer une toute nouvelle et t'entraîner pendant toute une nuit 😅) Tu peux facilement trouver des modèles de lettre sur le net. Inspire-toi s'en. 2 - La séparation du contenu en paragraphes / Rédaction Il n'y a pas de règles fixes pour l’agencement d'une lettre de motivation, mais on connaît des modèles qui ont tendances à marcher ! Peut importe ton choix, il s'agira de garder une logique dans chaque paragraphe. Je te propose l'agencement suivant qui me paraît le plus simple : Formule de politesse de début "Madame, Monsieur." point barre ! Pas de "bonjour" (rien ne prouve que le lecteur ne la lira pas la nuit) pas de "cher" (sauf si tu es sur que la personne chargée du recrutement est ta grande-tante Lucie ou ton meilleur amis du collège Thibaut ce qui est fort peu probable 😅). "Madame, Monsieur." Rien de plus ! 1er Paragraphe - Raison de la candidature/Ma personne Le premier paragraphe est souvent celui de la présentation. Qui je suis, ma situation professionnelle, mon désir de m'orienter dans une nouvelle voie, où ais-je trouver l'annonce pour ce poste etc. Les possibilités sont nombreuses mais tu n'as pas besoin d'en dire trop ! Ta lettre est forcément accompagnée d'un CV qui est lu en premier et qui donnent des informations précises sur qui tu es vraiment. Va donc à l'essentiel ! 2em Paragraphe - Les valeurs que je partage avec l'armée/ Ce que je peux apporter à l'armée Ici, il s'agira de montrer que tu es fait pour ce que tu prétends vouloir devenir. Que tu t'es renseigné sur le rôle de l'armée et ses valeurs et quelles sont celles qui te tiennent le plus à cœur. Le but étant de montrer que tu ne t'engages pas parce que ta mère en à ras-le-bol de te voir glander devant ta console (même si c'est le cas 😶). Montre ta conviction ! Pas besoin de s'éterniser non plus. Sois succinct. Tu pourras prouver ta détermination lors des tests et surtout de l'entretient ! 3em Paragraphe - Plus centré sur moi C'est dans ce dernier paragraphe que tu pourras faire part de tes volontés et désirs. Pourquoi le poste souhaité ? Quels atouts pour ce poste ? Ce que l'armée peut apporter dans ta vie active. Toujours en gardant à l'esprit que plus c'est long moins ça donne envie de lire. Pas besoin de tout dire en détail. Encore une fois, va droit au but. Tu auras un entretient pour expliquer en profondeurs tes attentes. (Et un conseils, ne sois pas trop exigeant 😁) Formule de politesse de fin Un exemple vos mille mots : "Dans l'attente d'un réponse, je l'espère positive, veuillez recevoir mes plus respectueuses salutations". Evites les non-sens du style : "sincères salutations" "profondes salutations" des salutations ne peuvent pas être sincères ou profondes. On dira "sincère gratitude" ou "profonde considération" mais dans un contexte professionnel ça ne marche pas ! Je te rappel qu'il y a très peu de chance que le militaire lisant ta lettre soit ta grande-tante ou ton meilleur ami du collège ! 3 - Conseils / Erreurs à ne pas faire -- Beaucoup pense qu'il faut dire le maximum de chose et donner le maximum de détail dans une lettre de motivation. Certains vont jusqu'à décrire les antécédents familiaux pour justifier le fait qu'on doit les embaucher. Il n'en est rien ! Il faut toujours garder quatres choses à l'esprit lorsque tu rédiges ta lettre de motivation : La personne chargée de sélectionner les candidats n'a pas le temps de lire des pavés (surtout quand elle en a 50 à lire en une journée) L'aptitude a faire comprendre facilement et rapidement ses idées est une qualité. Toutes les informations te concernant se trouvent déjà dans le CV qui est très souvent lu avant la lettre. Tu pourras tout dire et soutenir le jour de ton entretien (garde quelques surprises 🥳) -- Faut-il écrire en manuscrit ou à la machine ? On s'en fout un peu... Tout ce que l'on veut c'est la lisibilité. Si tu as une écriture vulgaire, tremblante ou tellement belle qu'on ne peut plus distinguer la lettre -a du -e ou du -o (je parle des étudiants en médecine par exemple), je te conseille fortement la machine. En revanche une lettre bien lisible et écrite à la main donne des informations positives non négligeables sur ta personnalité tout comme la signature. A toi de voir si le jeu en vos la chandelle car si le recruteur n'arrive pas à te lire, tu perds des points ! -- Combien de lignes ? Je dirais que la lettre de motivation idéale se trouve entre 14 et 19 lignes (grand max.) en comptant les formules de politesse. Bien sûr tout dépend de la taille des caractères. Mais ça peut t'aider dans la rédaction et ne pas en dire trop ! -- Ne commence pas ta lettre par "Je", "J'écris cette lettre", "Je vous écrit cette lettre" etc. Ça prend de la place et c'est évident ! Personne ne dirait "Mon ami Thibaud vous écrit cette lettre". Préfère une formulation qui renvoie directement au contenu : "Suite à l'annonce..." "Dans le but de..." "Actuellement en..." -- Utilise une Police d'écriture classique, pas de fantaisie dans le milieu professionnel encore moins militaire ! N'écris pas trop petit (pour respecter les lignes) ou trop gros (pour faire un semblant de contenu) dans les deux cas ça agasse. -- N'exagère pas tes compétences. Surtout pour rentrer dans l'armée (tu seras vite griller) ! Si tu dis avoir courut le marathon de Paris en 3 heures et que tu fais pallier 4.5 au Luc Léger, tu t'imagines bien que certaines personnes seront agacées. Pareille si tu dis être archi dynamique, que tu t'intègres facilement dans des groupes mais que lors des test tu baisses la tête constamment quand on te parle ou restes constamment isolé. Le mensonge ira forcément en ta défaveur. -- Copier une lettre de motivation sur internet n'est d'aucune utilité ! Si tu n'es pas capable de mettre sur papier tes intentions et ta motivation, ce sera encore plus dure de le faire lors de l'entretien avec les psychologues ou les recruteurs (qui peuvent mettre pas mal de pression). Prends le temps de la rédiger pour mettre les choses au claire dans ta tête. J'étofferais le sujet au fur et à mesure que les idées me viendront. En attendant je souhaite bon courage à tout les candidats comme moi ! ✌️
  17. 1 point
    Cette année en raison du Covid 19, le défilé militaire du 14 juillet, prendra une tournure différente, voici le programme : 14-Juillet: un défilé militaire réinventé, place de la Concorde C'est, selon le Gouverneur militaire de Paris, un défilé militaire "réinventé mais respectant les traditions et la symbolique du 14-Juillet" qui aura donc lieu à Paris cette année. La traditionnelle cérémonie militaire, cette fois d'une durée de 1h15 selon le GMP, se tiendra, non pas sur les Champs-Elysées, mais sur la place de la Concorde; elle sera ponctuée de défilés aériens et à pied. Prenant en compte la situation sanitaire, cette cérémonie militaire sera donc adaptée dans son format et son organisation : - Un nombre de personnes limité - Le respect des règles sanitaires - Un défilé des troupes à pied simplifié, pas de défilé motorisé - Un nombre de répétitions réduit les 12 et 13 juillet - Le maintien du défilé aérien (voir ci-dessous). A la cérémonie militaire prendront part: - 1977 personnels civils et militaire - 52 avions dont 3 étrangers (2 Britanniques et 1 Allemand), - 20 hélicoptères, - 37 détachements, - 60 cavaliers de la Garde républicaine, - 5 musiques militaires, - 5 pays étrangers dont 4 invités d’honneur : Allemagne, Autriche, Luxembourg, Suisse; - en présence de familles de militaires et de policiers décédés en opération, ainsi que de certains de blessés, - 3 tableaux au sol mettront à l’honneur le général de Gaulle, la fête nationale comme fête populaire et enfin le personnel civil et militaire engagé dans la lutte contre le COVID-19. L'articulation générale sera la suivante: A noter que l'hommage au général de Gaulle est intitulé « une vie pour la France » et il comporte trois tableaux : - Le combattant visionnaire - 1937–1940 - De l’Appel à la Libération - l’esprit de la Résistance - Une certaine idée de la France - l’esprit de la République. ( Source : Ligne de Défense )
  18. 1 point
    1940, l'Allemagne envahi la France, l'Italie en profite pour attaquer notamment en passant par les Alpes. Le 10 juin, l'Italie déclare la guerre à la France. Les premières échauffourées ont lieu entre le 14 et le 17 juin, notamment le 16 où sur le col de la Seigne une soixantaine d'italiens tentent d'encercler les éléments de la SES, profitant de l'absence de Jean Bulle convoqué en vallée pour une réunion de commandement. Malgré l'arrivée au pouvoir du Maréchal Pétain et la demande d'armistice avec l'Allemagne, les combats continuent dans les Alpes. Le 21 juin, l'armée italienne attaque le Beaufortain et la Tarentaise dans le but de s'emparer de Bourg-Saint-Maurice et d'ouvrir la voie vers Albertville puis Chambéry. La SES du 80e BAF est chargée de défendre le passage du Col de l'Enclave que l'ennemi tente de traverser le 22. La section résiste héroïquement sous l'impulsion de son commandant qui n'hésite pas à descendre en rappel le long d'une crête pour se poster sur un replat au plus près des colonnes italiennes et les mitrailler. Entretemps, un ordre de repli est parvenu mais la SES est encerclée. Dans la nuit du 22 au 23 juin, Bulle reconnait en solitaire la seule arête permettant une évacuation de ses hommes puis organise leur descente homme par homme. Finalement le 24, la nouvelle de la relève parvient à la SES qui, en arrivant dans la vallée, apprend la nouvelle de l'armistice avec l'Italie. ( source : https://fr.wikipedia.org/wiki/Jean_Bulle ) Ses premiers faits d'armes auront lieu avec cette section, du 14 au 21 juin 1940, sur le col de laSeigne et le col de la Tête de l'Enclave. A cet endroit stratégique de la Bataille des Alpes, lelieutenant Bulle et sa section tiennent le col face aux bataillons italiens d'élite, les Alpini : ce serontles combats les plus hauts de l'année 1940. Les Français en infériorité numérique repoussenthéroïquement les Italiens, avant de se replier dans des conditions extrêmes sous les ordres de leurchef. Le lieutenant Bulle récolte une citation à l'ordre de l'Armée, et surtout l'éloge des grandsalpins de l'époque. Le général Touchon, qui commandait la 6ème Armée et le Front des Alpes audébut de la guerre, lui écrivit : «Vous êtes, je crois bien, celui qui a lutté à la plus haute altitudecontre l'ennemi et la tourmente réunis ! Vous l'avez fait avec cœur, intelligence et courage. » Legénéral Vallette d'Osia qui, alors commandant vint sur place en 1942, affirme que «le rôle de sasection d'éclaireurs fut, à la Seigne et à l'Enclave, extraordinaire et primordial. »Mais si l'Armée des Alpes reste invaincue sur le champ de bataille, elle doit se soumettre àl'armistice. En 1943, Jean Bulle entre en résistance. ( Source : http://bleujonquille.fr/documents/docs/Bulle.pdf ) Pour en savoir plus ; http://guysylvain.perso.infonie.fr/nouvellepage10.htm http://www.tempetesurlesalpes.fr/45.html
  19. 1 point
    Bonjour à tous, Un petit point sur une spécificité peu connue : le volontariat en deux ans ou "QMF2" Pour se situer dans les contrats QMF: le contrat QMF "classique" est de 4 ans (6 semaines de FEM + formation selon le métier choisi et affectation). Depuis fin 2018, le volontariat d'un an qui existait a évolué en QMF2. Ces derniers suivent une FIE puis rejoignent leurs unités (seuls les MOPOMPI ont une formation spécifique). En l'absence de spécialité précise, ils sont de spé EQUIP, avec une mention (MORESTAU, MOMACHINE...) comme les QMF classique. A la fin des 2 ans, le QMF2 pourra: -> poursuivre jusqu'à 4 ans, rejoindre une FEM et avoir une spé; -> ceux qui n'ont pas le potentiel mais avec de bons services pourront poursuivre, toutefois sans FEM; -> Et, passé les 6 premiers mois dans l'institution, il existe une possibilité de se diriger vers QMF, ou Maistrance. Les choses évoluant, n'hésitez pas à corriger. Si un QMF2 passe par ici et souhaite partager son expérience là dessus, ça sera avec plaisir !
  20. 1 point
    Et n'oublions pas qu’après la Grande Guerre, la der des der, le peuple français ( et d'autres d’ailleurs ) ne voulait plus faire de guerre. La Ligne Maginot était un "bon " compromis qui aurait du protéger nos frontière tout en n'exposant pas les hommes. Oui, la Ligne Maginot était tournée vers la frontière allemande, grave erreur, que les Allemands reprendront dans la conception de leur mur de l'Atlantique, où les pièces d'artillerie étaient irréductiblement tournée vers la mer. Je pense que notre Armée avait les moyens et la possibilité mais elle fut mal utilisé ou pas utilisé du tout. Contrairement à l'idée populaire "la drôle de guerre" et l'image que l'on en a, il y eu beaucoup de combats, mais plus des escarmouches, que des batailles au sens propre du terme, car beaucoup de troupes furent débordée et abandonnée à elle même. Nous avons l'exemple des "Cadets de Saumur" aujourd'hui cité comme les premiers "résistants" pourtant ils ne faisaient pas l'unanimité de tous et notamment du Maire qui préférait déclarer sa ville "ouverte" afin de ne pas être bombardée. Soyons réaliste l'armée allemande en 39/40 était composée de chars légers qui n'étaient pas à la hauteur de nos Renault B1 bis. Mais l'Allemagne contrairement à la France était agressive et mit en place un nouveau concept de combat, alliant la force terrestre et aérienne, lancée à toute allure, pris nos états majors au dépourvu. Pour en revenir à la Flotte, les marins étaient très respectueux de leurs officiers eux même respectueux de la République, rejoindre de Gaulle et la France Libre, c'était déserter ! ( J'ai eu la chance, alors affecté sur le SNLE Le Triomphant, de rencontrer et de tisser des lien avec un ancien commandant FNFL du contre torpilleur Le Triomphant ( qui fut décoré par Staline notamment ) eh bien il ne pouvait obtenir la Légion d'Honneur car considéré ( et ce en 1993 ) comme déserteur. ) Les Anglais se méfiaient des espions ( la fameuse 5eme colonne ) et si vous lisez l’excellent livre témoignage du regretté Georges Ménage : Où il explique que tous les marins étaient mit à l'écart avant de passer aux mains des services secrets pour enfin obtenir une affectation. C'était leurs façon de faire, surprenante pour nous aujourd'hui, certainement ( car nous nous imaginons les Anglais accueillir tous les volontaires étrangers, les bras ouvert ). Leurs crainte était de se faire pénétrer de par l'intérieur. N'oublions pas que l'Europe était à genoux, les Américains neutre, les Soviétiques avait pactisé avec le Reich, bref ils étaient seul, ceci expliquant certainement cela.
  21. 1 point
    Je m'intéresse également à l'histoire depuis très longtemps, et je n'ai puisé dans wikipédia que des éléments de synthèse. Effectivement nous avons dépensé énormément d'argent dans la ligne Maginot, mais mis à part les gros ouvrages de la Région Est qui pour certains ne se rendront qu'après l'armistice, tout le reste était complètement obsolète. Les dégâts provoqués par les obus anti-chars allemands, notamment le 88mm, ont rapidement eu raison des petits ouvrages tels les blockhaus ou les cloches en acier construites pour abriter des armes automatiques ou des postes d'observation. Vous avez raison, ces ouvrages ont été conçus pour protéger les soldats français derrière du béton. Il faut reconnaître que l'hécatombe de la première guerre mondiale avait marqué les esprits. La nouvelle stratégie était de se protéger et de recourir plus largement aux ressources humaines de l'Empire. A cette époque, on a perdu notre avance technologique en matière de blindés et d'aviation pour s'enterrer. Qui plus est, nos généraux étaient, comme en 1914, en retard d'une guerre. Nous n'avons pas réagi à l'occupation de la Rhénanie probablement parce que la population n'avait plus l'état d'esprit de 1914. En 1936, nous avons déjà connu 7 ans auparavant la crise de 1929, le pays est secoué par les mouvements sociaux, les présidents du conseil se succèdent à la tête du gouvernement, et le parti communiste très proche du gouvernement soviétique défend des thèses pacifistes. Par ailleurs, notre armée n'est pas très mobile et notre pays est isolé de par l'abandon par les britanniques de leur soutien. Quant à l'accord entre la France et l'URSS, il faut savoir que cette dernière a consulté l'Allemagne qui s'y est opposée. De fait, et il est vrai, nous avons dépensé un argent considérable dans la ligne Maginot. Il faut donc se réarmer dans ce qui nous manque le plus (blindés, avions et marine). Dans le domaine des blindés, on se disperse un peu car on en est resté à une doctrine remontant au premier conflit mondial. Il en sortira cependant deux chars redoutables armés d'un canon de 47 antichar : le Somua et le B1Bis (ce dernier souffrant toutefois de problème mécanique avec son système Nader). On ne saura pas les utiliser convenablement malgré une nette supériorité technique par rapport aux allemands. Dans le domaine de l'aviation c'est désastreux. On produit beaucoup de modèle différents, mais le chasseur standard est le MS406 déjà obsolète dès sa sortie. Le Dewoitine D520 sera produit en trop petit nombre pour s'illustrer. Nous serons obliger d'importer des USA des chasseurs Curtis. Je ne parle pas de l'aviation de bombardement qui est quasi inexistante. Reste la Marine. Nous avons produits quelques classes de croiseurs et de cuirassés tout à fait remarquable et disponibles à l'entrée en guerre. Néanmoins notre flotte n'est pas au point. Nous sommes en retard dans le domaine de la détection, de la fabrication de torpilles et de l'artillerie. Ne parlons même pas de la DCA de protection qui est réduite à sa plus simple expression. Pour autant, nous ferons moderniser quelques bâtiments aux USA à partir de 1943. Un exemple en passant, 2 bâtiments de la classe La Galissonnière (Le Montcalm et le Georges Leygues) seront ainsi équipés de radar et de sonar et des pièces de 20mm et de 40mm de courte portée à la place des pièces de 37mm et des mitrailleuses de 13.2mm. Pour ce qui est de baser la flotte à Toulon si ce n'était pas une bonne solution, nous n'avions pas le choix avec l'attitude des anglais (de mon point de vue).
  22. 1 point
    Un grand merci à tous les deux pour votre aide, j'y vois plus clair. je pense que je vais effectivememt aller en Bts, et representer Maistrance l'année prochaine. Je dois donner ma réponse demain mais vos conseils me permettent de bien voir toutes les possibilités Merci à vous, je vous tiens au courant
  23. 1 point
    Paul retournera à Fismes et y restera jusqu'à son décès en 1974. Si la commune où il réside est essentiellement agricole, vigne et betteraves, on y exploite également une belle pierre blanche qui sert à la construction. Nombre de bâtiments cossus de la ville de Nancy ont notamment été édifiés avec de la pierre champenoise. Sur cette vue du début du 20ème siècle on peut noter la blancheur de la pierre. Paul est issu d'un milieu modeste, et son père est carrier. Paul continuera à la suite de son père ce métier pratiqué dans la famille depuis 7 générations. Il se mariera en 1928 à Fismes, et il aura 2 enfants. Josiane et René Léopold. Ce dernier concourra pour la France aux jeux olympiques de Londres en 1948 et sera médaillé de bronze en natation.
  24. 1 point
    Il faut également être franc, bon nombre d'officiers de marine étaient aux ordres de Pétain, tout en n'étant contre l'Allemagne, de ce fait ils étaient bloqués, partir c'était rejoindre la France Libre, De Gaulle et d'une certaine façon trahir la France, de l'autre ils ne voulaient pas voir la Flotte être saisie par les Nazis. Ce qui explique les deux drame que sont Mars el Kébir et le sabordage de la Flotte à Toulon, peu d'officiers ont eu le courage de prendre une décision franche. L'amiral de la flotte Darlan. L'amiral Darlan était un personnage trouble, collaborateur mais qui mena des transactions avec les Américains, ce qui fait douter de savoir qui le fit abattre, car ce personnage était gênant pour les deux bords. L'amiral Darlan rencontrant Eisenhower. Les officiers étant fidèle à Vichy, les équipages fidèle à leurs officiers, la Flotte à Mers el Kébir ne voulait pas se soumettre aux Anglais. La flotte française ne doit pas devenir allemande Seuls à faire face aux nazis, après l'armistice franco-allemand du 22 juin 1940, les Anglais craignent non sans raison que la flotte française, puissante et réputée, ne soit un jour réquisitionnée par les Allemands même si la convention d'armistice prévoit le désarmement des navires dans leur port d'attache. Churchill décide en conséquence de s'emparer de tous les navires de guerre français à sa portée. À tout le moins, il demande que les Français les mettent hors de portée de l'ennemi, à la Martinique, par exemple. C'est l'opération « Catapult ». Dès le 2 juillet 1940, par des ruses diverses ou par la menace, des officiers britanniques montent à bord des navires français amarrés dans leurs ports, à Portsmouth et Plymouth. Capturés, les marins et officiers se voient proposer de rejoindre de Gaulle. La plupart refusent, par fidélité au gouvernement légitime, et se font rapatrier. Les Anglais excluent de s'en prendre aux navires français amarrés à Toulon, car leur attaque est risquée et d'autre part inciterait les Allemands à occuper ce port, pour l'heure épargné. L'escadre amarrée dans la rade de Mers el-Kébir, en Algérie, paraît davantage à leur portée. D'un autre coté les Anglais qui sont seul dans la lutte contre l'Allemagne, sont isolés sur leur ile, les U-boots bientôt vont tenter de les couper de tout ravitaillement notamment venant des États Unis et mener la vie dure aux bateaux navigants en Atlantique. Churchill doit résister dans son propre cabinet de guerre à ceux qui, tel Lord Halifax, conservent l'espoir d'amadouer Hitler ! Le Premier ministre voit donc dans l'attaque de Mers el-Kébir un double avantage : d'une part enlever aux Allemands toute chance de s'emparer des navires, d'autre part - le plus important sans doute à ses yeux - briser tout espoir d'accommodement avec le Führer et ses douteux comparses de Vichy. Après de difficiles négociations ; Un plénipotentiaire anglais, le capitaine Cedric Holland, se rend auprès de l'amiral français Marcel Gensoul, sur le croiseur Dunkerque, et lui propose soit de suivre les Anglais, soit encore de se réfugier dans les Antilles, soit à la rigueur de se saborder. L'amiral Gensoul. L'amiral Gensoul fait traîner les négociations en longueur et met ses navires en position de combat ainsi que peut l'observer le plénipotentiaire. Il fait valoir qu'une attaque anglaise équivaudrait à une « déclaration de guerre ». À 15h, pour montrer sa détermination, Somerville fait miner l'entrée de la passe par ses avions de l'aéronavale. L'amiral Somerville. Cependant que les discussions s'éternisent, les Anglais captent un message de l'amiral Darlan au vice-amiral Gensoul : le chef de la marine française lui fait savoir que les escadres de Toulon et d'Alger se portent à son secours ! À 17h30, Somerville fait savoir à l'amiral Gensoul que son ultimatum arrive à expiration. Les négociations s'interrompent et le plénipotentiaire regagne aussitôt la flotte anglaise, à l'abri derrière la jetée qui protège le port. Peu avant 18 heures, les Anglais ouvrent le feu sur l'escadre, composée de puissants et prestigieux croiseurs ou cuirassés : Dunkerque, Strasbourg, Provence, Bretagne, ainsi que de 15 torpilleurs, 6 sous-marins etc. Coulé à la troisième minute du combat, le Bretagne entraîne près d'un millier de marins dans la mort. Au bout d'un quart d'heure, le tir cesse mais les avions anglais reviennent à la charge le 6 juillet et endommagent gravement le Dunkerque. Trois contre torpilleurs et le Strasbourg réussissent à s'échapper de ce fracas, dissimulé dans la fumée, regagnant Toulon où ils se saborderont le 27 novembre avec le reste de la Flotte. Alexandrie et Dakar aussi L'opération «Catapult» a plus de chance à Alexandrie, en Égypte, où l'amiral Godfroy accepte l'ultimatum poli de l'amiral Sir Andrew Cunningham et fait désarmer ses navires sur place, sous contrôle britannique. Deux ans plus tard, ils entreront dans la guerre aux côtés des Alliés. À Dakar, le cuirassé Richelieu est endommagé dans la nuit du 7 au 8 juillet 1940 par des avions qui ont décollé d'un porte-avions britannique. Le 23 septembre suivant, il répondra par des coups de canon au général de Gaulle, qui avait tenté d'entrer dans le port à bord de navires alliés en vue d'obtenir le ralliement du Sénégal à la France libre. L'Histoire retiendra Mers el Kébir comme une violente attaque des Anglais, oubliant le plus souvent la cause exacte. Impact d’obus. L'attaque de Mers el-Kébir a un immense impact dans tous les pays. Le président américain Roosevelt tout comme Hitler comprennent que les Anglais ne renonceront pas à la lutte. Les députés anglais sont également rassurés et font une ovation à Churchill dans les Communes. L'amiral Gensoul parmi les cercueils des marins tués au cours de la bataille. Côté français, les réactions sont amères. La brutalité de l'attaque réveille en France une anglophobie latente. C'est une aubaine pour les partisans d'une cohabitation avec l'occupant allemand. Une semaine plus tard, le 10 juillet, l'Assemblée nationale (Chambre des députés et Sénat réunis) vote à une écrasante majorité les pleins pouvoirs au maréchal Pétain. Le cimetière des marins à Mers el Kébir en 1940. ( Source : https://www.herodote.net/3_juillet_1940-evenement-19400703.php ) Profanation du cimetière en 1990 : https://www.ouest-france.fr/bretagne/il-y-75-ans-le-drame-de-mers-el-kebir-3533502 Le cimetière aujourd'hui, les croix ont été remplacés par des plaques. La Marine Nationale de nos jours, honorant les marins morts à Mers el Kébir.
  25. 1 point
    Super, bravo à toi. Toutes mes félicitations !
  26. 1 point
    Bonjour, Merci pour ton " retour CSO ". On croise les doigts pour ton changement d'armée et ce nouveau départ !
  27. 1 point
    Du recrutement à venir en perspective: source opex 360 http://www.opex360.com/2020/06/28/le-recrutement-des-forces-speciales-terre-concerne-aussi-les-militaires-du-rang-des-autres-armees/ https://www.defense.gouv.fr/web-documentaire/tim-juin-2020/recrutement-engages-volontaires-ulterieurs.html
  28. 1 point
    Je vous annonce que j'ai réussi mes sélections, et que j'incorpore Rochefort le 20 juillet
  29. 1 point
    Bonjour, La fmir est faite sous ESR donc oui rénumérer, logé, nourri et habillé. Pour la solde je ne sais pas ce que ça donne au commencement.
  30. 1 point
    TULASNE, L'autre roi Jean. Jean Tulasne, né le 27 novembre 1912 à Nancy est un pilote de chasse français de la France libre, compagnon de la Libération. Il est tué au combat le 17 juillet 1943, dans le ciel d'Orel, dans le sud-ouest de la Russie, lors de la bataille de Koursk, alors qu'il dirigeait l'escadrille Normandie-Niémen. Jean Tulasne est le fils de François Tulasne, officier de cavalerie devenu aviateur à la fin de 1914 et mort lors d'une collision aérienne le 5 octobre 1929 dans l’Allier. Il fait ses études au Prytanée militaire de la Flèche. Il entre à Saint-Cyr en 1931, il en sort deux ans plus tard avec le grade de sous-lieutenant (promotion Tafilalet 1933). Ayant choisi l'aviation, il passe deux ans à l'École de l'Air de Versailles Villacoublay. Il obtient le brevet de pilote (no 24430) le 7 juillet 1934. Il est promu lieutenant le 1er octobre 1935 et se voit affecter à un groupe de bombardement à Avord puis est muté à Dijon le 6 avril 1936 dans la chasse (3e escadre de Dijon). Jean Tulasne ne supporte pas l'armistice de 1940. Il est stationné à Rayak aux confins libano-syriens où il ronge son frein et n'a qu'une idée, rejoindre la France libre. Il est rendu responsable de la désertion de trois de ses camarades, le lieutenant Péronne et les sous-officiers Coudray et Ballatore, partis fin juin rejoindre les Forces françaises libres. Il est d'abord interdit de vol puis autorisé à voler de nouveau mais sous surveillance, avec comme équipier l'adjudant-chef Amarger. Le 5 décembre 1940, il pilote un Morane 406 et décide de fausser compagnie à son équipier en simulant une panne de moteur dans les nuages et se mettant en vrille. Il atterrit à Lydda, près de Haïfa. Il s'engage dans la Royal Air Force. Il rejoindra la France libre et commandera le Groupe de chasse "Alsace" en Afrique. Yves Courrière résume en quelques mots : « il est chasseur-virtuose et commandant à 29 ans ». Il se voit confier l'escadron de chasse 2/30 Normandie qui part représenter l'Armée française sur le front russe en novembre 1942. Il s'agit pour la France, au départ, d'une présence symbolique. Il est tué en combat aérien lors de la grande offensive soviétique sur Orel, dans le sud-ouest de la Russie lors de la bataille de Koursk en juillet 1943. Son camarade de Saint-Cyr, ami et adjoint, Pierre Pouyade, prend sa succession à la tête du Normandie. Trois jours plus tôt, l'escadron avait fêté sobrement la fête nationale marquée par un bref ordre du jour du commandant, dans une clairière d'un bois de bouleaux, avec comme musique de fond le fracas de la bataille. « Le 17 juillet 1943, une première sortie s'effectue à 5 h 10. Tulasne mène dix Yak, des avions de chasse soviétiques, en protection de Pe-2 qui vont bombarder la gare de Biela-Berega. Tulasne attaque un Messerschmitt Bf 110 sans résultat. Le commandant sort une nouvelle fois à 17 h 10 à la tête de neuf Yak pour escorter des Sturmovik dans le secteur de Znamenskaïa. Les Fw 190 allemands sont là aussi, nombreux. Un combat général s'engage. Le lieutenant Didier Béguin est blessé à la jambe, l'aspirant Firmin Vermeil est abattu et Tulasne disparaît à jamais de la vue de Pierre Pouyade. Au cours de la campagne sur le front, le commandant Tulasne a effectué 89 heures 35 de vol dont 65 heures 55 de guerre en 53 missions. » On retrouvera un corps de pilote français 20 ans après la fin de la guerre. Il sera inhumé à Moscou, au cimetière de la Présentation (où se trouve un carré français), sous une dalle avec la mention « Pilote français inconnu ». Le mémorial Normandie-Niémen affirme que ce corps est celui de Jean Tulasne dont la famille a accepté que sa tombe reste anonyme. Décorations Officier de la Légion d'honneur, Compagnon de la Libération, titulaire de la Croix de Guerre avec palmes, Médaille coloniale F.F.L. avec agrafe "Libye", Médaille du Levant, sept citations, Ordre de la Guerre pour le Salut de la Patrie ( Union soviétique). Il a reçu, à titre posthume la Grande médaille d'or de l'Aéro-Club de France. ( Source : Wikipédia https://fr.wikipedia.org/wiki/Jean_Tulasne )
  31. 1 point
  32. 1 point
    Il y a en général plusieurs menus et lorsqu'il y a du porc, il y a d'autres menus pour les musulmans, après pour les végan...
  33. 1 point
    Bonjour, Je viens d'être accepté en CPES au Prytanée National Militaire et je me pose beaucoup de questions concernant les révisions, les fournitures, le déroulement de la rentrée et sa préparation. Ce serait génial de pouvoir discuter avec d'anciens ou futurs brutions comme moi ! Si vous avez quelconques informations à ce sujet, je vous remercie de m'en faire part !😊
  34. 1 point
    Je ne pensais pas que je distance serait du difficile a supporter . Je ne suis pas fais pour ca tout simplement.
  35. 1 point
    A Caen, sur le Crédit Agricole, place de la République, Plaque de la Société Nationale du Souvenir Français, Honneur Patrie, il y est inscrit "A la mémoire de Gabriel Henri Alphonse LAMAY, lieutenant au 9ème régiment d'infanterie de marine du Tonkin, chevalier de la Légion d'Honneur, né à Caen le 27 janvier 1857 et décédé le 17 décembre 1891"
  36. 1 point
    Bonjour, Dans les deux cas l’accès a ses unités doivent ce faire sur concours ( sur pour le GIGN ) Je te conseil de lire l'excellent livre : Ce n'est pas de la pub, mais le récit de Philippe B raconte entre autre comment il a passé les test d'entrée.
  37. 1 point
    Bonjour, Tu te rends au CIRFA et tu rempli un dossier et surtout tu te prépare pour les tests. Non, mais un diplôme te permet de postuler à différents statut correspondant au diplôme. Un avantage, c'est toujours un plus et surtout cette expérience te permet d'avoir une immersion et de ce fait confirmer ou pas ton envie d’intégrer la gendarmerie.
  38. 1 point
    Ça c'est l'uniforme du Service de Santé des Armées ( actuel ) mais un médecin affecté dans une armée ( terre, mer, air, gendarmerie ) porte l'uniforme de cette armée avec les symboles de la médecine ( fond de galons, épaulettes, turban de képi en velours cramoisi, caducées... ) Ce ne sont pas des médecins mais des infirmiers, mais le principe est le même, il y a différents uniformes ( bleu avec une rangée de boutons = armée de l'air, terre de France = armée de terre, bleu avec double rangées de boutons = marine ) ils portent l'uniforme de l'armée où ils sont affectés. D'autant plus à l'époque de votre roman, où ces personnels faisaient partie entière de leurs armées. Un médecin tué en service, recevra la Légion d'honneur ( il est mort pour la France ), la médaille d'honneur du service de santé récompense plus un travail ( de longue allène ) X temps de service, la direction d'un service...un temps en campagne.
  39. 1 point
    Oui, effectivement, le BPIA serait l´affectation la plus adéquate. J´avais déjà consulté leur page sur le site de la Défense, et aussi visionné la vidéo. D´ailleurs, la revoir m´a permis de parfaire ma vision d´ensemble. Donc, merci. Je vous tiendrai au jus de la suite des événements, dans ce même topic. Prenez tous bien soin de vous et des vôtres.
  40. 1 point
    Concentration des efforts militaires dans la région des trois frontières au Sahel.
  41. 1 point
    Bonjour je ne sais pas si il y a des prérequis au niveau des yeux pour les pilote de drone , essaye de voir qu'elle est me sygicop demander pour cette spe pour les jeu je dirais que DCS est une bonne valeur aussi ( dispo sur steam ) aprés faut avoir la " machine " pour les faire tourner si tu as un peu de temps ( et d'argent ) tu peux essayer de voir pour passer ton BIA ( ça coute pas trop ) et pourquoi pas ton permis pilote privée ( mais faut de la tune ) . En sachant que durant la formation drone du devra piloter .... des avions ( pas de chasse bien sur ) pour t'accoutumer au pilotage . sinon je commencer sur les jeux par piloter des petits avions civil puis passer sur un alpha-jet/T45. bon courage ! et tient nous au courant
  42. 1 point
    Bonsoir, Seul ton bureau administratif ou ton gestionnaire on accès à ta fiche qui est " confidentiel personnel ".
  43. 1 point
    Franchement rassurant ! Je pensais aussi être avec uniquement des fils de militaires (aucun soucis contre ça c'est seulement pas mon cas) qui travaillent comme pas possible avec des habitudes de travail très fines.
  44. 1 point
    Témoignage d'une OR https://www.defense.gouv.fr/actualites/operations/chammal-dans-la-peau-d-un-officier-renseignement-en-operation-exterieure le cas d'un OSC je pense: https://www.defense.gouv.fr/operations/chammal/breves/chammal-dans-la-peau-d-un-officier-renseignement une "directe" sur drones https://www.defense.gouv.fr/air/actus-air/journee-de-la-femme-rencontre-avec-une-femme-officier-renseignement le CFIAR à Strasbourg https://www.defense.gouv.fr/actualites/articles/cfiar-le-centre-interarmees-qui-apprend-a-renseigner
  45. 1 point
    Je répond à ton post pour pouvoir suivre les réponses, je suis dans la même situation que toi dans la filière MPSI
  46. 1 point
    Merci de cette remarque. Elle est importante car beaucoup de jeunes nouveaux venus sur le forum souhaitent échanger entre eux, hors forum, alors même que l’esprit du forum réside justement dans ce que vous avez exprimé ici.
  47. 1 point
    pour continuer à brosser le sujet de Dien Bien Phu complétement, je vous conseille le livre d'Andre Mengelle : "Dien Bien Phu. Des chars et des hommes", collection LAVAUZELLE. L'histoire de l'escadron du 1er régiment de chasseurs, renforcé d'un peloton du RICM, aux ordres du capitaine Hervouet, servant sur M24 CHAFFEE . "Ils étaient 10. 10 chars aérotransportés en pièces détachées et remontés sur place pour appuyer la défense du camp retranché de Dien Bien Phu en 1954. Leur rôle sera déterminant dans la longue résistance des positions françaises. Le Général Mengelle, à l'époque sous-lieutenant, nous raconte leur histoire avec l'oeil du témoin et de l'acteur qu'il était" un peu difficile a trouver mais vraiment passionnant...
  48. 1 point
    Merci pour vos encouragements. Je souhaite vraiment réussir ce projet au lycée de La Flèche pour la seconde. J'aimerais intégrer plus tard le service de santé des armées. J'ai visité le lycée en début d'année avec mes parents et nous avons été guidées par des élèves de classe de 1ère très sympas.
  49. 1 point
    Ouais je sais, j'essaie mais quand tu as pendant 10 ans négliger (c'est une erreur on est d'accord ) cette dimension très importante de notre chère langue ... Tu te retrouve sans réflexe et tu n'as plus le temps de corriger le tir . ( Même si mon Bescherelle et actuellement mon livre de chevet )
  50. 1 point
    Bonjour. Depuis le début de votre post, il me semblait bien qu'en fait de traditions, vous vouliez nous parler d'autre chose. Cela se vérifie maintenant. le terme "Traditions" dans l'armée recouvre bien autre chose que ce que vous décrivez à demi-mot. Les traditions, c'est le respect des anciens, ce sont les chants particuliers à chaque arme, ce sont les couleurs des foulards d'armes, ce sont les termes employés pour désigner tel ou tel, etc etc... mais en aucun cas, il ne peut s'agir de bizutage. Pour ma part, sans faire preuve d'angélisme, j'espérais que ces choses aient disparues, d'autant que de vilaines affaires assez récentes dans l'actualité, sont venues rappeler que ces actes sont répréhensibles devant la loi. Votre expérience date de 2010 (si j'ai bien lu) et je ne peux que souhaiter que celà ait changé. je rappelle quand même, qu'il n'est pas interdit de déposer plainte contre de tels actes. Même si je sais que ce n'est pas chose façile. Loin de là.
  • Newsletter

    Want to keep up to date with all our latest news and information?

    Sign Up
×
×
  • Create New...