Bienvenue sur le Forum Militaire

Inscrivez-vous pour avoir accès à l'ensemble des fonctionnalités du forum. Une fois enregistré et connecté, vous serez en mesure de contribuer en publiant vos propres questions ou en répondant à un sujet existant. Vous serez en mesure de personnaliser votre profil, recevoir des points de réputation, et bien plus encore !

Classement


Contenu populaire

Affichage du contenu le plus aimé depuis le 23/07/2017 dans toutes les zones

  1. 10 j’aime
    Les tractions: Deux types: - en pronation: dessus de la main vers vous, paume vers l'avant. - en supination: dessus de la main vers l'avant, paume vers vous. Comment débuter? Commencez par des suspensions: pendant une semaine ou deux, entraînez-vous à rester en l'air le plus longtemps possible, puis décomposez le mouvement: - En premier : commencez en position haute et descendez jusqu'à avoir les coudes à environ 90°, puis remontez. Continuez jusqu'à ce que vous vous sentiez à l'aise, à raison de trois séances par semaine. - En deuxième : finissez le mouvement, c'est-à-dire commencez à 90° pour finir bras complètement tendus. Conseils: Ne trichez pas en vous remuant dans tous les sens: cela fait perdre de l'énergie. Cependant, contracter les abdominaux permet de stabiliser le corps et d'éviter les balancements. Croisez vos pieds en les remontant vers l'arrière. Vous devez commencer les bras totalement déverrouillés et finir le mouvement le menton au-dessus de la barre. Les bras sont écartés de la largeur des épaules. Un exemple de programme: Voici le programme du Major Armstrong de l'USMC, plusieurs fois recordman du monde de tractions (plus de 3000 en douze heures). - Tous les matins, commencez par 3 séries de pompes jusqu'à l'échec (c'est-à-dire assez de répétitions pour que vous ne puissiez plus finir la série) en prenant un temps de repos suffisant. Ne commencez pas les tractions moins de trois heures après les pompes. - Jour 1: 5 séries de tractions à l'échec, avec 90 secondes de récupération. - Jour 2: Travail en pyramide, avec 10 secondes de récupération par traction. Travaillez jusqu'à l'échec. Exemple: 1 traction - 10 sec de recup. 2 tractions - 20 sec de recup. 3 tractions - 30 sec de recup 4 tractions - échec, vous vous arrêtez à 3 - 40 sec de recup 3 tractions (votre max) - - Jour 3: - 3 séries en pronation - 3 séries en supination serrée (mains espacées de moins de 10 cm) - 3 séries en pronation large Prenez 1 mn de repos entre les séries. Les 9 séries doivent comporter le même nombre de répétitions. - Jour 4: 9 séries avec un nombre égal et maximal de tractions. 1 mn de repos entre les séries - Jour 5: Refaites l'exercice qui vous a semblé le plus difficile de la semaine. - Jours 6 et 7: repos. Les pompes: Ce qui veut dire avec le dos droit, sans ondulation et sans pointer le derrière. Vous reposez sur les mains et les pieds, avec les doigts un peu écartés et vous pliez vos coudes jusqu'à ce que vous vous retrouviez à quelques centimètres du sol. Ensuite, vous étendez les coudes pour reprendre la position de départ. A noter que les abdominaux, les lombaires sont travaillés ici sous forme de gainage. Conseils pour grands débutants: Si vous connaissez des difficultés, commencez à faire des pompes en vous mettant à genoux. Vous pouvez aussi vous entraîner debout face à un mur, les bras tendus. Penchez-vous en avant vers le mur en fléchissant les bras, puis tendez-les pour revenir à la station verticale.
  2. 3 j’aime
    Bonjour, J'ai été pris pour maistrance spé marpo. Je quitte mon île le 26 Aout
  3. 3 j’aime
    Afin de répondre au plus vite à Séoul77 car les fêtes de fin d'année approchent, il faut que l'adresse du DESTINATAIRE soit sous la forme SP xxxxx Armées ensuite au bureau de poste, la boite à colis est de type Colissimo INTERNATIONAL mais le prix est celui de l'acheminement colissimo FRANCE. Il faut bien insister auprès du préposé de la Poste car beaucoup d'entre eux ne le savent pas. On paie l'acheminement du colis jusqu'à la région parisienne puis c'est le service qui a pris la place du service postal des armées qui se charge de l'acheminer vers son destinataire. Le suivi peut se faire jusqu'au départ du territoire métropolitain.
  4. 3 j’aime
    Je me permet de faire un ajout : L'alimentation lors de votre période d'entrainement est importante, je ne parle pas la d'un objectif de développement de la masse musculaire, mais même pour une progression dans le nombre de répétitions, il faut vous alimenter de façon équilibré. Se gaver de protéines ne servira à rien, mais les fast food et les kebabs a gogo, ça ne fera que vous ralentir. J'insiste également sur les temps de repos, on a tendance a vouloir se "tuer" à l'effort lorsqu'on est motivé, et c'est une réelle erreur, travailler le même muscle trop souvent sans repos, ça freine la progression. Bon entrainement.
  5. 2 j’aime
    Dès 1791, les douaniers sont utilisés ponctuellement comme force d’appoint par l’État lors des tensions avec les royalistes, contre les Pays-Bas ou les Chouans, lorsque l’exercice normal de leurs fonctions est impossible. Durant les conquêtes napoléoniennes, ils sont assimilés à des unités militaires avançant pour prendre possession de nouvelles lignes. Les légions des Douanes Impériales comptent jusqu’à 35 000 « chasseurs verts ». Tenté de les militariser entièrement, Napoléon leur fait appliquer le blocus continental aux frontières élargies de l’Empire. À la Restauration, les douaniers ne sont sollicités qu’en cas d’invasion ennemie : réunis sous commandement de leurs chefs administratifs, ils sont employés en ligne, dans les places fortes ou en mer, à condition qu’ils ne se retrouvent pas trop éloignés de leur résidence. En 1831-1832, une nouvelle législation crée les Brigades armées des douanes et calque son organisation sur celle de l’infanterie légère. Les douaniers du service actif sont mobilisés par ordonnance royale lors d’une guerre défensive, pour soutenir les opérations militaires en tant que guides, éclaireurs, garde-côtes ou dans les places fortes. Les échelons et grades administratifs ont leur équivalent dans la hiérarchie militaire. Les douaniers sont organisés en bataillons avec des compagnies de guides et des bataillons de réserve. L’esprit militaire des douaniers est encouragé par l’organisation, l’uniforme, la discipline et les nombreux anciens soldats recrutés. En 1870, les bataillons douaniers sont mobilisés lors de la guerre contre la Prusse. Au final, plus d’un tiers des brigades soutient l’Armée du Nord et l’Armée de l’Est, en participant à quelques opérations militaires ainsi qu’à la défense de plusieurs places fortes (Strasbourg, Longwy, Bitche, Belfort, …) durant un hiver particulièrement rigoureux. Le premier mort de ce conflit est le douanier Pierre Mouty, tué le 23 juillet 1870 à Schreckling. Trois ans plus tard, la IIIe République réorganise son armée, avec une série de décrets concernant les douaniers en 1875, 1882 et 1890. Ils sont mobilisés pour défendre les places fortes à proximité ou soutenir en temps de paix les armées opérant dans leur région. La militarisation des douanes s’accentue avec l’octroi d’un drapeau pour les bataillons le 14 juillet 1880 puis la création de la Médaille d’Honneur des Douanes le 14 juin 1894. Le 1er août 1914 est annoncée la mobilisation générale. Le Corps militaire des douanes comprend alors 31 bataillons actifs et 34 bataillons, compagnies ou sections de forteresse. En premier appel, les unités douanières actives ou de forteresse situées au nord de la ligne Le Havre-Besançon (environ 8 000 hommes et 200 officiers) sont affectées aux opérations de couverture et de renseignement soutenant la concentration des forces armées. Pour surveiller les frontières est et nord, des bataillons de soldats sont renforcés par les douaniers et les forestiers familiers du terrain. Après la bataille des frontières, les douaniers ont battu en retraite avec leur corps d’armée respectif, ce qui pose des problèmes du fait de l’obligation des douaniers à servir dans leur région d’origine. Le 1er octobre 1914, l’Administration des douanes met à disposition immédiate du ministère de la Guerre ses agents de réserve de l’armée active. Jusqu’à fin novembre 1915, les douaniers mobilisés restent intégrés aux unités combattantes. À l’automne 1917, on envisage de transférer le Bataillon n°1 de Dunkerque à la frontière franco-suisse pour assurer le respect des prohibitions et la surveillance militaire de la frontière, où ses compétences seraient mieux exploitées. Ses fonctions dunkerquoises ne requérant pas de qualifications particulières, elles pouvaient aisément être confiées aux troupes territoriales ordinaires. Mais ce transfert pose un problème à la fois juridique et diplomatique. En effet, le décret de 1882 stipule que les unités du corps militaire doivent être employées sur leur terrain normal d’activité, sauf à suivre dans leur retraite éventuelle les armées auxquelles elles seraient rattachées. Il faut donc le modifier par le décret du 7 novembre 1917 qui stipule que « tout le personnel valide » des douanes actives n’appartenant pas aux compagnies et sections de forteresse formerait des bataillons, compagnies et sections actifs qui « seraient employés au mieux des intérêts de la défense nationale ». Ce texte modifie profondément les conceptions qui avaient jusqu’alors prévalu en matière de militarisation des brigades des douanes. Du point de vue diplomatique, les zones franches du Pays de Gex, de la Haute-Savoie et de la Suisse interdisaient à l’État français d’y établir des postes de douanes. Il faut attendre le feu vert du Département des Affaires étrangères en pourparlers avec la Suisse pour que le transfert puisse avoir lieu, à la condition de rétablir le statu quo à la fin des hostilités. S’il est difficile et parfois artificiel de dresser un bilan des pertes humaines, on estime néanmoins que le chiffre des douaniers victimes de la Première Guerre mondiale se monte à 1 245 agents morts et 1 905 blessés, soit près de 15% de l’effectif global de cette administration. C’est à la frontière franco-belgo-luxembourgeoise que le Corps militaire des douanes a subi les pertes les plus lourdes. De nombreux agents ont été décorés : 73 d’entre eux ont été distingués par la Légion d’honneur, 23 par la médaille militaire, 91 ont été cités à l’ordre de l’armée et 1 233 cités à l’ordre du corps d’armée, de la division, de la brigade ou du régiment. À la fin de la guerre, seuls les agents des classes 1899 à 1901 sont encore mobilisés, essentiellement affectés à la frontière suisse. Or la réintégration de l’Alsace-Lorraine requiert la mise en place rapide d’unités douanières dans cette région. On décide alors en décembre 1918 de constituer de nouvelles compagnies formées d’agents rappelés des corps de troupe, déployés le long de la nouvelle frontière dès le premier trimestre 1919. L’urgence pour la douane est de reconstituer ses services dans les directions du Nord afin d’assurer le contrôle de la frontière, et donc de démobiliser rapidement ses agents. Mais le ministère de la Guerre, faisant face à de nombreuses demandes similaires, y est réticent. On décide donc d’affecter la garde de la frontière à des unités du Corps militaire des douanes.Dès le 1er février 1919, environ 2 000 hommes sont ainsi déployés dans les directions de Lille à Charleville. L’ensemble des unités est dissous à la fin de l’été, alors que les agents sont rapatriés dans leurs directions d’origine. La seule exception concerne 19 agents affectés à Constantinople en août 1919 maintenus sur place jusqu’en octobre 1923. Cette année-là, une nouvelle loi sur le recrutement de l’armée prévoit d’y incorporer les douaniers les plus jeunes, les autres constituant des bataillons de réserve. La valeur et le courage des agents des douanes au combat valent aux bataillons douaniers de participer au défilé des troupes alliées le 14 juillet 1919 à Paris. Le 15 janvier 1921, leur drapeau attribué en 1880 reçoit la Croix de guerre avec palme et deux étoiles. Les 26 bataillons des douanes, soit 12 000 hommes, sont à nouveau mobilisés en septembre 1939. Durant la « drôle de guerre », les douaniers continuent de remplir leurs missions traditionnelles tout en assurant leur mission militaire de couverture de l’armée aux frontières. Les bataillons douaniers sont définitivement dissous par décret du 27 juin 1940. En 1967, les unités des douanes disparaissent de l’ordre de bataille de l’Armée Française même si on leur reconnaît la qualité de combattants Longtemps après la dissolution - dans les années 60 - les grades militaires des douaniers sont remplacés par des appellations civiles, par exemple un sergent devient agent de constatation ou un capitaine devient contrôleur principal mais les douaniers gardent un statut para-militaire; a ce titre ils touchent le tabac de troupes et les timbres franchises postales, de même ils ont accès aux cercles et mess en fonction de leurs grades ( officier ou non ). En 2016 et 2017 ils défilent à Paris avec les troupes ce qui n'était plus arrivé depuis 1919.
  6. 2 j’aime
    Bonjour, je suis civil et collectionneur de militaria Marine De la Seconde Guerre Mondiale. Je coorganise, depuis plusieurs années maintenant, en parallèle avec les rassemblements de véhicules d'époques restaurés, la venue de navires d'époque flottants, en Normandie. Le point de rassemblement principal est près d'Omaha Beach au port de Grancamp Maisy. AUtour du port il y a annuellement près de 200 vehicules alliés dont 4 shermans roulants. Nous avons coté marin et dépoque un LCVP US (barge d'assaut du DDAY), un HDML , MGB de la Royal Navy , HSL de la RAF, ét nous allons faire venir en 2018 un Chasseur de Mine plan Marshallt copie US WW2. Je réfléchis également à faire venir "le Mutin", navire FNFL mais il me faudrait des contacts... Voici quelques photos jointes. Pour ceux intéressés par cette démarche unique de conservation de mémoire maritime, n'hésitez pas à me contacter. Plusieurs équipages seraient à constituer ...
  7. 2 j’aime
    Sinon, pour apporter une pierre à l'édifice, en général le sujet du défilé est lié au sujet de l'arme, car les IETA (et IA) sont les seuls officiers dépourvus d'armes sur leur uniforme de cérémonie (ce qui est comique quand on sait qu'ils sont en charge de l'armement). Et le comparatif IETA avec les IMI est un comparatif très pertinent et souvent réalisé (avec les IME aussi).
  8. 2 j’aime
    Bonjour , je me présente vien de Paris et j ' ai 14 ans mon rêve c ' est d ' être dans la marine nationale plus précisément intègrée le 3° RIMA . Je fait des entrainements intensifs depuis 2 ans et fait des recherche sur se merveille métier .
  9. 2 j’aime
    Si vous êtes débutant en pompes et/ou tractions, vous allez progresser rapidement. Néanmoins, il est bon de prendre en compte certains conseils: - ne cherchez pas à trop en faire, suivez votre programme sans brûler les étapes. - ménagez vous des temps de repos. Le muscle se forme durant ces temps de repos. - pensez à vous échauffer correctement avant vos séries de pompes/tractions. Etirez-vous ensuite.
  10. 1 j’aime
    Bonjour tout le monde, je suis actuellement élevé au prytanée national militaire, Et je me propose de répondre aux questions des futurs élèves, alors n'hésitez pas
  11. 1 j’aime
    Bonjour à tous ! Mon fils rentre en seconde au Prytanée Nationale Militaire en septembre 2017... Nous n'avons toujours pas reçu d'informations concernant la date de rentrée, ni liste matériel scolaire (calculatrice ?). De plus, il semblerait que les autres lycée aient une liste de livres à lire pour l'été ... De la même façon, une semaine d'incorporation est prévue (pour le lycée d'Autun, début le 2408); Est-ce identique pour Le Prytanée ? Nous habitons Toulon (83); avez-vous aussi des "trucs et astuces" concernant les transports entre le lycée et notre domicile (train, avion ,voiture). Merci de toutes vos réponses à venir ! abysmann
  12. 1 j’aime
    Bonjour, Toutes mes condoléances aux victimes et à leur familles. Encore un. C'est triste. Et ils n'ont même plus besoin de s'organiser, un simple couteau leur suffit désormais... Triste époque.
  13. 1 j’aime
    Quelques détails : Attaque "terroriste" en Finlande : l'assaillant ciblait les femmes AFP Modifié le 19/08/2017 à 19:03 - Publié le 19/08/2017 à 11:19 | AFP Attaque "terroriste" en Finlande : l'assaillant ciblait les femmes © Lehtikuva/AFP / Camille ROMANO AFP L'attaque au couteau qui a fait deux morts et huit blessés vendredi en Finlande a été qualifiée de "terroriste" par les autorités selon lesquelles son auteur, un demandeur d'asile marocain de 18 ans, ciblait particulièrement les femmes. La police avait rapidement arrêté le suspect, le blessant par balle à la jambe sur une place du centre de Turku, un port du sud-ouest de la Finlande. "Nous pensons que l'assaillant ciblait en particulier les femmes, mais des hommes ont été blessés après avoir tenté de défendre ces femmes", a déclaré la commissaire Christa Granroth, du Bureau national des enquêtes, au cours d'une conférence de presse. Le jeune homme arrivé en Finlande en 2016, dont l'identité n'a pas été révélée, avait poignardé à mort deux Finlandaises et avait blessé huit autres personnes (dont un Italien, un Britannique et un Suédois -et non pas deux comme annoncé plus tôt). Des policiers arrêtent un suspect dans l'attentat de Turku, en Finlande, le 18 août 2017 © Kirsi Kanerva AFP Les victimes, âgées de 15 à 67 ans, sont huit femmes et deux hommes. "L'attaque a d'abord été qualifiée de meurtre, mais pendant la nuit, nous avons reçu des informations supplémentaires qui indiquent" que ce "sont maintenant des meurtres et des tentatives de meurtres avec intention terroriste", a annoncé la police dans un communiqué. Celle-ci a ajouté qu'elle examinait de possibles liens avec le groupe Etat islamique (EI). "L'existence ou non d'un lien avec l'EI sera l'un des principaux axes de l'enquête", a en effet déclaré le directeur des services de renseignement finlandais (Supo), Antti Pelttari, dans une conférence de presse. Coopération internationale L'assaillant, dont la police ignore le mobile exact, est toujours hospitalisé. "Nous avons essayé de parler avec lui à l'hôpital, mais il n'a pas voulu s'exprimer", a dit Mme Granroth. D'après les médias finlandais, l'homme s'est vu refuser sa demande d'asile, une information qui n'a pas été confirmée officiellement. Les autorités ont en outre donné samedi un nouveau chiffre de quatre Marocains arrêtés pendant deux perquisitions, dans un centre pour demandeurs d'asile et dans un appartement, à Turku dans la nuit. "Nous ne sommes pas encore sûrs qu'ils aient un lien (avec l'attaque) (...). Mais ils ont été en contact avec le principal suspect", a précisé à l'AFP le commissaire Markus Laine, du Bureau national d'enquête. Plusieurs Marocains ont aussi été identifiés parmi les auteurs des attentats de Barcelone et de Cambrils cette semaine, revendiqués par le groupe Etat islamique, tout comme d'ailleurs l'attaque au couteau de samedi à Sourgout, en Sibérie. Leena Malkki, spécialiste du terrorisme à l'Université d'Helsinki, a déclaré à la radio-télévision publique YLE qu'il n'y avait pas encore de raisons de croire qu'il y avait un lien entre les attentats de Turku et en Catalogne. Cependant, "beaucoup de pays européens parlent de la radicalisation des jeunes Marocains", a-t-elle souligné. Les policiers coopèrent avec les services de l'immigration finlandais ainsi qu'au niveau international. Un mandat d'arrêt international a été émis contre une cinquième personne. En juin, les Supo avaient relevé d'un cran leur évaluation du risque d'attaque terroriste, annonçant avoir repéré une activité du groupe Etat islamique susceptible de viser la Finlande. Le risque est au niveau deux sur une échelle de quatre. Les services de sécurité disaient particulièrement surveiller "350 individus", soit "environ 80 % de plus" qu'en 2012. Une minute de silence Samedi, une manifestation de 300 personnes à la mémoire des victimes a eu lieu sur la Place du marché de Turku, où l'attaque s'est déroulée, un évènement organisé par des Turcs, des Irakiens et des Syriens. Un groupe opposé à l'immigration, Finland First (La Finlande d'abord), était également présent, mais aucune violence n'a été signalée. Dimanche, une minute de silence sera observée à 10h00 (07h00 GMT), a annoncé le Premier ministre Juha Sipilä. "Si l'attaque terroriste est confirmée, ce sera la première fois en Finlande. C'est ce que l'on craignait. La fois précédente Barcelone, maintenant Turku. Nous ne sommes plus une île", a-t-il déclaré. "La Finlande reste l'un des pays les plus sûrs du monde. Nous allons tout faire pour qu'il le reste", a ajouté M. Sipilä. Le président Sauli Niinistö a de son côté participé à une cérémonie en la cathédrale de Turku vendredi soir. La Finlande, 5,5 millions d'habitants, a enregistré un nombre record de 32.500 demandeurs d'asile en 2015. Ils n'étaient plus que d'environ 10.000 l'année dernière, après que ce pays, comme ses voisins nordiques, eut tenté de les décourager en réduisant notamment les avantages sociaux. Mais depuis 2015, les autorités craignent que de plus en plus de migrants restent illégalement en Finlande. 19/08/2017 19:02:35 - Turku (Finlande) (AFP) - © 2017 AFP ( Source Le Point )
  14. 1 j’aime
    Bonjour, Je m'appelle Brenda j'ai 23 ans, Je suis sportive et passionnée de football, de fitness et de tatouage. Voilà
  15. 1 j’aime
    Bonjour et bienvenu Teddy. Bon courage pour tes tests.
  16. 1 j’aime
    Bonjour Teddy, soit le bienvenu sur le forum. Je te souhaite bonne chance pour les tests, donne toi à fond.
  17. 1 j’aime
    Bonjour, soit le bienvenu sur le forum.
  18. 1 j’aime
    Et puis il ne faut pas faire d' amalgame... ne froisser personne... et puis ces terroristes " autoproclamés " sont tous de braves fils...
  19. 1 j’aime
    Bonjour, soit le bienvenu parmi nous. Je te souhaite de réaliser ton envie. Bonne navigation sur le forum.
  20. 1 j’aime
    Merci beaucoup pour tous ces renseignements!!! Je vais voir avec ma cliente ce que je peux faire! Je n'hésiterai pas à mettre une photo sur le forum si mon devis est accepté! Merci encore!!!! Emmeline
  21. 1 j’aime
    Je suis tout a fait d'accord avec tes propos Janmary mais les politiques ne s'impliqueront pas à ce point car trop occupés à ne pas "froisser" une certaine population d'électeurs donc pourvoyeurs de voix aux élections.
  22. 1 j’aime
    Salut, Je pense qu' ils ne veulent pas voir arriver des jeunes recouvert de " bandes dessinés " entacher l' image de l' école. Après j’ose espérer que de petits tatouages sur des zones normalement non visibles soit acceptés. Dans l' absolu oui, quand dans un règlement on inscrit " interdit " c' est que l' on a pas le droit. Si tu as un contact au lycée, je pense qu' il serait bon d' essayer de le joindre pour dissiper les doutes. Tient nous au courant.
  23. 1 j’aime
    Bonjour, Jeune étudiant, votre démarche est belle mais vos questions sont un peu trop "insistantes" sur les zones d'OPEX, les dates, les effectifs, les unités, etc... Vous êtes trop curieux, bien trop....je ne vois pas en quoi ces données vous seraient utiles! Cela sera mal perçu par certaines personnes ou certains services. Rapprochez vous des écoles d'officier, ou de l'école de guerre à Paris, ils ont des analyses de ce genres de problématiques qui vous seront, je pense, transmise gentillement, elle seront plus génériques et édulcorées en données sensibles (en plus le travail vous sera pré-maché). Bonne continuation
  24. 1 j’aime
    Bonjour. Attention à ne pas confondre lettre de motivation et projet professionnel. Présenter un projet professionnel, c'est expliquer en détail (ce que ne permet pas la lettre de motivation) pourquoi on souhaite faire ce métier. Comment en êtes vous arrivé à cette conclusion, qui avez vous rencontré avant d'aller au Cirfa, avez vous discuté du métier avec d'anciens ou actuels militaires, quelles sources d'informations vous ont conduit à avoir la certitude que ce métier est fait pour vous, avez vous orienté vos études en ce sens, avec cet objectif, avez vous fait une PM, où l'avez vous faite, etc etc, bref tous les éléments au cours des années passées, tout le cheminement, qui vous ont mené à ce choix et à avoir des certitudes sur ce choix. Quant au format, la classique feuille A4 tapée sous format document avec word ira très bien.
  25. 1 j’aime
    Très franchement, tu auras plus vite fait de résilier ton contrat te liant à l'AdT, puis de resigner à la gendarmerie nationale...
  26. 1 j’aime
    C'est exactement ça je reste positive et réaliste a la fois mais j'y crois !
  27. 1 j’aime
    Voici un article intéressant : http://www.opex360.com/2017/08/04/voila-ce-qua-dit-le-general-de-villiers-lors-de-son-audition-par-les-deputes-de-la-commission-de-la-defense/?utm_source=feedburner&utm_medium=feed&utm_campaign=Feed%3A+ZoneMilitaire+(Zone+Militaire) et le compte rendue de l' audition : http://www.assemblee-nationale.fr/15/pdf/cr-cdef/16-17/c1617003.pdf
  28. 1 j’aime
    Bonjour, soit la bienvenue sur le forum. Comme beaucoup de femmes ou conjointes de militaires. Il existe tout de même des moyens de garder le contact ( Skype... ) Et puis comme dans toute histoire, il faut y croire, sinon...
  29. 1 j’aime
  30. 1 j’aime
  31. 1 j’aime
    Je ne suis pas forcément au fait des détails administratifs... Pour un recrutement comme réserviste généraliste (avec préparation militaire et compagnie), oui, il y a des limites d'âge. Pour un recrutement citoyen ou réserviste spécialiste (sans formation militaire), je n'en ai pas entendu parler.
  32. 1 j’aime
    Bienvenue du coup :) Si jamais tu souhaites dire dans quelle région tu es et ce que tu fais dans la RCD pour l'instant, ça m'intéresse histoire de partager les expériences mais ça n'est pas obligé... Il y a un forum dédié à la réserve de cyberdéfense ici (il est étiqueté RCC, mais c'est historique).
  33. 1 j’aime
    Bonsoir je vous remercie grandement car j'étais bloquer sur ce sujet un grand merci à vous
  34. 1 j’aime
    Puisqu'il n'y était pas dans la liste des régiments quand j'ai choisi le régiment où je voulais aller et puis voulant être dans l'infanterie en tant que militaire d'active, je me suis dis pourquoi pas directement voir le régiment d'infanterie que je voudrais intégrer si ma période de réserviste m'a convaincu.
  35. 1 j’aime
    La journée de la pré-rentrée sera l'occasion pour les parents et les futurs élèves de poser les questions sur des sujets qui vous tracassent il ne faut pas hésiter, aucune question n'est ridicule.
  36. 1 j’aime
    Décidément en effet, met moi ton nom fb sinon dans la rubrique "à propos de moi " et je t'invite.
  37. 1 j’aime
    Je suis futur élève au Pryanné la fleche love et je viens ici pour trouver qqun a qui parler avant la rentrée 2017. Voili voilou...
  38. 1 j’aime
    Cela me semble une très bonne sujétion. C' est aussi une possibilité mais en rentrant dans la réserve sans avoir fait une PMM, tu n' auras donc pas fait de FMIR et tu seras donc intégré comme SEGER ( service général ) donc accès a des postes de spécialité indifférente ( donc tout dépend de la spécialité que tu désire faire, tu risque de voir une Marine un peu différente. Étonnant !!! Les instructeurs PMM sont des réservistes, ils sont donc volontaires pour servir et être instructeurs PMM. Si tu veux faire une PMM, le mieux et de prendre contact directement auprès de la PMM.
  39. 1 j’aime
    Bonjour, soit le bienvenu ici. Je te souhaite bonne chance pour tes projets.
  40. 1 j’aime
    Bonjour, ma fille doit également rentré en seconde au Prytanée ,nous n'avons pas non plus de nouvelles à ce jour ,avez vous d'autres infos ?
  41. 1 j’aime
    Bonjour DERRICK, soit le bienvenu parmi nous. Étant dans ton sujet de présentation, je t' invite à poser tes questions dans les sujets correspondants. Je te souhaite bonne chance pour tes projet et bon surf sur le forum.
  42. 1 j’aime
    d'accord je prend note, et ne t’inquiète pas pour la critique elle sont toute bonne a prendre
  43. 1 j’aime
    En parlant de l'Europe de la Défense, un bon article sur le prochain chasseur européen ou franco-allemand. "...deux experts membres des deux principaux think tanks publics allemands actifs sur ces questions (SWP et DGAP), n’hésitent pas à qualifier l’annonce de la construction d’un avion commun de «révolution»..." "...l’engagement franco-allemand ne pouvait pas s’exercer dans un domaine plus politique et stratégique que l’aéronautique, qui est par excellence une industrie clé en termes de chiffre d’affaires et d’innovation..." http://www.ttu.fr/davion-de-combat-americain-berlin/
  44. 1 j’aime
    Merci beaucoup pour ton aide bouchon-gras
  45. 1 j’aime
    Rafale C du "Rafale Solo Display" dans l'Air Tatoo 2017 au Royaume-Uni.
  46. 1 j’aime
    Bonjour Oui TIgoin je serai de la partie
  47. 1 j’aime
    Bonjour. Je pense qu'à l'école des mousses, il doit y avoir une épreuve d'orthographe et de grammaire. A part ça, lea, merci de lire et d'appliquer soigneusement ce qui est écrit dans le cadre jaune ci dessous.
  48. 1 j’aime
    Après Le Bourget, le Rafale de Dassault et le F-35 Lightning II de Lockheed Martin concourent, avec acharnement... et subtilité, par les peu de marchés qui restent en Europe. Pour la première fois, l'avion de chasse américain F-35 vole cette année au Salon du Bourget. Son concurrent français, le Rafale de Dassault, sera aussi visible par le public pendant trois jours. C'est l'avion de chasse le plus cher du monde, le plus furtif et le plus neuf. Le F-35 américain est la star de ce 52e Salon aéronautique du Bourget, qui ouvre ses portes au grand public ce vendredi pour trois jours. Attendu depuis longtemps, l'avion futuriste aux formes arrondies vole pour la première fois depuis le début de la semaine dans le ciel parisien. A 300 m de lui trône l'autre star du salon, un habitué du Bourget, le Rafale... Même si l'américain, construit par Lockeed Martin, et le français, bijou technologique de Dassault, n'ont jamais combattu dans les airs l'un contre l'autre, une vraie guerre commerciale se joue entre ces deux avions, entre les Etats-Unis et la France. Si depuis 2015 Dassault peut s'enorgueillir d'avoir vendu son «bébé» en dehors de l'Hexagone, au Qatar, à l'Egypte et à l'Inde, soit 84 appareils, le «baby» de Lockeed Martin affiche au moins 450 commandes plus ou moins fermes venues des huit partenaires du programme (Australie, Canada, Danemark, Italie, Norvège, Pays-Bas, Royaume-Uni et Turquie), auxquels il faut ajouter la Corée du Sud, Israël et le Japon qui l'ont déjà acquis. Et la liste n'est pas près de s'arrêter. La Belgique, la Suisse ou encore l'Allemagne doivent renouveler leurs flottes. (continue...) http://analisis-global.blogspot.com.ar/2017/06/la-presencia-del-caza-f-35-de-lockheed.html
  49. 1 j’aime
    Bonjour! Antoine, 18 ans, je suis passionné par l'aviation, c'est pourquoi j'aimerais integrer la réserve de l'Armée de l'Air. Je ne n'avais pas vu qu'il fallait se présenter avant poser sa première question, j'ai donc déjà posté une question à propos de la reserve
  50. 1 j’aime
    6 A400M, 3 neufs et 3 rénovés, équipés de systèmes d'autoprotection, de largage de charges et de parachutistes, déjà en la BA 123 d'Orléans-Bricy