Aller au contenu

Classement


Contenu populaire

Affichage du contenu avec la meilleure réputation depuis le 22/05/2018 dans toutes les zones

  1. 2 points
    Documentaire qui rend hommage au SM Jonathan Lefort, du commando Trépel
  2. 2 points
    Le Sherman est un char " industriel " qui n'était pas extraordinaire, on pourrait le comparer à la Forde T. Fait en série, à grande échelle, un char " moyen " mais qui reste le char US de la seconde guerre mondiale. Pour ma part, j'ai eu à de nombreuses fois l'occasion de voir en statique mais aussi en fonctionnement des Tigres Allemand, c'est de sacrés engins, on sent le sol trembler avant de voir la bête ! Pour le plaisir quelques photos que j'ai prise à divers occasions :
  3. 2 points
    Les sept vies d’Al-Baghdadi, le leader du groupe État Islamique redéfinit ses stratégies devant la perte massive de territoires en Syrie et l'Irak. Depuis 2014, le leader de Daech serait mort une demi douzaine de fois : trois dans les bombardements russes ou américains, et trois autres par des frappes d’artillerie syriennes et même un empoisonnement. Mais, aujourd’hui, ces différents rapports semblent être le fruit de plusieurs opérations de désinformation. En effet, plusieurs indices tendent à démonter qu’Abou Bakr al-Baghdadi serait toujours vivant et redéploierait la stratégie de l’Etat islamique (EI) vers de nouveaux objectifs à long terme. Les services américains sont aujourd’hui convaincus que l’EI a organisé dans l’ordre sa retraite pour rejoindre la clandestinité. Si Al-Baghdadi a fait le choix, comme Ben Laden à l’époque, d’effacer tous ses «patterns of life», malgré le risque de voir son leadership sur l’organisation affaibli, il serait intervenu à plusieurs reprises au cours de cette année, dont une fois physiquement à Deir ez-Zor, selon les interceptions réalisées par la NSA et les interrogatoires de prisonniers, et surtout les aveux d’Abou Zaid al-Iraqi (capturé par une opération conjointe entre Washington, Ankara et Bagdad), pour apaiser les divergences idéologiques au sein du mouvement et redéfinir la doctrine comme les moyens de propagande, afin d’internationaliser durablement son réseau opérationnel... http://analisis-global.blogspot.com/2018/05/a-pesar-de-haberlo-dado-por-muerto-en.html
  4. 2 points
    Les postes en ambassade réservés aux sous-officiers / officiers mariniers sont les adjoint des attachés de défense , en place dans le pays étranger. Ses tâches sont aussi variées que non conventionnelles, il peut s'occuper du budget, de la demande d'escale (surtout pour les pays avec des frontières maritimes) de survol pour les avions de l'armée de l'air, et bien d'autres choses encore. La sélection pour la plupart des postes se fait déjà entre armées sauf certains postes qui sont préemptés par une armée. La possession de degrés de langue est un facteur déterminant. En général les postes sont ouverts aux sous officiers/OM dit supérieur (adjudant/Premier maître et plus) donc vers les 12/15 ans de carrière. L'affectation est de 3ans dans presque tous les cas, moins dans les pays à risques. Il faut parfois avancer la totalité des loyers du logement qui est attribué et lié à la fonction, ce qui représente une assez grosse somme. On bénéficie de l'immunité diplomatique et de ses avantages.
  5. 1 point
    Bonjour, Cela ce passe en décembre 44, c'est l'histoire du Major Albin Irzyk, Chef de char de Patton et de ses hommes. Quand j'ai lu son récit, cela m'a fait penser au film " Fury ". Nous en avions parlé. Son réalisateur, c'est peut-être inspiré du Major pour faire son film. Il s'agit pour Albin et ses camarades de se ruer vers Bastogne avec ses Sherman. Une course contre la montre a débuté pour libérer les Parachutistes de la 101e Division Aéroportées qui sont encerclé. Sauf qu'avant d'y arriver, des combats à Chaumont ( 9km de Bastogne ) vont être terrible. Sur 32 chars au départ, il ne va en rester que 14 ( sur 11 chars de la Compagnie C, il n'en restera aucun ). Albin va se retrouver face (entre autres ) a des Jagdtiger ou Panzerjäger Tiger II Ausf. B. ( châssis de Tiger II, 75 tonnes, canon à haute vélocité de 128mn, blindage de 40 à 250 mn pour du 38km/h sur route). Il fut construit en 77 exemplaires de juillet 44 à mars 45. Le récit explique qu'il fut construit trop tard pour avoir une quelconque influence sur les combats. Je vais avoir besoin de vos éclairages. Merci ! Est-ce que ce char, s'il avait été construit par exemple en 1938/39 et en nombre suffisant, aurait pu faire basculer le front de l'est en faveur des allemands et du coup faire aussi basculer le débarquement ? Il est aussi expliqué que le Jagdtiger était lourd, peu maniable, avide de carburant, tombait souvent en panne et donc avait besoin d'une maintenance permanente. Donc, s'il avait été construit en 38/39, ils auraient eut plus de temps pour le concevoir. Aurait il eut quand même les mêmes défauts ? Le char serait il devenu vraiment hyper efficace voire intouchable ?
  6. 1 point
    Bonjour, Yves De Daruvar dernier Compagnon de la Libération de la 2eme DB nous a quitté à 97 ans le 28 mai 2018. Il a combattu 5 ans sous sa nationalité Hongroise. C'est en 1944 que le Lieutenant Yves De Daruvar devient français. Sur les 1038 Compagnons de la Libération, il n'en reste que cinq en vie. source ... http://www.ordredelaliberation.fr/fr/les-compagnons/248/yves-de-daruvar
  7. 1 point
    Bonsoir, J'ai appris il y a peu mon admissibilité en classe préparatoire ECE au lycée du Prytanée. Ayant pour vocation d'intégrer la gendarmerie/l'armée de terre, une CPGE se révèle être le meilleur moyen pour prétendre intégrer l'école des officiers (je fais bien évidemment allusion à St-Cyr l'école!). Mais alors que le temps se raccourcit et que je me rapproche dangereusement du 28 mai, date à laquelle je suis censée faire un choix quant à mon orientation, me voilà que je me questionne. Beaucoup de questions me trottent dans la tête vis-à-vis de la classe prépa et surtout, du lycée militaire. Les questions qui vont suivre peuvent paraitre... bêtes! Mais j'ai le besoin d'être rassurée (ou au moins d'avoir des réponses). - Nous connaissons tous les scandales qui ont donné lieu à de nombreux articles, notamment celui de Libération portant sur la place des femmes dans le lycée militaire St-Cyr. Étant une jeune femme, ce serait mentir si je disais être confiante vis-à-vis de l'intégration de la gente féminine dans la classe/le lycée. Je me fais énormément de soucis à ce sujet! J'ai essayé d'aller fouiller de droite, de gauche pour trouver des réponses et le peu que j'ai eu n'étaient pas très rassurantes. On parle de "traditions" du lycée Prytanée, notamment celle de "ne pas parler aux filles". Cette tradition est-elle toujours d'actualité? Ou les femmes sont susceptibles d'avoir des amis mecs?! (j'ironise un peu sur le sujet, n'y voyez pas là une provocation haha). - L'ambiance. Si l'ambiance dans certaines classes prépa est au top, dans d'autres: on se tire des bâtons dans les roues pour avoir un petit demi point de plus (ex: lycée du parc pour les connaisseurs). Étant une fille très open, qui aime la solidarité & la cohésion dans une classe... ça me poserait problème, pour être franche! La compétition me semble inévitable en CPGE, sachant que tous voulons intégrer l'école de St-Cyr mais quand ça devient malsain, alors là... l'horreur. - Le rythme de travail. Oui, je sais qu'en classe prépa, on croule sous les bouquins! Ma question risque de paraître également étonnant mais... on arrive réellement à s'acclimater à ce rythme? Beaucoup disent que les premiers mois sont très compliqués (jusqu'à décembre/janvier) et puis que finalement, on finit par prendre le rythme. Mythe ou réalité? Chers étudiants de classe préparatoire, je serai curieuse de connaître votre ressenti à ce sujet - L'école. Si j'ai eu Prytanée et Autun lors de la "première phase" parcoursup, je ne suis pas bien loin dans la liste d'attente du lycée d'Aix & de St-Cyr. Une idée de comment faire mon choix vis-à-vis de ces quatre lycées? Je pense mettre de côté Autun, le taux d'intégration à St-Cyr l'école étant relativement faible par rapport aux trois autres... mais ensuite? En terme de résultats, quel est le lycée qui excelle le plus? En terme d'ambiance (et d'intégration des femmes!!)? Au niveau du cadre (Aix a le mérite de ne pas être perdu en campagne! Si on pouvait en dire autant d'aucun et du Prytanée...). Je vous remercie d'avance pour les potentielles réponses que vous pouvez m'apporter! J'espère que vous ne prendrez pas mes mots au pied de la lettre: j'ai essayé de rédiger toutes mes questions avec une certaine légèreté et un semblant d'ironie. C'est toujours mieux selon moi. Vous souhaitant une bonne journée/soirée (...nuit!). Cordialement, Laptt.
  8. 1 point
    Je ne pense pas que l'on est des chiffres " clair ", pour plusieurs raisons : Déjà contrairement au premier conflit c'est beaucoup plus " diversifié ", pour les Français il y a les soldats qui ont participé à la mobilisation et aux premiers combats, certains ont fini la guerre comme prisonniers, les autres ont été démobilisés et sont partis vers divers horizons. Ceux qui ont rejoint les forces Françaises de Vichy, ceux qui ont rejoint les Forces Françaises Libres, ceux qui ont ralliés les forces stationnées en Afrique. Les soldats de l'ombre, les Force Française de l'Intérieur, les Maquisards mais aussi les " simples " résistants ( messagers, observateurs... ), les saboteurs, les passeurs... N'oublions pas non plus les troupes françaises en Indochine qui ont combattus l'envahisseur Japonais. Les déportés politiques. On peut faire cette même observation pour les pays d'Europe occupés, auquel ont rajoute les forces Britanniques, Américaines, Soviétiques, Chinoises, les combattants d’Afrique car beaucoup de combats ce sont déroulés là bas... Donc un chiffrage me semble difficile à l'heure actuelle, mais vu l'age des vétérans, a titre d'exemple, nous fêteront bientôt le 75 e anniversaire du débarquement en Normandie, les soldats de cette opérations ayant bien souvent 18 ans et plus pour les cadres... Dire que j'ai rencontré Bill Millin à Caen lorsque j'étais adolescent, ça ne m'avais pas paru plus extraordinaire que ça... J'ai passé ma jeunesse en Normandie, où l'on voyait des vétérans tous les ans, sans en faire de cas, plus que ça, aujourd'hui c'est différent. J'ai connu mon arrière grand père qui avait fait 14-18, pour moi un papy ( nettoyeur de tranchées ).
  9. 1 point
    Oui c'est sur mais bon ca me tente beaucoup moins que le reste. Après rester debout et marcher ne me dérange pas je suis conseillère vendeuse en parfumerie donc je suis débout constamment! Oui le soleil, la mer, peu de pluie (à part en ce moment mdr 😛) c'est la vie Aucun problème, toi aussi tu nous tiens au courant des nouvelles Bonne continuation pour la suite 😄
  10. 1 point
    Je suis originaire d'une petite commune du Calvados, Villers Bocage où il y a eu une célèbre bataille. https://fr.wikipedia.org/wiki/Bataille_de_Villers-Bocage
  11. 1 point
    Ah mince... Dit toi que rien est perdu, tu as encore la Marine, puis dès qu'ils ont une place à la Gendarmerie il te recontacteront Je compte sur toi pour me tenir au courant de la suite des événements Je te souhaite pleins de bonne choses!
  12. 1 point
    Bonjour, Je comprends tes inquiétudes. Va faire un tour sur le sujet suivant : http://www.forum-militaire.fr/topic/10573-enquête-sur-le-harcèlement-moral-de-jeunes-filles-au-lycée-militaire-de-st-cyr/ Voulant moi aussi intégrer l'ESM, j'avais rédigé un petit texte destiné aux élèves comme toi rendus indécis par cette affaire. On en pense ce qu'on veut, mais ça devrait te faire réfléchir. Je te conseille aussi de lire le lien suivant : https://www.valeursactuelles.com/societe/sexisme-et-racisme-dans-larmee-francaise-des-officiers-repondent-liberation-et-au-jdd-94457 Voilà, ça ne fait pas vérité absolue mais ça te permet d'avoir plusieurs versions d'un même problème. Concernant le fait de ne pas parler aux filles, je ne suis pas en lycée militaire mais d'après ce que j'en sais, c'est officieux, et la majorité des élèves ne respecte pas la tradition. A confirmer. Là, je peux t'en parler. Je suis en prépa aussi (mais scientifique), et à part deux-trois extraterrestres qui se voient déjà entrer à l'X (alors qu'ils n'ont pas le niveau ), il n'y pas plus de concurrence qu'au lycée. On s'entraide entre nous. Après, comme au Prytanée tout le monde vise à peu près la même école, là je ne sais pas trop comment ça se passe... Pour le rythme, c'est vrai que ça change du lycée. L'an dernier je pensais que je ne pourrais plus rien faire du tout en prépa, et en fait j'ai quand même un peu de temps libre, que j'utilise pour venir sur le forum... Le week-end j'en ai un peu plus. Attends toi à travailler jusqu'à 23 heures tous les soirs (plus tard, c'est déconseillé), à renoncer aux films et jeux vidéos (sauf pendant les vacances ), et à te prendre des notes comme des 10/120 en maths... mais si tu ne te décourages pas, plus tard tu pourras avoir des 40/120. Et c'est déjà très bien, crois-moi ! C'est vrai que c'est dur au début, parce que tu as un DS tous les samedis matins et deux/trois colles par semaine, que le cours va très vite et que les exercices sont plus durs qu'en terminale... Un conseil : achète au moins un livre par matière, parce qu'il arrive que le cours ne soit pas clair et puis ça te servira toujours pour faire des exercices en plus.
  13. 1 point
    Bonjour, soit la bienvenue parmi nous. Bonne chance pour tes projets.
  14. 1 point
    Bonjour, soyez la bienvenue sur le forum. Je souhaite à votre fille de réaliser son projet.
  15. 1 point
    Bonjour, Il y a quarante ans, le 19 mai 1978, les parachutistes du 2ème Régiment Etranger Parachutiste sautaient sur Kolwezi. Comme une vraie médiatisation de l'anniversaire de la bataille brille par son absence, je crée ce sujet - même s'il en existe déjà un sur le forum, mais 40 ans, ça mérite bien un sujet à part entière - sur l'une des interventions les plus marquantes de la Légion depuis 1962. Voici un article paru en 2008 sur Zone Militaire pour les trente ans de la bataille : http://www.opex360.com/2008/05/20/il-y-a-30-ans-le-2e-rep-sautait-sur-kolwezi/ auquel je joins l'interview (qui date aussi de 2008) du général Dary, chef de section à Kolwezi : http://www.lefigaro.fr/debats/2008/05/21/01005-20080521ARTFIG00002-kolwezi-la-reussite-d-un-triple-pari.php ainsi que la célèbre chanson de Jean-Pax Méfret sur le sujet : Pensée aux légionnaires et à nos alliés morts lors des affrontements, et un mot de remerciement pour nos armées.
  16. 1 point
    Oui, un acteur remarquable qui à tourné dans la 317° section, Commissaire Maigret, etc. Quand à Kolwezi., l'opération a réussi limite, limite. C'est l'exemple typique qui se présente mal, très mal et qui réussi grâce à la combativité et au savoir-faire des légionnaires comme les parachutes US pas adaptés qu'il faut "bricoler", retard de l'ensemble des effectifs à larguer, mirages d'appui-feu absent, antenne chirurgical ne pouvant pas être dropée avec les premières vagues, ordre Présidentiel suspendant l'opération puis donnant le feu vert, etc.etc. Bref, tout pour ne pas réussir ! Les para-commandos Belges évacuant les réfugiés et ne devant pas intervenir ont néanmoins sécurisé l'aéroport.Il faut dire que les Belges ont eu passablement de problèmes avec le Congo (Belge) lors de l'indépendance de ce pays avec une guerre qui dure encore par ethnies interposées !
  17. 1 point
    Bonjour Mia, soit la bienvenue parmi nous. Attention, le terme est ( on y tient ) officier marinier ! Les sous off, c'est dans la Biff, chez les pousses cailloux. Je te souhaite bonne chance pour tes projets.
  18. 1 point
    Toutes mes félicitations. Une TG qui s'impose !
  19. 1 point
    Félicitations au bigor. Belle persévérance.
  20. 1 point
    Bonjour. Clairement je vais défendre la cause des femmes. A chaque fois que les hommes ont été réticents à voir des femmes empiéter sur leur pré carré, ces dernières ont toujours été capables de leur prouver qu'ils avaient tort et qu'elles étaient parfaitement en capacité de s'adapter. Que ce soit en pilotage d'avions, pilote de chasse, alpinisme, voile en solitaire, ou pour courir un marathon et même plus aujourd'hui, et maintenant dans les sous marins, elles ont (à mes yeux) toutes leur place. Car celles qui vont choisir cette voie le feront en toute connaissance de cause et se battront plus fort que beaucoup d'hommes pour prouver le bien fondé de leur choix. Alors bienvenue à elles dans les sous marins.
  21. 1 point
    Bonjour à tous ceux qui comptent entreprendre le parcours d'admission à l'EDM ! Vous allez devoir travailler votre condition physique et bien préparer l'entretien avec le psy qui peut à lui tout seul couler votre candidature. Mais pas de stress, soyez vous mêmes ! A la sortie de cet entretien j'étais pour ma part anéanti en me disant que je l'avais complètement raté et pourtant c'est passé puisque je ferai parti de la promo 2016.4. à la suite de cet entretien j'ai noté toutes les questions posées dont je me souvenais en vue d'un refus de ma candidature et je souhaite les partager avec vous qui n'avez peut être pas encore passé cet entretien, point culminant de votre parcours. Questions posés par le psy : MARINE/ARMEE - Pourquoi la marine ? (abonnement Cols bleus ? Parler de l'aspect militaire, de l'uniforme, de l'envie de naviguer et de prendre le large, la défense de la nation (missions...) - En quoi consiste cette spé et pourquoi voulez vous l'exercer ? - Dans quelles conditions exercerez vous cette spé ? (types de batiments et leurs missions, où serez dans le bâtiments, avec qui allez collaborer ? > si spé dans le CO, pouvoir dire quelques spés représentées dans le CO. ) - Questions sur la marine : Missions en cours ? Les grades ? (ex : pouvoir dire le grade du psy) Types de bâtiments ? Pour quelles missions ? Les missions de la marine ? Le nom du CEMM ? Amiral Christophe Prazuck (avant lui Amiral Bernard Rogel) CEMA ? Général Pierre de Villiers Combien de marins dans la Marine Nationale ? 44 000 - Quels sont les aspects positifs et négatifs à la vie de marin embarqué ? - Pourquoi vouloir devenir sous-marinier (si tel est votre souhait) ? - quelles sont selon vous les qualités nécessaires pour votre spé ? Pour être sous-marinier ? - Que connaissez vous sur les sous-marins ? - SNLE ou SNA ? pourquoi ? - Quel est votre projet ? (perspectives d'évolution - cursus) - En savoir le plus possible sur Maistrance - Comment gérer un petit groupe de personnes à la sortie du BAT ? VIE PRIVEE / PERSONNALITE - Que pense votre entourage de votre choix ? - Situation amoureuse ? - Évènements douloureux dans votre vie ? - Situation parentale ? Si divorcés, pourquoi ? - Vos hobbies ? - Consommation d'alcool ? Usage de stupéfiants ? CONSEILS : - Se souvenir des erreurs commises lors de l'entretien afin de les expliquer lorsque celui-ci sera terminé : Utilisation de termes familiers à certains moments (cause possible : stress) , développer un aspect qui n'a été que survolé. - Revenir sur une réponse fausse et la corriger. Voilà quelques pistes, le genre de questions le psy va vous poser à coup sur. Mirola
  22. 1 point
    Bonjour à tous Devant la recrudescence de membres nouvellement inscrits ne respectant pas le passage par l'étape "PRESENTATION", ne prenant pas la peine de lire la CHARTE du forum, j'invite très largement tout un chacun à le faire. La charte ici: http://www.forum-militaire.fr/topic/313-charte-de-forum-militairefr/ Pour la bonne marche du forum, il est vital que chacun use et abuse des bonnes pratiques, telle que le BONJOUR, et le MERCI quant une réponse est apportée. A bon entendeur, salut. berogeitabi - administrateur
  23. 1 point
    Tir réussi pour le successeur du MILAN http://forcesoperations.com/2015/02/16/premier-tir-de-mise-au-point-reussi-pour-le-missile-de-moyenne-portee/
  24. 1 point
    euh.... Hatonjan... en arme en TDF à son propre mariage???????? la tenue est bien celle qu'à précisé Torrens avec effectivement en plus les gants blancs. Par contre n'oublies pas une chose, tu te maries en tenue donc il te faudra être en tenue réglementaire de A à Z.... Donc interdiction de tomber la veste........ à moins de porter le gilet d'arme en dessous mais tu auras bien bien chaud... Je te conseille donc largement la TDF pour mairie (et office religieux le cas échéant) et ensuite tenue civile pour la soirée. Mais ne te prends pas trop la tête, ton PEVAT te guidera sans pb!!
  25. 1 point
    Les militaires du rang de l'Armée de terre effectuent désormais leur formation générale initiale (FGI) au sein d'un Centre de formation initiale des militaires du rang (CFIM). Chaque CFIM est rattaché à une brigade. Les CFIM: CFIM 2ème Brigade blindée --> Valdahon CFIM 7ème Brigade blindée --> Verdun CFIM 7ème Brigade blindée --> Carpiagne CFIM 3ème Brigade mécanisée --> Angoulême CFIM 11ème Brigade parachutiste --> Caylus CFIM 27ème Brigade d'infanterie de montagne --> Gap CFIM 3ème Brigade légère blindée de Marine --> Coëtquidan CFIM 6ème Brigade légère blindée --> Fréjus CFIM Brigade de renseignement --> Bitche CFIM Service de la maintenance industrielle terrestre (SMITer) --> camp des Garrigues CFIM 1ere Brigade mécanisée --> Dieuze CFIM occasionnel --> ENSOA Saint-Maixent La formation: La formation dispensée dure 12 semaines, suivies d'une période d'acclimatation en régiment et d'une période de permission. L'encadrement est composé de personnels permanents et de personnels détachés.
×