Jump to content

Leaderboard


Popular Content

Showing content with the highest reputation since 06/18/2019 in all areas

  1. 2 points
    RETEX - SNU 2019 Bonjour à tous, Je vais vous faire un retour d'expérience de mon Service National Universel au Puy de Dôme s'étant déroulé du 16 au 28 Juin. Tout d'abord quelques mots importants, la taille de ce récit vous décourage peut être mais, lisez vraiment ce récit il est marquant et j'ai pris beaucoup de temps pour vous l'écrire, tout ce que j'ai rédigé sort du coeur, et je n'oublierai jamais de ma vie ce Service National Universel qui restera à jamais gravé dans le coeur, merci et bonne lecture. 1A - Le Transport : Nous avons été transporté par voie ferroviaire à 8h41, nous étions organisés par groupe (chaque groupe en direction du département d'affectation), nous étions 8 avec un moniteur qui lui était Réserviste en Gendarmerie, qui était vraiment super sympa merci à lui, et nous avons eu le droit pour le premier trajet Direction Paris avant la correspondance a un TGV de très bonne qualité, propre, équipé WIFI et Prises 320V et aussi un bar-snack dans un vagon spécialisé. Puis nous avons eu une correspondance en TER plutôt correct avec de la WIFI une fois de plus, pour redescendre à la Gare de Clermont-Ferrand, arrivés a 19h47 avec aucun retard, impressionnant pour la SNCF. Je suis satisfait de ce premier aller, mais parcontre ce qui est très bète, c'est d'être tous montés à Paris, pour redescendre à Clermont Ferrand, au lieu de prendre une ligne directe.. 1B - Le Transport : Une fois arrivé en Gare de Clermont-Ferrand a 19h47, on a été pris en charge vingt minutes après par un bus pour nous transporter jusqu'au centre du Puy de Dôme, situé à Orcines à 9,2 Kilomètres de Clermont-Ferrand. Nous étions les derniers arrivés avec un autre département, tous les autres départements étaient déjà arrivés depuis quelques heures. 2 - L'Intégration au Centre SNU : Au centre il y a 3 Compagnies (1, 2, 3) et plusieurs maisonnées de 14 réparties en deux chambres de 7 par compagnie. 30 minutes après notre départ en bus, nous arrivons sur le site SNU, et on nous a dit d'aller directement manger au réfectoire étant donné qu'il était déjà plus de 21Heures, puis de s'inscrire et aller à la chaine d'habillement. Environ 22Heures : Après avoir mangé correctement même si ce n'est pas forcément très bon, pour s'inscrire, sauf que là le début du calvaire commence, mes camarades et moi même commençons à nous dire que c'est mal organisé, et ça va se confirmer pendant tout le séjour, mais surtout maintenant. Nous avons attendu plus d'une heure piquets plantés devant la salle d'inscription car le débit était trop lent, cette salle était composée de 5 organisateurs et d'un ordinateur, donc le débit était d'environ : Un inscrit/4-5 minutes. (On était la moitié du centre donc 70 à s'inscrire en même temps) Environ 23Heures : Vient notre tour, ils nous affectent chacun avec un : Numéro de Compagnie et de Maisonnée. J'étais C1 - M1 (M11), qui signifie Compagnie 1 - Maisonnée 1, aucun de mon département était avec moi dans la maisonnée, on m'indique d'aller directement à la maisonnée m'installer car la chaîne d'habillement est débordée (oh quel hasard) 23H05 : Je m'installe dans la maisonnée, et je découvre mes futurs bros pour les 12 jours à vivre ensemble (car ils vont le devenir, une forte cohésion s'est installée entre nous tous) 23H15 : Je vais à la chaîne d'habillement, j'attends encore des dizaines de minutes puis c'est à moi je choisi mes tailles (je prends ce qu'il reste..), je fais du 47 en pointure, hélas il n'y avait plus de 47 ça veut dire que les tailles n'ont pas étés respectées et qu'il y a encore un problème d'organisation, je dois prendre du 46, elles me serrent et ne me vont pas mais je me les porte au risque de me faire mal au pied. Minuit : Je rentre avec tous les vêtements, et je me couche. Sur cette photo on peut distinguer l'armoire, le lit et l'étagère avec un néon en dessous, chaque volontaire possède ceci. Dans cette maisonnée il y a une salle de bain (4 Douches individuelles et 4 lavabos), des toilettes (3 WC individuels et deux urinoirs) Seulement.. c'est bien beau de montrer que tout va bien devant Mme.Darrieussecq (Secrétaire d'Etat au Ministère des Armées), mais tout n'est pas tout beau tout rose.. En effet, plusieurs prooblèmes sont à déplorer : - Les néons sont parfois HS, les portes de certaines armoires tiennent sur une charnière. - A la douche au bout de 20mn d'eau chaude, le ballon d'eau chaude est vidé, donc il faut attendre 30mn avant qu'il se remplisse, donc pour se doucher soit tu speedrun en arrivant le soir à 22h (car oui nos journées se terminaient à 22h) soit tu te douche le lendemain. On est 14, si chacun met 5mn ça fait : 1h10, donc impossible. Malgré tout, on était bien logés. 3 - Les Premiers Jours : (Le Lendemain) Nous avons eu un tuteur génial il s'appelait Erwan, enfin il était déjà là hier soir mais nous ne l'avons pas trop vu, étant donné que nous étions tous occupés (il dormait avec nous dans la maisonnée, il avait une chambre séparée pour lui tout seul) Pour tous se rencontrer, nous nous sommes placés en rond et on s'est présentés tour à tour, puis nous sommes descendus au City c'est un super terrain de basket fermé dans le centre, nous avons fait un basket tous ensemble, nous nous sommes amusés et nous nous sommes bien marrées. Rapidement les leaders se sont révélés dont moi, et un groupe fort s'est formé, bon je vous cache pas qu'il y avait quand même quelques coincés, mais au fur et à mesure des jours ils se sont sociabilisés, sûrement car ils étaient plus rassurés, c'est pas facile pour tout le monde et c'est ce genre de séjours qui vont les aider à progresser, sur ça le SNU marque un point. 4 - Amitié et Sociabilité : Je me suis fais personnellement d'autres amis et amies dans d'autres Maisons et Compagnies des amis et amies qui ont marqué le coup et que je n'oublierai jamais, nous avions tous l'impression de s'être déjà vus quelque part, c'est assez étrange et perturbant, je n'oublierai jamais ces moments forts que nous avions partagés ensemble, et encore une fois le SNU marque un point. Ce Service National Universel m'a apporté une confiance en moi pour me sociabiliser avec des filles, qu'on a pas forcément en réalité, j'étais vraiment plus à l'aise, et ces filles sont différentes de la réalité, elles ont souvent les mêmes passions que nous, font presque toutes du sport et sont rayonnantes toutes autant qu'elles sont. Ces moments forts que nous avons vécu, resteront à jamais gravé dans le coeur ! 5 - La Vie Sur Le Camp : *Ordre du Jour : L'ordre du jour, c'est un rassemblement de toute notre maisonnée devant celle-ci à 6h45, où le tuteur nous donne le programme de la journée entière.* *Levé des Couleurs : C'est un rassemblement de tous les volontaires du centre SNU avec la tenue complète et propre, devant la place d'armes avec un drapeau de la République Française où nous chantons la marseillaise, un volontaire sera désigné pour y donner le ton de la marseillaise (j'y ai donné le ton 5 ou 6 jours et surtout à la cérémonie de cloture du SNU le 27Juin à 18Heures) tout le monde se tait, et le désigné chante les premières paroles avec du coffre et une voix grave : "Allons enfants de la patrie, le jour de gloire est arrivé" ensuite la cohorte prend le relais pour la suite* *Services : Le service s'éffectue à 18h après les activités et chaque maisonnée a un service par jour (Installation de chaise dans une salle, ranger une salle, ramasser des papiers dans le camp, etc..) Les journées étaient chargées, et très longues, surtout quand les activités journalières étaient théoriques, voir trop théoriques (cf.6-Activités) Levé - 6H30 || Ordre du jour - 6H45 || Petit Déjeuner en Maisonnée - 6H50 || Mise en place du levé des couleurs (alignement dans les rangs) - 7H30 || Levé des Couleurs - 8H00 || 8H00 - 12H15 - Activités || Déjeuner du midi - 12H30 || 14H00 - 18H00 > Activités || 18H - 18H30 > Services || 18H30 - Remise des Téléphones || Repas du Soir - 19H30 || 20H15 - 22H00 > Activités du Soir 22H30 -> Exctinction des Feux et Ramassage des Téléphones || 23H00 -> Tout le monde doit dormir. (Contrôle par le tuteur, qui sort souvent la nuit pour discuter avec les autres tuteurs et cadres) 6 - Activités : Les activités étaient très variées au niveau du ratio : Sport/Théorique dans notre centre (C'est différent en fonction du centre) on était sur du 10% de Pratique ou de Sport et 90% d'Interventions Théoriques. Interventions Théoriques : A mes souvenirs nous avons eu : Défense et Sécurité, la Mémoire, la Sécurité Sociale, la Sécurité Routière, le Code de la Route, la Banque de France (Comment gérer son budget), Culture du Patrimoine, L'Europe et sa Politique, Le Développement Durable, j'y ai cité les meilleures pour moi, mais certaines étaient vraiment lourdes et non-dynamiques. Interventions Pratiques & Sport : Culture Musicale (Nous devions danser sur de la musique, vraiment c'était une magnifique expérience !) || Course d'Orientation (Le jour où passait Mme.Darrieussecq oh quel hasard) || Randonnée au Puy de Dôme (Chronométrée 2H47) || Sensibilisation aux Gestes qui Sauvent. Mais sinon aucune réelle activité physique comme du footing, des pompes, des abdominaux, pas de parcours du combattant, si vous vous attendiez a du sport un peu comme au Service Militaire et bah pas dutout.. je trouve ça honteux ! Anecdote Marrante : Notre tuteur avait fixé la règle les derniers jours avant la fin que si quelqu'un parlait encore après s'être couchés il irait faire des tours de terrain et de la chaise en punition, on avait une maisonnée assez sportive, donc en manque de sport, un soir nous avions fait exprès de se faire remarquer pour faire du sport, et on l'a eu notre punition au total : 15mn de chaise || 15 Tours de 300m || Des dizaines de pompes || du Gainage des Pompes & Abdos a volonté, on a été servi pour une fois, et on le regrette pas, c'était vraiment cool, on avait une forte cohésion car d'autres camarades de la maison s'y sont rajoutés même en ayant rien fait pour la cohésion mais aussi pour le sport. 7 - La Journée du Malaise : Donc pour éclaircir ce qu'il s'est passé, lors de la cérémonie du 18 Juin (Appel de Général de Gaulle), j'ai vu devant moi un volontaire du centre tomber dans les pommes : Il faisait chaud c'est vrai, et nous étions debout piquets plantés depuis un bon moment (20mn au moins). Tout allait bien lorsque tout à coup un volontaire se met directement à tomber en avant sur le camarade qu'il avait devant, puis il retombe d'un coup sec comme une planche en arrière sur le dos, directement il est extirpé et pris en charge par les responsables. ------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------ La cérémonie se termine et nous passons de l'autre côté sur une zone d'herbe, pour que les élus mangent un petit apéritif et nous notre goûter car ils se sont rendus compte que ça allait pas pour quelques personnes. Car entre temps que nous descendions sur cette zone d'herbe, 3/4 volontaires chutent à leur tour, alors les 8 JSP et Sapeurs-Pompiers Gradés présents à la cérémonie portent secours à ces victimes. Mais plus le temps passe, plus les malaises s'enchaînent, j'ai compté environ une quizaine de volontaires victimes d'un malaise, sans vous mentir, je pense que c'est car je suis habitué à faire du sport sous le soleil (car oui souvent je sors faire des longs footings sous temps caniculaire) je n'ai rien ressenti et pas un signe de faiblesse je vous avoue que pour des personnes pas très fortes physiquement avec la chaleur et le fait de rester debout un moment ça devait être dur, j'ai même aidé à porter secours avec un camarade de ma maisonnée avec qui j'ai noué des liens forts et restera aussi gravé dans le coeur à tout jamais. Mais donc c'est là que je trouve que l'organisation est mauvaise, à mon sens il aurait été plus judicieux de donner le goûter avant la cérémonie pour avoir des forces et ne pas flancher. Certains personnes ont continué à faire des malaises pendant le séjour, et même sans effort physique, une fille qui était habituée à faire des malaises a fait un malaise dans le bus du retour de l'activité Parcours Républicain*, elle était inconsciente pendant de longues minutes avant de reprendre ses esprits mais elle est retombée 7fois en essayant de se relever, longue histoire, j'ai trouvé que c'est dangereux pour elle qu'elle reste. *Parcours Républicain : C'était une journée mobile à pieds en groupe de 40/50 à Clermont-Ferrand, environ où nous avions découvert le Tribunal de Grande Instance, la Préfecture et le Conseil Départemental.* 8 - Cérémonie de Cloture : Nous avons eu une cérémonie avec les principaux élus du Puy de Dôme dont notamment Anne-Gaëlle Baudouin-Clerc qui est la préfète du Département et qui s'est déplacée pour nous rencontrer un bon nombre de fois. J'y ai d'ailleurs lancé le ton de la marseillaise un moment fort de discipline, de rigueur et de fierté. Nous avons reçu notre diplôme qui nous a été remis par un élu différent pour chaque rangée. En Conclusion Existentielle : C'était vraiment ÉNORME ! Malgré les quelques soucis existants, on s'y est tous plus et on s'est fait des amis et amies en or qu'on n'oubliera jamais. On a vraiment vécu des moments chiants, mais on les a vécus ensemble et c'est ça la différence, on a pu se soutenir comme se réveiller tous les jours à 6H, être cadrés millimètre par millimètre et bien d'autre encore, et bien les vivre ensemble ça change tout, on en parlait tous les soirs en se couchant, on vivait des moments de cohésion forts, et on a vraiment tous aimé. Et ce jour fatidique arriva, le DÉPART, quelle horreur de vivre ce moment si fort, plusieurs bus partaient dans la journée pour nous conduire à la gare, les premiers partaient à 7h les derniers à 17h, malheureusement je suis parti à 7h au premier bus. Et je peux vous assurer que ce moment de départ avec tous vos camarades du centre qui chialent devant vous c'est marquant et ça forge le futur adulte, je me suis fais beaucoup d'amis et amies comme dit plus haut, et ça été un réel coup de massue quand le bus a commencé à avancer et eux qui restent sur la terre ferme tristes à nous voir partir, j'ai réussi à dire aurevoir à tout le monde mais on a tous manqué de temps pour leur dire réellement aurevoir à toutes ces personnes magiques et magnifiques toutes autant qu'elles sont, heureusement on garde contact par réseaux sociaux, mais c'est alors là qu'on se dit comment on fait nos générations antérieures quand au Service Militaire qui durait beaucoup plus longtemps où là l'amitié était encore plus forte, mais comment ont-il fait pour se quitter ça a du être encore plus dur car ils n'avaient pas de téléphones pour se recontacter. En clair, c'était une expérience magique à vivre, c'est au moment du départ que nous nous sommes tous rendus compte de la chance que nous avons eu d'avoir participé à la première édition du Service National Universel. Merci encore pour TOUT, si on me demanderait de le refaire ça serait avec plaisir. Merci d'avoir lu mon roman de 48pages, je voulais vraiment témoigner de mon expérience et j'encourage vraiment tous les jeunes qui seront forcés dans deux ans ou ceux qui se demandent si ils le feront dans la deuxième édition volontaire encore l'année prochaine, et bien je vous dis : FONCEZ ! VOUS ne risquez absolument RIEN et vous allez vous développer mentalement, vous resortirez de ce SNU la tête HAUTE et FIERE de vous ! Merci à tous. 😉 Florian
  2. 2 points
    Bonjour, Oui, toutes les filles ne se ressemblent pas, comme tous les garçons d'ailleurs ! Et si la seule " façon" de le découvrir, les rencontrer est au NSU, je ne sais pas si je dois m'en réjouir ou m'en inquiéter ! Quoiqu'il en soit pour ceux et celles qui trouvent que le NSU, ne sert à rien. Et bien, un de ses rôles sera cette " découverte/rencontre " et c'est déjà ça ! Pas tout à fait ! Dans les métiers de la Petite Enfance ( crèche, garde d'enfants au domicile des parents ....etc ...) avoir le BAFA est un plus voir même exigé. Et sur un CV, ça peut faire la différence. Même pour faire du Baby-Sitting des parents demande le BAFA. Aujourd'hui encore, le BAFA permet à des filles et des garçons d'ouvrir une petite porte surtout quand toutes ou presque se sont fermées devant eux !
  3. 2 points
    Ça ne fait que confirmer ce que je dis depuis le départ, ce n'est aucunement un service militaire, comme on a pu connaître. Le BAFA, comme beaucoup de formation permet de ce couvrir ( " les types sont formés, donc responsable ") Les détracteurs ce " ce service " sont partis avec l'optique dune instruction militaire au sens guerrier du terme alors que ce serait plus le côté rigueur, organisation.
  4. 2 points
    J'ai aussi reçu un appel pour me dire que j'ai été sélectionné ce Mardi pour Septembre 😁
  5. 1 point
    Bonjour. Cet état de fait est récurrent. Dans mon second métier, après l'armée, plutôt orienté vers le social, il nous fallait convoquer 30 jeunes pour avoir entre 5 et 10 présents. Et ce quelle que soit l'action menée. Qu'elle ait pour but, la santé, la citoyenneté, la connaissance des institutions, l'accès à l'emploi.... etc etc. Pour beaucoup, nos jeunes vivent dans un monde d'instant présent, d'immédiateté. Que leur importe le futur au delà du week end prochain, que leur importe le passé pourtant formateur et éducateur pour comprendre le présent dans lequel ils vivent. Pour comprendre leur fonctionnement, il faut chercher ce que nous appelions le bénéfice secondaire. Venir à la rencontre prévue de longue date pour être récompensé est le bénéfice principal. Mais quelque peu éloigné dans le temps. Si il est plus interessant de rester coucher pour dormir parce qu'il y a eu bringue la veille, la facilité et l'immédiateté commande de rester coucher. C'est le bénéfice secondaire et son caractère simple, facile et immédiat a prévalu sur l'effort demandé pour accomplir le second. Voilà notre monde comme il fonctionne. Oui. Bien qu'il faille rester prudent sur ce constat, car bien des jeunes se détachent de plus en plus du monde télévisé. Il faut aussi mettre en parallèle le fait qu'ils sont énormément sollicités dans un monde de communication à outrance, et qu'ils sont amenés à faire des choix. Malheureusement, ce sont souvent des choix de facilité, conduisant à l'utilisation forcenée des réseaux dits sociaux, et du numérique. Il est bien plus ardu de se lever et d'aller participer à une action citoyenne quelle qu'elle soit que de rester au lit smartphone en main. C'est sans doute un des objectifs du SNU. Mais comme vous l'avez constaté plus haut, il est fort probable que 12 jours passés ensemble, aussi prenants soient ils, seront loin d'être suffisant pour faire changer les choses.Certains, à la marge, prendront conscience de cette nécessité de vie collective, aidante et solidaire. Mais cet aspect des choses ne se retrouve bien souvent que dans la difficulté. Or malgré le monde troublé qui est le nôtre, les difficultés ne sont pas suffisamment fortes et longues pour que la solidarité et la participation citoyenne s'installent durablement. On est forcé de constater, et je ne sors pas des sentiers battus en disant cela, que notre monde est individualiste, numérique, virtuel et qu'il en sera maintenant ainsi de plus en plus et en permanence. Avec sans doute des réminiscences de solidarité à l'occasion d'évènement dramatiques touchant la société dans son ensemble, sans distinction d'origines ou de milieu. Cette solidarité citoyenne s'exerce aujourd'hui au sein de groupes de personnes, rassemblés autour d'un projet commun. Que ce soit le club de sport, l'association d'anciens combattants, le conseil municipal, les resto du coeur, d'autres associations caritatives etc etc... Mais tous ces groupes ne sont pas en situation de s'agréger les uns avec les autres, chacun exerçant sa solidarité citoyenne de son côté, avec les moyens du bord.... et des bénévoles dont on ne parle jamais, mais qui dans notre monde permettent partout en France de faire tourner la boutique. Je me suis éloigné dans mes propos du constat de base relatif à l'esprit patriotique, mais il n'empêche que c'est quand même de cela dont il s'agit quand tous les bénévoles oeuvrent silencieusement dans leur coin, sans autre récompense que la satisfaction du devoir accompli dans tous les domaines au profit de leur concitoyens.
  6. 1 point
    Votre dernière remarque est vaste, dans le sens où l'on peut en discuter des heures. Tout d'abord pour parler " honneur " dans la médaille d'honneur du travail, le mot honneur me semble ambiguë, honneur de récompenser quelqu'un qui bosse 20, 25, 30, 40 ans par obligation du système, sachant que bon nombre de salariés, ouvriers, employés...travail pour vivre ( manger, payer les factures, les taxes et impôts de toutes sortes... ) sachant que les qualifications " basses " ne sont peu reconnus et peu valorisante et peu valoriser. " Honneur " d'avoir travailler, d'avoir passer une partie de sa vie à accomplir des tâches... Soyons bien conscient que dans le monde civil beaucoup de personnes travaillent sans "passion " ( Pas dévolution de carrière, emplois sans responsabilité... ) Pour les militaires, c'est différent, peu de militaires ont cet "emplois " sans conviction, passion. Le militaire sert avec honneur et fierté son Pays, défend de grande valeurs dans un esprit d'entraide sans ce soucier des aléas " de tout les jours " laissé à son conjointe / conjoint qui gère pour deux. L'honneur à encore un sens dans le monde militaire, que l'on trouve plus difficilement dans le monde civil où la priorité est " sa petite personne " l'individualisme ( je doute qu'il y est de l'honneur à écrasé son collègue pour être mieux vu... ). Quand aux grands patrons, aus hommes de pouvoir, nous n'en pouvons plus des révélations de profits personnels, de corruptions et de profits personnels, l'honneur, vous avez dit honneur. Je pense que beaucoup de gens ont oublié ce mot. Pour les cérémonies, tout dépend où vous les faites. Dans les villes, il y a bien souvent présence de troupes, les divers associations patriotique ( voilà aussi un mot dont nous pourrions discuter ) les anciens combattants, les portes drapeau et bien souvent les écoles avec leurs professeurs ainsi que quelques jeunes qui lisent des textes ( lettres de poilus... ) Pour la majorité des civil qui bossent ces journées, sont des jours de repos, rien de plus, d'ailleurs nous pourrions faire la comparaison avec les fériés religieux. L'entraîn patriotique vient à la suite d'événements douloureux ; guerres, attentas, menaces... lorsque tout va bien, les gens oublient. Dans anciens combattants il y a le mot ancien qui ramène la chose à des événements passé, des fois sans sens pour des gens n'ayant pas eu d'éducation sur ce sujet.
  7. 1 point
    Bon Anniversaire Cne Caesar ! Le 14 c'est doublement la Fête !
  8. 1 point
  9. 1 point
    Bonjour Tino, Comme tout régiment, le 1er RPIMa recrute en externe. Tu dois simplement spécifier lors de tes entretiens au CIRFA ton voeux de rejoindre de régiment, car lors du passage au CSO, il y a des entretiens et tests un peu plus poussé il me semble... Pour la suite, quelqu'un me corrigera si je me trompe, mais la solde de base est la même que pour tout régiment parachutiste, mais au vu de leurs constante disponibilité, et de la prise de risque plus importante, les primes en sont peut être, je n’assure rien, par conséquent plus élevées. De mémoire, ça se rapproche à quelques dizaines d’euros près à cela: Officiers généraux: 7160 euros Officiers supérieurs: 4600 euros Officiers subalternes: 2913 euros Sous-officiers supérieurs: 2544 euros Sous-officiers subalternes: 1859 euros Caporaux-chefs: 1560 euros Caporaux et soldats: 1360 euros Cependant, si tu veux gagner beaucoup d'argent, ce n'est pas le métier qu'il faut viser, parce que tu ne fais pas ce métier si tu n'en a pas la passion et si tu n'as pas la hargne de faire parti des meilleurs... Ce dont je ne doute pas vu comme tu te renseignes en avance, et c’est bien Pour les congés, je serais tenté de dire comme tous les autres également, à confirmer.... Enfin, les formation pour y rentrer ? Il n'y a aucune formation à faire pour y rentrer... Il faut faire la démarche classique d'engagement, rendez vous au CIRFA, entretiens, CSO, et ce sont ces résultats qui t'ouvriront ou non les portes de la Formation de Fantassin parachutiste de l'infanterie de marine... En revanche, je te conseil dès à présent de te construire une solide condition physique, mais aussi un solide mental En espérant avoir pu t’éclairer un petit peu… PS: tu peux aussi te renseigner directement sur le site sengager.fr (https://www.sengager.fr/regiments/1er-regiment-de-parachutistes-dinfanterie-de-marine) Bonne chance à toi 😃
  10. 1 point
    **IMPORTANT** Je ne l'ai pas dit mais le module théorique "Défense et Sécurité" correspond a une journée entière de 8h - 18h de rencontre avec un Marin en Sous-Marin, un Sergent de l'Armée de Terre ainsi que des Policiers et Gendarmes. Également je voulais revenir sur l'organisation : On nous a promis une formation en ligne pour le code de la route avec une tentative offert par le SNU, et donc je n'ai pas reçu cette formation (rire), j'ai donc demandé à mes autres camarades du centre avec qui j'ai gardé contact et eux aussi ne l'ont pas reçu, mes des amis réels à moi d'autres centres l'ont reçu en main propre lors de la remise du diplôme. Donc une semaine après je pète un cable intérieurement car j'ai toujours rien reçu, j'envoie un mail au SNU DSDEN donc l'inspection académique de ma ville, 6 jours après aucune réponse (second rire). Donc aujourd'hui j'ai pris mon véhicule terrestre à propulsion humaine équipée de deux cylindres ou en soit un "vélo" je fonce à l'inspection académique, et là ils me disent qu'ils étaient pas au courant et que ça la responsabilité du centre car c'est eux qui auraient dû tout nous donner, il m'a assuré après avoir noté mon nom qu'il fera remonter au Puy de Dôme. J'ai donc à la suite envoyé un mail également au SNU du Puy de Dôme pour les remuer. Deux Remarques à Effectuer sur ce Sujet : 1ère Remarque : Ceci confirme quand même une fois de plus, l'organisation ECO+ de ce SNU, car là nous pouvons interpréter ceci comme un mensonge et un manque de proximité envers les volontaires et une non-égalité d'autres buchent déjà le code et ont un mentor et d'autres patientent en vain comme des vieilles chaussettes laissées sur une route, une fois le SNU terminé on a été délaissés, on devait avoir un "Mentor" qui devait nous rencontrer, nous parler, etc.. pour obtenir notre avis sur ce SNU et surtout préparer la Phase 2 de Mission d'Intérêt Général, je n'ai JAMAIS entendu parler donc une fois de plus de ce mentor. Organisation Eco+ 2ème Remarque : Donc en gros, je suis le seul sur 140 VOLONTAIRES à avoir réagit, c'est ça qui est aussi perturbant, sinon le centre aurait déjà réagit et envoyé le code à tout ceux qui ne l'ont pas reçu.. Spontanéité - Lucidité ECO+ C'est tout pour ma vive protestation désinvolte à l'égard de l'organisation du SNU 2019, car j'aimerai moi aussi bûcher mon code Merci beaucoup, j'ai écrit aussi car je savais que ça allait servir dans cette catégorie de forum si vide, au moins vous avez un réel témoignage poignant à l'appui
  11. 1 point
    Allez les Griffon de l'armée de Terre !
  12. 1 point
    Bonsoir. Dans l'encadrement "hors section", 1 militaire en retraite. Dans l'encadrement de la section, 1 militaire d'active. Et des jeunes avec le BAFA. Cela m'amène à deux réflexions. La 1ère c'est qu'il s'agit donc bien d'un service national à dominante civique et non militaire. Il faut le crier sur les toits afin que tous les détracteurs de ce SNU arrête de fustiger cela, comme s'il s'agissait d'un nouveau service militaire. Critiquer le SNU parce que incomplet, imparfait, inutile parce pas assez long par exemple, et comme je le fais de mon côté, d'accord. Critiquer le SNU parce qu'il s'agirait du retour du service militaire comme beaucoup veulent le faire croire. Non Ma deuxième remarque porte sur le BAFA qui est une vaste fumisterie. Pour avoir oeuvré pendant 12 ans auprès de centres de formation aux métiers de l'animation et donc côtoyé très régulièrement les stagiaires BAFA, BAPAAT, BPJEPS aussi bien au recrutement qu'en cours de stage ou en examen final, le BAFA n'est qu'un moyen de respecter la loi qui exige que les animateurs soient diplômés. Mais en aucun cas, ce n'est un diplôme qui garantie la compétence de son détenteur. Le BAFA est à mes yeux une illusion. C'est un diplôme creux et vide. Merci de nous avoir précisé les fonctions de chacun des intervenants de l'encadrement. Par contre et par souci de discrétion et de confidentialité, j'ai invisibilité les noms de famille.
  13. 1 point
    Juste un petit commentaire sur les douches et l'eau chaude, J'ai été instructeur à l'école des fusiliers marins à Lorient, les stagiaires avaient des douches communes avec de l'eau chaude, les instructeurs nous avions des douches individuelles avec de l'eau...froide ( en bout de réseau ). En manoeuvre à st Pierre de Quiberon, au fort st julien une douche pour 90 stagiaires et 15 instructeurs... Sinon lors de mon arrivé à la BAN de Nîmes Garons j'ai été logé dans un bâtiment avec des douches communes qui n'avaient pas du voire un être humain depuis plusieurs années et je me souviens de la réflexion du gars de service " faite couler l'eau longtemps avant et n'y aller pas pieds nus" Après ce genre de problème existe dans beaucoup de lieux communautaire. Je reviens également sur le train, tu précisé voiture bar et wifi alors que le train était "gratuit " Sache que TU n'as pas payé mais l'état à payé pour vous, la sncf est une entreprise, elle ne fait pas voyager gratuitement des clients ( hormis quelques privilégiés le personnel sncf et leurs familles... ) A te lire, je trouve ce retex très positif, après il faudrait avoir lavis de gens non motivés au départ voir contre.
  14. 1 point
    La Classe préparatoire intégrée de la gendarmerie nationale (CPIGN), c'est une préparation pointue et adaptée au concours d'officier de gendarmerie mais aussi aux autres concours de l’État. La CPIGN, c'est 85 % de réussite aux concours de la fonction publique pour ses élèves dont 57 % en catégorie A et 29 % en catégorie B. La CPIGN, c'est un accompagnement permanent, une ambiance studieuse mais conviviale, une entraide et un esprit d'équipe dignes des valeurs de la gendarmerie... Et tout ça, sous un statut militaire rémunéré et logé en plein cœur de Paris.Vous êtes titulaires d'un master 2, issus d'un milieu modeste et « surmotivés », la CPIGN, est faite pour vous ! http://www.lagendarmerierecrute.fr/Carrieres/Classe-Preparatoire-Integree-CPI
  15. 1 point
    Bonjour à toutes et à tous, Je suis dans la Marine depuis 23 ans et ma fille rentre en seconde au Prytanée. Merci pour ce forum qui est très utile 😉 Bonne journée Christelle
  16. 1 point
    Bonjour, bienvenu parmi nous. Je te souhaite bonne chance pour tes projets.
  17. 1 point
    Bonsoir, Pour ceux qui ont eux les résultats de leur affectation, si vous êtes à Brest n'hésitez pas à m'envoyer un message
  18. 1 point
    Bonjour, Pour information, D ici cet automne, le service de santé des armées va créer une ou deux compagnie(s) de réserve pour les étudiants praticiens. Parcours réserve plus adapte aux étudiants futurs praticiens. Si tu as déjà laissé tes coordonnés à la serfrem de paris, tu seras ré contacté pour te proposer d intégrer cette nouvelle structure. Sinon en novembre reprends contact.
  19. 1 point
    Tu vas peut-être pas obtenir la spécialité que tu veux de suite, en tout cas si tu as pas ce que tu veux je sais qu'à la fin de ma FTS il y en a 2 qui ont finis TP et 1 ans après il y en a deux autres qui ont demander le stage tp et c'était validé. Pour être TP comme dit heïdi faut être autonome et surtout en topographie c'est le plus compliqués aux débuts, après être meilleur tireur oui et non parce qu'au final à la fin de la fts tout le monde tire relativement bien mais c'est quelque point à gratter pour être premier dans le classement.
  20. 1 point
    Si ton voeux est absolument le 27, la voie que tu as choisie est la bonne car effectivement à la sortie de St Maix et de ton appli "Infanterie" , rien ne te garantit que le 27 proposera une place. Le semi direct sera le cheminement "normal" puis celui de la voie "officier" plus tard. Bon courage.
  21. 1 point
    Bonjour Léa, soit la bienvenue parmi nous.
  22. 1 point
    Bonjour et Bienvenue Léa sur le Forum ! !
  23. 1 point
    Bonjour et bienvenue Léa. Bel esprit pour ton aide aux futurs du Prytanée.
  24. 1 point
    Bonjour Pierre, soit le bienvenu parmi nous. Je te souhaite bonne chance pour tes projets. Au plaisir d'échanger.
  25. 1 point
    Bonjour Yohan, soit le bienvenu parmi nous.
  26. 1 point
    Pour compléter le sujet, après ces 2 à 5 années en métropole, lors du remplissage de la "FIDEMUT" ou fiche de désidérata de mutation outre-mer, tu émets 5 choix d'affectation. Selon ta spé et les besoins de l'institution, tu seras muté , si possible, dans l'un des 5 choix formulés. Selon les affectations , mutation avec ou sans famille pour une durée de 3 ans (c'est la norme en ce moment).
  27. 1 point
    Bonjour je rentre à Rochefort le 15 juillet pour la spé mécanicienne avionique.Je voudrais savoir si d'autres personnes rentre à cette période.Quitte à galéré autant être plusieurs love
  28. 1 point
    Bonjour, Au Sénégal et au Niger les ingénieurs français sont à pied d'oeuvre pour la construction de base militaire aérienne dernière génération. Lors des attentats en Afrique de l'Ouest, beaucoup de français du CAC ont mis un véto sur les travaux. Après la guerre civile et la prise d'otage du président burkinabé, une antenne RAID-GIGN est venu en renfort, qui n'a pas suffit lors de l'attaque de l' ambassade de France. A titre d'exemple, l'ambassade des Emirats en Afrique est construite a côté de l'ambassade des USA, un bumker de 20 mètres de haut, tout en béton gris pas jolie..... Le plus consternant ce sont que les armées d'afrique de l'ouest sont composé de militaire ne sachant ni écrire ni lire ou alors vraiment très mal et en phonétique..... Un Porte avion en supplément, permettra une réelle logistique pour établir des combats de guerre important, comme ceux qui se profilent actuellement, les états africain ont bloqué l'hélicoptère de renfort français sois disant pour météo alors qu'il n'y avait aucune tempête de sable ( les tempêtes qui arrêtent le wifi et l'on ne vois rien devant sois à 30 cms n'arrivent pas tout les jours).
  29. 1 point
    Bonjour/Bonsoir ! Je souhaite partager mon retour d’expérience sur mon aventure pour tous ceux qui voudront tenter leur chance. Ce sujet a pour but d'aiguiller les personnes qui ne savent trop comment s'y prendre. Je vais faire ce topic en plusieurs étapes. D'abord l'étape une, le dossier de candidature. Ensuite, pour l'étape deux, l'entretien. Et enfin, l'étape trois, les tests au CSO. Bonne lecture ! Etape I. Le dossier de candidature. Pour se lancer dans cette aventure, il faut d'abord savoir un minimum dans quoi on s'embarque. Vous devriez donc aller au CIRFA le plus proche de chez vous pour rencontrer un conseiller. Une fois arriver là bas, une personne vous demandera de remplir une fiche (Nom, prénom, adresse, diplôme, age ect...) qui permettra au conseiller de savoir qui il a en face de lui. Une fois la fiche remplie, un conseiller viendra vous chercher. Vous irez dans son bureau, et vous pourrez lui poser toutes les questions que vous souhaitez. A l'issu de cette rencontre, il va vous donner le fameux dossier de candidature. Dans ce dossier, vous aurez des papiers a remplir et des papiers a mettre (Photocopie de la carte d'identité, RIB, lettre de motivation, CV ect... Mais tout sera marqué.). Quand tout sera bon, vous pourrez redonner ce dossier au CIRFA et il sera examiner. Le CIRFA vous appellera si il manque des choses. Ensuite, le CIRFA vous appellera pour fixer une date pour un entretien de motivation. Etape II. L'entretien de motivation. Pour cet entretien, il faut se préparer un minimum. N'y allez pas les mains dans les poches, mais pas besoin de se torturer l'esprit non plus. Je précise que vos parents ne seront pas présent lors de l'entretien. L'entretien dure environ une heure. D'abord, vous aurez quelques papiers a signer, puis on vous donnera une lettre du commandant du CIRFA qui vous félicite. Puis après l'entretien, vous pouvez poser vos questions. Ensuite, votre père/mère vous rejoint dans le bureau pour qu'il/elle puisse poser ses questions lui/elle aussi. Il est normal de stresser, mais ne vous en faite pas, ils vont pas vous manger. J'ai été agréablement surpris, car c'est surtout une sorte de dialogue, donc êtes vite a l'aise. Comme c'est un entretien pour l'école des mousses, l'entretien est relativement simple. Voici quelques questions que l'ont m'a posé: - Pourquoi vouloir intégrer l'école des mousses. - Connaissez-vous des bateaux, avions et hélicoptères de la marine nationale ? - Savez-vous l'effectif de la marine nationale ? - Connaissez-vous l'équipement de la marine nationale ? (Nombres de bateaux par exemple.) - Comment se passe une journée a l'école des mousses ? - Que se passe t-il après cet entretien ? (La suite de la candidature: CSO ect.) - Que se passe t-il si votre candidature est acceptée ? - Que ferez vous si votre candidature est refusée ? (Il est important d'avoir un Plan B.) - Avez-vous une idée du métier que vous voulez faire dans la marine nationale ? - En quoi consiste ce métier ? - Connaissez-vous des bases navales de la marine nationale ? - Vous savez que si vous êtes accepté, vous serez éloigné de votre famille. Cela vous dérange t-il ? Mes conseils: soyez vous même. Ensuite, soyez franc. Et aussi, veillez a connaitre quelques bateaux/hélicoptères/avions, genre 3/4 de chaque. Pareil pour les bases navales, même si c'est encore mieux si vous les savez toutes, ça impressionne . Si l'entretien s'est bien passé, vous obtiendrez votre rendez-vous au CSO. Vous obtiendrez aussi les papiers qu'il faut remplir pour le CSO. Etape III. Le CSO. Je ne sais pas si c'est pareil pour tout le monde pour les horaires. Je vais juste dire ce qui s'est passé pour moi. Tout d'abord, vous n'aurez pas de tests physiques. J'ai eu rendez-vous le 18/06/2019 a 10 heure. Soyez là avant 10 heure, ça serait bête d'arriver en retard... Et je ressort de la caserne a 12 heure le lendemain, donc le 19/06/2019. Vous aurez pendant ces deux jours la visite médicale, les tests psychotechniques, et l'entretien avec un psychologue. 10h - 11h50: Présentation du gradé en charge de votre groupe. Découverte de vos chambres et de vos "colocataires". Ensuite une autre personne viendra vous dire comment se passera vos 2 jours, les consignes a suivre ect. Après ça, vous irez dans la salle informatique remplir un QCM sur un ordinateur. Ce QCM n'est pas noté, c'est juste pour eux. Ensuite, rassemblement devant le bâtiment pour aller manger a 11h50. 11h50: Repas. 12h55: Rassemblement devant le bâtiment pour la visite médicale. 13h: Début de la visite médicale. Vous irez voir différent médecins pour les tests d'urine, la biométrie (poid & taille), électrocardiogramme, test audio, test ophtalmo , et le médecin généraliste. ~15h30: Vous irez au SLPA (services locaux de psychologie appliquée) remplir un questionnaire pour l'entretien du lendemain. ~16h30: Distribution des draps. temps libre. 16h55: Rassemblement pour l'appel. Puis temps libre jusqu'au repas. 18h55: Repas. Puis temps libre jusqu'a 22h. 22h: Temps libre terminé, il faut aller dodo . Lendemain: 6h30: Reveil. 6h55: Rassemblement pour le petit déjeuné. 7h: petit déjeuné. 7h55: Rassemblement pour le reste. 8h: Vous irez au SLPA pour les tests psychotechnique & l'entretien. ~10h/10h30: Vous avez fini. Comme je l'ai dis, les horaires ne seront peut être pas les même. Mais normalement le déroulé reste le même. Pendant les temps libres, vous pourrez sortir du bâtiment (Et non de la base). Pour la visite médicale, dites ce qui est important au médecin généraliste. Mal dormir, ou des petites bobo ne sont pas important. Soyez respectueux, dites bonjour quand vous croisez quelqu'un, et ne prenez pas les gradés pour vos potes, donc c'est "Monsieur" ou le nom du grade. Même si ils restent très sympa. Vous serez aussi avec des gens plus âgés. Exemple, me présentant pour l'école des mousses, j'étais le plus jeune. Tout le monde était majeur, et ça allait jusqu’à 29 ans. Et il y'a les 3 armées, donc pas seulement des mousses. Perso, j'étais le seul me candidats aux mousses. Pour les téléphones, de 8h a 12h et de 13h a 17h, ils doivent êtres étains. Pendant les attentes, favorisez les livres/publicités de la marine, ça montre que vous vous intéressez. Pour les tests psychotechniques, j'ai eu des tests de dominos (sur ordinateur). 40 questions en 24 minutes. C'est pas bien dur, j'ai eu tout correcte. Et pour l'entretien, c'est comme l'entretien au CIRFA, mais avec des questions sur votre scolarité, et votre vie en général en plus. Je pense avoir fait le tour, si j'ai oublié des choses, je les ajouterai. Et si vous avez des questions, n’hésitez surtout pas ! Personnellement, compte rendu de tout ça: Entretien CIRFA c'est niquel, visite médicale, je suis apte, tests psychotechniques, le psy a dit que les résultats étaient largement suffisent pour l'école des mousses, et l'entretien avec le psy c'est niquel aussi. J'attends maintenant les résultats qui devraient arriver fin juin/début juillet voir août maximum. Bonne chance à vous !
  30. 1 point
    Uniforme : tenue de cérémonie ( bleu / grand blanc ) tenue de sortie ( bleu / blanc ) tenue panachée ( chemisette ou pull l'hiver ) tenue de service courant. + Tenue spécifique : TPB : tenue port base pour le personnel embarqué. bleu de travail ou de chauffe. treillis combinaisons de personnel volant. tenue de personnel de pont volant. ...
  31. 1 point
    Bonjour à tous, Petite présentation, je m'appelle Tanguy, âgé de 14 ans je viens d être admis au prytanee national militaire pour effectuer ma seconde là-bas. J'habite en Bretagne à Rennes et suis originaire de Dijon fils d'un lieutenant-colonel de la genderamerie lui même fils d un gendarme, l armée est donc un truc de famille. Je rêve de devenir pompier. Bonne journée et à bientôt pour de futures questions.👍
  32. 1 point
    J'te l'ai déjà dit, mais je te le dis encore une fois: Félicitation !
  33. 1 point
    Bonjour, Pour une PMM, tu peux y aller comme ça.
  34. 1 point
    Bonsoir, merci beaucoup j'apprécie grandement !
  35. 1 point
    Alors tout d'abord le délais de carence est valable pour les trois échelon de la Def-Nat et la majorité des décorations en général, hormis quelque une, tel que : la croix de guerre, la croix de la valeur militaire, la croix du combattant... et la médaille de protection militaire du territoire.
  36. 1 point
    Salut ! Personnellement mon conseiller m'a demandé de mettre la mention "voir lettre de motivation" comme ça tu n'est pas limité et tu peux réaliser une vrai lettre !
  37. 1 point
    Je suis aussi en bac pro , j'attent les résultat du bac et la réponse du cirfa pour maistrance
  38. 1 point
  39. 1 point
    C'est pas l'école de maistrance là bas ? Je vais me renseigner. Merci, je t'ajoute. En faite, je ne peux pas love. Ça ne fonctionne pas. Au pire ajoute moi: BuugsBunny#6540 Pareil pour ton insta, je ne trouve pas. Le mien: qn.cht
  40. 1 point
    Bonjour, bienvenu sur le forum. Je te souhaite bonne chance pour tes projets. Au plaisir.
  41. 1 point
    Bonjour et Bienvenu sur le Forum Julien ! Félicitation pour ton admission. Je te souhaite de réaliser ton projet et ton rêve !
  42. 1 point
    Oui . Il n'y a pas d'école des mousses a Toulon, si ? Perso, je voudrais aller a Brest . Tiens moi au courant de quand tu auras ta réponse .
  43. 1 point
    Bonjour et bienvenu. Sur ton profil, tu devrais pouvoir changer ton avatar.
  44. 1 point
    Bonjour, 1979 - Afghanistan - "La Guerre qui a changé le monde ". sources ... http://www.lcp.fr/emissions/292533-afghanistan-79-la-guerre-qui-change-le-monde Photos http://photos.afghanistan.musee-armee.fr/ http://www.grands-reporters.com/Femmes-militaire-en-Afghanistan.html
  45. 1 point
    Je puis confirmé lors de mon petit détour en Algérie ou j'ai passé peu de temps, que la nuit est traitresse en matière de bruit divers et variés. Ainsi, j'avais monté la garde dans une plantation ou quelques fruits tombaient ici et là (dû à la différence des températures jour-nuit) et faisait penser à des pas.A l'époque, ma vue et mon écoute étaient excellente et pourtant....Des coups de feu ou des cris sont particulièrement anxiogène dans ce contexte ! D’où les préparations au combat pour gérer ces situations ! "La jungle est neutre" (comme le titre du célèbre livre) avaient coutume d'affirmer les instructeurs au combat des "Chindits" ou commandos du célèbre général Wingate (ou j 'ai écrit son action ici même) en Birmanie appelé également "commandos de pénétration profonde" en Birmanie durant la seconde guerre mondiale et amené sur les arrières de l'ennemi en planeurs ou en pénétration et ravitaillés par parachutages avions. Or la jungle est l'un des champs de bataille les plus difficiles qui soit (Birmanie, Nouvelle Guinée avec la piste de Kokoda **, etc.). Visibilité nul, bruits divers, peur viscérale, animaux nuisibles, embuscades aisées, etc. Les anciens vétérans qui furent engagés dans ce genre de combats eurent des années et des années de traumatisme particulier dû à cette implication. Les stages ou formatons en Guyane sont les plus difficiles de ce fait pour se mouvoir, d'une part, dans ce contexte, y vivre (pour ne pas dire survivre) et combattre. Les Brésiliens sont passés maitre dans ce genre de combats ** Note = Sur la piste de Koloda, un bataillon Australien put stopper l'avance d'une division Japonaise vers Port-Moresby dont le but final était de couper les communications USA-Australie et de débarquer en Australie en contournant les forces Alliées par cette piste du fait d'avoir perdu la bataille aéronavale de la "Mer de Corail" qui aurait permis un accès direct vers l'Australie.
  46. 1 point
    Salon du Bourget 2019 Accord industriel et remise des offres à la France et l’Allemagne (+l'Espagne) L’accord industriel sur les programmes de démonstrateurs couvre les principales composantes du Système de combat aérien futur: un chasseur de nouvelle génération, des drones d’appui et un "Air Combat Cloud". Dassault Aviation et Airbus SE ont remis une offre industrielle conjointe aux gouvernements français et allemand pour la Phase initiale de démonstration du Système de combat aérien futur SCAF. Cette nouvelle étape majeure du programme s’est matérialisée par la présentation publique de maquettes du chasseur de nouvelle génération et de drones d’appui lors de l’inauguration du Salon du Bourget 2019.
  47. 1 point
    Bonjour monsieur Bouchon-Gras 49 je suis désoler pour l'avertissement reçu par vous vraiment désoler cela ne se reproduira plus promis Merci .Laura
  48. 1 point
    Bonjour, Les résultats viennent de tomber pour moi, je suis admis à maistrance pour la session de septembre spé NAVIT. Par contre mon conseiller m'a appelé et m'a dit que la marine me propose de faire les 4 premiers mois de maistrance classiques puis d'aller directement au BS quelqu'un sait ce que ça implique ?
  49. 1 point
    j'avais pris gestrh. Hormis si tu fais marin pompier ou fuse le sport n'est pas ta dominance même si c'est l'un des plus gros coef et que tu as 5h par semaine de sport ( sans compter les punitions collectif quand un membre de la compagnie fait de la mer....credi)
  50. 1 point
    Il faut que le soldat passe par le peloton d'élèves gradés, PEG, pour passer caporal, il y est proposé s'il montre de réelles qualités de leadeur, toujours volontaire, solide physiquement et mentalement, ne rechignant pas à la tâche. Bref montrer aux chefs qu'il en veut. (1 à 2 ans ) Après lorsqu'il sera caporal, chef d'équipe il va commander 4 MdR, il sera l'exemple, le guide de ces 4 mdr, avec de l'ancienneté et toujours de la volonté pour progresser, il sera caporal-chef (2 à 3 ans plus tard) et pourra dirigé un groupe de 10 mdr. Des postes de semi-directs sont à pourvoir chaque année à St Maixent, je ne connais pas le contingent exact par armes et spé mais au total c'est de l'ordre de 200 à 300 par an et par promo.
×
×
  • Create New...

Important Information