Bienvenue sur le Forum Militaire

Inscrivez-vous pour avoir accès à l'ensemble des fonctionnalités du forum. Une fois enregistré et connecté, vous serez en mesure de contribuer en publiant vos propres questions ou en répondant à un sujet existant. Vous serez en mesure de personnaliser votre profil, recevoir des points de réputation, et bien plus encore !

Classement


Contenu populaire

Affichage du contenu le plus aimé depuis le 26/05/2017 dans toutes les zones

  1. 3 j’aime
    Premier déplacement de notre nouveau chef des Armées et de la nouvelle ministre de la Défense au Mali à la rencontre des troupes en OPEX. Le général de Villiers accompagné des militaires de l'opération Barkhane - ici avec le chef de corps du GTD Blindé le colonel Jaminet - a présenté au chef des armées et à madame Goulard la réalité opérationnelle, humaine et matérielle de cet engagement majeur dans la lutte contre le terrorisme. ici avec un chef de peloton du GTD Blindé Le général de Villiers accompagné du commandant de la force Barkhane, le général de division de Woillemont, ont présenté au chef des armées et à madame Goulard, la réalité opérationnelle, humaine et matérielle de cet engagement majeur dans la lutte contre le terrorisme. Lors de sa visite à la force Barkhane, le président de la République et la ministre des armées ont rencontré les militaires et pu échanger sur leur quotidien de combattant, qu'ils soient fantassins, maintenanciers, logisticiens, infirmiers, transmetteurs, pilotes... Lors de son déplacement auprès de la force Barkhane au Mali, le président de la République, la ministre des armées et le général de Villiers ont été accueillis par le président malien Ibrahim Boubacar Keïta. ( Source : CEMA ) Pour son premier déplacement en dehors de l’Union européenne depuis son élection, le président Macron a choisi de se rendre au Mali afin d’y rencontrer les troupes françaises engagées dans l’opération anti-terroriste Barkhane. Mais avant d’aller à Gao, où est installé le Groupement tactique Désert (GTD), il a rencontré, à Bamako, Ibrahim Boubacar Keïta, son homologue malien. À l’issue de l’entretien avec M. Keïta, le président Macron a confirmé l’engagement militaire de la France auprès du Mali et évoqué une accélération des opérations françaises contre les groupes jihadistes qui sévissent dans la bande sahélo-saharienne (BSS). « La France est engagée depuis le début à vos côtés et ce que je suis venu ici vous dire, de manière très claire, c’est qu’elle continuera à l’être, de la même manière », a en effet assuré le président français, lors d’une conférence de presse donnée aux côtés de M. Keïta. « Il est indispensable aujourd’hui que nous accélérions », a-t-il continué. Car, a-t-il ajouté, « nous l’avons bien vu durant ces derniers mois, les terroristes islamistes s’organisent, se regroupent, sont en train de se fédérer. » Aussi, « nous serons intraitables à l’égard de ces derniers », a-t-il assuré. En plus des opérations militaires, M. Macron a fait part de sa « volonté, dans le cadre de nos engagements en Afrique, sur le plan militaire, de faire davantage avec l’Europe », et en particulier « avec l’Allemagne ». Vaste programme… étant donné qu’au Mali, comme le souligne Nicolas Gros-Verheyde, toujours très bien informé sur les questions de défense européenne, les « militaires européens ne sortent que très peu du camp pour patrouiller…. Trop dangereux. L’essentiel de l’action semble être de briquer les locaux impeccables pour recevoir leurs visiteurs, et de faire des selfies dans une posture guerrière, qui n’effraient personne. » Mais le président Macron a visiblement conscience de ces limites. Cette coopération qu’il appelle de ses voeux se ferait « en regardant de façon pragmatique sous quelle forme chacun peut intervenir », avant de souligner les « contraintes » allemandes en matière de règles d’engagement. Par ailleurs, le président français veut également une accélération du processus de paix entre les mouvements indépendantistes, essentiellement touareg, et les groupes armés pro-Bamako, l’accord signé à Alger en 2015 ayant toujours du mal à se mettre en place, même si des avancées ont récemment eu lieu avec le lancement de patrouilles mixtes. « On sait où sont les difficultés principales et ce que nous devons faire. Faisons-le sans barguigner », a-t-il lancé. Enfin, l’action de la France ne se limitera pas qu’aux aspects militaires. Ainsi, M. Macron a dit vouloir faire preuve d’un « grand volontarisme en matière de développement » au bénéfice du Sahel, via l’Agence française de développement (AFD). « Un peu plus de 470 millions d’euros (d’aides) on été décidés sur la zone pour les années à venir, pour accompagner cet effort militaire », a détaillé M. Macron. « Cela permettra d’investir dans l’éducation, les infrastructures, la santé », a-t-il dit. « Permettre à la population de mieux vivre (est) le meilleur antidote au développement du terrorisme islamiste », a-t-il estimé. Sur ce dernier point, il faut être prudent. « Des travaux montrent […], à partir d’études empiriques, que les terroristes, loin d’être des individus irrationnels, pauvres et non éduqués, cherchent par le meurtre et parfois le suicide à valoriser leurs compétences (les plus éduqués sont les plus « productifs ») et à maximiser l’impact politique et médiatique de leurs actes. Plutôt que des gains matériels, ils recherchent la reconnaissance et le sentiment d’accomplissement de soi, ces « gains » étant d’autant plus élevés que la cible et les dégâts sont importants, et que le terroriste est engagé dans la cause défendue (ce qui est corrélé au niveau d’éducation) », relevait, en novembre 2015, Anne Châteauneuf-Malclès. ( Source : Zone militaire / OPEX 360 )
  2. 3 j’aime
    http://www.youtube.com/watch?v=ptMcrGonH-E&feature=related
  3. 3 j’aime
    Bonjour. Pour ma part j'ai surtout l'impression que l'on rajoute une couche au mille feuilles de l'insertion professionnelle des jeunes. Pour se donner bonne conscience? Pour montrer à l'opinion publique que l'on est sensible aux problèmes de la jeunesse, des 16/25 dits décrocheurs, car sortis de l'école sans diplôme et sans qualification?  Partout en France il existe déjà X dispositifs pour essayer de remédier à ces problèmes. Que ces dispositifs soient à financement régionaux (ici le CAQ, contrat d'accès à la qualification) ou nationaux (la Garantie Jeunes), voire européens (dernier en date l'IEJ, Initiative Européenne pour la Jeunesse) auxquels nous rajoutons les EPIDe de Mme Alliot Marie et les écoles de la deuxième chance de Mme Edith Cresson alors 1er ministre. Alors n'hésitons pas, rajoutons une couche à ce gâteau avec le SMV ou SMA, c'est comme on veut.  Je relève deux problématiques: 1/ Est ce bien aux militaires de faire ce que l'éducation nationale n'a pas pu/su faire? Le rôle de l'armée n'est 'il pas de défendre le pays, la nation, contre toutes formes d'agression? Pour moi, chacun son job. Il existe une foultitude d'éducateurs, de travailleurs sociaux, de formateurs, de professeurs dont c'est le rôle (dans ce cadre, je n'aurai garde d'oublier les parents) et le métier de venir en aide à ces jeunes. A mon avis nos militaires ont d'autres missions à remplir et d'autres chats à fouetter. 2/ On ne fera pas d'un âne un cheval de course dit l'expression. Ou dit autrement, on ne peut pas aider celui qui ne veut pas être aidé. je donne un exemple. Dans mon département une aide existe pour faciliter et garantir l'accès des jeunes NEET (Not in Education, Employment or Training, acronyme anglo-saxon signifiant ni en emploi, ni en formation, ni en scolarité) à une formation qualifiante. 90 jeunes doivent entrer ce dispositif qui dure entre 1 an 1/2 et 2 ans et dans lequel ces jeunes perçoivent une petite rémunération. En contrepartie de cette formation gratuite et rémunérée, il leur ait demandé d'avoir un comportement identique à celui que l'on doit avoir en entreprise. A savoir, respect des autres, respect des horaires, fournir les arrêts maladie en temps et en heure, etc etc... Cette attitude exigée est ressentie comme une contrainte tellement énorme qu'il est extrêmement difficile d'atteindre le chiffre exigé de 90 jeunes intégrant le dispositif dans la ville où je suis. Cette année, pour arriver à ce chiffre, il fallu 6 mois. De novembre à avril. Il a fallu positionner 187 jeunes pour en intégrer le nombre voulu. 50 % de déchets en cours de route. Absents à la réunion d'information pour expliquer en détail le dispositif, ou absents au 1 RDV suivant la réunion, ou absents au cours de la 1ère semaine, le tout sans jamais une once d'explication plausible.  Les raisons de ce déchet? Trop de contraintes, formation trop longue, rémunération pas assez importante aux yeux de ces jeunes. J'ai même vu des jeunes refuser cet accompagnement et cet accès garanti et GRATUIT à cette formation qualifiante parce qu'il était exigé de déposer les smartphones (pas un seul jeune qui n'ait son smartphone!) dans une boite avant l'entrée en salle de formation !!! Et n'essayer pas de leur expliquer que ce sont vos impôts qui permettent de leur offrir cette opportunité, car rien de plus normal à leurs yeux. Leur attitude est celle de "Calimero" qui subissent, sans jamais se demander, ce que eux peuvent faire pour eux mêmes.   Pour vivre cela au quotidien depuis 10 ans maintenant, vous comprendrez que je suis très sceptique sur la création d'un nouveau dispositif, présenté comme la panacée, et dont le coût par stagiaire sera de toute façon bien au dessus des autres dispositifs, puisqu'il faut y intégrer les dépenses de chauffage, d'alimentation, d'hébergement etc etc... Je n'ai pas d'illusions, ce sera un succès! Il faut que cela en soit ainsi, donc ce sera! Mais je crois, moi, sincèrement, que ce qu'il faut réformer et revoir de fond en comble, c'est le système éducatif. J'entends pas là l'éducation nationale et l'éducation PARENTALE.  Mettre en place toutes ces nouvelles mesures, c'est essayer de replâtrer le moins mal possible les carences de l'école. C'est exactement comme si l'on mettait un pansement sur une plaie qui n'a pas été désinfectée.  Quant à l'éducation parentale, il est temps que l'on arrête d'exonérer les parents de toute responsabilité dans les dérives de leurs chers bambins... surtout si c'est pour laisser les militaires, des années plus tard, faire le travail que les parents n'ont pas fait. A savoir inculquer au moins un savoir être, car cela relève bien de la responsabilité parentale.    
  4. 2 j’aime
    Un petit rappel serait le bienvenu. 1° - La guerre insurrectionnelle est un mouvement d'hommes et de femmes en insurrection contre le pouvoir en place en utilisant la guérilla et le terrorisme pour se mouvoir avec facilité sur le terrain grâce à l'utilisation de la population dans lesquels ils se mouvoient comme un poisson dans l'eau (Mao Tzé Tung); La population doit donc leur être acquit de grès (acceptation de porter assistance et de participer aux renseignements et aux combats par la pose de mines, embuscades diverses, etc.) ou de force (par l'emploi de la terreur absolu). C'est l'enjeu de la guerre contre-insurrectionnelle. 2° - A cette fin, il y a plusieurs méthodes. On quadrille le terrain (par des appelés du contingent par exemple) en gardant les routes, les communications, et en protégeant les édifices civils et militaires. Les Forces d'intervention.(unités plus ou moins d'élites) se déplacent dans les zones ainsi quadrillées. Les zones à risques et incontrôlées et incontrôlables sont vidées de leurs populations et mis dans des camps de "concentrations" (au sens de concentration de populations, terme utilisée). Les zones ainsi vidées sont soumises au feu sans avertissement. Par ailleurs, les zones frontières sont verrouillées (ligne Morice en Algérie, etc.) Ce sont ces méthodes qui furent utilisées en Afrique du Sud, Malaisie et Algérie pour les plus connus. 3° - Quand l’insurrection prend une grande ampleur et s'installe en force dans les villes ( Tchétchénie Vietnam, DAESH en Irak et en Syrie), la méthode change et doit s'adapter aux combats. Il s'agit de combats urbains. Rappel 1 = En Normandie, les alliés se trouvèrent confrontés à un probleme insoluble. Les nazis utilisaient les maisons en prenant en otages les habitants Les pertes (dû aux tireurs d'élites augmentaient et Caen ne fut pas pris le jour du débarquement. Ils restait qu(une solution. La granade dans les maisons mais ils fallait s'approcher donc perte. La solution fut donc d'utiliser le canon Bofor de 40 mmm anti-aérien qui tira à l'horizontal sur les meules de foin (mitrailleuses dissimulées) et les maisons. Résultats garantis. La progression repris. Les anciens combattants que j'avais rencontrés en GB et USA en pleuraient encore ! Rappel 2 = Le combat de base en matière de combat en zone urbaine fut Stalingrad en Union Soviétique.et c'est celui qui est utilisé encore aujourd'hui à Mossoul et Raqqa avec le modernisme en plus. Utilisation de lasers de localisation des objectifs pour l'aviation, portables pour les échanges radio, drones des deux cotés, etc. La technique consiste à faire des trous dans les murs des maisons, balancer une grenade dans la pièce ainsi ouverte, décharger par arme automatiques une rafale entière...et on recommande. De plus tout est miné. L'approche se fait par les égouts, sur les toits, dans les sous-sol, etc. Perte énorme ! Les civils (méprisés par DAESH) sont utilisés en otages = Les hommes sont décapités et les femmes violées devant les enfants et vendues avec leurs enfants par la suite. Certaines sont récupérées ou réussissent à s'enfuir ! 4° - Les Forces Spéciales. Leurs rôle est le renseignement d'abord, et ensuite de se déplacer avec précaution dans le désert pour localiser les unités de DAESH et les détruire par l'aviation. Le rôle dans le renseignement va loin et ils sont les "yeux" des armées alliées comme le furent les "commandos de chasse" du général Challes en Algérie. 5° - Conclusion. Avoir des idées et des discussions sont utiles à la compréhensions. des événements mais il ne faut élaborer des hypothèses ou croire à des choses sensées dans ce domaine de la guerre insurrectionnelle. Depuis 1963, fin de mon service militaire et retour d'une petite période en Algérie, je ne cesse de me poser des questions sur ce sujet, politique, militaire, psychologique (pas d'action de ce type en cours actuellement !!!). J'ai eu d'innombrables entretiens avec des américains de mon groupe lors de mes visites aux USA, tant sur les "tigres volants" en chine du général Chennault, que de la guerre de Corée, du Vietnam, etc. ainsi qu'avec les entretiens de nos amis Britanniques et Allemands lors de nos rencontres lors de nos séminaires en Europe J'ai pris un nombre considérable de notes et écrits deux ouvrages non édités sur ces questions et j'ai toujours des hésitations pour affirmer ou infirmer. Janmary
  5. 2 j’aime
    Une fois de plus les forces de l' ordre et plus particulièrement la Gendarmerie a été visé : 19-06-2017 Un fourgon de gendarmerie attaqué sur les Champs-Élysées; La section antiterroriste a été saisie Posté dans Gendarmerie, Terrorisme par Laurent Lagneau Le 19-06-2017 inShare image: http://www.opex360.com/wp-content/uploads/gendarmes-20170619.jpg Il était près de 16 heures, ce 19 juin, quand un véhicule gris a percuté un fourgon de la gendarmerie mobile (escadron 32/7) à hauteur du commissariat central du 8e arrondissement de Paris, près de la station Champs-Élysées-Clemenceau. Aucun militaire n’a été blessé. Selon plusieurs sources, la voiture en question a pris feu après l’impact contre le fourgon. L’automobiliste, gravement blessé, a rapidement été extrait de son véhicule par les gendarmes, lesquels ont découvert qu’il portait une arme de poing sur lui. « Il semble que ce soit une démarche volontaire de la part de l’individu », a commenté, peu après les faits, Pierre-Henry Brandet, le porte-parole du ministère de l’Intérieur. La porte-parole de la préfecture de police de Paris, la commissaire divisionnaire Johanna Primevert, a précisé que cet homme, au volant d’une Renault Megane, « doublé par la droite percuté le véhicule de tête d’un escadron de gendarmerie. » Des démineurs ont été envoyés afin de vérifier si le véhicule impliqué ne transporte pas d’engins explosifs. D’après certains médias, le propriétaire du véhicule serait un trentenaire connu des services de la Direction générale de la sécurité intérieure (DGSI) et ferait l’objet d’une fiche S. En tout cas, la section antiterroriste du parquet de Paris a, dans l’heure, ouvert une enquête de flagrance. Il s’agit de la seconde attaque commise contre les forces de l’ordre sur les Champs-Élysées en deux mois. Le 20 avril dernier, Karim Cheurfi avait ouvert le feu sur des policiers et tué le brigadier Xavier Jugelé, avant d’être abattu par des tirs de riposte. Cet attentat avait été revendiqué par l’État islamique. Photo : Gendarmes sur les Champs-Élysées En savoir plus sur http://www.opex360.com/2017/06/19/un-fourgon-de-gendarmerie-attaque-sur-les-champs-elysees-la-section-antiterroriste-ete-saisie/#6S8RuySq51Tsh2p0.99
  6. 2 j’aime
    Bonjour, Tu sais Gascon, j'ai eu ma première conseillère defmob qui était une SACN pur jus, un 4139-2 ex-major marine venait de lui passer devant par examen! pour SACS je crois (le mec était pressé et motivé, il a juste gagné un an mais chapeau quand même). Malgré que le mindef la nourrissait elle n'a pas cessé de se plaindre que les anciens militaires piquaient les places et les avancements des civils et que c'était scandaleux! C’était irréel et stupéfiant! Juste devant moi et pendant pendant une heure, je lui ai fait remarqué à plusieurs reprises durant l'entretien que je comprenais bien sa situation mais que j'étais là pour une 4139-2 et j'avais l'impression qu'elle s'en fichait éperdument et ruminait sans cesse son échec à l'examen ou plutôt la réussite de l'autre. Je l'ai signalé à l'officier en charge du bureau, rien, aucune réaction, un vrai naze! cela m'a cependant bien servi car j'ai immédiatement percuté qu'ils m'apporteraient plus d'entraves que de l'aide, que je devais être plus impliqué et ne compter que sur moi pour cette démarche (comme pour mes diplômes VAE), bref je suis FPE/4139-2 depuis 2013 et je ne dois vraiment pas grand chose à cet agence DEFMOB Bretonne (j'en resterai là!). Un ami vient de postuler à une 4139-2, sa conseillère defmob lui a sortie avec grande assurance un tissu d'âneries sur les 4139-2 et donné des conseils stupides parfaits pour se planter, son collègue de bureau, ex mili, n'était pas mieux! si il les avait écouté il n'aurait même pas eu de convocations aux entretiens! Il y a beaucoup de jalousie vis à vis de ces recrutements 4139-.... ce qui explique souvent le manque d'implication de certains conseillés! Le comble étant aussi que certains conseillés, ex mili et 4139-2 aient oublié d'où ils venaient et les galères qu'ils avaient connus! d'autres sont très pros cependant et très efficaces.
  7. 2 j’aime
    Bonjour Le bleu, Je suis actuellement en attente d'intégrer le 4° bat. en septembre prochain, en tant qu'OSC-E dans l'infanterie. Je vais essayer de répondre au mieux à tes questions, même si je ne suis pas encore dans l'institution! Le choix de l'arme se fait directement lors de l'ouverture de ton dossier en CIRFA. Tu émets une liste de choix (jusqu'à 3 maxi), choix que tu peux adapter jusqu'au départ de ton dossier en commission (bien entendu, si tu passes les sélections initiales, anciennement le CSO, maintenant DEI je crois). Une fois les résultats rendus, la commission détermine ton arme (par ex. s'ils te retiennent pour ton premier choix, ce sera ta future arme, lest autres choix sont éliminés, enfin c'est comme cela que ça m'a été présenté, et j'ai de toute façon eu ce que je voulais, faut pas faire la fine bouche non plus!! Pour moi, (ré)ouverture de mon dossier en mai 2016, sélections initiales passées en décembre 2016, résultats dans la foulée, départ du dossier en commission en janvier 2017 (la première si je ne m'abuse) pour un retour (positif pour l'infanterie) en février. Rentrée aux alentours de mi-septembre (cette année, normalement le 18 septembre). "aux alentours" car de ce que j'ai entendu, la date peut bouger de quelques jours jusqu'au dernier moment (peut-être à cause de la dernière commission qui a lieu en août). effectivement, pas de plancher officiel, mais plus t'en fait, mieux c'est!! perso retenu en infanterie avec un palier 10 au luc léger et 13 tractions... pas terrible, sachant que dans une précédente candidature (en tant qu'OST cette fois), j'avais fait palier 12, mais que 6 tractions... Après, je pense que le sport n'est pas non plus la priorité pour un futur officier! Je ne dis pas que ce n'est pas important, surtout dans l'infanterie, mais les recruteurs cherchent d'autres aptitudes comme le commandement, la réaction en situation de stress, ton intégration avec les autres candidats, etc. attention, tout ça sur une période très courte, égale à la durée des sélections (48h). Tu vois un psychologue (contrairement aux autres profils de candidats) ainsi que le commandant du centre de sélection! Quel est ton parcours? universitaire, mais également professionnel, associatif, réserve, etc. Encore une fois, plus tu as de billes, mieux c'est! Un conseil: rester humble!!! Tu vas être avec des candidats MdR, plus rarement sous-off, et encore plus rare officiers (j'étais le seul!). N'ouvre pas ta chetron et fait ce qu'on te dit. les cadres sauront t'évaluer en temps et en heure pendant la sélection. Et tout ce que tu dis/fais peut se retourner contre toi!! Aide les autres, sois à l'heure, respecte les ordres, fin bref, du bon sens en quelque sorte! Le choix du régiment se fait au cours de ton année en division d'application (début du printemps de ce que j'ai entendu...). Attention, ne te fais pas avoir comme moi! J'ai rencontré tout récemment des OSC-E sortis fraîchement de l'ESM... début mai, soit près de 8 mois de formation! ça a apparemment évolué cette année... Est-ce définitif? Je verrai l'année prochaine! En tout cas, harasse ton recruteur sur ça! Les infos que tu peux glaner à droite et gauche sont rarement fiables (même sur le site du ministère des armées où ils mettent 5mois1/2 à Coët!! Sinon pour le sport, je pense qu'on aura les 2! Sachant que pendant la journée on aura également des cours magistraux ainsi que du terrain! Alors là tous les sons de cloches existent. Je répondrai uniquement par "fais toi ta propre opinion fais ton boulot proprement et ne deviens jamais aigri"! Je ne pense pas particulièrement. En effet, les cyrards et EMIA (enfin, surtout les premiers) sont voués à d'autres choses que les OSC. Il ne faut pas oublier qu'ils sont de carrière et que la DRHAT doit gérer toute leur carrière! Les OSC-E sont contractuels. L'armée a aujourd'hui besoin de lieutenants et de capitaines, mais pas de plus d'officiers supérieurs! Les OSC-E remplissent très bien cette fonction! et je ne pense pas qu'on vale plus ou moins qu'eux! Nous apportons aussi de la "diversité intellectuelle", ce qui peut à mon humble avis éviter de la "consanguinité intellectuelle"! Un mec qui a fait tout son parcours depuis le lycée miliraire jusqu'à St-Cyr ne réfléchit certainement pas pareil qu'un autre ayant fait un parcours universitaire "classique"! Les bons, comme les cons, sont partout dans la nature!! Voilà, grande réponse, si d'autres personnes ont des choses à rajouter, je suis moi-même preneur, on en apprend tous les jours!
  8. 2 j’aime
    Pour le seconde fois en quelques semaines, Londres est victime d' un odieux attentat. Le premier bilan officiel fait état de six morts, en plus des trois assaillants abattus, a annoncé la police après l'attentat survenu samedi soir à Londres. Six personnes ont été tuées dans l'attentat commis samedi soir dans le centre de Londres et trois assaillants ont été abattus par les forces de l'ordre, a indiqué la police de la capitale britannique dans un communiqué. Les policiers "ont réagi rapidement". Les policiers "ont réagi rapidement, affrontant avec courage ces trois individus qui ont été abattus à Borough Market", quartier jouxtant le London Bridge, sur lequel les assaillants ont lancé une camionnette contre la foule, a précisé la police. Ils ont été abattus dans les huit minutes suivant le premier appel à la police. Fausses ceintures explosives. "Les suspects portaient ce qui ressemblait à des vestes explosives, qui se sont révélées être fausses", ajoute le texte. Au moins six morts et trente blessés. L'attaque a fait six morts et au moins trente blessés qui ont été hospitalisés dans cinq hôpitaux à travers Londres. Les policiers ont été appelés à 22h08 locales (21h08 GMT) suite à des témoignages faisant état d'un véhicule fonçant contre la foule sur le pont. Le véhicule s'est ensuite dirigé vers le quartier de Borough Market, ajoute le communiqué. Là, les assaillants ont quitté le véhicule et ont poignardé plusieurs personnes, dont un officier de la police des transports, grièvement blessé. Renforcement des effectifs policiers. La police appelle à éviter les quartiers où s'est déroulée l'attaque afin de laisser les urgentistes faire leur travail. Elle annonce un renforcement de ses effectifs dans Londres dans les jours à venir, alors que se déroulent le 8 juin les élections législatives. Cet attentat est le troisième à frapper le Royaume-uni en moins de trois mois. ( Source : Europe 1 )
  9. 2 j’aime
    Bonjour, Alors, oui, une élimination (meurtre) prémédité est un assassinat, ce qui est interdit par la juridiction (quelle qu'elle soit) mais : - Nous sommes dans une situation de guerre (même si l'on dit le contraire), et les noms sur la liste sont autant de soldats ennemis qu'il faut tuer pour remporter la victoire ; - Entre une personne et toutes les victimes potentielles d'un seul crime de l'Etat Islamique... - Il faut aussi montrer qu'il y a des choses qui ne passent pas, et qui ne se pardonnent pas. Je ne suis pas de ceux qui pensent qu'il faut être démocratique avec ceux qui ne le sont pas (mais c'est un autre débat). C'est en ayant laissé passer certaines choses que l'on se retrouve aujourd'hui avec une montée des extrémismes/radicalismes (parceque c'est la même chose, l'un est politique et l'autre religieux (ATTENTION, l'Etat Islamique n'est pas musulman !!!). Sans parler de politique intérieure, si l'on commence à montrer que la France est là, et qu'elle fait tout pour saper (au sens du travail du sapeur) l'EI, on va peut être enfin nous prendre au sérieux. Et personnellement, j'approuve le fait de traquer, non pas les caches ou leurs rencontres mais les "participants" eux-mêmes. Tant pis pour eux !
  10. 2 j’aime
    Bonsoir. Oui c'est un des sujets sur lesquels la France travaille actuellement. Sachant que les fidèles de Daesh ne seront pas tous éradiqués en Irak et Syrie, et que beaucoup vont tenter de rejoindre leur pays d'origine et donc la France pour un grand nombre d'entre eux, que peut on craindre? - Certains seront interceptés. Que faire d'eux? Prison, jugement, et puis? - ceux qui ne seront pas interceptés deviendront'ils à leur tour des loups solitaires et continueront ils leur combat ou rentreront ils dans le rang? - Les femmes et les enfants. On sait que bien des femmes sont fanatisées et capables de porter les mêmes coups que les hommes et pratiquer les mêmes attentats, mais que faire des enfants qui ont été embrigadés, fanatisés, jusqu'au bout des ongles? Il y aura sans doute bien d'autres questions à s poser, mais ces retours ne présagent rien de bon. On sait juste que leur guerre va se déporter encore plus d'Irak et Syrie vers l'Europe. Il semblerait aussi que de nouveaux terrains restent à conquérir par et pour Daesh dans d'autres contrées, en particulier en Asie et en Indonésie. Leur stratégie de conquête semble se déplacer vers ces pays.
  11. 2 j’aime
    Bonjour, ce n'est pas tout a fait la bonne section pour votre question, mais un gentil modérateur déplacera le topic. (on vous aime). Félicitation pour votre engagement dans la réserve ! Pour une FMIR, dans la mesure où c'est assez court, ne vous embêtez pas trop. Vous allez percevoir tout ce dont vous avez besoin à votre incorpo. Vous verrez bien par la suite ce qui vous manque PS: c'est un paquetage
  12. 2 j’aime
    Malheureusement, ils y en a qui gobent ces inepties ! Le militaire est bon pour régler tous les problèmes ; mettre de l' ordre dans les cités où personne ne veut aller faute à une politique désastreuse de l' intégration de nos différentes immigrations, mettre aux pas nos petits voyous de banlieues, redonner une X éme chance à des " jeunes " dont on ne sait plus comment et quoi faire, encadrer des semblant de service national tout en faisant justice à l' étranger ( Afrique, Moyen Orient... ) et maintenant sur notre territoire ( où pour nous remercier des attentats sont sournoisement commis ) Et tu oublis la solde des encadrants... Mais on ne l' explique pas dans les beaux projets ! C' est vrai, moi qui travail dans un métier manuel ( menuiserie ) quand nous avons des stagiaires, ils ne savent presque rien faire et mon chef me disait : " le prof m' a dit que c' est les meilleurs, les premiers de la classe de BP " et bien ça promet ! C' est pas ça qui va valoriser nos qualifications. Il y a quand même un sacré problème !!! Voilà un vrais sujet à réflexion, si ça marche en Alsace pourquoi pas ailleurs ! Il ne faut pas oublier ( si ça n' a pas changé ) que la caisse de sécurité sociale militaire, excédentaire reverse de l' argent dans la caisse de la sécurité sociale ( on n' entend pas les anti-militaire dire merci ! )
  13. 1 j’aime
    Bonjour à tous, Je viens d'être acceptée en Prépa économique au Prytanée National. Je me demandais si certains d'entre vous avaient des temoignages à partager, notamment par rapport à l'ambiance en tant que fille dans un environnement militaire. Je viens d'un lycée civil, donc je ne m'y connais pas du tout. Quel est l'importance du sport dans l'emploi du temps? Savez vous ce que les élèves font le week end? En général toutes les informations sont les bienvenues, j'aimerais être le plus préparée possible pour la rentrée. Merci à tous!
  14. 1 j’aime
    Ok d'accord, merci à vous pour ces informations très utiles. Encore une question concernant le délai de traitement de la demande, comme j'ai dit il serait de 2 mois voire plus, est-ce qu'il y a un moyen d'accélérer le processus ou non ? Avant de procéder à ma demande de changement d'armée, je m'étais inscrit pour des activités à mon régiment, pourrais-je y participer ou non vu ma situation de demain de changement d'armée ?
  15. 1 j’aime
    D'accord c'est un bon choix ! En effet les troupes d'infanterie de marine ressemble fortement à l'infanterie. Penses aux paras si tu es apte ça peut être intéressant ! Salut à toi, Alors exemple à te donner j'en ai pas trop en tête mais en gros tu vas devoir réviser les temps de conjugaison parce que tu dois compléter des phrases à trou donc faut que les temps concordent ! Il y a aussi des connecteurs (ça c'est les plus facile) genre "an" devant une voyelle et "a" devant une consonne. Révises aussi tout ce qui est "some", "any" et "no" et aussi les adjectif de supériorité et d'infériorité. Enfin prends bien le temps de le faire et pas le bâcler ! L'adjudant-chef a eu la "bonne idée" de dire que ce test ne portait pas atteinte pour les terre donc au bout de 40 minutes (55 en tout) on était plus que 3 dans la salle. Ok 150 questions c'est long, en plus c'est le tout dernier test donc t'en as marre d'être devant ton pc mais c'est là que se fait la différence. Toujours aller à fond au bout des choses. Je ne me considère pas du tout d'un bon niveau, je ne regarde des séries en anglais que depuis cette année. J'ai un niveau bac +2 classique. Par contre j'ai bâclé aucune question, y en 2 ou 3 j'y passais 2 à 3 minutes pour bien répondre. Le tout c'est de faire attention au sens de la phrase. J'espère que ça t'as aidé.
  16. 1 j’aime
    Je peux comprendre ton aigreur. Après, il faut se dire qu'être réserviste mais n'est pas un droit qui nous est octroyé d'emblée, j'ai du mal à croire que la "tête du client" joue pour quelque chose, il y a très probablement des choses qui bloquent, je t'ai donné mon point de vue sur le sujet. Tu disais vouloir prendre contact avec le médecin du CMA qui te bloquait pour avoir des explications, tu l'as fait ? J'imagine que tu as contacté tous les CMA qui étaient proches de chez toi ? Qu'en penses la personne chargée de ton dossier à la DRSSA ? Aucune idée des recours possibles, peut-être te mettre en contact avec le député de ta circonscription. Quoiqu'il en soit, il y a énormément de voies pour s'épanouir dans sa vie personnelle, je ne me fais pas de soucis pour toi pour rebondir.
  17. 1 j’aime
    Rafale Solo Display au Salon du Bourget, une beauté
  18. 1 j’aime
    Perso, pas au courant de ce masquage !!! Rien n' interdit d' en faire allusion ou de donner des références du forum " concurrent " mais ne pas oublier de citer la source comme pour toutes infos d' ailleurs.
  19. 1 j’aime
    Bonjour et bienvenu à bord amiral60. Nous sommes de la même génération et à peu prés dans la même duré de service. Oui, je confirme pour avoir tenté de nombreuses années. Aux plaisirs d' échanger.
  20. 1 j’aime
    J'espère qu'ils ne vont pas tarder à nous donner dès réponse.
  21. 1 j’aime
    Bonjour. Oui c'est comme partout. Il ne faut jamais prendre pour argent comptant ce qui est dit par tel ou tel conseiller. Cela vaut à la Poste, à la banque, à la CAF ou à Pôle Emploi, etc etc... et évidemment dans la filière reconversion. Souvent on a la chance ou la malchance de tomber sur le bon, ou pas, conseiller. Mais le bon conseiller est rarement celui qui sait instantanément, mais bien celui qui ose dire qu'il peut y avoir un doute et qu'il va aller se renseigner. ET QUI SE RENSEIGNE EFFECTIVEMENT. Et qui tient au courant son interlocuteur. Un voeux pieu sans doute! Les textes de la reconversion varient très régulièrement et la vérité d'un jour n'est pas celle du lendemain, puisque cet axe de la vie des armées est intimement lié à des contraintes budgétaires. Il faut assurer une vielle permanente sur les textes et malgré cela il peut exister des zones d'ombres. Alors nous comprenons tous qu'on ne peut pas tout maitriser dans l'instant. Mais il vaut toujours mieux dire: "Je ne sais pas je vais aux renseignements, textes à l'appui" que de vouloir faire son savant qui maitrise et qui comme tu le dis, énonce des âneries. Malheureusement, certains conseillers oublient vite que derrière le futur partant de l'institution, il y a une famille, des enfants et un train de vie dépendant des revenus du foyer. A mon sens la responsabilité du conseiller est grande de ce point de vue là et il est absolument nécessaire que ce soit de vrais professionnels de la reconversion (je veux dire des gens motivés qui ont envie de faire ce métier difficile) qui oeuvrent dans ces cellules. Est ce le cas? je ne sais pas. Pourtant je reste persuadé que l'institution y gagnerait, budgétairement parlant. Pour ma part je n'ai pas connu les structures DefMob, puisque j'étais à la tête d'une antenne régionale du BARC (Bureau d'aide à la reconversion). Nous faisions du renseignement reconversion pour toutes les armées (textes différents selon les armées), du montage de dossiers, des demandes de financements ou co-financements divers et variés, des visites de stagiaires en entreprise et en organismes de formations, (stagiaires venus de toute la France et issus de toutes les armées) et cela aussi bien pour des militaires du rang que pour des sous/off et des officiers subalternes et supérieurs. Chacun en fonction de son statut et de ses origines ayant accès à tel ou tel type d'aide. Ce qui montre bien la variété des textes à connaitre, en tout cas à savoir où aller chercher le renseignement juste. Je termine en disant qu'arrivé dans cette filière par hasard et où je suis resté 5 ans, cela m'a tellement plu, que j'ai continué dans le civil sur le même type d'emploi pendant 12 ans. Il faut aimer se mettre au service des autres et savoir se contenter d'une satisfaction égoïste et personnelle quant une reconversion est réussie. Alors en effet il faut aussi être capable de chercher soi même les textes, les comprendre et "moucher" ainsi de temps en temps, le conseiller imbu qui ne fait pas d'efforts. Cela n'est pas permis à tous et souvent lié au statut et au poste occupé au moment du départ en plus de ces capacités propres, à se prendre en charge. Bonne journée à toi.
  22. 1 j’aime
    Bonjour et bienvenu sur le forum.
  23. 1 j’aime
    Il n' y a pas de raison.
  24. 1 j’aime
    Je me suis peut-être mal exprimé... Je pense qu'au moment des sélections, le sport n'est pas la priorité pour un candidat officier. En effet, tu pars sur une formation de 2 ans, pendant laquelle tu vas faire pas mal de sport. Tu arriveras donc en régiment pour ton 1er commandement avec un niveau qui devrait être plus qu'honorable! Après, plus tu arrives préparé physiquement au début de la formation, moins tu subiras, et plus tu pourras te concentrer sur l'apprentissage de ton métier d'officier! perso, je me suis fixé les objectifs suivants: cooper: 3000-3100m/ tractions: 18-20. être officier pour faire moniteur sportif, ça me parait light! Ton rôle est, je pense un peu plus large envers tes hommes. Tu dois les former, mais surtout les faire grandir et évoluer dans l'institution... Tu dois organiser avec un maximum de qualité le quotidien en jonglant avec les présents, ceux en formation un peu partout, les mecs qui n'en ont rien à foutre et sont souvent voir tout le temps en arrêt maladie, les "piles" et les mous, les anciens et les nouveaux, etc. Sachant que la finalité, c'est de partir avec ta section en mission et de mettre en oeuvre le savoir-faire collectif de la section à travers le savoir-faire individuel de chacun de tes hommes et de ramener tout le monde au régiment à la fin; ce qui n'est pas rien!
  25. 1 j’aime
    Bonjour et bienvenue
  26. 1 j’aime
    Bonjour et bienvenue Chloé. Bon courage pour ta période militaire à Orléans et la suite à Saintes.
  27. 1 j’aime
    Effectivement, les drones armés vendus à notre pays sont conditionnés aux bons vouloir des Américains quand a leurs conditions d'exploitation avec leur propre personnel. Tout les systèmes embarqués sont considérés comme hautement stratégique par les USA et donc doivent être utilisés avec prudence et sous la tutelle de ce pays. Pour information, les sous-marins stratégiques de Grande-Bretagne avec leurs missiles stratégiques possèdent des têtes nucléaires américaines et donc les tirs de ces missiles sont assujettis au bon vouloir américain !!! Nos budgets de la défense sont dramatiques au vue de l'état de notre matériel, même si l'armée de l'Air et la Marine ont des unités performantes. Il n'y a rien (ou presque) en matière de renseignements satellitaires et en guerre cybernétique. Nous sommes dépendant de l'OTAN et des USA (Moyen-Orient en particulier). Et au vue de nos budgets en déficits permanent, ce n'est pas prêt de s'améliorer !
  28. 1 j’aime
    Bonjour, soyez la bienvenue parmi nous. Ce sujet étant réservé à la présentation, je vous invite à poser vos questions dans les sujets corespondents.
  29. 1 j’aime
    Comme tous les appareils qui sont peints en usine ou dans les escadres. La peinture ne part pas avec la vitesse même en arrivant à la vitesse du son engendrant un début de chaleur sur la cellule, mais la température extérieure est à - 50° C. Sinon, les immatriculations partiraient (Concorde, avions de chasse). Un souci commence à Mach 3 (3 fois la vitesse du son) du fait de l'élévation de température mais c'est encore insuffisant pour faire "fondre" la peinture. Le souci - qui n'en est plus un - est plutôt pour la conception des cellules en général en "acier inox" et construit "en nid d'abeille".
  30. 1 j’aime
    Il est possible pour les femme d'être "rattachée" à la légion sous conditions, si elles sont sous officiers ou officiers, par exemple dans le SSA, je pense que c'est là qu'il voulait en venir. Mais ce n'est pas être Légionnaire, toutefois ses femmes portent bien le béret vert, si je ne me trompe. Oui je préfère mettre la photo d'une autre personne pour ne pas trop effrayer
  31. 1 j’aime
    Bonjour, Bienvenue sur le forum et bonne participation, n'hésite à aller chercher des informations un peu dans tous les sujets. Tu es inapte pour être gendarme mais apte à entrer dans l'Armée, étonnant... J'espère que tu trouveras ton bonheur quelque part.
  32. 1 j’aime
    Bonjour et bienvenue ici Stéphanie. Bonne chance pour la suite dans l'AA.
  33. 1 j’aime
    Le "dilemme moral" sur l'élimination de djihadistes européens à l'Irak pour éviter son retour en Europe. Ici un petit résumé apparu dans Le Point sur l'article du WSJ, la liste me semble petite, à peine 27 noms. La France fait appel aux forces irakiennes pour traquer et éliminer les jihadistes français présents à Mossoul, fief du groupe Etat islamique (EI) en Irak, affirme le Wall Street Journal dans une enquête publiée sur son site. Les forces spéciales françaises ont fourni au contreterrorisme irakien une liste de 27 noms, accompagnée de photos pour cinq d'entre eux, écrit le wsj.com citant un responsable de la police irakienne. L'objectif est d'empêcher ces Français ainsi que d'autres francophones, notamment des Belges, de retourner dans leur pays d'origine pour y perpétrer des attentats, poursuit l'article mis en ligne lundi soir. La liste, établie au début de la bataille pour la reprise de Mossoul en octobre 2016, est mise à jour à chaque disparition de jihadiste, assure le WSJ qui a pu la consulter. Les forces irakiennes en ont déjà tué un certain nombre sur la base de renseignement et de coordonnées de localisation fournis par les forces françaises, ajoute-t-il. Une quarantaine de membres des forces spéciales françaises cherchent à localiser ces francophones à l'aide de drones d'observation et d'interception de conversations radio, croit savoir le WSJ. Ils collectent aussi directement du renseignement dans les quartiers repris à l'EI, fouillant des maisons abandonnées par des jihadistes à la recherche d'indices. En avril, ils ont vérifié l'identité de blessés dans un hôpital de la Vieille ville (ouest de Mossoul) à la recherche de jihadistes français... http://analisis-global.blogspot.com.ar/2017/06/emerge-en-los-medios-el-dilema-moral.html
  34. 1 j’aime
    Désolé si je te donne l'impression d'être un pisse-froid, mais je préfère te donner mon point de vue. Je pense que tu cherches effectivement quelque chose qui bouge, c'est très bien, mais attention aux désillusions ! Tiens nous au courant, je pense que ton expérience est très intéressante pour tout le monde.
  35. 1 j’aime
    Bonjour et bienvenue Jonathan. Bon courage pour la garde nationale.
  36. 1 j’aime
    Je sais nager correctement, après je suis pas très douée mais de quoi flotter et avancer c'est bon j'ai appris au lycée. Je cours déjà pour l instant je peux courir 10 mn sans m arrêter je pense pas suffisant car là j ai rien a porter, j ai bien mangé bien dormi... dans l appli engagez vous l exercice le plus facile c est 30 min... je fais avec ce que je trouve dans ma ville les escaliers les grilles de jardin pour la suspension... faut être imaginatif et tout regarder je prend ça comme un jeu et ça passe Ma famille c'est vite fait il n'y a que ma maman qui va me regretter mais elle me soutiendra même si elle n'appréciera pas beaucoup, je peux pas rester médiocre parmi les médiocres avec un boulot qui me fait tout juste survivre... elle sait que je vais me sortir les doigts et faire des trucs fifou pour m'en sortir, armée ou autre je resterai pas sur mon confort... enfin confort c est vite dit x) je la rendrai fière! Petit ami j en ai pas et j en veux pas (ça c'est fait). Mes amis vont me manquer mais je les reverrai, pis je vis pas avec... Et dans la restauration je peux espérer mettre le nez dehors de temps en temps ou on est toujours coincés dans les labos? Désolée si mes questions semblent bêtes c'est que j'y connais vraiment rien et les descriptions des sites restent très brèves. Merci bouchon gras !
  37. 1 j’aime
    Non ! ( mais il y a t' il une norme, non ) La procédure est la suivante, contact auprès du cirfa, puis prise de contact auprès des régiments/unités sélectionnés. Suite au contact, entrevu avec le RH réserve puis OK visite médicale puis ESR. Mais il n' y a pas de règles strictes car il y a différentes manières et possibilités d' intégrer la réserve. Quand au délais, tout dépend de la demande et de l' offre. Oui mais à qui ?
  38. 1 j’aime
    Toujours passionnant Hernan !
  39. 1 j’aime
    Les américains ont largués un million de tonne de bombes sur le Vietnam....pour rien (soit plusieurs fois ce qui à été largués durant la seconde guerre mondiale) et ont uniquement tués (assassinés) des civils.En matière de contre-guérilla, c'est nul et contre productif. Aux Philippines,des soldats Japonais se sont rendus (par hasard retrouvés dans des caches et par ordre de leur anciens officiers revenus sur le terrain pour les besoins de la cause) 15 années plus tard ! Alors, le terrorisme n'est pas de s’arrêter dans ces iles alors que la piraterie n'arrive pas être éradiqué dans les eaux Philippines, Singapourienne, Indonésienne et détroit de Malacca, etc ! Si on rajoute que les administrations et le gouvernement Philippin est complétement pourri et que la corruption est partout appliquée, les résultats ne sont pas prêt d'être présent (Information de mon fils qui fut obligé de repartir de sa mission dans ce pays pour sécurité personnelle. Les firmes Françaises n'envoient plus personne dans ce pays. Janmary
  40. 1 j’aime
  41. 1 j’aime
    Bonjour. Il est vrai que le principe de base, c'est le service 24h sur 24. Mais cela dit la journée de travail dure 7 ou 8h comme partout, sauf lorsque l'on est désigné pour un service quelconque ou que l'on est en manoeuvre. Alors en effet, certaines journées peuvent être longues et les temps de repos plutôt brefs. On est bien obligé de s'y faire, sinon on repart dans le civil chercher quelque chose de moins prenant. Vous voulez parler de l'ambiance? La camaraderie, l'entraide sont primordiales, sinon les conflits éclatent bien vite. Mais en général lorsque les activités sont difficiles, les liens se créent entre les gens et si le moral flanche ce n'est jamais pour tout le monde en même temps. D'une manière générale le non renouvellement de contrat est plutôt lié au fait que l'intéressé(e) ne remplit pas sa mission correctement, que sa notation n'est pas correcte, qu'il (elle) est en échec à ses examens...
  42. 1 j’aime
    En mai 1982, l’Argentine et le Royaume-Uni se sont disputé militairement la souveraineté des îles Malouines, à 1.000 km au large de l’Argentine. Les combats entre les deux pays ont notamment mis en jeu la Force aérienne argentine et la Royal Air Force. Les pilotes argentins – surnommés les Faucons – ont dû connaître l’épreuve du feu aux commandes d’appareils obsolètes, tels les biturbopropulseurs Pucara ou les jets A-4 Skyhawk. Face à eux, des Sea Harrier et des batteries de DCA et de missiles tirés depuis les bateaux. Si les pilotes argentins manquaient cruellement d’expérience et de matériel moderne, leur audace a su compenser leur infériorité technique, avec des attaques osées de navires britanniques, à raison de missions menées au ras de flots, parfois à l’issue de plusieurs ravitaillements en vol pour arriver sur un axe inattendu. « Malouines, le ciel apaprtient aux Faucons » entend rendre hommage à ces pilotes. Le scénario est signé Nestor Barron, né en 1969 à Buenos Aires. Ecrivain, poète, romancier, musicien, scénariste… ce dernier s’est fortement inspiré des missions menées par le commandant Pablo Marcos Rafael Carballo aux commandes de son Skyhawk. Le dessin est signé Walther Taborda, professeur d’art, également né à Buenos Aires. Cette intégrale, sortie ce 24 mai, regroupe trois albums ayant pour titre : « Chapitre 1 : Skyhawk », « Chapitre 2 : Pucara » et « Chapitre 3 : Super Etendard ». – « Malouines, le ciel appartient aux Faucons », intégrale par Walter Taborda et Nestor Barron. Ed. Paquet. Collection Cockpit. 152 p. 29,00 €. http://editionspaquet.com https://www.aerovfr.com/2017/05/retour-sur-les-malouines/#disqus_thread
  43. 1 j’aime
    Malouines 35 ans. (Mai, le mois de l'Exocet) Le 25 mai 1982, deux Super Étendard de la marine argentine armés avec des Exocet attaquent le navire porte-conteneurs britannique Atlantic Conveyor. Ce navire transportait vers la zone du conflit, en plus des équipements, des conteneurs avec de nourriture et des munitions, six hélicoptères Westland Wessex de l'Escadron 848, trois Chinooks de l'Escadron 19 et un Lynx de l'Escadron 815.
  44. 1 j’aime
    Bonjour, Bienvenue sur le forum, tu es donc un ancien combattant ?
  45. 1 j’aime
    Une image vaut mille discourt. ( Source : Armée de terre )
  46. 1 j’aime
    Bonjour a vous ! J'ai reçu une réponse positive a mon dossier pour une PMIPDN a Orléans cet été. Je ne vous cache pas ma joie de enfin mettre un pas dans le monde militaire. Je me demandais si vous trouveriez ça intéressant que je fasse un petit journal de bord pour vous expliquez comme cela se passe ? J'ai également postulé pour une FMIR a la suite de la PM mais je n'aurais les réponses que après la PM car cela dépends de mes notes a la PM. Dans le cas ou je suis pris a la FMIR je ferrai également un journal de bord. Merci.
  47. 1 j’aime
    En cette période électorale, moment fort pour notre Pays et notre République, la France est de nouveau frappée sur sa plus belle avenue, un policier y a laissé la vie et plusieurs de ses collègues ont été blessés. Un article de Ligne de Défense résume bien des différents attentats contre des policiers et des militaires : 21.04.2017 Terrorisme: militaires et policiers français régulièrement ciblés A lire sur le web d'Ouest-France un récapitulatif des récentes agressions à caractère terroriste visant des membres des forces de sécurité (9 policiers et militaires en sont morts depuis 2012):
  48. 1 j’aime
    Je suis moins optimiste que toi Hernan, " le monde APRÈS Daesh ", il y aura un " après " mais ne risquons nous pas de voir émerger une autre mouvance terroriste, tel-que nous l' a prouvé l' Histoire. Tous les jours dans le monde des bombes éclates, des gens, des civils innocents meurent ou sont atrocement estropiés... Les pays du Maghreb, le moyen Orient, l' extrême Orient, l' Europe ( la France, la Belgique, le Royaume Unis, l' Allemagne, l' Italie... ), les État Unis, la Russie, la Suède...
  49. 1 j’aime
    Saut, Quand exactement difficile de savoir. Tout dépend aussi de l' affectation, de l' Armée donc on dépend ( terre, mer, air... ) et des missions. Le remplacement sera étalé et progressif, ça ne sera pas fait d' un coup.
  50. 1 j’aime
    L'Espagne augmente la surveillance sur les réseaux clandestins d'immigration pour éviter l'infiltration de terroristes présumés, il y a quatre détenus soupçonnés d'être en lien avec l'un des membres des commandos des attentats du 13 novembre 2015 à Paris. Quatre hommes ont été arrêtés lundi en Espagne, soupçonnés de liens avec un des membres des commandos envoyés en Europe pour commettre en 2015 les attentats de Paris, selon le ministère de l'Intérieur. La garde civile a procédé à l'arrestation de «deux personnes à Arteixo et Tufions-Vimianzo (nord) et de deux autres à Almería (sud) pour leur implication dans un réseau d'immigration irrégulière en lien avec Daech» (acronyme arabe de l'EI), indique le ministère dans un communiqué. Selon l'enquête dirigée par une juridiction spécialisée dans les affaires de terrorisme et appelée «Audience nationale», les détenus «ont été en contact avant et après les attentats de Paris avec au moins un des terroristes arrêtés à Salzbourg», en Autriche, ajoute ce communiqué. Le 10 décembre 2015, l'enquête sur les attentats du 13 novembre 2015 à Paris (130 morts) par trois commandos avait débouché sur l'arrestation à Salzbourg d'un Algérien, Adel Haddadi, et d'un Pakistanais, Mohamed Usman... http://analisis-global.blogspot.com.ar/2016/11/espana-aumenta-la-vigilancia-sobre.html