Jump to content
Search In
  • More options...
Find results that contain...
Find results in...

Armées étrangères

Suisse, Canada, Belgique...

49 topics in this forum

    • 3 replies
    • 311 views
  1. Royal Navy

    • 0 replies
    • 423 views
    • 0 replies
    • 397 views
    • 4 replies
    • 490 views
    • 20 replies
    • 18,385 views
    • 1 reply
    • 806 views
    • 4 replies
    • 855 views
    • 2 replies
    • 948 views
    • 19 replies
    • 1,135 views
    • 0 replies
    • 974 views
    • 1 reply
    • 1,770 views
  2. Combattantes Kurdes

    • 11 replies
    • 2,513 views
    • 0 replies
    • 867 views
    • 0 replies
    • 1,086 views
    • 1 reply
    • 2,357 views
    • 9 replies
    • 2,630 views
  3. NAVY SEALS

    • 15 replies
    • 7,750 views
    • 3 replies
    • 2,556 views
    • 2 replies
    • 1,348 views
    • 2 replies
    • 1,933 views
    • 2 replies
    • 1,885 views
  4. Accident F16 en Espagne 1 2

    • 31 replies
    • 12,305 views
    • 8 replies
    • 33,262 views
  5. Le Liban recoit VCAC Mephisto

    • 2 replies
    • 3,061 views
    • 2 replies
    • 2,411 views
  • Who's Online   75 all people including: 0 Members, 0 Anonymous, 75 Guests (See full list)

    There are no registered users currently online

  • Posts

    • Bonsoir, Je doute qu'il est plus de renseignement. Voir du coté de Versailles les casernes existantes à cette époque.
    • Non, le fait d'avoir fait un PMS ou une PMM apporte un plus, rien d'autre.
    • Bonjour et merci pour votre prompte réponse. Mais je suis retournée sur le site de SHD  avec la cote indiquée on me répond qu'il n'y a pas de résultat pour ma demande ! il était effectivement serrurier  ! ne peut-on trouver des renseignements et où ? au sujet du dépôt de Versailles indiqué ?  j'espère vivement que vos amis auront une réponse de début de fil rouge ! Merci. Annette LEROY  PAGEAUD FORESTIER  
    • En attendant ta présentation, je verrouille ce sujet, merci.
    • Salut, Peut être une réponse à ta question : Étant donné les efforts qu’il doit faire quand il est sur le terrain, un soldat se doit d’être en bonne forme physique. Aussi doit-il régulièrement passer plusieurs épreuves sportives dans le cadre du « Contrôle de la condition physique du militaire » [CCPM], lequel se compose d’un « contrôle de la condition physique générale » [CCPG] et d’un « contrôle de la condition physique spécifique » [CCPS]. Or, l’armée de Terre a décidé de faire évoluer ce type d’évaluation. En premier lieu, et selon une instruction publiée en décembre dernier, le contrôle de la condition physique générale ne comptera plus que trois épreuves [au lieu de quatre]. Et les modalités de celles qui ont été conservées vont changer également. Ainsi, le test de Cooper, qui consiste à parcourir la plus grande distance possible en 12 minutes afin de mesurer la consommation maximale d’oxygène [VO2max] d’un sujet va être remplacé par un simple de 2.400 mètres. Pour rappel, avec le test de Cooper, la condition physique est jugée très bonne quand un soldat âgé d’une vingtaine d’années est capable de parcourir 2.800 à 3.000 mètres en 12 minutes. L’épreuve de natation est maintenue [on parle « d’aisance aquatique »]. Mais avec quelques évolutions. Désormais, il ne sera plus question d’un 100 mètres en nage ligne suivi par 10 mètres en apnée… Mais il sera désormais demandé de faire 15 mètres en apnée et 85 mètres en nage libre. Enfin, il n’y aura plus de montée de corde, ni de nombre minimum d’abdominaux à faire. À l’avenir, la capacité musculaire générale sera évaluée par une série de pompes. Les épreuves du CCPG ont été « redéfinies pour répondre à des critères d’équité [avec des barêmes mixtes], de simplicité [permettant une mise en œuvre adaptable aux infrastructures existantes], d’universalité [avec une augmentation du nombre de tranches d’âge] », explique l’armée de Terre. Quant au contrôle de la condition physique spécifique, il fera l’objet d’une expérimentation dans le courant de l’année 2020. Il s’agira de mettre en place des épreuves liées à « l’environnement ou au milieu du militaire en prenant en compte la rusticité, l’endurance, l’agilité, etc. » L’idée est qu’elles soient « différenciées » en fonction des spécialités des militaires. Il est également question de créer une « formation d’adaptation complémentaire » pour les engagés volontaires de l’armée de Terre de la filière EPMS [Entraînement physique militaire et sportif], afin de leur permettre de faire passer les tests CCPM. Enfin, trois niveaux de « forme » vont être institués. « Les niveaux 1 et 2 seront jugés insuffisants et nécessiteront de repasser les tests », précise l’armée de Terre. Photo : RICM / Armée de Terre   Source : http://www.opex360.com/2020/02/22/larmee-de-terre-revoit-ses-exigences-pour-le-controle-de-la-condition-physique-de-ses-soldats/?fbclid=IwAR24WUvu06If2J3m9cWqG433N_Wolu_RUNDMWTDR5HMw2_HwsvR712Eo_i4
  • Topics

×
×
  • Create New...