Jump to content
×
×
  • Create New...

Grenoble

Ecole des pupilles de l'air de Grenoble


  • Who's Online   58 all people including: 0 Members, 0 Anonymous, 58 Guests (See full list)

    There are no registered users currently online



  • Posts

    • Nexter KNDS a présenté ASCALON, le nouveau concept d’armement principal pour chars de combat conçu pour traiter les futures menaces lourdement blindées.  ASCALON = Autoloaded and SCALable Outperforming guN Source: https://www.nexter-group.fr/actualites/nos-dernieres-actualites/nexter-prepare-larmement-du-char-du-futur.html
    • Le sac du capitaine Charles Trepel, que j'avais photographié au musée de traditions de l'école des fusiliers marins à Lanester (Lorient).
    • Bonjour, J'en connais beaucoup qui en portent, par contre pour le tir il faudra mettre des lunettes balistique afin de ne pas recevoir des projections de poudre, mais ça le Dirtir te le rappellera avant.
    • Bonjour, A la tenue, je dirait un Hussard, lorsque je regarde certains détails, notamment les dentelles des poignées de manche et la coiffure (chevelure ou perruque) avec un ruban noir nouer (on aperçoit une des boucles), me font penser à l'ancien régime. Sous la Révolution, les cheveux seraient libre voir tressé, les dentelles de poignées disparaissent et surtout il porterait autour de la taille une ceinture bleu blanc rouge. Sous l'Empire, la tenue à évolué un peu en devenant exubérante, réhaussé de couleur chatoyante, les cheveux sont tressés et les moustaches pendantes sont de mise.  De là forcément on peut s'orienter vers l'ordre royal et militaire de saint Louis.  Maintenant on ne peut se fier qu'à ces détails, car la représentation est une toile, certains détails (comme la médaille) sont approximatifs par exemple on distingue sept branches à la croix, or l'ordre de St Louis en possède quatre et la Légion d'honneur cinq. Il faut savoir aussi que des fois les peintures étaient retouchée dans le temps, par l'adjonction de détails comme des galons, des décorations. Et pour ne pas facilité la chose le 1er type de la Légion d'honneur ne possède pas de couronne. http://www.cndp.fr/crdp-reims/ressources/dossiers/legiondhonneur/panneau8ter/panneau8ter.htm   La mosette est une courte pèlerine descendant jusqu'au milieu du torse et boutonnée par devant, sans capuche depuis 1984 ; elle constitue l'une des pièces de l'habit de chœur des cardinaux et des évêques ainsi, souvent, que de celui des chanoines. Elle marque le pouvoir de juridiction. Les protonotaires apostoliques et les autres prélats romains n'ont pas droit à la mosette. Généralement portée sur le rochet, elle n'est pas utilisée pour l'administration des sacrements. Le pape porte une mosette de velours rouge bordée d'hermine blanche en hiver, de soie blanche bordée d'hermine pendant le temps pascal ou de soie rouge, en été. La mosette des cardinaux est rouge, celle des évêques violette doublée et filetée de cramoisi. Depuis les réformes de 1969, elle peut être portée par tous les évêques en tous lieux, mêmes par les évêques titulaires, le mantelet étant aboli pour eux. Jadis, pendant les temps de l'avent et du carême, aux Quatre-Temps, aux vigiles des fêtes solennelles, aux offices funèbres et durant la vacance du Siège romain, en signe de pénitence ou de deuil, les cardinaux portaient la mosette violette doublée, filetée et boutonnée de cramoisi et les évêques une mosette noire avec doublure, filetage et boutons violets. Les cardinaux avaient la mosette de laine en hiver et de soie moirée en été. Ils avaient en outre une mosette en soie moirée de couleur de rose sèche qu'ils utilisaient les dimanches de Gaudete et Læatare. La couleur de la mosette des chanoines est déterminée par les statuts de leur chapitres ou les privilèges qui lui ont été concédés. Si la plupart des chapitres porte une mosette noire, généralement agrémentée de boutons et d'ornements de couleur (rouge, violet, vert, etc.), quelques uns font usage d'une mosette violette (Chapitre cathédral de Saint-Louis-des-Invalides [archive]) ou rouge (Saint-Maurice-d'Agaune). Si le chapitre n'a pas la concession du rochet, il peut porter la mosette sur le surplis. Les statuts synodaux des diocèses prescrivaient parfois le port de la mosette par certains dignitaires, tels les vicaires forains (doyens), voire les curés ou certains bénéficiers ou chapelains. Là encore, les couleurs variaient selon les diocèses. Les chapelains des ordres chevaleresques portent la mosette de leur ordre : violette ou noire filetée de violet avec la croix de Malte blanche pour l'ordre souverain de Malte, blanche, avec la croix de Jérusalem rouge pour l'ordre équestre du Saint-Sépulcre de Jérusalem, de soie moirée rouge avec la croix de l'ordre pour l'ordre des Saints-Maurice-et-Lazare de Savoie, violette ou bleue avec la croix constantinienne pour l'ordre Constantinien de Saint-Georges, etc. En France, les aumôniers militaires de l'armée de terre, portent une mosette noire, filetée et boutonnée d'orangé. La mosette des aumôniers de marine est noire, filetée et boutonnée de bleu. https://fr.wikipedia.org/wiki/Costume_ecclésiastique J'avoue que je comptais sur la couleur de la pélerine pour définir la période mais ça ne semble pas si simple... ainsi que son rang : "les cardinaux portaient la mosette violette doublée, filetée et boutonnée de cramoisi " Bon là je n'arrive pas à voir vraiment la décoration, de loin il me semble voir une couronne au dessus de la croix qui semble de travers... Si cette toile est chez vous, peut être pourriez vous essayer de photographier la décoration de plus prés, si effectivement cette croix comporte une couronne, cela confirmerait une Lh impériale. 
    • Yeeees!!! 🎉 félicitation 💪 Tu as postulé quelle spécialité !?
  • Topics