Aller au contenu

À propos de ce club

J'ouvre ce club afin que nous partagions nos envies et nos expériences de voyages, en France, outre mer ou à l'étranger, seul, entre amis, en famille organisés ou à "l'arrache" sac au dos... Par définition les militaires sont amenés à voyager pour leur boulot, mais souvent ces expériences sont prolongées par des voyages privés. A nous de donner et de conforter l'envie du voyage et de la découverte aux membres du club. Mais au delà des voyages, les joies simples peuvent être aussi un concert, un film, un spectacle, une pratique sportive, etc etc...

  1. Quoi de neuf dans ce club
  2. Ouverture des voyages2019. Je pars samedi au Vietnam et au Cambodge. Baie d’Halong, Hue, Angkor au programme sans oublier les trepidantes Hanoi et Ho Chi Minh ville (ex Saigon). Photos et CR au retour.
  3. En attendant, et comme j'aime la photo, je me suis lancé dans la retouche (simple) sur ordinateur en saturant un peu les couleurs ou en essayant de leur donner un coté vintage. Ce que je ne faisais pas avant. Mais finalement je me suis laissé convaincre en me disant que même à l'époque de l'argentique et du noir et blanc, les professionnels faisait déjà de la retouche. Alors pourquoi pas moi, si ça peut rendre à mes yeux, la photo plus belle encore. J'aime bien le format carré et voilà ce que ça donne dans quelques villages girondins au bord du bassin d'Arcachon, dans la campagne le long de la Garonne et à Bordeaux.
  4. Bonjour à tous. Voilà, voila, tout arrive. Bientôt (début mars) sur Vietnam Airlines, en vol pour le Vietnam du Nord au sud et un petit tour à Angkor au Cambodge. Une vingtaine de jour au total pour peaufiner mon vietnamien... !
  5. De retour de Lyon et de la fête des lumières. C'était de toute beauté. A vous de juger.
  6. Dans le droit fil des plaisirs simples, deux photos apaisantes en ces périodes d'agitation. photos prises lors d mon footing dans les Landes au bord du lac de Léon. Bon, il y a quand même un propriétaire de voilier qui sera surpris!
  7. Bonjour et bienvenue à MsMaverick34 et à maddy. N'hésitez pas à participer, créer de nouveaux sujets qui ne sont bien sûr pas limités aux voyages. Musique, photo, loisirs... Ce qui vous plait, vous tient à coeur, vous procure des joies simples et sans chichis, vous passionne, à sa place ici. berogeitabi
  8. Et bien j'y suis allé vendredi dernier au soir et malgré ces 71 ans, et le fait qu'il chante assis, c'était absolument génial. 50' de concert puis pause d'un quart d'heure avant de repartir pour 1h15 suivi de deux rappels de deux chansons chacun. Bref que du bonheur.
  9. Bonsoir. le club s'appelle "voyages et joies simples". Dans la série joie simple, je viens de m'offrir une place pour un concert de Bill Deraime, (71 ans), fin novembre. Alors pour ceux qui ne connaissent pas le Number one (à mes yeux!) du blues en France, voici deux morceaux géniaux à savourer.
  10. Bonjour, A vrai dire j'en ai ouvert un juste pour poster ces photos là. J'en mettrai quelques unes alors.
  11. D'autant que je serais privé du plaisir de voir les photos, moi qui ne suis jamais allé à Madrid, et qui ne possède aucun compte Instagram ou Facebook!
  12. Bonjour, Ouhlalala (on sent le niveau de vocabulaire), je viens de me rendre compte que j'avais complètement oublié de poster mon deuxième message sur Madrid ! Aïe ! Tout n'est pas noir dans la capitale espagnole. Allons-y donc, même s'il sera moins étoffé que le précédent, car il y a moins à dire. En effet, Madrid dispose d'une offre culturelle très forte. Capitale d'une monarchie (certes républicaine), longtemps gouverné par un régime totalitaire influencé par l'Eglise catholique, héritière de l'immense empire espagnol et partie prenante du marché Amériques-Europe des Grandes Découvertes, la ville possède nombres de musées aussi intéressants que remplis d'éléments historiques. J'hésite à vous faire un résumé de chaque musée visité, d'autant que le souvenir commence a dater, alors je vais synthétiser un peu : A VOIR ABSOLUMENT : Le musée des Amériques Voilà un musée qui m'a laissé une impression mitigée. Ici, pas de récits des conquêtes espagnoles ni de textes décrivant le commerce triangulaire. Ce musée a pour unique but de décrire la civilisation américaine avant l'arrivée des espagnols, ainsi que sa transformation au cours des années de guerre ("de mission humanitaire" diront les textes). Il a été conçu autour d'une organisation très intéressante, séparant la culture précolombienne en segments tels que la vie en société, la communication, la religion, ou encore l'architecture. Mais deux problèmes se posent lorsqu'on le visite : tout d'abord les conquistadores ont pratiquement tout détruit, et l'on ne retrouve de fait que des statuettes par lots, ayant survécu aux incendies, ou des œuvres (textes, peintures, etc.) créés par l'envahisseur. On ne découvre rien de réellement nouveau pour qui a déjà entendu parler de cette civilisation. Le deuxième problème est qu'une civilisation peut se "segmenter" mais qu'au final tous ces segments s'emboîtent pour qu'elle fonctionnent. J'ai donc eu l'impression que toutes les parties du musée étaient les mêmes. En effet, les gens ont besoin de communiquer pour interagir (société), mais le culte aussi (religion), tout ce beau monde vit dans des constructions (architecture), etc. Chaque partie présente donc... tout. Mais ça ne gâche rien au fait que ce musée dans sa globalité est fabuleusement riche en pièces et instructif, surtout pour ceux qui parlent espagnol (voire post 1). L'entrée Le musée regorge de pièces comme celles-ci... ...et d'oeuvres d'art mixte qui nous montre la réalité des choses. Le musée naval Adossé à un bâtiment annoncé comme QG de la Marine Espagnole (ex- j'imagine), que dire de ce musée. Il est sublime en tous points, présente des maquettes détaillées de tous les navires espagnols (quasiment depuis la création de la navigation) jusqu'a leur dernier porte-avions, ainsi que des pièces et armes utilisées par les matelots de tous les pays ayant un jour croisé l'Invincible Armada. Allez-y. Visitez, apprenez, contemplez, découvrez...  Le Palacio Real et sa cathédrale Magnifique, il est malheureusement interdit de prendre des photos dans les pièces du Palais Royal, vives en couleurs et en motifs, en dorures et en peintures. Il est impossible de ne pas s'y rendre en allant a Madrid. [Aïe, manque de temps, message sauvegardé, encore une suite...] P.-S. : J'aurais bien donné mon Instagram (uniquement des photos prises par moi, pas de moi) pour que vous puissiez voir des photos de la ville, mais Berogeitabi va me taper sur les doigts...
  13. Bonjour, Je n'en ai aucune idée, je n'y suis jamais allé mais je pense que ce n'est pas comparable car Pékin et Shanghai sont énormément plus grandes que Madrid, et beaucoup plus peuplées. Les bâtiments en eux, à Rome, ne sont pas forcément sales, mais sur certains on voit les sorties d'aérations en plein milieux d'une ancienne façade, la moindre ruelle sert d'étendoir pour le linge de la famille, j'ai même vu des gens (à Naples) jeter des seaux d'eau par la fenêtre... à l'italienne, mais vous voyez le style je pense . Je pense que Madrid est trop au nord, et à part quelques montant de portes aux figures orientales ou certains (rares) balcons en fer forgé... Merci de l'avoir ouvert, c'est très intéressant. Je posterai quelques une de mes photos dans un troisième post.
  14. Merci Acherlite de faire vivre ce club avec ton retour de voyage. qui plus est avec un intérresant commentaire. Mélange qui m'avait plutôt séduit à Séville, Cordoue, Grenade, Cadix... Pourtant à Rome, je n'avais pas eu ce sentiment, hormis dans quelques quartiers périphériques. Mais ma comparaison se faisant avec Lisbonne, Porto ou pire encore La Havane, ceci explique peut être cela. Il est certain que cela est à l'opposé de la tendance française essayant de bannir les voitures du centre ville pour faire la part belle aux piétons, aux vélos et aux transports collectifs, ce qui me ravit ( même si la voiture reste indispensable à certains). Madrid = Pékin et/ou Shanghai?
  15. Bonjour, Voilà une semaine que je suis rentré de Madrid, le temps de se poser, se reprendre, et surtout de laisser se diluer le pavé beaucoup trop détaillé que j'avais prévu de faire. La somptueuse capitale de l'Espagne m'a laissé des souvenirs... décevants : 1.L'urbanisme Commençons directement par le problème : Madrid souffre d'un urbanisme absolument désastreux, et c'est la première chose qu'on remarque en y entrant. Certaines rues font mal à l'esprit tellement leurs bâtiments semblent déconstruits. Et je ne parle pas du mélange des cultures hispano-arabes qui envahit le sud de l'Espagne. Madrid est trop au nord pour ça. Je parle d'un mélange de vieux et d'ancien sans aucun respect ni de l'un, ni de l'autre, d'amas d'immeubles dépareillés au point que l'on se demande s'ils viennent du même pays. Petite photo pour illustrer ça : Alors là, ça a l'air presque d'une œuvre d'art, d'une rue conçue exprès pour étonner et montrer l'évolution de l'architecture dans l'histoire. En fait, non. On ne le voit pas ici (photo prise de très loin, et en hauteur), mais tout est sale, on dirait que chaque bâtiment va s'effondrer sur celui d'à côté, et c'est comme ça dans toutes les rues, surtout dans le centre-ville. Les façades ne sont, pour la plupart, absolument pas entretenues (même si c'est globalement mieux qu'à Rome ou Naples par exemple). Ensuite, il faut noter que la ville semble laissée à l'abandon. Des infrastructures (parcs, bords de monuments) oubliées, où aucun agent d'entretien n'a du se rendre depuis longtemps, même sur les voies touristiques. Paradoxalement, c'est au pied des immeubles des quartiers "populaires", où les utilisateurs entretiennent eux même les zones d'ombres et les aires de jeux, que celles-ci sont le mieux tenues. Il m'est difficile de développer plus l'abandon municipal. Excepté le Retiro (sorte de Central Park, où il faut passer), le moindre morceau de nature à l'air sauvage, et cela nous amène au troisième point : la voiture. Et oui, car Madrid joue l'élève un peu longue à la détente sur ce coup là. Toute la ville ne s'articule qu'autour d'une chose : la voiture. Tout n'est adapté que pour les véhicules à moteur. Peu pour les piétons, ne parlons pas des vélos. Il y a une multiplication absolument effroyable des 4, jusqu'à 8, voies. Au pied des monuments le plus jolis de la ville, quatres voies automobiles délivrent un flot de pollution continue. Dans les allées les plus courues des piétons, de micro-trottoirs cèdent systématiquement la place à des boulevards automobiles. Même au croisement donnant sur la fastueuse banque d'Espagne, face à la très sobre banque d'Espagne, au pied de l'Etat Major de la Marine, un rond-point à six voies (dans le même sens) entouré une magnifique fontaine décorée d'une figure espagnole, inconnue puisqu'on ne peut s'approcher. Et je suis passé à des dizaines d'endroits comme ceux-ci, sans passage piéton, pratiquement sans trottoir, etc. Sur la Plaza Mayor, place principale et historique de la ville (qui n'est déjà pas fabuleuse en elle même, des camionette sur passent sans interruption pour s'éviter des détours dans le centre-ville... 1/2
  16. Oui, je ne manquerai pas à mon retour de vous faire partager mes séjours sur la côte Normande et sur la côte Atlantique.
  17. De rien, BG. A vous tous de partager vos photos de vacances et des lieux où vous allez, en France comme à l'étranger, pour nous faire découvrir d'autres régions, d'autres villes, d'autres pays.
  18. Dores et déjà merci à toi de partager tes impressions et tes photos à ton retour.
  19. Bonjour, Très belles photos encore une fois. Personnellement, départ pour Madrid dans quelques semaines. Visite du Prado et du musée aéronautique en vue. J'essaierai de prendre quelques photos, même si mon téléphone ne m'offre guère de détails...
  20. 1. A l'arrivée lors du survol de l'archipel du Svalbard, petit tour gratuit offert par le pilote! 2.Le bivouac près du glacier. 3. kayak par temps... qui secoue. 4. Oeuf d'oies à bec court. 5. Empreinte d'ours. 6. A l'approche du glacier au milieu des glaçons. 7. Un beau bloc de glace. 1. Pas trop près quand même (Nous en avons vu deux se retourner et ça fait un bruit d'enfer en plus de la vague) 2. Là, on s'est fait secouer. 3. Le lagopède, seul oiseau arctique à ne pas migrer. 4. Oui, la crête est un peu étroite, surtout avec le vent latéral. 5. Progression difficile dans la neige. 6. La guide ne lâche jamais son fusil (obligatoire et imposé par les autorités du Svalbard) 7. Adieu Svalbard et Spitzberg.
  21. Bonjour à tous. Superbe voyage au Spitzberg avec une température entre 0 et 3° mais avec un fort vent ininterrompu les trois derniers jours. Je n'ai pas vu d'ours blanc ce qui est mieux d'après la guide (de haute montagne, deux 8000m à son actif ainsi que le Mac Kinley de 6500m en Alaska) fort expérimentée. De belles randos à pied dans la toundra et sur quelques sommets environnants le bivouac, ainsi que des randos en kayak des mers avec heureusement une combinaison étanche, car avec le vent on s'est fait un peu secouer. Glaciers fantastiques, icebergs impressionnants quand on est à côté (à une cinquantaine de mètres) en kayak. Bref c'était génial, avec un petit retour aux sources car chaque nuit (mais à cette époque il fait jour tout le temps) il a fallu monter la garde autour du camp avec un pistolet et des fusées d'alarme en raison de la présence possible des ours blancs. Quelques photos. 1. Le camping de Longyearbyen tout près de l'aéroport. 2. Interdit de rentrer avec une arme. (on n'est pas au far west!) 3.1ère vision du glacier 4. le lendemain, le glacier Svea par beau temps 5. le bivouac non loin du glacier. 6.pause du midi lors d'une rando kayak et proche d'u glacier Valenberg 7. Depuis le kayak, un petit zoom vers le glacier.
  22. Par contre je ne peux répondre a cette interrogation. La Marine est ancienne et certains termes remontent à très loin... J'avais un collègue sur les sous matins qui avait pour passion de réaliser des maquette avec le concours et la collaboration du musée de la Marine à Paris, c'est lui qui m'avait appris ces termes. C'est ce que l'on appelle, la culture... ( on écoute d'une oreille, on le retient vaguement puis ça ressort et cumulé on fini par savoir plein de chose sur divers sujets ).
  23. Sans vouloir vexer Bouchon-Gras, si l'on commence à essayer d'expliquer toutes les expressions des marins, on n'a pas fini... Ceci dit, blague à part, ça m'intéresse aussi
  24. Ben , j'en suis le proprio, alors je tiens la maison bien propre! Voilà une info de première main. Mais on se demande pourquoi cette dénomination? Que vient faire le mouton là dedans et le cap représente t'il la tête du dit mouton?
  25.  
×
×
  • Créer...

Information importante